Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Les Journées de la relève en recherche 2021 de l’Acfas, coprésentées par les Fonds de recherche du Québec, auront lieu en format virtuel du 25 octobre au 1er novembre 2021, en partenariat avec l’Université de Moncton. 

Les Journées de la relève sont destinées aux étudiant-e-s des 2e et 3e cycles universitaires. Les postdoctorant-e-s sont aussi invité-e-s à y participer. Le coût d’inscription inclut l’accès à plus d’une vingtaine d’activités virtuelles variées : 

  • 17 ateliers donnés par des scientifiques et professionnel-le-s hautement qualifié-e-s; 
  • 1 table ronde d’ouverture : L’avenir après les études supérieures – Parcours inspirants; 
  • 1 journée de blitz virtuel de rédaction avec Thèsez-vous?;
  • 1 réseautage virtuel des Fonds de recherche du Québec : Discutons de recherche avec le scientifique en chef et l’équipe des FRQ!; 
  • 3 causeries matinales pour commencer la journée du bon pied; 
  • 1 causerie-réseautage en collaboration avec le Magazine de l’Acfas; 
  • 1 activité partenaire (nombre de places limitées) : Vulgarisathon – le marathon de la vulgarisation; 
  • Accès à une Boîte à outils numérique (vidéos des ateliers, capsules, ressources en ligne, etc.) après l'événement; 

Voici la programmation complète 2021 :

J2R

9 h 30 – 11 h 00 HAE 
10 h 30 – 12 h 00 HAA 

Table ronde d’ouverture : L’avenir après les études supérieures – Parcours inspirants 

Accédez à la plateforme

Les panélistes sont d’ancien-ne-s doctorant-e-s qui désirent partager leurs expériences. Ils et elles témoigneront de leur parcours et de leur entrée sur le marché du travail. 

*Cette table ronde sera retransmise en direct sur la page Facebook de l’Acfas et de ses partenaires. Il s’agit de la seule activité accessible sans inscription. Seul-e-s les participant-e-s inscrit-e-s auront accès au clavardage afin de poser leurs questions. 

Animation:

Stéphanie Jolicoeur, Communicatrice scientifique 
Diplômée d'un baccalauréat en physique et graduée du Conservatoire d'art dramatique de Québec, Stéphanie Jolicoeur est une vulgarisatrice scientifique touche-à-tout qui n'hésite pas à explorer de nouveaux moyens de faire aimer la science au grand public. Spectacles de théâtre et de poésie scientifique, radio, animation, conférences, création de cursus science pour les élèves du primaire et du secondaire, elle met la main à la pâte partout où la science a besoin d'un coup de pouce pour être comprise et appréciée. Stéphanie collabore actuellement avec AcceSciences, Techno Culture Club, le Centre d'Interprétation de l'eau, Radio-Canada et Télé-Québec.

Panélistes :

Nadia Al-Banna, Ph. D., gestionnaire de programme, Programme défi de thérapie cellulaire et génique, Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine, Centre national de recherches Canada (CNRC)
Nadia Al-Banna est titulaire d’un doctorat en microbiologie et immunologie (Université Dalhousie), d’une maîtrise en microbiologie médicale (Université du Koweït) et d’une maîtrise en gestion, leadership et entrepreneuriat du secteur de la santé (Université de Toronto). Depuis son arrivée au CNRC, elle a travaillé dans l’équipe de propriété intellectuelle des Programmes nationaux et Services d’affaires ainsi que celle et de mise en œuvre de la stratégie de biofabrication. Son expérience couvre le milieu universitaire, le secteur public et l’industrie. Nadia a été chercheuse à l’université Dalhousie et à McGill. Elle a aussi été professeure adjointe et doyenne adjointe des affaires étudiantes au Collège de médecine de l’Université du Qatar. Elle a acquis de l’expérience dans le secteur privé en tant que directrice de la recherche et de la stratégie chez Allarta Life Science et conseillère en démarrage au Creative Destruction Lab-Toronto. Elle a également fourni des conseils stratégiques, en tant que consultante de projet, à la Sick Kids Foundation et au Sinai Health System.  Ses recherches ont été présentées dans de nombreuses publications, présentations et entrevues à la radio.

Serge Dupuis, Ph. D., historien 
Originaire du moyen-nord ontarien, Serge Dupuis est historien professionnel œuvrant à Québec et membre associé à la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord de l’Université Laval. Auteur de cinq livres sur l'histoire de la francophonie canadienne, puis d’une trentaine d’articles et d’essais, Serge Dupuis a reçu, en 2018 pour son livre sur l’histoire du mouvement Richelieu, le Prix Richard-Arès pour le meilleur essai paru au Québec.

