Aller au contenu principal
Image de profil de Diane Gagné
Membre de l'Acfas

Diane Gagné

Professeur-e- d’université | UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières

J’ai connu  un parcours atypique. J’ai été la première femme technicienne en pétrochimie. Pendant mes quinze années dans ce milieu non-traditionnel, je me suis activement impliquée dans la vie syndicale en tant que membre de l’exécutif. Forte de mon expérience  en formation; en négociation collective et dans le traitement et la gestion des plaintes (griefs), en 2002, je reprenais mes études. J’ai ainsi complété un bac par cumul en gestion des ressources humaines à HEC Montréal. Puis une maitrise et un doctorat en relations industrielles à l’École des relations industrielles de l’Université de Montréal. Mon mémoire traite de  la stratégie syndicale en regard de la formation et ma thèse questionne les effets sur les acteurs syndicaux du recours à la norme d’égalité, à la suite de la négociation de clauses « orphelin ». Depuis juin 2011, je suis professeure en relation du travail et en politiques publiques de l’emploi à l’École de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières.   

Mes intérêts de recherche

toutes les formes de discrimination la représentation syndicale la négociation collective la précarisation de l'emploi la citoyenneté au travail

Scolarité

2014, Université de Montréal Doctorat en relations industrielles, Le devoir syndical de représentation sous l'angle de la charte des droits et libertés de la personne: le cas des clauses "orphelin" 2005, Université de Montréal, Maîtrise en relations industrielles, La stratégie syndicale dans le contexte institutionnel de la formation continue mis en place au Québec dans les années 90, étude du cas de la FTQ »