Rechercher dans le programme et les archives du congrès



87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Déjeuner-causerie de la Commission canadienne pour l'UNESCO

Vers une culture d’excellence scientifique  au Canada et au Québec : Contexte et enjeux

Le contexte dans lequel la science et la recherche scientifique se développent et sont conduites au Canada et au Québec a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Face à ces changements et à leurs impacts - qu’ils soient sociaux, environnementaux, humains, juridiques  ou éthiques - nous devons réfléchir aux rôles et responsabilités qu’ont les différents acteurs des milieux de la recherche afin de favoriser la conduite d’une science responsable et le développement d’une culture d’excellence scientifique. 

Quelles sont les conditions nécessaires à l’atteinte d’une culture d’excellence scientifique au Québec et au Canada? Quel est le rôle des organismes de recherche, des décideurs, des universités et des chercheurs sur cette question? Comment la mise en œuvre de la Recommandation de l’UNESCO sur la science et les chercheurs scientifiques peut-elle contribuer à l’atteinte de cet objectif en favorisant, entre autre, une plus grande interaction entre la science et la société ?

Avec la participation de :

  • MAGDA FUSARO, rectrice, Université du Québec à Montréal (UQÀM)
  • MONA NEMER, conseillère scientifique en chef du Canada
  • RÉMI QUIRION, scientifique en chef du Québec
  • LYNE SAUVAGEAU, présidente de l'Acfas et vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de l’Université du Québec
  • MICHELE STANTON-JEAN, chercheure invitée, Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal et représentante du Gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO de 2011 à 2014

La discussion sera modérée par Valérie Borde, journaliste scientifique.

Venez prendre part aux discussions sur ces enjeux importants!

Réservez votre place

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Concours vidéo de l’Université du Québec

Assistez à la remise de prix!

Venez découvrir, à travers de courtes vidéos, les différentes facettes de la vie des étudiants du réseau de l’Université du Québec et les recherches qu’ils produisent. De façon originale, vous verrez comment ils perçoivent leur aventure universitaire. La remise de prix sera suivie d’un 5@7.

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

5@7 du Réseau UQ

Célébrez avec le Réseau UQ!

Vous êtes invité à venir célébrer les lauréats du Concours vidéo 2019 et à souligner les 50 ans de plusieurs établissements du réseau de l’Université du Québec.

Accès libre, consommation gratuite pour les 50 premiers arrivés

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Espace Radio-Canada : le cœur du Congrès!

Espace Radio-Canada : le cœur du Congrès!

Situé au cœur du campus de l’UQO, il s’agit de l’endroit privilégié pour rencontrer les exposants et pour venir vous restaurer. Plusieurs activités sociales et activités grand public s’y tiendront! Vous pourrez assister, notamment, à l’enregistrement en direct d'émissions de radio comme Les années lumières d’ICI Radio-Canada Première et La méthode scientifique de France Culture ainsi qu'à l’exposition La preuve par l’image.

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Soirées au bar Le Tonik

5@7 au bar Le Tonik

À la fin de chacune de vos journées, venez profiter de l'espace convivial qu'offre le bar Le Tonik pour retrouver vos collègues ainsi que le reste des congressistes et continuer vos discussions! Différentes activités auront lieu dans le bar au courant de la semaine. Des activités grand public auront aussi lieu dans le bar le mardi soir (bar des sciences de Radio-Canada) et le jeudi soir (Conférence Déclic).

Consommation aux frais des congressistes et possible achat de coupons pour les responsables de colloques ou autres (groupes).

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Panel des FRQ et du CSPC

Collaboration entre le Québec et le gouvernement fédéral en sciences, technologie et innovation

Panel et réception des Fonds de recherche du Québec et du Centre d’études sur la politique scientifique canadienne (CSPC)

La cohérence de l’écosystème canadien de la science et de l’innovation repose, entre autres, sur la collaboration entre les paliers provincial et fédéral. Elle permet de tirer le meilleur de nos programmes, dans un contexte international extrêmement concurrentiel. À l’occasion de ce panel réunissant des hauts fonctionnaires des gouvernements québécois et canadien, nous discuterons des moyens pour relever ensemble le défi de la coopération Québec-Canada en science et en innovation.

Panélistes :

  • Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec
  • Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du Canada
  • Mehrdad Hariri, president-directeur général du Centre d’études sur la politique scientifique canadienne (CSPC)

Venez prendre part aux discussions sur ces enjeux importants! Un cocktail sera servi aux participants après le panel. 