Tina Gruosso, Ph. D., scientifique, Forbius
Tina est une scientifique translationnelle pour Forbius, une société de biotechnologie qui développe de nouvelles thérapies en oncologie et maladies rares, où elle assure la liaison entre la recherche préclinique et clinique. Elle a obtenu son doctorat à l'Institut Curie à Paris et a poursuivi sa formation postdoctorale à l'Université McGill en immunothérapie et microenvironnement tumoral. Tina est une scientifique engagée et une défenseure de la science et des valeurs scientifiques dans tous les secteurs de la société. En tant que membre du conseil d'administration et ex-présidente de Dialogue Sciences et Politiques, Tina se consacre à faire entendre la voix de la prochaine génération en tant qu'acteur clé de la politique scientifique, de la diplomatie et de la communication. Tina est également membre du groupe d'experts du CCA sur la transition des nouveaux titulaires de doctorat vers le marché du travail, de la Global Young Academy et du comité de rédaction du magazine de l’Acfas.

Mathieu Vick, Ph. D., chercheur, Syndicat canadien de la fonction publique 
Mathieu Vick est chercheur pour le Syndicat canadien de la fonction publique au Québec, où il s’intéresse particulièrement à la lutte contre la privatisation et la sous-traitance dans les services publics. C’est un chemin très atypique qui l'a mené jusque-là. Après avoir obtenu un doctorat en astrophysique de l’Université de Montréal et l’Université Montpellier II, Mathieu est embarqué sur la vague orange qui a déferlé sur le Québec en se joignant à l'équipe du NPD comme adjoint parlementaire. Son expérience comme organisateur communautaire lui permet d'occuper plusieurs postes clés dans l'équipe du chef de l'Opposition officielle.  En 2018, il est devenu le premier francophone à être élu président national du NPD.


acfas

12 h 30 – 13 h 45 HAE 
13 h 30 – 14 h 45 HAA 

Atelier : Vulgariser vos recherches 

Accédez à la plateforme

Apprendre à « raconter » une histoire à partir de la matière scientifique, toutes disciplines confondues : voilà l’objectif de cet atelier. Quelles sont les règles d’une bonne narration et les pièges classiques à éviter? Comment harmoniser le fond et la forme? Comment s’exercer à la vulgarisation? L’approche oscillera entre grands principes, exemples, trucs pratiques et participation active. 

Johanne Lebel, Acfas 
Johanne Lebel navigue dans le milieu de la communication des connaissances depuis de nombreuses années. Au sein de l’Acfas, elle est rédactrice en chef du Magazine de l'Acfas, et elle y dirige des projets tels que la collection des Cahiers scientifiques, le programme des Prix Acfas et le Forum international Sciences société. Ses expériences antérieures de vulgarisation incluent l’interprétation historique et la réalisation d’expositions muséales. 


j2r

14 h 00 – 15 h 15 HAE 
15 h 00 – 16 h 15 HAA

Atelier : Gérer son stress durant ses études 

Accédez à la plateforme

Le stress est une réaction normale lorsque nous sommes confronté-e-s à une exigence, peu importe sa nature. Et la réussite d’études universitaires constitue assurément tout un défi! L’ampleur de notre réaction au stress est déterminée par de nombreuses variables, dont une majorité sont étonnamment sous notre contrôle. Ainsi, pour gérer efficacement le stress, il suffit de comprendre l’opération mathématique qui s’opère en nous! 

Étienne Hébert, Université du Québec à Chicoutimi 
Étienne Hébert est psychologue et professeur spécialisé en psychopathologie et en théories de la personnalité à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il travaille maintenant principalement en psychologie du sport et s’intéresse à la formation des entraîneurs à l’établissement et à la poursuite d’objectifs, ainsi qu’à la santé psychologique des étudiant-e-s athlètes. Il a été directeur de la Clinique universitaire de psychologie, directeur du Département des sciences de la santé et doyen des études de l’Université du Québec à Chicoutimi. 


J2R

15 h 30 – 16 h 45 HAE 
16 h 30 – 17 h 45 HAA 

Atelier : Et si l’on parlait littératies universitaires? 

Accédez à la plateforme

On attend beaucoup des étudiant-e-s des cycles supérieurs, mais, règle générale, ces exigences ne sont pas explicitées. Les littératies universitaires sont ces éléments attendus, mais trop rapidement précisés. Des exemples? Le fonctionnement de l’évaluation par les pairs, les modes de diffusion de la recherche savante (notamment le libre accès), les pièges de la vulgarisation, l’obsession infondée des colloques, etc. Cet atelier donnera des pistes et des outils aux jeunes chercheur-euse-s sur la façon de définir la littératie appropriée pour leur cheminement. 

