Imprimer

Francophonie minoritaire

Ancrée dans la francophonie canadienne depuis les années 1930 pour soutenir les chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire, l'Acfas mène divers projets leur étant dédiés :

 

Campagnes de sensibilisation

L'Acfas produit des documents et vidéo pour sensibiliser différents publics à la réalité des chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire francophone au Canada. Voici un document et une vidéo sur le sujet :

 

 

L'Acfas au Congrès mondial acadien 2019

 

Acfas CMA

Dans l'objectif de démocratiser les savoirs en amenant les sciences en plein coeur des festivités du Congrès mondial acadien, l'Acfas a présenté des panels et conférences les 18 et 19 août 2019, à l'Espace Extrême Frontière (au Parc Riverain, Moncton). Cliquez ici pour consulter la programmation complète de l'Acfas à cet événement. Les thèmes abordés furent la place du français en sciences, le rôle des scientifiques dans l'avenir énergétique et le parcours des chercheur-se-s. 

 

 

 

Soirée de réseautage des chercheur-se-s de la francophonie canadienne : élargir son réseau et briser l'isolement

Soirée réseautagePlus de 1600 chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire francophone au Canada ont participé au Congrès de l'Acfas seulement dans les trois dernières années... imaginez leur nombre depuis 1933! Il s'agit d'une rare occasion où ces chercheur-se-s sont rassemblé-e-s dans une même ville pour célébrer les sciences en français, et d'une rare occasion où ils et elles rencontrent leurs collègues d'autres disciplines. Nous avons donc lancé en 2019 une soirée de réseautage et d'hommage leur étant dédiée durant le congrès, pour souligner leur engagement et faciliter le développement de leur réseau provincial et pancanadien. 

 

 

 

Étude sur la réalité des chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire francophone au Canada : combler le manque de données probantes

L’Acfas a lancé en mai 2019 une étude scientifique visant à combler le manque de données disponibles sur la réalité des chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire francophone au Canada. Il en résultera un portrait statistique clair de cette communauté. Cette étude est réalisée conjointement par l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) de l’Université de Moncton et la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante de l’Université de Montréal, jusqu'en 2022. Elle permettra de mieux comprendre les défis qu’ils rencontrent et les enjeux liés à la recherche en contexte minoritaire. L’Acfas est heureuse d’investir dans cette étude, rendue possible grâce au soutien financier de Patrimoine canadien, du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, d’Universités Canada, de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC), de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

Pour vous assurer de faire partie des chercheur-se-s sondé-e-s, écrivez à Laura Pelletier, agente aux membres et à la francophonie canadienne.

 

Réseau des Acfas régionales : un rapport de force dans votre université

Acfas régionalesL’Acfas soutient les chercheur-se-s et étudiant-e-s chercheur-se-s francophones du Canada travaillant en contexte minoritaire à l'aide des Acfas régionales et provinciales. Ces dernières sont des groupes multidisciplinaires locaux, formés de membres actifs, qui sont chargés d’assurer la vitalité des sciences en français et leur démocratisation dans leur province ou région. L’Acfas compte quatre sections régionales : l'Acfas-Alberta, l'Acfas-Saskatchewan, l'Acfas-Manitoba et l'Acfas-Sudbury. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

Projet Wikipédia - Hommage aux chercheur-se-s de la francophonie canadienne : donner de la visibilité aux chercheur-se-s émérites

Le 30 mai dernier, l’Acfas a lancé à son Congrès annuel le projet Wikipédia - Hommage aux chercheur-se-s travaillant en contexte minoritaire francophone au Canada. L'objectif est de faire connaître ces chercheur-se-s, peu présent-e-s sur la plateforme, et d'ainsi les faire découvrir à un large public. 

Lors du premier atelier du projet, deux dizaines de personnes se sont réunies à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), et à distance au sein de l’Université de Saint-Boniface. Une recherche permettant d'identifier des personnes « wikipédiables » et cumulant les sources nécessaires à la réalisation des articles a été réalisée par les historiens Valérie Lapointe-Gagnon, professeure à l’Université de l’Alberta, et Patrick Noël, professeur à l’Université de Saint-Boniface. Johanne Lebel, rédactrice en chef du présent magazine et formatrice wikipédienne en herbe, a accompagné l'atelier de contribution. Il en a résulté dix articles (pages) créés ou bonifiés, qui pourraient éventuellement s'inscrire dans un portail Wikipédia de la francophonie canadienne :

Wikipédia

L'Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) participe elle aussi très activement au projet, de même que des chercheur-se-s de l'Alberta. Pour connaître les prochaines dates de contribution collective, cliquez ici. 

 

Forum des leaders

Logo Forum des leadersL'Acfas fait partie des 49 organisations membres du Forum des leaders, qui est le lieu de rassemblement par excellence des forces vives de la francophonie canadienne. C’est là que les leaders de la francophonie se réunissent pour passer à l’action dans le but de :

  • Donner un élan de vitalité aux communautés d’expression française du Canada;
  • Agrandir l’espace francophone;
  • Renforcer la gouvernance de la francophonie canadienne;
  • Augmenter l’influence de la population francophone au sein de la société canadienne ainsi qu’à l’international.

Le Forum des leaders a été développé par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.

 

Comité de la recherche francophone

Ce comité conseille l'Acfas et collabore avec elle pour que celle-ci assure, en collaboration avec ses partenaires et d’autres regroupements de la recherche et de la vulgarisation scientifique francophone au Canada, la promotion de la recherche, de l’innovation et de la culture scientifique en français dans toutes les provinces canadiennes; et renforce son réseau pancanadien et, du même coup, soutienne les réseaux francophones de la recherche et de la vulgarisation scientifique au Canada. Il est formé de :

  • François Charbonneau (président du comité), membre du CA de l'Acfas, Université d'Ottawa
  • Hélène Drainville, directrice générale, Acfas
  • Valérie Caron et Abderrahmane Rida, Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Éric Chevaucherie, ACUFC
  • Pauline Dugré et Sébastien Goupil, Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO)
  • Emmanuel Haven, Université Memorial
  • Ronald Hoffman et Sandra Boisvert, Universités Canada
  • Alexandre Jay, permanence de l'Acfas
  • Georges Kpazaï, Acfas-Sudbury
  • Valérie Lapointe-Gagnon, Acfas-Alberta
  • Rémi Léger, Université Simon Fraser
  • Anne Leis et Michael Poplyansky, Acfas-Saskatchewan
  • Laura Pelletier, permanence de l'Acfas
  • Patrick Noël, Acfas-Manitoba
  • Yalla Sangaré, Université Sainte-Anne
  • Lyne Sauvageau, présidente de l'Acfas, Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail 

 

Dans le magazine Découvrir de l'Acfas : découvrez des projets phares de chercheur-se-s travaillant en francophonie minoritaire

Cliquez ici pour en savoir davantage sur leurs projets, rassemblés dans une rubrique de notre magazine.

 

Pour en savoir davantage, contactez Laura Pelletier, agente aux membres et à la francophonie canadienne, par courriel ou par téléphone au 514-849-0045, poste 234.