RÉSERVEZ VOTRE PLACE

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Déjeuner-causerie du Comité intersectoriel étudiant des FRQ

L’implication de la relève en recherche dans la gouvernance : créer des ponts entre science, politique et société

La relève en recherche, incarnée par les étudiantes et étudiants de cycles supérieurs de même que par les postdoctorantes et postdoctorants, génère une part importante de la production scientifique, en plus de contribuer à son rayonnement. Qui plus est, la relève s’implique pour influencer les processus décisionnels dans les différentes sphères de l’écosystème de la recherche. La prise en compte des points de vue des chercheuses et chercheurs de la relève assure que les décisions prises reflètent leurs besoins et leurs valeurs, en plus d’accroître la connaissance relative aux mécanismes décisionnels et à la gouvernance des institutions. L’engagement de la relève scientifique peut prendre plusieurs formes : comités consultatifs, groupes de pression, représentation étudiante dans les instances académiques, etc. Le panel proposé vise donc à présenter la diversité des modèles d’engagement de la relève et à exposer les impacts de leur implication active dans la gouvernance de la recherche.

Le panel sera animée par Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science. Les panélistes seront :

  • VANESSA DESROSIERS, vice-présidente de l’Union étudiante du Québec
  • SHAWN MCGUIRK, membre du conseil d’administration de l’Acfas et président du groupe étudiant à but non-lucratif Dialogue Sciences et Politiques
  • ANNIE MONTPETIT, membre du comité intersectoriel étudiant et fondatrice du comité de soutien aux parents étudiants de l’UQO

Venez prendre part aux discussions sur ces enjeux importants!

Réservez votre place

87e Congrès de l'ACFAS
Activités sociales

Déjeuner-causerie du CRDI, CRSH et IRSC

Limiter les futures menaces posées par la maladie à virus Ébola : Ébola et santé mentale des communautés

Financée par le Fonds d’intervention de recherche rapide sur la maladie à virus Ébola soutenu par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), l’étude d’impact de la maladie à virus Ébola sur la santé mentale des communautés vise à améliorer la mobilisation des équipes interdisciplinaires de scientifiques canadiens, européens et africains en santé et en sciences sociales et humaines, ainsi que des utilisateurs des connaissances, dans le but de limiter la flambée de la maladie à virus Ébola et de prévenir ou d’atténuer les répercussions de toute menace future posée par la maladie à virus Ébola et d’autres maladies similaires.

À travers un panel, des spécialistes aborderont l’impact des séquelles d’une épidémie de la maladie à virus Ébola (MVE) tel que la détérioration du climat social, le climat de suspicion, l’isolement physique des malades, les mouvements de panique au sein des communautés, la stigmatisation et la discrimination des survivants et la peur de mourir.

L'animation sera assurée par Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science. Les experts invités :

  • Jean-Pierre Birangui, chercheur à l’université de Lubumbashi
  • Dr Jude Mary Cénat de l’école de psychologie clinique de l’université d’Ottawa 
  • Oléa Balayulu, Expert en prise en charge psychosociale des malades du virus Ébola

Venez prendre part aux discussions sur ces enjeux importants!

Réservez votre place

87e Congrès de l'ACFAS
Activité grand public

1 - Balade - Promenons-nous dans les bois!

À la découverte des plantes comestibles et médicinales

S'inscrire (Places limitées, inscription gratuite et obligatoire)

Et si on allait prendre l’air? Le parc de la Gatineau, en Outaouais, abrite de nombreux écosystèmes et attraits patrimoniaux uniques sur 361 km². À travers une balade au cœur de cette magnifique forêt, venez découvrir l’usage culinaire et médicinal des plantes forestières. Tout au long de cette activité gratuite, vous serez accompagné-e-s par un guide, et ressortirez fasciné-e-s par les histoires et légendes des plantes.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

1 - Performances et particularités des défis de la recherche menée par les étudiants au collégial

Responsable : Mohamed Benhaddadi

L’organisation d’un colloque où l’on débat de l’intégration des étudiants dans les recherches menées au collégial est incontestablement un grand défi d’intérêt indéniable. Ce colloque a pour objectif de susciter un large échange sur les performances, les défis, les particularités, les contraintes et les questionnements liés à l’intégration des étudiants de niveau collégial dans les recherches menées dans tous les domaines de sciences. L’idée est de réunir un nombre important et diversifié de partenaires, incluant les centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), les chaires de recherche industrielle et les collèges publics et privés qui viendront présenter chacun leurs expériences dans l’encadrement des travaux d’étudiants de niveau collégial. Les échanges seront cadrés mais non limités et vont porter, entre autres, sur : les procédures de recrutement et d’encadrement des étudiants, les tâches assignées, le financement des étudiants, les contraintes des chercheurs et des étudiants, les histoires à succès, etc.