Benoît Melançon, Université de Montréal 
Benoît Melançon est professeur au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, éditeur, blogueur (oreilletendue.com) et essayiste. Dix-huitièmiste de formation (Diderot épistolier, 1996), il travaille actuellement surtout sur les questions de langue au Québec et sur les rapports entre culture et sport. Son intérêt pour le numérique est ancien : il a utilisé au moins quatre formats de disquettes! Il a notamment reçu le prix André-Laurendeau pour les sciences humaines de l’Association francophone pour le savoir et le prix Georges-Émile-Lapalme, la plus haute distinction du gouvernement du Québec en matière de rayonnement et de qualité de la langue française. Plus récents livres parus :
Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014); Le niveau baisse! (et autres idées reçues sur la langue) (Del Busso éditeur, 2015); L’oreille tendue (Del Busso éditeur, 2016); Nos Lumières (Del Busso éditeur, 2020). 

Acfas

9 h 00 – 10 h 00 HAE 
10 h 00 – 11 h 00 HAA 

Causerie matinale : Vulgarisation scientifique : vous avez dit habileté? 

Accédez à la plateforme

Vulgariser les sciences, cela ne s’invente pas. En tant que jeune chercheur-se-, vous avez accès à des formations, à des conseils, pour vous lancer dans cette démarche. Quelles compétences, quelles qualités seront sollicitées en pratiquant la vulgarisation scientifique? Quelles nouvelles habiletés développerez-vous? Comment les valoriser dans votre parcours? Une discussion avec des lauréat-e-s de concours de vulgarisation qui reviendront sur leur expérience, aujourd’hui devenue une passion ou un plus dans leur carrière. 

Animation: Antoine Zboralski, Chercheur postdoctoral en microbiologie environnementale à Agriculture et Agroalimentaire Canada

Audréanne Loiselle, Université de Montréal
Audréanne Loiselle est étudiante au doctorat en sciences biologiques à l’Université de Montréal. Son parcours académique l’a amené à se spécialiser sur l’écologie et la biodiversité des milieux naturels, tout particulièrement des milieux humides. Depuis 2015, elle s'implique dans le milieu professionnel et académique afin de vulgariser la science après des jeunes et des moins jeunes. Des activités parascolaires aux ateliers grand public, en passant par l'enseignement universitaire et la création de texte et d'audio, la vulgarisation fait partie intégrante de son parcours.

Thomas Milan, Ph.D., Institut de Recherche en Immunologie et en Cancérologie (IRIC)
Récemment diplômé de l’Université de Montréal, Thomas Milan a développé une passion pour la communication scientifique au fil de son parcours de doctorat en biologie moléculaire, en plus d'avoir remporté le 3e prix du jury lors de la finale MT180 de l’Acfas en 2021. Il occupe aujourd’hui un poste de conseiller en communication à l’Institut de Recherche en Immunologie et en Cancérologie (IRIC) et participe au rayonnement des travaux réalisés par la communauté scientifique de l’institut. En parallèle, Thomas poursuit ses initiatives de vulgarisation scientifique auprès du grand public. Il a créé sa propre chaîne « Sciences À La Carte » sur la plateforme Twitch sur laquelle il réalise notamment des entrevues en direct avec des scientifiques de la relève.

Atma Adoungotchodo, École de technologie supérieure (ÉTS)
Atma Adoungotchodo est doctorante au Département de génie mécanique de l’École de technologie supérieure. Son projet de recherche porte sur la mise au point d’hydrogels de chitosane injectables et bioactifs pour la régénérescence du disque intervertébral. Sa passion pour la communication scientifique lui ont valu plusieurs récompenses notamment celle du premier prix du jury de la finale canadienne du concours MT180 en 2021. Elle communique également aux plus jeunes sa passion pour les métiers scientifiques en tant que mentor au sein de la Fondation Inspire.


FRQ

10 h 30 – 11 h 45 HAE 
11 h 30 – 12 h 45 HAA 

Atelier : Médias sociaux et recherche : bien se préparer avant de se lancer 

Accédez à la plateforme

La présence de la communauté de la recherche dans la sphère publique est certes souhaitable pour informer et échanger sur les dernières avancées en recherche, ou encore, pour lutter contre la désinformation. Mais comment partager efficacement sa recherche et ainsi la faire sortir du lot? Julien Chapdelaine des FRQ présentera les avantages et les inconvénients des diverses plateformes, tout en guidant les participant-e-s à travers les étapes leur permettant de bâtir une stratégie de diffusion en fonction de leurs objectifs. De leur côté, les deux étudiantes derrière le duo de vulgarisation scientifique Les Vulgaires présenteront leur propre démarche de diffusion pour leur projet.  

Julien Chapdelaine, Fonds de recherche du Québec 
Détenteur d’une maîtrise en anthropologie de l’Université Laval, Julien Chapdelaine a occupé différentes fonctions aux Fonds de recherche du Québec (FRQ) depuis 2006. Il y agit maintenant comme conseiller stratégique, Médias sociaux, pour la Direction des communications et de la mobilisation des connaissances. Il alimente les médias sociaux des FRQ et du scientifique en chef, et se tient à l’affût des opportunités innovantes pour valoriser la recherche. 

