Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Mylène Legault, Université du Québec à Montréal, Jean-Nicolas Bourdon

Les autres lauréat-e-s 2019 du Concours de vulgarisation de la recherche :
- Elise Bouchard pour "Voyage autour de la Terre : à la découverte des forêts!"
- Alexandra Schilte pour "Les néonomades : se chercher, se trouver, se raconter. Et se vendre."
- Rémi Tavon pour "L’intelligence artificielle au service de l’accessibilité universelle"

1234567

 


  • Mylène Legault
    Étudiant-e- – autre
    Université du Québec à Montréal
  • Jean-Nicolas Bourdon

    Mylène Legault et Jean-Nicolas Bourdon sont tous deux candidat-es au doctorat en philosophie, avec concentration en sciences cognitives, à l’Université du Québec à Montréal. Réalisés en collaboration de leur directeur, Pierre Poirier, leurs travaux ciblent l’inclusion de la neurodiversité dans les modèles standards de la cognition humaine. Tout comme le concept de sexe/genre s'est détaché de l'essentialisme biologique, Jean-Nicolas et Mylène proposent le rejet de l'essentialisme en sciences cognitives, en concevant l'architecture cognitive comme émergeant d'un réseau de relations réciproques entre le cerveau, le corps et l'environnement, y compris culturel. Sensibilisé-es à la diffusion du savoir et à l’importance de la vulgarisation, leur collaboration débute en avril 2018 par le lancement d’une bande dessinée hebdomadaire intitulée Aspigurl mettant de l’avant sur un ton humoristique le quotidien des personnes autistes.

Vous aimez cet article?

Soutenez l’importance de la recherche en devenant membre de l’Acfas.

Devenir membre Logo de l'Acfas stylisé

Commentaires

Dans cette chronique, les chercheuses et les chercheurs sont invité-e-s à présenter leurs travaux sur un mode vulgarisé, accessible à un public adulte de toutes disciplines.

Toutes les chercheuses et tous les chercheurs peuvent proposer des articles pour cette chronique.

Logo de l'Acfas stylisé

Infolettre