Dans un premier temps, plusieurs enseignants-chercheurs travaillant dans différents établissements scolaires et ayant une expérience dans l’encadrement des étudiants en recherche ont été sollicités, ont répondu favorablement et comptent ainsi contribuer avec la participation des étudiants et/ou des professeurs. Ces enseignants-chercheurs sont rattachés aux cégeps et collèges suivants : Dawson, Jonquière, Maisonneuve, Marie-Victorin, Saint-Hyacinthe, Sorel-Tracy et Vieux Montréal. 

Si la proposition est acceptée par l’ACFAS, ce colloque sera ensuite ouvert à d’autres chercheurs travaillant dans le milieu collégial et ayant une expérience (ou un intérêt particulier) dans l’encadrement de recherches menées par des étudiants. Aussi, un appel de communications est prévu à l’attention des étudiants impliqués en recherche collégiale pour qu’ils puissent faire une présentation orale de leurs travaux.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

10 - Mobilisation des connaissances et intégration des inégalités sociales et de genre : constats et défis en santé au travail et en santé environnementale

Responsable : Jessica Riel

La mobilisation des connaissances est au cœur de recherches-interventions menées en santé au travail (ST) et en santé environnementale (SE). Ces recherches visent à développer et à valoriser des connaissances pour améliorer la santé des communautés par le biais d’un processus de coconstruction entre les partenaires sociaux et les chercheur.ses. Elles montrent que l’intégration du sexe et du genre permet de mettre en lumière des inégalités sociales et de genre auxquelles il faut s’attarder pour développer des interventions équitables et durables. Cependant, les recherches montrent qu’il est particulièrement difficile d’aborder la question des inégalités sociales et de genre avec les partenaires issus des milieux de travail, des milieux communautaires et même des milieux scientifiques, ce qui fait obstacle aux activités de mobilisation des connaissances et au développement de programmes de promotion de la SE et de la ST.

Le colloque proposé s’inscrit dans la foulée des travaux entamés par deux équipes de recherche interdisciplinaire, interuniversitaire et intersectorielle qui étudient la prise en compte des inégalités sociales et de genre dans les recherches-interventions : l’équipe GESTE pour le partage des connaissances et l’équipe interdisciplinaire de recherche sur le travail « Santé, Genre, Égalité » (SAGE). Avec l’objectif d’élargir nos réflexions et favoriser les échanges, le colloque abordera : 1) les façons de considérer et d’intégrer le sexe et le genre et les autres formes d’inégalités sociales dans les recherches-interventions; 2) les leviers et les obstacles à cette intégration; et 3) les méthodes d’évaluation des retombées des recherches-interventions ayant intégré le sexe et le genre (valeur ajoutée, effets non désirés) en SE et en ST. Le colloque permettra de réfléchir aux meilleures pratiques à mettre en place pour intégrer une approche sensible au sexe et au genre et aux autres inégalités sociales dans les recherches-interventions, et ce, dans une perspective d’équité.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

101 - L’activité physique : une stratégie de promotion et de gestion de la santé mentale

Responsable : Ahmed Jerome ROMAIN

L’objectif du colloque est de réunir des chercheurs, des praticiens et des professionnels de la santé autour d’une thématique commune, celle de l’activité physique et la santé mentale comprises comme ressources essentielles à la santé globale des individus. L’Organisation mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté ».

Cette définition de la santé mentale souligne que cette dernière ne consiste pas uniquement en l’absence de troubles mentaux; elle représente également un état positif défini par des niveaux élevés de bien-être émotionnel, psychologique et social. De plus, elle met en exergue le fait qu’il est possible d’agir sur la santé mentale par l’intermédiaire de différentes interventions, incluant l’activité physique. En outre, la santé mentale est un enjeu de santé publique pour le Canada, car à l’horizon 2020, il est attendu qu’une personne sur cinq sera touchée par un trouble de santé mentale. Enfin, l’altération de la santé mentale chez des personnes atteintes de pathologies chroniques devient un nouveau défi pour la médecine moderne, car elle nécessite des approches différentes.

