Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Comment le niveau d’inclusion sociale des élèves présentant des difficultés de comportement à l’école est-il lié aux perceptions des pairs à leur égard ? État de la littérature et pistes d’intervention

Auteur : Marie-Claude Salvas
Colloque : 508 - Perceptions et vécu des acteurs scolaires face aux élèves « différents »
S’il est connu que les comportements de l’élève sont associés à son statut social au sein du groupe de pairs, il s’avère que la perception que les pairs peuvent avoir d’un élève en difficulté conditionne également leurs comportements à son égard (Prinstein et al., 2018). Ainsi, on sait que les élèves présentant des difficultés de comportement (e.g. agitation, impulsivité ou excès de colère) tendent à être moins bien intégrés socialement; ils ont un cercle d’amis plus restreint, des relations de moins bonne qualité avec leurs amis comme avec leurs enseignants et sont généralement moins appr…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Analyse qualitative des prescriptions et des discours de professionnels à propos des plans individuels destinés aux élèves avec des difficultés d’apprentissage en France

Auteur : Marie Toullec-Thery
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
L’école aujourd’hui, se réclame être une école pour tous, dans d’un paradigme inclusif, ancré dans les trois dimensions que sont la non-discrimination, l’accessibilité et la compensation. Notre recherche se focalise sur les plans en contexte scolaire français (nommés en France des Programmes Personnalisés de Réussite Educative – PPRE-). Qu’est-ce que sous-tend ce mouvement vers l’individu alors que l’école a toujours prôné le collectif ? Dans la perspective développée par Bélanger et Khan (2019), nous y examinons qualitativement quatre des fonctions d’un plan : l’identification des besoins…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Au nom du père, et du fils, et de l'égalité...

Auteur : Joannie St-Pierre
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
Sous l’élan du courant inclusif actuel, les enseignants québécois se positionnent entre l’efficacité de l’école et son projet égalitaire. « Une école pour tous » demande que les enseignants agissent au sein de classes formées d’une variété d’élèves, alors que « la réussite pour tous » exige qu’ils s’attardent aux spécificités et aux besoins d’apprentissage de chacun dans une classe où règne l’hétérogénéité. Considérant que le plan d’intervention est un dispositif d’équité visant à mettre en place des mesures d’adaptation en classe afin de répondre aux besoins individuels de certains élèves…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Orientation inclusive et usages des plans d’enseignement individualisé en Ontario

Auteur : Nathalie Bélanger
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
Dans les années 1990, alors que la nouvelle gestion publique apparaît dans des organismes publiques ontariens, le plan d’enseignement individualisé (PEI), en tant qu’instrument, structure la politique éducative du champ de l’enfance en difficulté et de l’enseignement spécialisé, laquelle est à la fois orientée vers de nouvelles orientations inclusives. Dans le cadre d’un projet comparatif plus large, il s’agit d’examiner ici, à partir d’une analyse d’entretiens et de sources documentaires, le rôle de cadres scolaires du réseau des écoles de langue française en Ontario quant à la traduction…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Quelle est la place consacrée aux parents lors d’élaboration du plan d’intervention ? Une comparaison de cinq systèmes scolaires de l’Europe et du Canada.

Auteur : Enkeleda Arapi
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
Depuis 20 ans, la plupart des pays en Amérique du Nord comme en Europe, s’efforcent d’intégrer dans leur politique éducative, un projet individualisé pour les élèves à besoins spécifiques appelé plan d’intervention (PI). Selon Tremblay (2018), le processus est une démarche collaborative qui demande à la fois la participation active de l’équipe scolaire fournissant les services adaptés à l’élève en difficulté, mais aussi celle des parents de ce dernier. Cependant, peu de recherches ont étudié le rôle du parent lors de cette démarche. L’objectif de la communication est d’étudier la pla…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Utilisation, pratique et appropriation des fonctions du plan d’intervention : analyse comparée de quatre systèmes scolaires francophones (Québec, Ontario, Belgique et France)

Auteur : Philippe Tremblay
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
Le plan d’intervention (PI) constitue un outil d’aide destiné aux élèves ayant des besoins spécifiques. Selon plusieurs auteurs (Christle & Yell, 2010 ; Rotter, 2014 ; Tremblay & Belley, 2018) ce document demeure le plus important puisqu’il permet d’assurer l’élaboration et l’implantation d’un programme adapté à l’élève ayant des besoins spécifiques. Bien que depuis les années 2000, ce document soit largement utilisé et formalisé dans l’ensemble des systèmes scolaires (Tremblay et Belley, 2018), peu d’études questionnent l’élaboration et la mise en oeuvre des PI. Cette communication vise à…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Les plans individuels : dispositifs d’inclusion ou dispositifs d’exclusion ? Analyse qualitative de plans québécois et de plans belges

