Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Acfas-Saskatchewan

L'Acfas-Saskatchewan a été fondée en 2005 par un groupe de chercheur·se·s très impliqué·e·s dans leur communauté, dont Anne Leis, Stella Spriet, Éric Lefol et Raoul Granger.

Notre antenne regroupe des professeur·e·s et des étudiant·e·s de La Cité universitaire francophone de l'Université de Regina, de l’Université de la Saskatchewan et des chercheurs d'institutions de la province.

Nous organisons des conférences, diffusées dans les deux villes via Internet; participons aux foires de sciences locales et provinciales; et avons contribué à l'organisation de trois colloques des Prairies en 2009, 2013 et 2017.

Comité directeur

  • Marie-Diane Clarke (présidente / directrice du département de langues, littérature et études culturelles / University of Saskatchewan)

  • Michael Poplyansky (vice-président Sud / francophonie canadienne et histoire / Cité universitaire francophone de la University of Regina)

  • Romain Chareyron (vice-président Nord / études françaises / University of Saskatchewan)

  • Stella Spriet (trésorière / études françaises / University of Saskatchewan)

  • Anne Leis (secrétaire / directrice du département de santé publique et d’épidémiologie à la University of Saskatchewan)

  • Elyse Proulx-Cullen (administratrice étudiante Nord / doctorat en santé / University of Saskatchewan)

  • Sarah-Maude Gemme (administratrice étudiante Sud / maîtrise en études francophones interculturelles / Cité)

  • Lenaic Couedel (conseiller / physique / University of Saskatchewan)

  • Jeffrey Klassen (conseiller / études françaises / University of Saskatchewan)

  • Jasmin Deguire (agent de projets / physique / University of Saskatchewan)

Activités à venir

Les heures indiquées correspondent à l'heure locale à Saskatoon.

Portrait de Sofia Glackin
La déficience dans le cinéma français : Quelles images ? Quels discours ?

Le 12 décembre 2012 à 17h30, sur Zoom et à la salle GD04 du Pavillon de médecine de la University of Saskatchewan

Conférence de la chercheuse Sofia Glackin

Cette présentation s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « images de la déficience dans le cinéma français » financé par le CRSH ainsi que par le Programme de coopération en recherche dans la francophonie canadienne de l’Acfas. Ce projet, effectué en collaboration avec le Digital Centre à l’Université de la Saskatchewan, a pour but premier d’offrir une recension historique des œuvres cinématographiques françaises traitant de la déficience, à travers la création d’une base de données accessible à tou.te.s. Un tel projet se situe au croisement de deux champs disciplinaires : les études filmiques et les « disability studies », et prend comme postulat qu’une mise en lumière de la manière dont un média de communication de masse tel que le cinéma s’est emparé de la question de la déficience participe d’une « démocratisation » du sujet et des enjeux (politiques, sociaux, culturels) qui y sont liés, pouvant ainsi amener à une meilleure compréhension ainsi qu’à une sensibilisation des individus face à la question des déficiences. Ce projet s’inscrit également dans un courant de pensée actuel qui souhaite établir un dialogue entre les disciplines dans le but d’analyser les productions culturelles (dans le cas présent, le cinéma) sur et par des personnes déficientes. Cette présentation aura pour but de livrer certaines des pistes de réflexion initiales qui se sont faites jour quant aux représentations de la déficience dans le cinéma français lors du début de catalogage des films.

Sofia Châteaux Glackin - Profil

Assistante de recherche depuis Septembre 2022 sur le projet “Images de la déficience dans le cinéma français” conçu et dirigé par D. Romain Chareyron de l’Université de la Saskatchewan, Sofia a effectué des études de premier cycle en langues et études internationales. Elle parle couramment l’anglais et le français, ainsi que le néerlandais, l’allemand, et le portugais. Son mémoire de maîtrise, effectué à l’Université Laval, se penche sur la question de la liminalité afin de matérialiser la dépression au cinéma d’après le roman The Bell Jar de Sylvia Plath. Elle écrit également des pièces de théâtre ainsi que des courts-métrages, dont un a été réalisé par une compagnie de film indépendante britannique en 2014. Dans les prochaines années, elle souhaite continuer son travail de recherche sur certains aspects de la déficience au cinéma, tels que la représentation de la sensibilité, tout en poursuivant ses projets d’écriture de scénarios.

Merci à nos partenaires : Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, University of Saskatchewan et Conseil de recherches en sciences humaines du Canada


Finale fransaskoise du concours Ma thèse en 180 secondes

Après les succès des dernières années, des finales locales seront organisées à nouveau en Atlantique, dans l'Ouest canadien, dans les Prairies, au Québec et en Ontario, et les gagnant·e·s de ces finales participeront à la finale franco-canadienne du concours. Vous serez soutenus dans la préparation de votre présentation lors d’une formation de l’Acfas. Pour être admissibles à cette finale, vous devez être une étudiant·e de maîtrise ou de doctorat dans une université canadienne, qui peut présenter en français. Plusieurs bourses seront remises aux gagnant·e·s de chaque catégorie, et au coup de cœur du public. Ne manquez pas cette expérience unique de faire rayonner vos recherches à l'échelle du pays, dans un contexte multidisciplinaire! 

Pourquoi participer?