C’est en ce sens que l’activité physique est un médium de promotion et de gestion de la santé mentale. En effet, l’activité physique est présente dans différents milieux de vie (école, travail), peut être pratiquée dans le cadre de loisirs, de transport actif et dans une diversité de contextes (équipe sportive, groupe informel, réadaptation, etc.). Par conséquent, il est nécessaire de s’intéresser aux différentes composantes de l’activité physique et aux interventions en activité physique qui sont susceptibles de renforcer la santé mentale, de prévenir et de traiter les troubles mentaux auprès de populations diverses (p. ex., enfants, jeunes, personnes avec pathologie chronique, personnes avec un trouble mental, etc.).

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

102 - Pharmacothérapie de précision : apport de la modélisation pharmacocinétique et du suivi thérapeutique pharmacologique

Responsable : Amélie Marsot

Fournir un traitement médicamenteux efficace et sûr à toute la population, souvent hétérogène, est un objectif ambitieux dans le développement des médicaments ainsi que dans la pratique clinique. D’une part, atteindre une concentration suffisante pour produire un effet thérapeutique pour tous les patients est souhaité; d’autre part, une concentration trop élevée doit être évitée afin de réduire les événements indésirables. On sait depuis des années que la dose optimale requise pour de nombreux agents thérapeutiques d’un individu à l’autre est très variable et que les propriétés anatomo-physio-pathologiques ont une grande influence sur la pharmacocinétique des médicaments.

Le suivi thérapeutique pharmacologique (STP) est devenu une discipline clinique à la fin des années 1960 et représente un moyen d’accroître l’innocuité et l’efficacité de certains traitements. Au début, le STP était basé sur quatre principes : 1) une bonne relation entre la concentration du médicament et la réponse pharmacologique; 2) une grande variabilité pharmacocinétique; 3) un index thérapeutique étroit; et 4) une réponse pharmacologique difficile à évaluer. Plus récemment, depuis que l’on s’intéresse aux soins centrés sur le patient et à l’individualisation des posologies, le STP est devenu une référence pour optimiser les traitements médicamenteux.

De plus, il existe un intérêt croissant pour l’exploration de méthodes novatrices permettant d’optimiser l’évaluation des médicaments et d’établir une pharmacothérapie fondée sur des preuves. Dans ce contexte, la modélisation pharmacocinétique/pharmacodynamique (PK/PD) est une approche très intéressante qui consiste à développer et à appliquer des méthodes mathématiques et statistiques permettant de caractériser, de comprendre et de prédire la pharmacocinétique d’un médicament, ainsi que ses effets au fil du temps.

L’association du STP et de la modélisation PK permet le développement de la pharmacothérapie de précision.  

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

103 - Suicide : nouvelles perspectives scientifiques et importance pour la prévention

Responsable : Monique Séguin

Au Québec, le taux de mortalité par suicide a diminué depuis le début des années 2000, passant de 1463 décès en 1996 à 1128 en 2015. Pour la période couverte, le taux de mortalité par suicide de l’ensemble des groupes d’âge a connu une légère diminution. C’est le groupe des 18 à 64 ans qui a connu la plus importante diminution. L’écart entre la mortalité chez les hommes et les femmes tend à diminuer au fil des années. Cette diminution s’explique principalement par l’importante baisse de ce taux chez les hommes (28,0 pour 100 000 en 2001-2003 et 21,8 pour 100 000 en 2010-2012), alors que chez les femmes, il est resté à peu près stable (7,5 pour 100 000 en 2001-2003 et 6,5 pour 100 000 en 2010-2012). Cependant, des données plus récentes permettent d’observer une légère augmentation chez les adolescents et les jeunes adultes. L’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) propose un regroupement des variables de risque associé à la vulnérabilité suicidaire en fonction de quatre grands groupes des déterminants de l’état de la santé. Les quatre grands déterminants sont : 1) les facteurs génétiques et développementaux; 2) les facteurs environnementaux (physiques ou socioculturels); 3) les habitudes et les événements de vie; et 4) l’accès aux services de santé et de santé mentale et la consultation de ces derniers. 

Le suicide est un problème majeur de santé publique. L’objectif de ce colloque sera de faire le lien entre les données scientifiques et l’importance des actions de prévention. Bien que les actions en vue de réduire la mortalité du suicide soient multiples, il demeure que l’accès aux services et l’amélioration de leur qualité sont une variable centrale. Ce colloque permettra de discuter des actions à développer en vue d’avoir une incidence en prévention du suicide. 

