Imprimer

Le 21 octobre prochain, je #VoteScience… et vous ?

Les élections arrivent à grands pas et avec elles leur lot de débats politiques. Mais la science n’est que très rarement invitée dans cette conversation, alors qu'elle est au coeur de nombreux enjeux tels que l’environnement, la santé, l’énergie, les communications, l’économie et même la diplomatie. Comment le citoyen peut-il alors prendre une décision éclairée s’il ne sait pas comment les partis se situent face au rôle de la recherche scientifique dans les choix de société?

Vote scienceC’est face à cette urgence d’alerter les acteurs politiques sur l’importance d’inclure dans leur vision l'approche scientifique et les données validées par la science, que la campagne nationale apolitique #VoteScience a été créée par une coalition de groupes de chercheurs dont Dialogue Sciences et Politiques.  Le portail de #VoteScience permet aux Canadiens de communiquer directement et facilement avec leurs candidats locaux pour faire passer un message central : oui, les Canadiens se soucient de la science, et il est normal qu'elle soit de l’agenda politique.

Moteur de l’innovation durable, outil pour une action politique informée et fondement d’une rationalité humaniste, la science est au centre des préoccupations des Canadiens. Il est temps de discuter de science et de politique scientifique « sur la place publique » et de revendiquer sa place en politique. Pour cela, questionnons les candidats sur leurs programmes respectifs en matière de financement de la recherche scientifique dans tous les domaines, de communication des résultats scientifiques, de l’importance de la diversité au sein de la recherche et du rôle des données probantes dans l’élaboration des politiques publiques.

Au terme d’une mobilisation sans précédant en faveur du financement de la recherche fondamentale et de la relève, la communauté scientifique a récemment a démontré qu’unie et forte, son engagement politique porte ses fruits. L’augmentation des crédits alloués à la recherche dans les budgets fédéraux de 2018 et 2019 en témoigne. La mobilisation pour les intérêts scientifiques fonctionne, mais faut-il s’arrêter là? Aidez-nous à renouveler ce succès pour les élections fédérales!

#VoteScience offre aux Canadiens une occasion d’exprimer leur soutien dans le contexte des élections fédérales de 2019 et de partager leurs réflexions. Discuter avec des candidats locaux peut être intimidant, et on ne sait pas forcément comment s’y prendre. Le portail #VoteScience regorge de ressources à cet effet. Il comprend notamment des conseils et des outils pour interagir efficacement avec les candidats locaux :

  • à travers l’organisation de réunions ou d’événements;
  • sous forme de questions scientifiques à poser aux candidats lors d’un « porte-à-porte »;
  • en proposant des outils d'engagement dans les médias sociaux, du soutien pour rédiger des éditoriaux et des formulaires pour partager les interactions avec les candidats;
  • en identifiant ceux qui soutiennent la science.

#VoteScience c’est un engagement politique « apolitique ». Voter science c’est bien, mais prévenir les politiques que l’on va voter science, c’est mieux ! Le 21 octobre prochain, je #VoteScience… et vous?

Auteur(e)

Tina Gruosso
Science & Policy Exchange - Dialogue Sciences et Politiques

Tina Gruosso, scientifique passionnée, a obtenu son doctorat en oncologie à l’Institut Curie à Paris, et elle a complété un postdoctorat à l’Université McGill. La chercheuse préconise l’élaboration de politiques basées sur des données probantes, l’innovation, la diplomatie scientifique, la communication scientifique ainsi que l’équité, la diversité et l’inclusion. Elle représente les scientifiques en début de carrière dans son rôle de présidente de l’organisation sans but lucratif menée par des étudiants Science & Policy Exchange - Dialogue Sciences et Politiques. Tina est membre du Global Young Academy, du Montreal Chapter of Women in Bio et du comité éditorial du magazine de l'Acfas.

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire