Imprimer

Balado : Propos d'une sociologue, entretien avec Céline Saint-Pierre

En 1960, Céline Saint-Pierre entreprend des études dans une discipline toute nouvellement installée. La sociologie. Et c’est bien ce qu’elle recherchait : un champ de connaissance qui lui permettrait de comprendre sa société. Mais plus encore, par la recherche dans ce domaine, au-delà de l’enseignement, elle pourrait rendre service à sa société en la révélant à elle-même. Dès 1969, on la retrouve à l’Université du Québec à Montréal, à la fondation du département de sociologie. Le mouvement ouvrier et les classes sociales, les changements sociaux et les nouvelles technologies, le travail des femmes, seront les principaux objets de recherche de cette sociologue du travail. On reconnait à Céline Saint-Pierre, qui a œuvré dans un temps de forte croissance pour le milieu de la recherche, une contribution significative. Entre autres, à l’administration de la recherche universitaire, à la création de centres de recherche, au secrétariat général de l’Association internationale de sociologie et à la présidence du Conseil supérieur de l’éducation.  

Celine St-Pierre
Crédits : Johanne Lebel, Acfas

BALADO

Lien pour télécharger sur BaladoQuébec : cliquer droit sur le lien du fichier mp3, et choisissez « enregistrer la cible du lien sous ».

 

Entretien de 1986 : Face à face avec Céline Saint-Pierre, Les effets sociaux des nouvelles technologies

En 1986, pour le compte du présent magazine, le journaliste Jean-Marc Gagnon rencontrait Céline Saint-Pierre pour discuter de ses travaux en sociologie du travail. L'entretien est ici disponible [PDF]. Aussi, tous les numéros imprimés du magazine de l'Acfas, sous le nom d'Interface et de Découvrir, ont été numérisés par la BAnQ, et ils sont accessibles sur numerique.banq.qc.ca.

Interface

 

Auteur(e)

Céline Saint-Pierre
Professeure émérite, Université du Québec à Montréal

Extrait de sa biographie présentée sur le site du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et technologie - CIRST; centre qu'elle a contribué à fonder :

Professeure émérite en sociologie de l’UQAM, Céline Saint-Pierre s’est intéressée à l’analyse des classes sociales et aux mouvements sociaux, à la sociologie du travail et des technologies ainsi qu’aux grandes idéologies qui ont marqué la société québécoise du XXe siècle. Elle est l’auteure de près de cent cinquante publications dans ces domaines en plus d’avoir dirigé plusieurs mémoires de maîtrise et thèses de doctorat et assuré la direction de plusieurs numéros de revues académiques et d’ouvrages collectifs.