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

104 - Enjeux de la recherche en santé et bien-être en milieu rural

Responsable : Nicole Ouellet

La recherche sur la santé et le bien-être des populations vivant en région non métropolitaine a des particularités que le chercheur doit prendre en considération. Le terme « région non métropolitaine » comprend les agglomérations de moins de 100 000 habitants, celles qui ne sont pas comprises dans les régions métropolitaines de recensement (RMR). Ceci inclut les régions rurales et éloignées situées à l’extérieur des RMR et des agglomérations de recensement. Les particularités de la recherche sur la santé en région, comme l’éloignement des partenaires et des ressources professionnelles, le manque d’infrastructures et de ressources de ces milieux, présentent des défis importants pour les chercheurs. En effet, il peut être plus difficile d’établir un partenariat avec le milieu et les professionnels du milieu de la santé et des services sociaux. Cependant, la polyvalence des professionnels ainsi que les liens étroits qu’ils peuvent tisser avec les populations peuvent constituer des avantages sur lesquels mettre l’accent en recherche. Sans contredit, les chercheurs doivent s’adapter aux caractéristiques et aux contextes des régions en développant des projets innovants qui conviennent et qui répondent aux besoins des populations et des partenaires du milieu de la santé et du milieu communautaire. Il nous semble fondamental de discuter des multiples enjeux de la recherche sur la santé et le bien-être des populations vivant en région non métropolitaine, y compris en territoires ruraux ou éloignés des grands centres.

Voici les questions qui seront soulevées durant ce colloque : 1) comment mobiliser les partenaires dans la recherche sur la santé en région, notamment en région rurale ou éloignée? 2) qu’est-ce qui favorise l’établissement d’un partenariat porteur de retombées positives pour les milieux? et 3) quelles sont les pratiques gagnantes et innovantes pour conduire une recherche en région?

 

87e Congrès de l'ACFAS
Domaine

105 - Neurosciences, santé mentale et toxicomanie

Les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale doivent gérer au quotidien des manifestations et des symptômes, ce qui représente de nombreux défis. De plus, les troubles de santé mentale peuvent affecter le traitement de l’information, un processus indispensable à la communication interpersonnelle. Dès lors, la possibilité de recevoir un traitement efficace et de bénéficier de pratiques prometteuses devient une source d’espoir. Les communications orales en neurosciences, en santé mentale et en toxicomanie, regroupées en trois sessions, donneront l’occasion de discuter des répercussions psychologiques et sociales de ces problèmes et des avancées permettant d’améliorer les traitements individuels et les interventions communautaires.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

105 - Réfléchir à l’implantation de cliniques des Premiers épisodes psychotiques (PEP) au Québec sur la base des connaissances scientifiques : lignes directrices consensuelles

Responsable : Line LeBlanc

Avec la création de 10 nouvelles équipes PEP dans la dernière année, se concrétise au Québec ce qui est pour certains la plus importante révolution en santé mentale depuis le mouvement de désinstitutionnalisation. Ce modèle de soins précoces et préventifs employé dans les cliniques PEP peut améliorer significativement le pronostic clinique et fonctionnel des personnes aux prises avec un premier épisode psychotique (Correll et al., 2018). Paradoxalement, le déploiement de ces équipes semble s’être fait de façon précipitée et sans nécessairement miser sur des efforts de coordination entre les cliniques. Il devient urgent de réunir les différentes parties prenantes pour réfléchir collectivement à la planification optimale de l’implantation amorcée et éventuelle des cliniques PEP au Québec. Ce faisant, une telle démarche réflexive permettrait de préparer les cliniciens au changement de culture de pratique et d’organiser un leadership clinicoadministratif fort au sein des équipes en développement. Les objectifs du colloque consistent à : a) consolider le dialogue entre les chercheurs et les parties prenantes concernant les conditions de réussite de l’implantation actuelle des cliniques PEP; b) mettre à profit les connaissances scientifiques et expérientielles pouvant apporter une compréhension plus approfondie et des solutions pour les enjeux d’implantation et les enjeux cliniques; et c) produire un rapport de synthèse qui dégage des lignes directrices consensuelles tout en révélant les différences contextuelles. Nous proposons un colloque qui vise une réflexion structurée par l’entremise d’une conférence de consensus pour examiner sur quelle base planifier efficacement le grand chantier actuel portant sur le développement de cliniques PEP au Québec et, ce faisant, déterminer les meilleures pratiques qui pourraient être généralisées dans l’ensemble des cliniques. Les cliniques PEP ont été implantées ailleurs dans le monde; à cet égard, les Australiens sont la référence, et la réflexion, en considération des leçons apprises, sera éclairante pour étayer un argumentaire relativement consensuel tout en mettant en lumière les désaccords et les différences contextuelles. Le colloque débutera par un état des connaissances sur la science de l’implantation. Une discussion suivra sur les enjeux d’implantation et les enjeux cliniques (ateliers). La journée se terminera avec une discussion sur les pistes de solutions qui feront l’objet d’un rapport de synthèse.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