Les Vulgaires 
Alicia Durocher et Moïra Dion sont étudiantes au doctorat en microbiologie à l’Université Laval. Dès le début de leurs études universitaires, elles participent à différentes activités de vulgarisation scientifique et de promotion des sciences. Depuis le printemps 2021, elles sont les deux créatrices derrière Les Vulgaires, une plateforme sur les réseaux sociaux qui vulgarise la science et combat la désinformation. 


UM

12 h 30 – 13 h 45 HAE 
13 h 30 – 14 h 45 HAA 

Atelier : L’entrepreneuriat durant et après vos études, parlons-en! 

Accédez à la plateforme

L’entrepreneuriat est parfois un peu mystérieux pour les étudiant-e-s et jeunes chercheur-euse-s. « Se lancer en affaires » pendant ou après ses études, peu importe notre domaine, cela veut dire quoi? Est-il possible de faire de son sujet de recherche une entreprise ou un organisme? Cet atelier abordera les stratégies et les questions à considérer savant de se lancer en affaires, ainsi que les ressources vers lesquelles se tourner afin d’obtenir de l’aide dans cette aventure. 

Pauline Roy, Université de Moncton 
À titre de directrice du Centre Assomption de recherche et de développement en entrepreneuriat (CARDE) de l’Université de Moncton, Pauline Roy est chargée de définir la direction stratégique du centre, et ce, en vue d’élaborer une culture ouverte à l’entrepreneuriat au sein de l’université et en collaboration avec la communauté d’affaires francophone et acadienne du Nouveau-Brunswick. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences sociales, avec une concentration en psychologie et études des femmes, de l’Université d’Ottawa et détient un certificat du Programme de perfectionnement pour femmes cadres de l’Université de Moncton. 


FRQ

14 h 00 – 15 h15 HAE 
15 h 00 – 16 h 15 HAA 

Atelier : Comment la relève peut-elle favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) en recherche?

Accédez à la plateforme 

Cet atelier abordera les concepts de bases en EDI ainsi que les biais inconscients. De la planification de votre projet de recherche à sa réalisation et jusqu’à la diffusion des résultats, venez découvrir comment prendre en compte l’EDI dans votre projet ainsi que dans les autres sphères de la recherche (implication, communication épicène, événements inclusifs, formation, etc.).

Fanny Eugène, Fonds de recherche du Québec 
Fanny Eugène est conseillère stratégique en équité, diversité et inclusion pour les trois Fonds de recherche du Québec. Elle détient un baccalauréat en psychologie et une maîtrise en sciences biomédicales de l’Université de Montréal, ainsi qu’un doctorat en psychologie avec spécialisation en neurosciences de la Stanford University. Au cours des dernières années, elle a fait partie du comité d’organisation du Gender Summit 11 d’Amérique du Nord, ainsi que du comité directeur du projet SAGA-UNESCO au Québec. Elle siège au Comité interministériel pour la mixité en emploi. 


Magazine

16 h 00 – 17 h 30 HAE 
17 h 00 – 18 h 30 HAA 

Causerie : Réseaux et réseautage : mille et une manières de se relier 

Accédez à la plateforme

Juste avant les Journées, le Magazine de l’Acfas publiera son dossier Relève de l'année intitulé Réseaux et réseautage. Venez discuter avec deux des auteur-e-s du dossier. Il sera question des différentes formes de réseautage et des stratégies pour développer ses réseaux et y circuler avec bonheur. 

Animation : Johanne Lebel, Acfas 

Michel Lacasse, Cand. Ph.d., M.A., M.ed., B. Ed.
Candidat au doctorat en administration et politiques de l’éducation
Université Laval

Josianne Bienvenue-Pariseault
Étudiante au doctorat | Laboratoire Pre Cathy Vaillancourt
Assistante à la coordination du programme Apprentis Chercheurs
Représentante étudiante du RISUQ

J2R

9 h 00 – 10 h 00 HAE 
10 h 00 – 11 h 00 HAA

Causerie matinale : Les coulisses de la vie universitaire, à partir de récits de professeur-e-s d’université à la mi-carrière

Accédez à la plateforme

Voici l’occasion de savoir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la carrière universitaire sans jamais oser le demander… ou presque! D’abord, on présentera sommairement un ouvrage collectif qui vous donne accès aux coulisses de la vie d’un-e professeur-e d’université. Dans un style qui contraste avec le classicisme scientifique, des professeur-e-s à la mi-carrière réfléchiront à un événement marquant de leur parcours pour en dégager des constats, des leçons ou des conseils.  

Ensuite, la discussion sera lancée à partir des « 10 commandements de la recrue dans la carrière professorale » dégagés par les présentateur-trice-s de la vingtaine de récits provenant d’un ensemble de champs disciplinaires et de plusieurs universités québécoises. 

Note: Cette activité ne sera pas enregistrée et non disponible sur la Boîte à outils numérique.

