Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Christine Therriault, Université du Québec à Montréal

Un organisme à but non lucratif étudiant est comme un navire en voyage. Il traverse eaux calmes et tumultes. Il recule, il avance, prend de belles vagues ou stagne en eaux peu profondes… Montez à bord de Sciences 101 et voguez à nos côtés.

Couverture de la revue La Fibre
La revue La Fibre est réalisée par l'équipe de Sciences 101.

Ce voyage commence avec une idée. Étienne Aumont, étudiant au doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal, observe qu’aucun groupe étudiant à l’université n’organise des événements sociaux « scientifiques ». C’est ainsi qu’en 2019, sur le coin d’une table du bureau du registraire des entreprises, Sciences 101 est né. Un présent, mais surtout un futur gage de promesses où la science rencontre la société.

Mission : la boussole

La mission donne au navire sa direction, c’est son Nord magnétique. C’est ce qui motive les activités, les événements, les partenaires, mais surtout les membres de l’organisation. En effet, la grande majorité des étudiant.e.s ayant fait partie de l’équipe depuis ses débuts mentionne que c’est la mission de Sciences 101 qui les a incité.e.s à faire partie de l’équipe. Pourquoi?

Au-delà de mettre en pratique la vulgarisation par les écrits ou autres formes (bande-dessinées, infographies, vidéos, balados), Sciences 101 a comme mission d’outiller la communauté étudiante pour qu’elle développe ses compétences en vulgarisation. De ce fait, l’organisme offre gratuitement des formations et des ateliers aux étudiant.e.s (premier public cible) ainsi que des conférences qui ont pour objectif d’éveiller leur curiosité, en mettant en lumière les différentes facettes de l’art qu’est la vulgarisation de la science. La science est entendue ici comme l'ensemble des connaissances recueillies à l’aide de méthodes rigoureuses visant à expliquer et comprendre le monde sous tous ces angles indépendamment des disciplines associées.

« Au départ, car aucun modèle n’existait, il fallait que je porte la vision, que je la transmette, tout en favorisant l’autonomie des membres », souligne Étienne, l’initiateur du projet. En tant que président, il touche à tout, accompagne les membres, tout en gardant le cap. Ainsi, toute cette aventure commence avec une idée. Une idée et de la motivation. Beaucoup de motivation. 

Sciences 101 a comme mission d’outiller la communauté étudiante pour qu’elle développe ses compétences en vulgarisation [...] de la science.

Des bouteilles à la mer : concours de vulgarisation et La Fibre

Afin de s’établir et de se développer, il est primordial de trouver sa voie. C’est ainsi que le concours de vulgarisation a commencé avec seulement deux participant.e.s à sa première édition… On avait du chemin à faire! Mais comment valoriser la vulgarisation scientifique auprès des étudiant.e.s, alors que ce n’est pas mis de l’avant dans le cursus universitaire? Mais surtout, comment recevoir des textes ou des projets pour le concours, alors que Sciences 101 n’est pas encore connu? 

C’est ici qu’entre en jeu le développement d’un réseau. Des lignes à l’eau sont lancées pour tenter « d’attraper » une faculté, une association (par exemple, l’Acfas), ou même un.e ami.e ou un.e collègue. Ce sont d’ailleurs ces dernier.ère.s qui écriront les quatre premiers textes publiés dans La Fibre. Cette revue de vulgarisation, écrite et éditée par des étudiant.e.s de tous cycles d’études, serait de ce fait assez unique en son genre. Pour sa part, le processus intégral de révision est organisé et pensé comme une formation, tant pour les auteur.trice.s que pour les réviseur.e.s, car environ 3 à 4 rondes de relectures sont nécessaires; tout un processus encadré par l’éditrice en chef.

À force de multiplier les efforts pour se faire connaître, plus de 20 textes (!) seront soumis à l’édition du printemps 2020, ce qui motivera l’équipe à faire de La Fibre, une revue bisannuelle. Une lourde, mais stimulante commande, car chaque numéro demande 6 mois de travail. D’ailleurs, cette implication s’ajoute au parcours universitaire déjà bien chargé de ces étudiant.e.s bénévoles, sans compter toutes les autres activités au calendrier de Sciences 101! C’est sans aucun doute grâce à ses membres, à l’équipage qui rame contre vents et marées, que Sciences 101 réussit depuis 3 ans à offrir du contenu et des activités de qualité.  

