Éditorial
14 mai 2019
François Charbonneau,Valérie Lapointe-Gagnon
Université d'Ottawa,Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta

En contexte minoritaire francophone canadien, l'université devient plus qu'une université, et le bilinguisme institutionnel est à surveiller, nous expliquent les deux corédacteurs du dossier Francophonie canadienne, les chercheurs François Charbonneau et Valérie Lapointe-Gagnon.

Affaires universitaires
13 mai 2019
Jean-François Venne
Affaires Universitaires

Dans plusieurs provinces, des titulaires de chaires de recherche œuvrent à mieux comprendre les communautés francophones à l’extérieur du Québec. Les résultats de leurs travaux font avancer les connaissances scientifiques, mais alimentent aussi le discours et les arguments des organisations de défense des droits des francophones.

Miville - Chouinard
12 mai 2019
Serge Miville,Stéphanie Chouinard
Université Laurentienne,Collège militaire royal du Canada (Kingston) et Queen's University

L’avenir de l’Université de l’Ontario français (UOF) a été, avec l’abolition du Commissariat aux services en français (CSF), de toutes les tribunes à l’automne 2018. Cette annonce a été ressentie d’un bout à l’autre de la francophonie canadienne comme une profonde injustice à l’endroit de la communauté franco-ontarienne. En effet, mise sur la glace jusqu’à l’amélioration des finances publiques, l’annulation du projet universitaire a fait couler beaucoup d’encre. 

Foucher
12 mai 2019
Pierre Foucher
Université d’Ottawa

Le travail des chercheuses et des chercheurs en sciences sociales s’avère d’une très grande importance pour tous ceux et toutes celles qui défendent le droit des communautés francophones du Canada à des institutions distinctes ou à des « espaces francophones » devant les tribunaux.

Perreau
11 mai 2019
Denis Perreaux
Société historique francophone de l'Alberta

Comment connecter l’histoire aux citoyens et le citoyen à son histoire? Les balados sont un moyen exceptionnel de diffuser les histoires orales. Il s'agit d'une porte d'entrée pour stimuler l'intérêt et la curiosité pour l'information sur les communautés locales. Les commentaires anecdotiques que nous avons reçus me portent à croire que nous sommes en train de transformer les perceptions de notre environnement urbain.

Paul Wyczynski
11 mai 2019
Lucie Hotte
Université d'Ottawa

En 1958, quatre professeurs de français de l’Université d’Ottawa - Bernard Julien, Jean Ménard, Réjean Robidoux et Paul Wyczynski - demandent au recteur, le père Henri Légaré, la permission de fonder un centre de recherches sur la littérature canadienne-française, premier du genre au Canada. Ces visionnaires œuvraient sur ce projet depuis six ans. Au cœur de cette « imprévisible et magnifique rêverie », selon l’expression de Bernard Julien, se trouve Paul Wyczynski qui dirigera le centre de…

ravi
10 mai 2019
Sedami Gnidehou,Srilata Ravi
Université de l'Alberta,Université de l'Alberta

Saviez-vous qu’il y a près de 500 cas de paludisme « importé » recensés au Canada chaque année? Le paludisme importé ou paludisme associé aux voyages est un problème de santé qui doit être pris en considération au Canada. Aussi bien les immigrants originaires des zones endémiques, que les Canadiens qui voyagent dans les régions où sévit la maladie, sont à risque d’exposition palustre.

Melancon
10 mai 2019
Jérôme Melançon
Université de Regina

C'est l'histoire d'un chemin qui reste toujours à tracer, mais jamais seul. Tout dépend des solidarités, des faveurs, de l'aide octroyée, des échanges de service mutuels. Nous n'avons pas le luxe de travailler dans nos bureaux, isolés de l'administration, des collègues et du monde.

Haggarty
10 mai 2019
Brenna Haggarty
Université de Calgary

Albertaine et anglophone, j’étais un peu éloignée des des réalités propres aux communautés francophones. Mes parents m’ont inscrit à un programme d’immersion française dès la maternelle. J’ai alors perçu peu à peu les relations de pouvoir entre groupes majoritaires et minoritaire,ainsi que l’importance de la protection des droits linguistiques dans l’Ouest canadien. 

lazarenko
10 mai 2019
Rebecca Lazarenko
Université York

Depuis ma jeunesse, j’ai toujours été attirée par la langue et la culture françaises, une attirance que j’avais du mal à m’expliquer. Je me souviens qu’à l’école primaire, j’avais des problèmes avec la langue anglaise, pourtant ma première langue, et que j’avais beaucoup plus de facilité avec celle de Molière.