106 - Le trouble de traitement auditif : du dépistage à l’intervention

Responsable : Benoît Jutras

Ce colloque rassemble des chercheurs, des intervenants, de même qu’un jeune qui présente un trouble de traitement auditif (TTA) accompagné de son parent. Cette rencontre dressera un état des lieux sur le dépistage et l’évaluation d’un TTA chez les enfants et les adultes à travers une perspective de comorbidité. Des approches d’intervention seront également présentées. Ce sera l’occasion de faire le bilan sur l’avancement des connaissances scientifiques et expérientielles entourant ce trouble de communication encore peu connu.

La synergie entre des chercheurs examinant le TTA sous tous ses angles, des intervenants concernés par l’évaluation et l’intervention et un auditoire préoccupé par ce trouble devrait favoriser le partage de connaissances sur ce thème.

À la suite des présentations, une table ronde est prévue. Cette dernière sera axée sur des pistes de solutions visant à réduire les conséquences du TTA sur la qualité de vie des personnes touchées et de leur famille. Ce colloque pourrait aussi contribuer à cerner de nouvelles avenues de recherche.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

107 - De l’utilité des concepts en recherche infirmière

Responsable : Clémence Dallaire

La recherche infirmière peut servir à examiner des concepts afin de mieux expliquer des phénomènes relatifs aux soins. Des projets aux thèmes qui semblent différents peuvent en fait être réunis sous des concepts communs. Leviers de l’humanisation des pratiques et de l’équité en santé, les concepts sont nécessaires à l’élaboration de théories et à l’avancement de la science infirmière. Toutefois, malgré les efforts et la volonté de développer un savoir disciplinaire, de nombreux efforts de clarification et d’analyse demeurent nécessaires afin que l’éclairage attendu sur les phénomènes relatifs aux soins infirmiers se raffine.

Ce colloque vise donc à offrir l’occasion d’aborder la place des concepts dans la recherche, leur contribution à une meilleure compréhension des phénomènes étudiés et leur contribution au développement du savoir infirmier. Entre autres, nous proposons d’analyser et de discuter : a) des concepts liés aux activités des infirmières; b) de la cohérence et de la pertinence de concepts associés à des modes d’organisation des soins; et c) de la contribution des concepts dans la réponse aux besoins des personnes.

Nous souhaitons convier à ce colloque des conférenciers nationaux et internationaux, des professeurs et des chercheurs, ainsi que des étudiantes des différents cycles universitaires afin de réfléchir, partager et discuter autour de ces problématiques. Ce colloque offre une place particulière à la réflexion, à la discussion et à la critique constructive concernant l’utilisation de certains concepts en recherche qui sont en mesure d’apporter un éclairage nouveau à des résultats de recherche diversifiés.

87e Congrès de l'ACFAS
Domaine

108 - Santé de la mère, des enfants et des adolescents

Le statut de mère dure toute une vie et s’accompagne de moments de plaisir, mais aussi de défis à relever, que ceux-ci soient au niveau physique, psychologique ou social. On parle déjà de santé maternelle lorsque la femme a l’intention de devenir mère. La phase de procréation peut être facile pour certaines, tout comme elle peut être une bataille pour celles qui découvrent qu’elles ont des problèmes de santé, telle l’infertilité, et qui doivent suivre des traitements complexes sur le plan technique, physique et psychologique.Tout au long de la grossesse, plusieurs questionnements émergent. Les services de soins prénatals et périnatals accompagnent la mère non seulement sous la forme d’évaluations, de soins et de traitements, mais aussi d’interventions éducatives qui lui permettent d’être autonome et partenaire avec l’équipe de soins, pour son bien-être et celui de son enfant. Pour y arriver, l’équipe de soins doit prendre en considération les besoins et les expériences de la mère, afin d’assurer une continuité efficace des services de la période prénatale, périnatale et postnatale. En effet, la période suivant l’accouchement est aussi préoccupante. On peut citer, entre autres, le stress des mères ayant des enfants prématurés, l’initiation à l’allaitement et le maintien de celui-ci, et la dépression post-partum. Les recherches continuent à présenter des approches pharmacologiques et non pharmacologiques qui permettent aux mères de maintenir ou de retrouver leur santé physique et psychologique. Être une mère demande de s’impliquer dans les soins de ses enfants, que ces derniers soient en santé ou dits « problématiques » en raison d’un problème de santé chronique visible ou invisible aux yeux de tout le monde. Les études continuent à trouver des pratiques qui améliorent les soins aux enfants et à se pencher sur l’expérience des parents, afin d’outiller les mères dans leur rôle maternel et dans les soins apportés à leurs enfants ainsi qu’à elles-mêmes.La mère sera toujours impliquée dans la santé de son enfant, même quand celui-ci est adolescent et qu’il commence à développer son autonomie face à ses parents. Les résultats des études permettent de faire les interventions auprès des adolescents, mais aussi de donner les outils aux parents pour qu’ils puissent les comprendre et les accompagner dans leur développement. Les facteurs qui peuvent influencer la santé de la mère et de l’enfant  peuvent être d’ordre socioéconomiques, comme l’insécurité alimentaire, d’ordre physiologique ainsi que d’ordre psychologique. Agir pour la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent, c’est privilégier les actions qui tiennent compte des capacités des personnes concernées, mais aussi agir sur les systèmes et les environnements qui soutiennent le développement et l’exercice de leurs capacités.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