Stéphane Allaire, Université du Québec à Chicoutimi 
Stéphane Allaire est professeur en pratiques éducatives au secondaire au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Chicoutimi. Ses activités d’enseignement concernent l’intervention pédagogique et la formation pratique. Il est responsable de l’équipe FRQ-SC sur le partenariat recherche-pratique en éducation. Il a été directeur du Consortium régional de recherche en éducation, rédacteur francophone de la
Revue canadienne de l’éducation, membre de la Commission de l’enseignement secondaire du Conseil supérieur de l’éducation et doyen à la recherche et à la création à l’Université du Québec à Chicoutimi. 

Frédéric Deschenaux, Université du Québec à Rimouski 
Frédéric Deschenaux est professeur titulaire en sociologie de l’éducation à l’unité départementale des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski. Ses recherches portent sur les parcours scolaires et professionnels auprès de diverses populations, dont les professeur-e-s d’université. Il est directeur de la revue
Recherches qualitatives depuis juin 2018. Il a occupé des postes de cadre (doyen de la recherche et doyen des études à l’UQAR) et il a été membre de la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaires au Conseil supérieur de l’éducation. 


UM

10 h 30 – 11 h 45 HAE 
11 h 30 – 12 h 45 HAA 

Atelier : Financement 101 : bourses aux cycles supérieurs, et comment financer la recherche en tant que nouveau-elle professeur-e –  chercheur-euse 

Accédez à la plateforme

Comment établir adéquatement sa stratégie de financement aux cycles supérieurs? Comment commencer à réfléchir à la façon de bâtir son avenir professionnel au tout début de son parcours, en parallèle aux demandes de bourses, et ainsi se préparer pour l’étape subséquente : la recherche de financement en tant que nouveau ou nouvelle professeur-e- chercheur-euse-? Vers qui se tourner afin de trouver du financement? Quelles sont les considérations essentielles? Venez discuter de cette question avec deux spécialistes de l’Université de Moncton et apprendre à dépasser la simple demande de bourse traditionnelle. 

Nicole Barrieau, Université de Moncton 
Nicole Barrieau est conseillère principale à la recherche à la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton depuis 2011. Auparavant, elle a occupé les fonctions de chercheuse à l’Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques et de chargée de projets au Centre d’études acadiennes, deux établissements situés sur le campus de l’Université de Moncton. Elle a mené des recherches notamment sur les politiques culturelles, le développement régional et les enjeux des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Elle détient un baccalauréat en géographie et une maîtrise en administration publique de l’Université de Moncton ainsi qu’une maîtrise en géographie de l’Université du Québec à Montréal. 

Michelle Nowlan, Université de Moncton 
Michelle Nowlan est agente de recrutement et de liaison de bourses à la Faculté des études supérieures et de la recherche à l’Université de Moncton depuis septembre 2020. Depuis 2013, elle a occupé divers postes au sein d’établissements d’éducation postsecondaire, dans le domaine de la mobilité internationale et du recrutement. Elle détient un baccalauréat en travail social de l’Université de Moncton et une maîtrise en affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa. 


UM

12 h 30 – 13 h 45 HAE 
13 h 30 – 14 h 45 HAA 

Atelier : Recherche appliquée : tout ce que vous avez toujours voulu savoir, sans jamais oser le demander 

Accédez à la plateforme

Recherche fondamentale et recherche appliquée sont souvent opposées et faussement limitées au monde universitaire pour l’une, et au monde industriel pour l’autre. Même si ces frontières demeurent floues, la recherche appliquée constitue un atout pour les universités et les étudiant-e-s. Il convient donc d’identifier les bonnes pratiques, de la collaboration à la commercialisation, pour en maximiser les bénéfices. 

Valérie Bonnardel-Vacqué, Université de Moncton 
Titulaire d’un doctorat en chimie de l’Université de Lille et d’une maîtrise en ingénierie de l’École centrale de Marseille, Valérie Bonnardel-Vacqué consacre sa carrière à établir des liens entre le monde universitaire et ses partenaires industriels, depuis la recherche fondamentale et appliquée jusqu’à l’innovation technologique et à ses répercussions économiques, environnementales et sociétales. Après 15 années au sein du service de la recherche de grandes entreprises privées (AkzoNobel et L’Oréal), elle s’est investie pendant près de 10 ans dans l’essor de la recherche universitaire collaborative en France en tant que directrice générale de la Fondation partenariale de l’Institut National Polytechnique de Grenoble et au Canada avec Mitacs. Elle est actuellement directrice du Bureau de soutien à l’innovation de la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton, où elle continue à concevoir et à élaborer des stratégies de recherche collaborative se fondant sur les pratiques exemplaires de partenariats public-privé et à mettre en œuvre ces pratiques auprès des chercheur-se-s . Valérie Bonnardel-Vacqué est membre du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). 