Auteur : Sabine Kahn
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
L’analyse d’une centaine de plans belges et québécois fait apparaître deux dimensions problématiques en ce qui concerne, d’une part, l’entrée des élèves dans la culture scolaire et ses particularités, particularités liées au savoir et à la posture nécessaire aux apprentissages scolaires (Baillet et al, à paraître ; Rey, 2014) et, d’autre part, le regard des enseignants sur la difficulté scolaire et l’école inclusive (Kahn, 2010 ; Tremblay, 2012). Nous verrons, à partir de quelques exemples emblématiques tirés des plans, comment ce dispositif peut, malgré une volonté affichée d’inclure ou d…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Analyse qualitative des prescriptions et des discours de professionnels à propos des plans individuels en Suisse italienne

Auteur : Pier Carlo Bocchi
Colloque : 509 - Aide à l’élève en difficulté à l’école et plans d’intervention ou d’enseignement individualisé — comparaison internationale
Comprendre comment engager tous les élèves vers les mêmes savoirs, sans séparer les bons élèves des élèves faibles et sans non plus proclamer l’« indifférence aux différences » constitue un problème que les systèmes scolaires doivent aborder avec une certaine urgence. Notre recherche se focalise sur les plans d’intervention individualisés en contexte scolaire suisse (nommés, en Suisse, Demande de coopération avec le Service de soutien pédagogique). Qu’est-ce que sous-tend ce mouvement vers l’individu alors que l’école a toujours prôné le collectif ? Dans la perspective développée par Bélan…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

La dimension éthique en histoire selon des futur∙e∙s enseignant∙e∙s en Ontario

Auteur : Marie-Hélène Brunet
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Le curriculum ontarien en histoire, depuis 2013, fait une place importante au développement de la pensée critique et s’est largement inspiré des travaux de Peter Seixas. Sont ainsi prescrits quatre des six concepts de la pensée historique (Seixas et Morton, 2016), en plus de donner une place prépondérante à l’usage des sources primaires. Toutefois, les auteurs des programmes ontariens ont préféré abandonner l’étude de l’un des concepts, soit celui de la dimension éthique (Pollock, 2017). Or, cette absence ne risque-t-elle d’occulter la mise en relief des rapports de pouvoir inégalitaires d…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Les fondements épistémologiques, didactiques et idéologiques du programme d’Histoire du Québec et du Canada

Auteur : Céline Curtil
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Enseigner la diversité des expériences et les questions socialement vives au secondaire est une tâche délicate qui peut paraître périlleuse pour certain(e)s enseignant(e)s d’univers social. Pour autant, ces dernier(e)s sont encouragé(e)s, dans le nouveau programme d’Histoire du Québec et du Canada de deuxième cycle du secondaire (Gouvernement du Québec, 2017), à considérer leur classe comme « un lieu où se confrontent divers points de vue et où sont traités tour à tour les conflits, les contradictions et les sujets de consensus ou de division » (p. 1). Ainsi, l’enseignant(e) doit offrir un…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Intégration de savoirs sur les femmes racialisées, autochtones et des Suds globaux dans les cours d’histoire des féminismes : quand l’inconfort pousse à l’action

Auteur : Eve-Marie Lampron
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Cette communication prend assise sur une démarche d’intégration de savoirs sur les femmes racialisées, autochtones et des Suds globaux dans l’enseignement de l’histoire des féminismes. Ce projet universitaire collectif a permis d’ajouter au curriculum des figures et groupes auparavant méconnus. Il a aussi suscité des discussions (inconfortables mais nécessaires) en classe concernant certains discours racistes et rapports problématiques entretenus entre quelques figures « historiques » du féminisme et des femmes marginalisées. Le processus a été reçu favorablement par les personnes étudiant…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Engagée dans l’inconfort : blanchité, féminisme et expertise

Auteur : Catherine Larochelle
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Titulaire du cours de méthodologie en histoire à l’Université de Montréal depuis l’automne 2019, je dois initier les étudiant.e.s d’histoire, les futur.e.s enseignant.e.s en univers social et d’autres étudiant.e.s à la discipline historique. Cette expérience d’enseignement m’a fait vivre trois types d’inconfort en tant que professeure : l’inconfort lié à l’enseignement du racisme à des étudiant.e.s concerné.e.s en tant que femme blanche (« ai-je l’air de prendre cela à la légère? »), l’inconfort lié à des choix féministes dans un cours général de méthodologie (« suis-je trop? », « ça déran…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Quelle place pour les rapports de pouvoir dans l’enseignement du féminisme?