108 - Nouvelles avancées en protéomique concernant la bioinformatique et le microbiome humain

Responsable : Mathieu Lavallee-Adam

Le microbiome humain contient plusieurs centaines d’espèces de bactéries qui favorisent, entre autres, l’absorption de nutriments chez son hôte. Cependant, plusieurs études ont démontré que des dérèglements du microbiome humain, au niveau de l’intestin par exemple, étaient liés à des maladies comme le cancer, l’obésité et les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Ces liens illustrent l’importance d’étudier le microbiome humain en profondeur. La protéomique est une technologie qui permet l’identification et la quantification à grande échelle des protéines contenues dans un échantillon biologique. Elle peut donc être utilisée afin de caractériser les protéines exprimées par les bactéries présentes dans le microbiome humain, permettant ainsi la découverte des fonctions exercées par ces dernières.

La détection de protéines dans un échantillon aussi complexe qu’un microbiome humain demeure un très grand défi. Il est nécessaire de développer et d’adapter de nouvelles technologies en protéomique afin d’améliorer la détection de protéines dans ce type d’échantillon. De plus, il existe déjà plusieurs méthodes bioinformatiques qui s’attaquent à des problèmes comme l’identification de protéines dans les ensembles de données de protéomique. Cependant, ces approches classiques ont été conçues pour l’analyse d’échantillons ne contenant que les protéines d’un seul organisme. En ce sens, elles ne conviennent pas à l’analyse de microbiomes contenant des centaines d’organismes différents. L’analyse protéomique de microbiomes génère de très larges ensembles de données qui, afin d’en extraire des informations biologiques pertinentes, nécessitent des méthodes computationnelles avancées. Les approches d’apprentissage machine sont d’ailleurs extrêmement prometteuses pour l’analyse de données de protéomique provenant de microbiomes.

Ce colloque présentera les derniers avancements en matière de méthodes protéomiques permettant ou ayant le potentiel de générer une analyse plus détaillée du microbiome humain. Certaines de ces techniques protéomiques sont déjà appliquées dans l’étude de microbiomes, alors que d’autres démontrent un potentiel pour une caractérisation améliorée du microbiome humain. Il sera également question de nouvelles approches bioinformatiques et d’apprentissage machine pour l’analyse de données de protéomique à grande échelle en lien avec le microbiome humain.

87e Congrès de l'ACFAS
Domaine

109 - Santé des populations

Le domaine 109, « Santé des populations », présente des travaux scientifiques variés. Quatre grands thèmes ont été définis parmi les communications orales qui sont présentées cette année. Ce sont : 1) les enjeux de santé des travailleurs et des étudiants; 2) la santé des personnes vulnérables; 3) la santé des personnes atteintes de maladies chroniques; et 4) les troubles liés aux événements traumatiques.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

109 - Vieillissement, autonomie et interdépendance : une contradiction?