adoc

14 h 00 – 15 h 15 HAE 
15 h 00 – 16 h 15 HAA 

Atelier : Comment optimiser son employabilité en tant que jeune chercheur-euse 

Accédez à la plateforme

La pratique de la recherche entraîne l'acquisition de compétences « cœurs » ou centrales, qui ne sont pas toujours claires, tant pour les employeurs que pour les jeunes chercheur-euse-s. L'étude PhDétectives, publiée par Adoc Talent Management en 2019, a permis d'identifier ces compétences, communes à l’ensemble des titulaires de doctorat, indépendamment de leur ancienneté ou de leur discipline de recherche. Cet atelier pratique donnera l’occasion aux participant-e-s de mieux appréhender leurs compétences et de les mettre de l'avant adéquatement en utilisant leur CV et la plateforme LinkedIn. Ces acquis seront pertinents pour les chercheur-euse-s visant une carrière académique ou dans le secteur privé.  

Anis Amokrane, consultant R&D, Adoc Talent Management 
Anis Amokrane est un physicien théorique et expérimental, docteur de l’Université de Strasbourg. Il a développé un large éventail de compétences, de l’ingénierie au management de projet, à travers ses différentes expériences internationales. Également chargé de politique pour l’éducation et la recherche au sein de différentes associations telles que la Confédération des jeunes chercheurs, l’Association des doctorants et docteurs d’Alsace et Eurodoc, il a une connaissance approfondie de la politique de la recherche et du monde du doctorat. Il a rejoint Adoc Talent Management en octobre 2017 pour contribuer aux projets menés par le pôle Innovation & Études et partager ses acquis dans le cadre de formations. 


ivado

15 h 30 – 16 h 45 HAE 
16 h 30 – 17 h 45 HAA 

Atelier : Penser votre recherche sous l’angle de l’intelligence artificielle (IA) et des données  

Accédez à la plateforme

De nos jours, la plupart des domaines de recherche sont influencés par l'intelligence artificielle. La pratique de la recherche n'y échappe pas. Quels outils l'IA offre-t-elle dans votre domaine? Quelles sont les bonnes pratiques en matière de collecte et d'utilisation de données? Avez-vous vraiment besoin de l'IA? Bref, comment intégrer et exploiter de façon optimale ces nouvelles technologies dans vos activités de recherche? 

Guillaume Chicoisne, IVADO     
Ingénieur en informatique industrielle, Guillaume Chicoisne a développé un intérêt marqué pour les approches de collaboration entre humains et machines, qui apportent leur contribution dans leur domaine respectif. Après avoir passé plusieurs années à favoriser la communication et la collaboration entre linguistes, psychologues, informaticien-ne-s, philosophes et spécialistes des neurosciences, il a rejoint l’Institut de valorisation des données (IVADO), où il s’assure que les entreprises, les universités et les sociétés du futur disposeront des talents et des idées nécessaires pour optimiser et rassembler les connaissances. 

J2R

9 h 00 – 10 h 15 HAE 
10 h 00 – 11 h 15 HAA 

Atelier : Réussir ses études doctorales : une méthodologie absolument pas positiviste! 

Accédez à la plateforme

Le parcours des études doctorales est parsemé d’embûches, souvent éprouvantes. Se sentir incompris-e, ne plus savoir pourquoi on le fait, ne pas avoir de nouvelles, ne pas se sentir encouragé-e par son directeur ou sa directrice sont autant d’obstacles qui sont rarement évoqués, mais qui font partie des scénarios les plus fréquents. Incursion dans la façon de se prémunir contre les catastrophes du doctorat. 

Christian Bégin, Université du Québec à Montréal 
Christian Bégin est psychologue et professeur associé au Département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Il a développé des activités conçues spécialement pour aider les étudiant-e-s aux cycles supérieurs à affronter les difficultés inhérentes au processus de réalisation d’un mémoire ou d’une thèse. Il vient de publier un livre sur l’encadrement de ces étudiant-e-s, manuel destiné aux professeur-e-s des établissements universitaires. 


CNRC

10 h 30 – 11 h 45 HAE 
11 h 30 – 12 h 45 HAA 

Atelier : Astuces pour développer sa carrière au sein d’un organisme fédéral de recherche-développement : l’exemple du CNRC

Accédez à la plateforme

Vous souhaitez faire un premier pas pour travailler au sein d’organismes gouvernementaux fédéraux de recherche, mais ne savez pas comment vous y prendre? Venez rencontrer des membres de la communauté du Conseil national de recherches Canada (CNRC) afin d’en apprendre un peu plus sur les opportunités de stages et de carrières au sein de cet organisme. Au menu : présentation du Programme des étudiant-e-s, du Programme des stagiaires de recherche postdoctorale et attaché-e-s de recherche, et des différents organismes à approcher après vos études. 