Auteur : Sabrina Moisan
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Comment les enseignants et enseignantes d’histoire abordent-ils les rapports de pouvoir entre les hommes et les femmes ? Comment expliquent-ils les transformations sociales à cet égard ? Cette communication présente les résultats d’une étude menée auprès de trois enseignants et enseignantes d’histoire et leurs élèves de deuxième secondaire lors de l’enseignement des mouvements de luttes féministes. L’objectif est de faire ressortir le récit du féminisme mis en place par les enseignants et les enseignantes, à travers le matériel proposé aux élèves et leur discours, et appris par les élèves…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Enseigner les rapports de pouvoir avec une gestion de classe anarchiste

Auteur : Sylvain Larose
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Est-ce possible de promouvoir une meilleure justice sociale en classe d’histoire tout en ayant une gestion de classe coercitive? N’est-ce pas l’équivalent d’un oxymoron? Comment rendre l’enseignement crédible lorsqu’on discute des relations de pouvoir, et de leurs « abus », si la classe elle-même est gérée comme une structure « dictatoriale »? Est-ce possible que, malgré le fait que les programmes ministériels insistent année après année, réforme après réforme, sur des valeurs telles que la solidarité, l’ouverture vers l’autre, la démocratie, que les rapports de force changent peu dans la …

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

L'inconfort asymétrique: recension des perspectives anglophones par rapport à la reconnaissance des francophones et des autochtones au sein des programmes d'études sociales en Alberta

Auteur : Raphaël Gani
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Les francophones et les autochtones sont reconnus au sein de plusieurs programmes d’études sociales de l’Ouest canadien, et de manière inégalée en Alberta. Or, plusieurs partenaires éducatifs anglophones (ex. enseignants, chercheurs) sont inconfortables face à cette reconnaissance asymétrique puisqu’elle vise seulement deux groupes. De quel inconfort s'agit-il? À l'aide d'une revue de littérature exhaustive ainsi que de données récoltées au sein de groupe de discussion en Alberta (Gani et Scott, 2017; Scott et Gani, 2018), nous distinguerons les arguments mobilisés contre la reconnaissance…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Le cadre national québécois comme étau à la multiperspectivité ?

Auteur : Sabrina Moisan
Colloque : 510 - L’inconfort provoqué en classe d’histoire par l’enseignement des rapports de pouvoir : l’anticiper pour mieux l’accueillir
Au Québec, comme dans beaucoup de sociétés contemporaines, la prise en compte de la diversité des expériences et perspectives historiques se heurte au récit univoque de l’expérience de la majorité, qui sert de pivot à l’enseignement de l’histoire. Ainsi, certains rapports de pouvoir sont rendus visibles au détriment d’autres, ce qui contribue à assurer la pérennité d’un certain ordre social. Si le programme contraint les enseignants en leur imposant ce cadre national, ceux-ci, une fois dans l’action, peuvent néanmoins bonifier leur enseignant. Ils peuvent même détourner le programme. Que p…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Quelles compétences pour les chercheurs dans le contexte de la réglementation de la recherche au Mexique ?

Auteur : Ricardo Pérez Mora
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Les divers mécanismes d’incitation et de contrôle de la pratique de la recherche, mise en œuvre depuis les années 90 au Mexique, ont eu un impact direct sur la transformation des pratiques scientifiques et, par conséquent, sur le profil des chercheurs. En nous appuyant sur le concept de l’idéal-type selon Max Weber (1864-1920), nous pouvons identifier et caractériser trois profils de chercheurs. Le premier est celui de ceux qui travaillaient de façon indépendante, par initiative et vocation, sans être liés à la bureaucratie institutionnelle. Le deuxième profil fait référence à des chercheu…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Les conditions sociales du développement des ressources individuelles et collectives de la réalisation du travail, enjeu des « approches compétences »

Auteur : Marie-Christine Vermelle
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Les sociologues se gardent de considérer la compétence comme un concept. Se consacrant à l’analyse des rapports sociaux de travail et donc, à l’inégal pouvoir d’action et de reconnaissance des travailleurs  dans l’organisation, ils soulignent les tentatives de naturalisation  de la compétence et de sa substitution au concept de qualification. Née de l’ergonomie, une conception de la compétence  comme « manifestation synthétique indirecte de l’activité » (De Montmollin 1986) présente  l’intérêt d’avoir réintégré le travailleur dans le processus de travail. Elle a ouvert des voies nouvelles …

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Formation par compétences à l’Université Católica del Norte, Chili : apprentissages et défis après une décennie de sa mise en œuvre