[...] le processus intégral de révision [de la revue de vulgarisation La Fibre] est organisé et pensé comme une formation, tant pour les auteur.trice.s que pour les réviseur.e.s, car environ 3 à 4 rondes de relectures sont nécessaires; tout un processus encadré par l’éditrice en chef

Être capitaine de ce beau navire

Comme personne à la barre de l’organisme, j’ai comme mandat d’assurer que l’itinéraire nous mène à bon port, que les ressources (monétaires et humaines) sont suffisantes, que les relations sont développées et maintenues, mais aussi que les membres sont heureux et se sentent accomplis. Un mandat lourd et énergivore par moment, mais ô combien stimulant, valorisant et satisfaisant pour la future psychologue que je suis. 

Le rôle de présidence nécessite des compétences qui ne font pas formellement partie d’un parcours universitaire « typique ». Comment être un bon manager? Comment encadrer et former des étudiant.e.s en favorisant l’autonomie et la transmission des savoirs tout en se développant soi-même? Ce sont des réponses partiellement répondues grâce au mentorat qu’Étienne m’a procuré. Il m’est également précieux d’avoir le soutien de mes lieutenant.e.s, Juliette et Vincent, avec qui je peux explorer et avancer avec aplomb, malgré l’horizon parfois embrumé ou les petites collisions.Couverture La Fibre

Étant formé d’étudiant.e.s bénévoles, il y a, sans surprise, un fort roulement au sein de Sciences 101. Ainsi, un défi de taille est d’assurer la chimie de l’équipe, particulièrement lorsque le tout se fait à distance, pandémie l’obligeant. Ce travail est important, car la couleur du capitaine et celle des membres de l’équipage donne le ton à l’organisme. Il importe donc de chercher de nouvelles personnes, à chaque nouveau port, prêtes à prendre part à ce voyage vers de nouvelles destinations afin de garder bien vivant Sciences 101.

À travers ce parcours, l’inconnu peut faire peur et nous arrêter, alors il est essentiel de foncer tout en se laissant guider par la passion qui nous habite. Il importe tout de même de laisser place à l’auto-compassion lorsque les retombées ne sont pas ce que l’on espère. Être à la tête de Sciences 101 me fait traverser des défis particulièrement formateurs qui favorisent le développement d’aptitudes, mais aussi le développement d’une part de mon identité cachée jusqu’à ce jour. Une avenue non prévue dans mon parcours, mais tellement enrichissante, ineffable et merveilleuse qui me permet d’apprendre, de me développer et de grandir. 

Ainsi, le voyage n’est pas de tout repos, mais la passion des étudiant.e.s bénévoles et la mission commune en font un parcours des plus riches. Chaque participant.e que l’on contamine du désir de vulgariser est un accomplissement en soi. Un petit pas de plus vers un monde où les avancées scientifiques seront synonymes d’avancées sociales.

Ainsi, le voyage n’est pas de tout repos, mais la passion des étudiant.e.s bénévoles et la mission commune en font un parcours des plus riches.


  • Christine Therriault
    Université du Québec à Montréal

    Christine Therriault est doctorante en psychologie, profil scientifique et professionnel, à l’Université du Québec à Montréal, au sein du Laboratoire de recherche sur les émotions et les représentations (ÉLABORER). Détentrice d’une maîtrise en sexologie, elle approfondit les connaissances sur l’organisation cognitive, telles que les fantasmes et les souvenirs sexuels, en lien avec le bien-être relationnel et sexuel. Impliquée depuis plus de deux ans avec Sciences 101-Vulgarisation UQAM, elle est maintenant la présidente de cet organisme à but non lucratif qui vise la promotion et l’acquisition de compétences en vulgarisation scientifique, majoritairement auprès de la communauté étudiante. 

Vous aimez cet article?

Soutenez l’importance de la recherche en devenant membre de l’Acfas.

Devenir membre Logo de l'Acfas stylisé

Commentaires

Cette chronique est ouverte à toute personne désirant partager ses réflexions sur la recherche sous tous ses aspects.

Toute personne peut proposer des articles pour cette chronique.

Logo de l'Acfas stylisé

Infolettre