Blackburn
10 mai 2019
François-Olivier Dorais
Université du Québec à Chicoutimi

Très tôt pendant mes études, la situation minoritaire du fait français sur ce campus m'a confirmé une évidence que je n’avais jamais saisie avec autant de netteté, à savoir que la coexistence des langues au Canada est loin d’être idyllique et que leur entrechoquement traduit nécessairement une concurrence de projets sociétaux et culturels bien distincts. Jeune Québécois élevé jusqu'alors dans un univers principalement francophone et n’ayant jamais été réellement confronté à la condition…

Chouinard
10 mai 2019
Stéphanie Chouinard
Collège militaire royal du Canada et Université Queen's

Comment la fille de parents n’ayant jamais fréquenté l’université, ayant grandi dans une ville minière du Labrador, est-elle devenue professeure de science politique? On m’a déjà dit que j’étais une énigme dans le monde universitaire, où j’avais fait mentir les chances statistiques de décrocher un doctorat, et a fortiori un poste.

Lentz
9 mai 2019
François Lentz
Université de Saint-Boniface

En 1975, deux personnes visionnaires proposaient la création d’un centre de documentation sur la francophonie de l’Ouest canadien : Annette Saint-Pierre alors professeure de littérature canadienne-française au Collège universitaire de Saint-Boniface, et Robert Painchaud, professeur d’histoire à l'Université de Winnipeg. Le 11 septembre 1978, l’ouverture du Centre d'études franco-canadiennes de l'Ouest (CEFCO) au Collège universitaire de Saint-Boniface était officiellement annoncée.

Fourot
9 mai 2019
Nicolas Kenny,Aude-Claire Fourot,Jérémie Cornut,Rémi Léger
Université Simon Fraser,Université Simon Fraser,Université Simon Fraser,Université Simon Fraser

Quelles ressources pédagogiques proposer à des étudiant-e-s inscrit-e-s dans un programme multidisciplinaire en affaires publiques et internationales lorsque l’enseignement se déroule dans un contexte où le français est très largement minoritaire? Telle est la question que nous nous posons depuis de nombreuses années à titre de professeur-e-s au sein d’un cursus unique au Canada, géré par le Bureau des affaires francophones et francophiles de l’Université Simon Fraser (SFU) à Vancouver.

Chevaucherie
9 mai 2019
Manon Tremblay,Éric Chevaucherie
Consortium national de formation en santé,Association des collègues et universités de la francophonie canadienne

La création du Consortium national de formation en santé (CNFS) s’enracine dans la crise de l’hôpital Montfort à Ottawa. En 1997, la communauté franco-ontarienne réagi vigoureusement à l’annonce de la fermeture de l’Hôpital Montfort par la Commission de restructuration des services de santé de l’Ontario et décide d’aller devant les tribunaux ontariens pour faire infirmer la décision. Ce qui fut obtenu. Dans ce contexte, en 1998, le gouvernement fédéral soutient la création d’un Centre…

Boissonneault et Reguigui
9 mai 2019
Julie Boissonneault,Ali Reguigui
Université Laurentienne,Université Laurentienne

Il nous est venu, il y a de cela 12 ans, l’idée de tenir un colloque sur le thème de langue et territoire. Nous ne voulions pas nous limiter à une langue particulière, ni à un territoire spécifique, mais plutôt donner une très grande acception au concept de territorialité, qu’il s’agisse d’un espace géopolitique, juridique ou historique, ou d’un ancrage disciplinaire (littéraire, philosophique, médiatique, etc.). Parler de langue et de territoire permettait ainsi, à nos yeux, d’aborder les…

Pelletier
8 mai 2019
Laura Pelletier
Acfas

Depuis les années 1950, le combat de l’Acfas et de ses sections régionales est d’assurer la vitalité du français dans les activités scientifiques du Canada, et d’agir en agents fédérateurs des chercheur-se-s francophones, tous domaines et objets d’étude confondus. Voici un survol de cette riche histoire.