Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Prendre part : L'École d'été

Prendre part : l'école d’été en communication scientifique

Communiquer les sciences c’est une chose. Que cette communication parle aux gens de ce qui les préoccupe, qu’elle les outille pour faire des choix ou pour changer des perceptions, cela en est une autre. À Prendre part : l’école d’été en communication scientifique, nous vous proposons une formation différente : avec nous, vous apprenez à monter un projet visant à mobiliser des connaissances. Qu’il s’agisse de vos recherches, d’un sujet scientifique sur lequel vous travaillez ou d’un domaine de recherche dans lequel vous avez une expertise, voici pour vous l’occasion d’en faire un outil de changement. Lors de cette formation, vous recevrez un accompagnement et des outils concrets qui vous aideront pour vos interventions auprès d’un public ciblé.

Québec, Canada - en Estrie pour le rassemblement
Du 15 au 17 juin 2024 pour le rassemblement puis des rencontres et un accompagnement toute l'année universitaire 2024-2025

Pourquoi cette activité s'appelle Prendre part : l'école d'été en communication scientifique? 

Prendre part, ce n'est pas prendre parti, prendre position, pour une idéologie quelle qu’elle soit. C'est participer à la vie démocratique, avec vos concitoyen·nes, par l’entremise de discussions, de débats d’idées dans le respect de l’autre, et ce, avec des projets d’activités en communication scientifique. « Prendre part : l’école d’été en communication scientifique » propose de vous accompagner dans le développement d’un tel projet et d’un réseau qui vous permettra d’élargir et d’enrichir votre contribution scientifique citoyenne.  

« La démocratie n’est pas qu’affaire institutionnelle. Elle repose en outre sur des citoyens disposés à s’informer, à participer à la discussion publique et à voter. Plus fondamentalement, elle dépend de citoyens capables de faire preuve de sens critique - la vertu civique par excellence en démocratie. C’est lui qui nous sert de vigile, notamment par l’analyse minutieuse des enjeux et des arguments en présence. C’est lui aussi qui nous permet d’examiner nos propres opinions et de résister à l’influence insidieuse des bulles sociales dans lesquelles on évolue. […] La démocratie n’est pas inévitable, elle n’est pas garantie par la marche de l’Histoire. C’est une entreprise collective qui ne se maintiendra pas sans un travail assidu; elle demande qu’on en prenne soin et qu’on la défende. Et pour cela, il faut qu’on accepte, tous et chacun, d’y prendre part. » 

 David Robichaud et Patrick Turmel, Prendre part, Édition Atelier 10.

logo

Ce projet est une initiative de l’Acfas et de Neurosciences Sherbrooke, sous la responsabilité pédagogique d’Estelle Chamoux, Professeure de communication scientifique à l’Université Bishop’s. 

Cette activité m’a apporté un environnement bienveillant et très convivial dans lequel j'ai semé mon projet. Après les trois jours, j'ai vraiment pu voir mon projet éclore, le tout fertilisé par les formations et les nombreuses rencontres.

Léo Guiramand

Ma participation à l'École d'été m'a permis d'élargir mon réseau de contacts et même de décrocher des contrats professionnels.

Marie-Claude Savoie