Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Philippe Bocher, Vincent Demers, Nicole Demarquette, Aude Segur, ÉTS - École de technologie supérieure

Le Laboratoire d'optimisation des procédés de fabrication avancés (LOPFA) et PolymerÉTS, deux laboratoires de recherche du Département de génie mécanique de l’École de technologie supérieure (ÉTS), mettent à la disposition de leurs élèves des outils pédagogiques d’aide à la rédaction d’articles scientifiques. De cette démarche est née l’idée d’une série de sept vidéos.

Rédiger un document scientifique demande de la méthode et de la pratique. Nos élèves se familiarisent avec cet exercice au moment de leur maîtrise et de leur doctorat, lorsqu'ils doivent écrire leurs premiers articles. Ils passent alors au travers d’un certain nombre d’étapes clés : l'organisation de leurs données, l'analyse des résultats, la rédaction des différentes parties, la sélection de la revue dans laquelle ils publieront, etc. Notre expérience nous a permis de relever les écueils auxquels ils font systématiquement face, et nous avons ainsi produit pour eux un document support d’une trentaine de pages, présentant la méthodologie à suivre, des conseils et des exemples de bonnes et de mauvaises pratiques. Pour que cet outil soit le plus convivial, pédagogique et dynamique possible, nous avons décidé de synthétiser son contenu dans une série de sept courtes vidéos.

Sur la toile, plusieurs sources d’information sont disponibles sur le sujet, tant en anglais qu’en français. Toutefois, elles n’abordent systématiquement que la structure de l’article; les auteur.trice.s expliquent ce que l’on s’attend à trouver dans les différentes parties d’un article scientifique, mais ils ne proposent aucune méthode quant au processus d’écriture lui-même. Or, la rédaction d’un article ne commence pas par le titre, le résumé ou l’introduction, mais plutôt par une analyse détaillée de la méthodologie et des résultats.

Notre première vidéo expose le contexte et la structure de la série, les trois suivantes présentent une méthodologie pour organiser ses idées, et les trois dernières abordent plus spécifiquement le contenu de chacune des parties d’un article scientifique, dans l’ordre recommandé de la rédaction.

Nous diffusons ces vidéos par l’intermédiaire du Service d’aide à la rédaction d’article (SARA), qui accompagne les élèves de l’ÉTS en matière de communication scientifique et de compétences informationnelles, ainsi que sur la plateforme YouTube du LOPFA. Bien que les principes de la démarche scientifique soient relativement bien établis, nous avons précisé, et ce dès la première vidéo, que la méthodologie de travail présentée est celle des enseignant.e.s du LOPFA et de PolymerÉTS et qu'en cela elle ne se veut pas universelle. Il est donc recommandé aux élèves de vérifier avec ceux et celles qui les supervisent que cette méthodologie est bien en accord avec leur façon de procéder.

Nous avons d’abord conçu ces vidéos en français. Nos étudiants étant d’horizons variés, nous avons finalement décidé de les traduire dans plusieurs langues. Il existe déjà une version anglaise, et les autres versions seront disponibles prochainement.


  • Philippe Bocher

    École de technologie supérieure (ÉTS)

    Philippe Bocher est professeur au Département de génie mécanique de l’ÉTS et directeur du LOPFA (Laboratoire d’optimisation des procédés de fabrication avancés). Philippe Bocher est un ingénieur métallurgiste spécialiste de la caractérisation et de l’optimisation des pièces manufacturées. Après un doctorat en science des matériaux à l’Université McGill en 1999, et une expérience de deux années chez Pratt & Whitney Canada au sein du Groupe de développement de procédés spéciaux en R-D appliquée, il est entré à l’École de technologie supérieure (ÉTS). À ce jour, il a encadré 37 doctorats et 32 maîtrises, et publié plus de 190 articles. Ses domaines d’expertise sont la métallurgie physique et la modélisation des microstructures, les procédés de déformation, les traitements de surface, le comportement en fatigue et la mesure des contraintes résiduelles.

  • Vincent Demers

    École de technologie supérieure (ÉTS)

    Vincent Demers est professeur au Département de génie mécanique de l’ÉTS et codirecteur du LOPFA. Il est un ingénieur expert en développement de la technologie de moulage par injection des poudres métalliques. Avec plus de 13 ans d'expérience industrielle et universitaire dans la rhéologie des mélanges poudre-liant, le développement des mélanges poudre-liant, le déliantage, le frittage et l’évaluation du comportement mécanique des pièces métalliques, il a publié plus de 40 articles scientifiques. Après avoir obtenu son doctorat en génie mécanique en 2009 à l’ÉTS, il a travaillé de 2009 à 2013 chez Pratt & Whitney Canada au sein du groupe de développement de procédés spéciaux en R&D appliquée. Au cours des dernières années, ses activités de recherche se sont orientées vers le procédé d’impression 3D par jet de pâte avec le recours à des formulations innovantes de mélanges poudre-liants à base de métaux. Ses champs d’intérêt en recherche et en enseignement sont la métallurgie des poudres, la caractérisation des matériaux et la fabrication.

  • Nicole Demarquette

    École de technologie supérieure (ÉTS)

    Nicole Demarquette est professeur au Département de Génie Mécanique de l’ETS et directrice de PolymerÉTS. Nicole Demarquette est ingénieur chimiste spécialiste en matériaux polymériques. Après un doctorat à l’Université McGill elle a commencé sa carrière au Département de Génie des Matériaux de l’École Polytechnique de l’Université de São Paulo au Brésil. En 2012, elle est revenue au Québec, à l’ETS et y initié des activités de recherche sur les thermoplastiques. À ce jour, elle a supervisé plus de 50 étudiants aux troisième cycle et publié plus de 150 articles dans des revues spécialisées. Ses domaines d’expertise sont la caractérisation des propriétés physiques des polymères, la rhéologie (science qui étudie l’écoulement des matériaux) l’optimisation des mélanges et composites à base de thermoplastiques. Elle s’intéresse aussi à l’électrofilage et la fabrication additive.

  • Aude Segur
    ÉTS - École de technologie supérieure

    Aude Ségur est responsable de projets de communication et administration pour le LOPFA et PolymerÉTS, ÉTS. Aude Ségur est une artiste, professionnelle de la communication et doctorante en sémiotique à l’UQAM. Après quatre années d’études en arts plastiques, elle a complété une maîtrise en marketing, publicité et communication au Celsa, l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication de la Sorbonne, Paris IV. Elle a accumulé huit années d’expérience professionnelle dans le milieu de la communication et de la gestion de projets, dont trois ans en tant que responsable de la communication pour ADPI, la filiale ingénierie d’Aéroports de Paris. Aude Ségur est par ailleurs une artiste dont la créativité s’exprime autant par la céramique, la peinture, le graphisme que l’écriture. Dans le cadre de son doctorat, elle étudie les signes et leur interprétation. Elle aspire à devenir enseignante chercheuse et conférencière.

Vous aimez cet article?

Soutenez l’importance de la recherche en devenant membre de l’Acfas.

Devenir membre Logo de l'Acfas stylisé

Commentaires

Cette chronique est ouverte à toute personne désirant partager ses réflexions sur la recherche sous tous ses aspects.

Toute personne peut proposer des articles pour cette chronique.

Logo de l'Acfas stylisé

Infolettre