Auteur : Walter Terrazas
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Les demandes éducatives d’aujourd’hui supposent de faire face à la complexité, la quantité d’information, l'incertitude, le multiculturalisme et à la rapidité des changements technologiques. Ces défis impliquent non seulement l'acquisition de connaissances, mais surtout le développement de capacités permettant de les mettre en œuvre. À cet égard, la formation par compétences apparaît comme une réponse pertinente au sens plus complexe et plus intégrateur du monde actuel. C’est précisément cette approche qui a été adoptée par l’Université Católica del Norte dans son projet éducatif instituti…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Avoir un bagage de compétences ou être une personne compétente in situ : perspective de l’enaction

Auteur : Francisco Antonio Loiola
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Dans un contexte académique, la compétence est souvent définie comme un savoir agir à développer durant une formation et à le mettre en œuvre par la suite dans une pratique. Les savoirs ne suffisent pas. Il faut ainsi acquérir tout un bagage de compétences capable d’utiliser, mobiliser ou transférer, d’une situation à l’autre, les savoirs appris. Or, dans une perspective enactive, la cognition se manifeste comme la propriété d’un organisme de « faire émerger » ou « enacter » un corps propre et un monde propre (Varela et al., 1991); l’agir est une propriété du vivant. Les phénomènes mentaux…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

En contexte postsecondaire, APC pourra-t-elle s’adapter aux nouvelles réalités technologiques et sociales ou est-on à l’aube d’un nouveau paradigme ?

Auteur : Yvon Gagnon
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Depuis son apparition en éducation postsecondaire l’APC s’est appuyée sur quelques principes soit ; que l’acte professionnel repose sur l’utilisation de ressources, qu’il est possible de les connaître, et que ces actes et les ressources qui les supportent sont suffisamment, stables pour qu’on ait le temps de les répertorier et de planifier et réaliser des activités d’apprentissage avant leurs obsolescences.  Or aujourd’hui, le rythme d’évolution des milieux professionnels est tel que cette stabilité n’existe plus et que les ressources utilisées par les différentes personnes relèvent de cho…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Le travail éducatif au prisme des compétences interactionnelles

Auteur : Laurent Filliettaz
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Il est aujourd’hui largement reconnu que les compétences langagières et plus généralement interactionnelles jouent un rôle non négligeable dans les activités de travail, en particulier lorsque celles-ci relèvent des domaines de l’éducation et des services (Boutet, 2008 ; Cerf & Falzon, 2006 ; Piot, 2005 ; Vinatier 2013 ; Vinatier, Filliettaz & Laforest, 2018). Et pourtant, les propriétés de ce travail interactionnel restent encore largement méconnues. Dans ce contexte, l’objectif de notre contribution est de mieux cerner quelques-unes des particularités du travail interactionnel des profes…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Accréditation des Euro-formateurs : un cadre spécifique d’intégration de savoirs, compétences transversales et expérience professionnel

Auteur : Gabriela Portela
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Le département éducation De L’ETUI (European Trade union Institute) conçoit et organise des activités de formation qui renforcent le développement de compétences et soutiennent l’intégration du mouvement syndical européen. Un des parcours de formations mené par le département est la formation des Euro-formateurs. Ce parcours permet de relier le lieu de travail, des expériences personnelles et des compétences acquises ou développées dans différents champs d’apprentissage informels et formels. Il valorise les acquis transversaux liés au parcours de chaque apprenant dans lesquels il y a mobil…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion de l’approche par compétences

Auteur : Marianne Zogmal
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Dans les métiers de la prise en charge d’autrui, le travail interactionnel est central. Concernant l’éducation de l’enfance notamment, les ajustements réciproques et incessants entre enfants et professionnel.le.s amènent à une grande imprévisibilité des déroulements interactionnels. Le travail accompli par les éducatrices et éducateurs se caractérise par un aspect « discrétionnaire » (Pastré, 2011), au sens où il produit une obligation de résultats sans certitude des moyens permettant de les atteindre. Dans une tension entre finalités éducatives normatives et gestes professionnels qui dépe…

87e Congrès de l'ACFAS — Communication orale

De quelques enjeux socioprofessionnels sous-jacents au processus d’acquisition des compétences dans le cadre d’une formation en alternance

Auteur : Mokhtar Kaddouri
Colloque : 512 - Enjeux, tensions et pratiques autour de la notion et de l’approche par compétences
Tout en analysant les glissements sémantiques successifs de la notion de qualification vers celle des compétences puis vers celle de l’employabilité, d’une part, se basant sur l’analyse secondaire de données empiriques recueillies auprès de contrôleurs en formation les préparant à l’exercice du métier d’inspecteurs du travail en France, d’autre part, la présente communication analyse les enjeux qui opposent les apprenants en question aux responsables institutionnels concernant la place que doit occuper l’acquisition des compétences dans le processus de professionnalisation des apprenants. …


Autre type de recherche