Imprimer

Acfas régionales et provinciales

Du soutien et un lieu de rassemblement pour les chercheur-se-s en contexte minoritaire francophone au Canada

L’Acfas soutient les chercheur-se-s et étudiant-e-s chercheur-se-s francophones du Canada oeuvrant en situation minoritaire à l'aide de ses sections régionales et provinciales. Ces dernières sont des groupes multidisciplinaires locaux, formés de membres actifs, qui sont chargés d’assurer la vitalité de la science en français et de promouvoir la vulgarisation scientifique dans leur province ou région. L’Acfas compte quatre sections régionales :

Les Acfas régionales et provinciales :

  • organisent de façon indépendante des activités francophones dans leurs universités (notamment les Journées du Savoir, qu'elles tiennent annuellement le 5 avril dans leur province respective),
  • collaborent avec l'Acfas centrale dans différents projets pancanadiens (le concours Ma thèse en 180 secondes, le concours La preuve par l’image, notre congrès annuel réunissant des représentants d’en moyenne neuf provinces canadiennes et ayant habituellement deux colloques portant sur les enjeux de la francophonie canadienne, etc.), 
  • et ont chacune un ou une représentant-e- siégeant sur le Comité de la recherche francophone de l’Acfas.

Vous souhaitez fonder une section régionale dans votre région ou province? Écrivez-nous! 

Aperçu des grands enjeux touchant les chercheur-se-s en contexte minoritaire francophone au Canada

 

Bulletin des sections régionales
Page du premier Bulletin des sections régionales de l'Acfas, 1991, numérisée par l'Acfas Manitoba.

L'histoire des Acfas régionales et provinciales

Ces structures régionales font partie de l’histoire de l’Acfas. Par exemple, en 1955, un poste de secrétaire général adjoint de l’Acfas s’ouvrait à Ottawa. Le nom de ce poste devint plus tard celui de directeur régional. En 1967, un directeur régional de l’Acfas fut nommé à Moncton, et en 1969, à Sudbury, où existait déjà un regroupement régional. Ces directeurs régionaux étaient en fait des agents d’information et des promoteurs d’activités dans leur région. Ces structures régionales prirent officiellement la forme de sections régionales en 1987, entraînant notamment l’ouverture en 1989 de l’Acfas Manitoba. 

En mai 1989 fut créé le Comité permanent des sections régionales du conseil d’administration de l’Acfas. Il fut présidé notamment par Christophe Jankowski, à l’époque doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton, et Bruno Maranda, qui était professeur à la Faculté Saint-Jean de l’Université de l’Alberta et associé à l’Acfas-Alberta. Ce comité avait pour mandat de maintenir des liens entre les diverses régions canadiennes et de leur assurer une visibilité accrue au sein du Conseil d’administration de l’Acfas. Il a tenu sa première réunion le 23 novembre 1990. À compter de septembre 1991, le comité a publié régulièrement son Bulletin des sections régionales de l’Acfas, au sein duquel celles-ci partageaient leurs activités et nouvelles. 

Pour tout savoir sur l'histoire des liens pancanadiens de l'Acfas, cliquez ici.

Voici l'histoire plus précise de chacune des sections régionales. 

L’Acfas-Alberta

Fondée en 1983 à la suite d’une initiative de la doyenne de la Faculté Saint-Jean, Mme Gamila Morcos, l’Acfas-Alberta fait la promotion de la recherche en français dans sa province à travers diverses activités établies depuis des décennies : colloque La Journée du Savoir (depuis 1989), conférences-midi, publication des actes du colloque, etc.

Elle compte aujourd’hui principalement sur le dynamisme de Srilata Ravi (présidente / secteur de recherche : littérature et culture), Valérie Lapointe-Gagnon (vice-présidente / histoire), Anne-José Villeneuve (trésorière / sociolinguistique), Sarah Nyakeru (secrétaire / étudiante de deuxième cycle),  Rebecca Lazarenko (secrétaire / étudiante de deuxième cycle / histoire), Martine Cavanagh (administratrice / didactique), Guillaume Durou (administrateur / sociologie), Évelyne Gagnon (administratrice / littérature française), Mélanie Méthot (administratrice / histoire), Sathya Rao (administrateur / langues et cultures) et Pierre Rousseau (administrateur / St. Albert Public Schools).