En collaboration avec le CNRC – Conseil national de recherches Canada 

Hélène Fournier, agente de recherche principale, Centre de recherche en technologies numériques, équipe interaction personne-machine (IPM), CNRC

Hélène Roche, agente d'évaluation, Centre canadien de matériaux de construction, CNRC

Stephan D’Aoust, P. Eng., Ingénieur de conception, Services de conception et de fabrication, CNRC

Cynthia Lemoine, chef d’équipe, Embauche; direction des ressources humaines; CNRC

Zaineb Benichou, Coordinatrice de programme, Embauche; direction des ressources humaines; CNRC


FRQ

12 h 30 – 13 h 45 HAE 
13 h 30 – 14 h 45 HAA 

Atelier : Qu’est-ce qu’une candidature excellente? La parole est à vous!  

Accédez à la plateforme

La majorité des programmes de bourse des organismes subventionnaires et des universités récompensent l’excellence en recherche. Contribuez à la réflexion sur la définition et les critères d’évaluation de l’excellence en participant à cet échange avec le comité intersectoriel étudiant (CIE) des Fonds de recherche du Québec! Quelles caractéristiques ou compétences individuelles définissent une excellente candidature? Quelles considérations relatives à l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) sont à prendre en compte dans l’évaluation de l’excellence? Et enfin, qu’est-ce qu’un projet de recherche dit « excellent »? À l’aide de présentations et d’activités interactives, cet atelier vous aidera à reconnaître et à faire ressortir l’excellence de vos candidatures. 

Annie Montpetit 
Annie Montpetit est membre du Comité intersectoriel étudiant des Fonds de recherche du Québec. Elle est également doctorante en sciences sociales appliquées à l’Université du Québec en Outaouais. Sa thèse porte sur la capacité d’adaptation aux changements climatiques des communautés canadiennes dépendantes de la forêt.

Yan Bertrand 
Yan Bertrand est candidat au doctorat en santé publique à l’Université de Montréal. Son projet de thèse porte sur la transformation numérique des systèmes de santé. Il est également membre du Comité intersectoriel étudiant des Fonds de recherche du Québec et administrateur du Forum de la relève étudiante pour la santé au Québec. 


FRQ

14 h 00 – 15 h 15 HAE
15 h 00 – 16 h 15 HAA 

Atelier : Les mécanismes de l’évaluation des demandes de bourses : de la théorie à la pratique 

Accédez à la plateforme

Une des tâches des étudiant-e-s consiste à rédiger des demandes de bourses. Que se passe-t-il une fois celles-ci soumises? Cet atelier présente les bases, les mythes et les mécanismes entourant les comités d’évaluation de ces demandes. Les conflits d’intérêts, les biais, les bonnes/mauvaises pratiques, etc., seront abordés. 

Julien Chapdelaine, Fonds de recherche du Québec     
Détenteur d’une maîtrise en anthropologie de l’Université Laval, Julien Chapdelaine a occupé différentes fonctions aux Fonds de recherche du Québec (FRQ) depuis 2006. Il y agit maintenant comme conseiller stratégique, Médias sociaux, pour la Direction des communications et de la mobilisation des connaissances. Il alimente les médias sociaux des FRQ et du scientifique en chef, et se tient à l’affût des opportunités innovantes pour valoriser la recherche. 


FRQ

16 h 00 – 17 h 30 HAE 
17 h 00 – 18 h 30 HAA 

Réseautage virtuel des FRQ : Discutons de recherche avec le scientifique en chef et l’équipe des FRQ! 

Accédez à la plateforme

Les participant-e-s sont invité-e-s à venir discuter avec le scientifique en chef et certain-e-s membres des Fonds de recherche du Québec. Au menu : questions d’actualité, vision de la recherche au Québec et importance de la relève dans l’écosystème de la recherche au Québec. 

Animation :  Julien Chapdelaine, Fonds de recherche du Québec 

DSP

9 h 00 – 10 h 00 HAE 
10 h 00 – 11 h 00 HAA 

Causerie matinale : La politique scientifique : et pourquoi pas vous? 

Accédez à la plateforme

Qu’est-ce qui se trouve à l’intersection de la science et de la société? Comment les données probantes issues de la recherche se traduisent-elles en impact sociétal? Comment les stratégies de recherche, d’innovation et de financement sont-elles développées? Dialogue Sciences et Politiques vous invite à une causerie avec des étudiant-e-s et des conseiller-ère-s en politique qui vous permettra de démystifier la politique scientifique. Venez découvrir le rôle que peut jouer la relève en recherche ainsi que les débouchés et carrières possibles dans le domaine du conseil scientifique au gouvernement! 

Animation : My An Nguyen, Dialogue Sciences et Politiques 

Maïa Dakessian, étudiante à la maîtrise en bioéthique, Université de Montréal; VP Éditrice, Dialogue Sciences et Politiques 
Maïa Dakessian est étudiante à la maîtrise en bioéthique à l'Université de Montréal. Elle s'intéresse aux barrières linguistiques entravant l’accessibilité à des services de santé. Maïa a rejoint le Dialogue Sciences et Politiques en 2019 et a été élue vice-présidente éditrice en 2020. Elle promeut la vulgarisation scientifique et la prise en compte de la science dans l'élaboration de politiques. Maïa est cofondatrice de l’OBNL Science Policy in Health, Environment, Research and Ethics (SP.HERE) Society.