Responsable : Guilhème Pérodeau

Le phénomène du vieillissement de la population est bien documenté, tout comme ses répercussions sur l’organisation actuelle et future des services aux personnes âgées. En effet, le besoin des personnes âgées de demeurer à domicile le plus longtemps possible, combiné à la diversité et à l’évolution des profils de santé, impose des défis cliniques et organisationnels d’envergure. Dès lors, plusieurs questions doivent être discutées à des fins de planification et de fourniture de soins et de services : est-ce que les pratiques actuelles considèrent suffisamment l’autonomie pour que les personnes âgées soient en mesure de demeurer à domicile? Est-ce qu’on tient suffisamment en compte le « bien vieillir » et ses conséquences en termes d’approche préventive? Comment concilier le besoin d’autonomie des personnes âgées et le soutien requis pour la préserver, voire la renforcer? Le concept d’autonomie est central dans la relation de soins aux personnes âgées (praticiens et proches aidants), mais la manière de concevoir et de soutenir celle-ci est plutôt restrictive. Une voie prometteuse serait de mieux concilier deux aspects de l’autonomie pouvant apparaître comme étant contradictoires : l’autonomie décisionnelle (indépendance) et l’autonomie relationnelle (interdépendance) (Entwisler et al., 2010). L’avancement des connaissances sur les pratiques innovantes en matière d’autonomie (pleine conscience, réalité virtuelle, gérontotechnologie) peut aussi contribuer à répondre aux questions de fond entourant l’enjeu de l’autonomie des personnes âgées, de manière préventive et tout au long des étapes du vieillissement. La dimension éthique de l’autonomie sera également discutée en lien avec d’autres valeurs comme la protection, la dignité et la solidarité.

87e Congrès de l'ACFAS
Colloque

11 - La pertinence d’une meilleure collaboration nationale sur la recherche en éducation : mieux servir la pratique

Responsable : René-Pierre TURMEL

Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) ont amorcé une réflexion sur la recherche en éducation lors du forum intitulé La pertinence d’une meilleure collaboration nationale sur la recherche en éducation : mieux servir la pratique qui s’est tenu le 9 octobre 2018. Ce forum confirmait que le milieu de l’enseignement est très dynamique sur le plan de la recherche. Plusieurs chercheurs et chercheuses ainsi que des regroupements s’y consacrent et développent des approches inspirantes visant à renouveler les pratiques dans les écoles et dans les milieux d’enseignement.

Lors de cette rencontre, des enjeux ont été soulevés. Le financement de la recherche ne garantit pas la création de liens durables entre les milieux de la pratique et de la recherche. Les équipes de ces deux milieux se connaissent peu ou travaillent indépendamment les uns des autres, et ces deux mondes se croisent trop peu même s’ils partagent des préoccupations semblables.

Ce constat, et en particulier l’écart existant entre la pratique et la recherche, entraîne des demandes répétées auprès des instances gouvernementales, entre autres en matière des requêtes en statistiques et des agences responsables de l’enseignement (commissions scolaires, directions d’écoles, etc.). Une plateforme commune à l’ensemble du monde de la recherche en éducation favoriserait la centralisation de ces demandes ainsi qu’une plus grande coordination des actions et de la concertation.

Cette journée de colloque permettra donc de définir les besoins des milieux de pratique et les conditions de recherche qui permettent un arrimage optimal entre les mondes de l’éducation et de la recherche.

Nous vous convions donc à venir présenter vos réflexions et à échanger afin de nous aider à mieux cerner les différents enjeux de la recherche partenariale en éducation.

Il s’agit d’un colloque d’une journée. En avant-midi, il y aura des mots de bienvenue de la présidente du CSE et de la directrice scientifique du FRQSC. Ensuite, divers représentants du personnel enseignant, des directions d’écoles, des services complémentaires, des commissions scolaires, de l’enseignement privé, des parents et du milieu communautaire définiront leurs attentes et besoins en recherche. Une période de questions suivra. En après-midi, quatre binômes formés de chercheuses universitaires et d’enseignantes ou d’intervenantes dans le milieu scolaire viendront présenter les résultats de leur recherche-intervention, les difficultés rencontrées et la façon dont elles ont résolu ces dernières.

À l’issue de ces tables rondes, une discussion générale portera sur la thématique du colloque : comment fédérer la recherche en éducation? Comment rapprocher le milieu de la pratique et celui de la recherche?

87e Congrès de l'ACFAS
Activité grand public

11 - Découverte-La première plateforme Wikimédia autochtone en Amérique du Nord !

Venez découvrir l’œuvre Atikamekw considérée par Wikipédia...

  S'inscrire (Places limitées, inscription gratuite et obligatoire)

 

... comme le projet le plus percutant et le plus prometteur en matière de langues autochtones au Canada.

Dans une ambiance conviviale le temps d’un 5 à 7, mettez-vous dans un contexte unique d’usage et de connaissance d’une des langues autochtones les plus parlées au pays.