L’Acfas-Manitoba

Cette section régionale a vu le jour en 1989, sous le nom Acfas-Manitoba. Celui d’Acfas-Prairie avait aussi été considéré. Ce lancement fut possible grâce à l’initiative d’un comité de quelques professeurs de l’Université de Saint-Boniface, formé notamment d’André Samson (sciences sociales), Alain Carbonneau (français), Ibrahima Diallo (sciences), André Fréchette (doyen de la Faculté des Arts et des Sciences), Louise Larivière (traduction), Hermann Duchesne (éducation), Bryan Rivers (humanités) et Raymond Théberge (Centre d'études franco-canadiennes de l'Ouest). Motivé par l’idée de faire des activités scientifiques en français, ce comité contacte à l’automne 1988 la directrice générale de l’Acfas, Françoise Braun, pour créer leur section régionale.

Cette antenne compte aujourd’hui sur l’engagement de Patrick Noël (président / secteur de recherche : histoire), François Gauvin (vice-président / chimie), Michael Dickman (trésorier / chimie et biochimie), Marie-Hélène Desmarais (secrétaire / éducation), Bilkiss Issack (administratrice / chimie, biologie et microbiologie), Reine-Marie Guillermic (administratice / physique), Étienne Rivard (administrateur / géographie), Mireille St-Vincent (administratrice / microbiologie, biochimie et biologie) et Phi-Vân Nguyen (administratrice / histoire), tous et toutes de l’Université de Saint-Boniface ou de l’Université du Manitoba.

L’Acfas-Sudbury

Cette section régionale fut fondée par Maurice Aumond, professeur à l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne, en 1991. Le premier exécutif fut composé de François Trudeau (président), Donald Dennie (vice-président) et Louise Bergeron (vice-présidente). Cette antenne organise différentes activités telles que : la Journée des Sciences et Savoirs qui en sera à sa 26e édition cette année, la publication d’actes de colloque et des journées thématiques.

Cette antenne compte aujourd’hui sur l’engagement au sein de son conseil d’administration de Georges Kpazaï (président / secteur de recherche : sciences de l’activité physique), Aurélie Lacassagne (1re vice-présidente / science politique), Valérie Raymond (2e vice-présidente / sciences humaines), Moustapha Soumahoro (trésorier / géographie) et Émilie Pinard (secrétaire / architecture), Yvon Gauthier (conseiller / éducation), Amélie Hien (conseillère / études françaises), Renée Corbeil (conseillère / études françaises), Jeffrey Gagnon (conseiller, responsable du concours Ma thèse en 180 secondes / biologie), Abdelwahab Omri (conseiller / biochimie) et Daniela Moisa (conseillère / culture et communication), tous et toutes de l’Université Laurentienne, ainsi qu’Elia Eliev (conseiller et professeur en études féministes à l’Université Thorneloe).

L'Acfas-Saskatchewan

Réunissant des professeurs et des étudiants de l’institut Français de l’Université de Regina - maintenant rebaptisé La Cité universitaire francophone -, de l’Université de la Saskatchewan, de même que des chercheur-se-s de diverses autres institutions de la province, l’Acfas-Saskatchewan a été fondée en 2005 par un groupe de chercheurs très impliqués dans leur communauté, dont Anne Leis, Éric Lefol et Raoul Granger. Outre les six conférences offertes en français chaque année, trois colloques des Prairies ont été organisés en 2009, 2013 et 2017 pour favoriser les échanges sur la recherche et permettre une plus grande implication des étudiants et de la communauté. Les chercheurs participent aussi comme juges aux différentes foires de science locales et provinciales des écoles francophones et d’immersion de la province. Aujourd’hui, cette antenne a différentes astuces pour réunir ses membres, en offrant notamment des conférences à la fois en présentiel et en visioconférence.

Son conseil d’administration est aujourd’hui formé de Stella Spriet (présidente / directrice du département de langues, littérature et études culturelles / Université de la Saskatchewan), Judicaël Moukoumi (vice-président Nord / consultant en agrologie), Michael Poplyansky (vice-président Sud / secteur de recherche : histoire / Cité universitaire francophone à l’Université de Regina), Marie-Diane Clark (trésorière / études françaises / Université de la Saskatchewan) et Anne Leis (secrétaire / directrice du département de santé publique et d’épidémiologie à l’Université de la Saskatchewan).

Sections régionales
Anne Leis (trésorière de l'Acfas-Saskatchewan), Michelle Keller, Anne-José Villeneuve (trésorière de l'Acfas-Alberta), Valérie Lapointe-Gagnon (vice-présidente de l'Acfas-Alberta), Patrick Noël (président de l'Acfas-Manitoba), Christiane Bernier (ex-présidente de l'Acfas-Sudbury), Gratien Allaire (membre fondateur de l'Acfas-Alberta et de l'Acfas-Sudbury), Srilata Ravi (présidente de l'Acfas-Alberta) et Jalila Jbilou.