  • Élargir ton réseau dans le milieu de la recherche;
  • Faire découvrir une partie de ta recherche à la communauté scientifique et à un large public;
  • Diffuser ta recherche au sein de la communauté;
  • Développer tes aptitudes en communication;
  • Avoir de premières expériences d'entrevue dans les médias;
  • Courir la chance de recevoir une bourse;
  • Clarifier tes idées en vue de la rédaction de ta thèse;
  • Développer tes compétences en vue de ta soutenance de thèse ou de présentations orales.

Inscrivez-vous comme candidat·e pour la finale fransaskoise

Dates importantes 

  • Date limite d'inscription comme candidat·e : Le 10 janvier 2023

  • Séance d'introduction : Le 20 janvier 2023 à 11h

  • Formation : Le 27 janvier 2023 ou le 17 février 2023 (vous choisissez une des deux dates)

  • Finale fransaskoise : Mars 2023

  • Finale canadienne : mai 2023


Ligne du temps
12 et 13 février 2023 - Pour l’avancement et la pluralité des savoirs communautaires en Saskatchewan

Saskatoon, Saskatchewan, et en ligne (selon l'activité)

Pour souligner les 100 ans de l'Acfas, l’Acfas-Saskatchewan organise des festivités en 3 parties:

  • une sortie théâtre et réseautage le 12 février à 13h;
  • un webinaire mettant en valeur des projets collaboratifs entre des chercheur-se-s et des associations communautaires locales le lundi 13 février à 18h; 
  • une grande conférence en ligne plus tard dans le mois, portant sur le thème de l'environnement.

Une navette partira de Regina le dimanche 12 février au matin et reviendra en soirée.

Les événements sont gratuits, inscription obligatoire (lien à venir).


Activités récentes

Logo du CEPF
Identités marginalisées, diversité et esprit d’inclusion dans le théâtre de l’Ouest canadien

Deux jours de théâtre et de dialogue communautaire-universitaire sur les identités marginalisées dans le théâtre de l'Ouest canadien, organisés par le Collectif d'études partenariales de la Fransaskoisie, en partenariat avec l'Acfas-Saskatchewan et leurs partenaires. 

 

Samedi 29 octobre : Jour de théâtre

15h00 à 21h00

Au Studio 914 de La Troupe du Jour

Mise en lecture de pièces inédites :

David Baudemont, Estelle Bonetto, Mike Bowden, Marie-Diane Clarke, Rémi Labrecque et Yvette Nolan

 

Dimanche 30 octobre : Jour de dialogue

10h00 à 16h00

Sur le campus de l’Université de la Saskatchewan

Communications universitaires :

Sandrine Duval (Université McGill), Alexandre Gauthier (Université d’Ottawa), Sathya Rao (Université de l’Alberta)

Tables rondes avec :

Des dramaturges, Laurier Gareau, Gabriel Gosselin, Bruce McKay, Guy Michaud, Denis Rouleau


Portrait de Rebecca Lazarenko
"Civiliser les sauvages" : une analyse préliminaire sur la colonisation et le traitement des Nations Autochtones par les communautés francophones de l'Alberta et de la Saskatchewan

Le 30 novembre 2022 à 18h

Conférence de Rebecca Lazarenko, étudiante au doctorat à l'Université York

Pendant cette présentation, la conférencière abordera sa recherche doctorale qui examine les relations coloniales entre les francophones de l’Ouest et les Nations Autochtones, surtout les Métis, à travers une revue intensive des journaux francophones de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. L’objectif de sa recherche est de mettre en lumière le projet colonial des francophones de l’Ouest — un projet qui dépendait sur la colonisation des terres et des peuples Autochtones afin d’assurer l’implantation et la suprématie des peuples francophones, la langue française et la religion catholique au détriment des « sauvages » — les Peuples et Nations Autochtones. 

Plus spécifiquement, elle présentera une première analyse des résultats de ma revue des journaux francophones de l’Alberta et de la Saskatchewan. Ce premier bilan abordera les grands thèmes des journaux, notamment, comment les Autochtones étaient décrits comme des possessions des missionnaires francophones, comment des croyances identitaires coloniales ont été forcées sur les Métis et les autres Autochtones et comment les Résistances des Métis (1869-70, 1884-85) étaient à la fois condamnées à cause de l’aspect Autochtone, « sauvage » et « indien », mais aussi approprié pour avancer la cause francophone dans l’Ouest. 

Biographie: 

Rebecca Lazarenko (she/elle/iskwêw) est une Franco-Métis de St. Albert, Alberta et citoyenne du Métis Nation of Alberta. Elle complète son doctorat sous la supervision du professeur Marcel Martel à l'Université York (Tkaronto) et elle travaille pour le Centre for Indigenous Student Services comme instructrice d'écriture pour les étudiants Autochtones. 


Affiche
Séance d'information sur le concours Ma thèse en 180 secondes

Le jeudi 29 septembre à 10h

Venez entendre les témoignages d'ancien·ne·s candidat·e·s d'un océan à l'autre, et leur poser vos questions. 


Affiche
Assemblée générale annuelle et conférence en physique

Le 27 septembre à 18h

Conférence : La recherche en fusion nucléaire, par Jérémy Talbot-Pâquet, étudiant à la maîtrise en physique à l'Université Queen's, actuellement stagiaire à la University of Saskatchewan. 

La conférence sera suivi de l'Assemblée générale annuelle de l'Acfas-Saskatchewan. 

Au plaisir de vous compter parmi nous!