Mathilde Jutras, étudiante au doctorat en océanographie physique et biogéochimique, Université McGill; Comité intersectoriel étudiant 
Mathilde fait un doctorat en sciences du climat à l'université McGill sur la question de la baisse d'oxygène dans le fleuve Saint-Laurent et dans l'Atlantique Nord. Elle est membre du CIÉ depuis 2020. Elle est aussi fondatrice de l'initiative Recherche Responsable qui vise à sensibiliser les chercheurs universitaires à l'impact environnemental de leurs déplacements en avion.

Alexandre Bourque-Viens, conseiller principal en politiques S-T
Je travaille au gouvernement en politique scientifique depuis 2011, entre autres à la Direction générale des sciences et de la technologie chez Environnement et Changement climatique Canada et au Bureau du Scientifique en chef de Ressources naturelles Canada. J'ai rejoint le Bureau de la Conseillère scientifique en chef du Canada en mars 2020. Actuellement, mes principaux dossiers sont la science ouverte, la sécurité de la recherche, les technologies émergentes, et la gouvernance fédérale en matière de S-T. Je suis également impliqué dans la stratégie et la gestion de l'équipe.
J'ai fait des études en physique (BSc), en physiologie (MSc) et en génie électrique (PhD) à l'Université de Sherbrooke. Avant de rejoindre la fonction publique fédérale, j'ai dirigé un centre de formation, j'ai enseigné et j'ai dirigé un observatoire régional de l'innovation. Mon intérêt et mon expérience en matière de politique scientifique sont le résultat de mon engagement en tant qu'étudiant dans la politique universitaire et le développement de politiques touchant l’enseignement supérieur.


j2r

10 h 30 – 11 h 45 HAE 
11 h 30 – 12 h 45 HAA 

Atelier : Trucs pratiques pour la rédaction de mémoires ou de thèses 

Accédez à la plateforme

La rédaction scientifique est l’exercice le plus intimidant de l’expérience universitaire. Tout devient soudainement plus intéressant que de rédiger… même changer la litière du chat! Comment arrêter de « se soumettre » aux activités de rédaction et retrouver tout simplement l’envie d’écrire? Lors de cet atelier, différentes stratégies vous seront proposées pour rédiger efficacement et régulièrement, tout en restant motivé-e-! 

Geneviève Belleville, Université Laval     
Geneviève Belleville est professeure à l’École de psychologie de l’Université Laval depuis 2009. Ses centres d’intérêt de recherche et de clinique sont les troubles anxieux, les troubles de l’humeur et les problèmes de sommeil. Elle a publié en 2014, aux Presses de l’Université Laval, un ouvrage qui a pour titre
Assieds-toi et écris ta thèse! Trucs pratiques et motivationnels pour la rédaction scientifique. 


UMoncton

12 h 30 – 13 h 45 HAE
13 h 30 – 14 h 45 HAA

Atelier : Bien-être physique et mental : comment bien se préparer psychologiquement à un nouveau défi 

Accédez à la plateforme

Les nouveaux défis, qu’ils soient de type professionnel ou personnel, amènent leurs lots de stress et d’anxiété. Ceux-ci sont vécus différemment par chaque personne, sur différents plans. Cet atelier donnera des outils aux participant-e-s pour gérer l’anxiété de performance, pour affronter des situations stressantes tels que de nouveaux emplois, stages, ou… soutenance de thèse! Et finalement, pour combattre le syndrome de l’imposteur.

Sophie Leblanc-Roy, Université de Moncton
Sophie LeBlanc Roy est psychologue et responsable du service de santé et psychologie à l’Université de Moncton. Elle détient 17 années d’expérience en psychologie clinique, dont 13 années en milieu universitaire. Elle est ancienne diplômée de l’Université de Moncton, où elle a complété le baccalauréat en psychologie, la maitrise ès arts en psychologie et des études doctorales en psychologie. Elle est membre du Collège des psychologues du Nouveau-Brunswick depuis 2004. Outre son rôle de psychologue, Sophie est active au sein du secteur académique de l’Université de Moncton depuis 2005 en tant que chargée de cours dans le domaine de la psychosexualité.


j2r

14 h 00 – 15 h 15 HAE 
15 h 00 – 16 h 15 HAA 

Atelier : Les enjeux éthiques de la diffusion des connaissances 

Accédez à la plateforme

Les publications savantes sont au cœur du processus de recherche, favorisant à la fois la diffusion des connaissances et l’existence d’une économie de la réputation. Malgré l’importance capitale de ces publications, les aspects éthiques qui y sont associés sont rarement discutés. Cet atelier fera un survol des transformations des modes de diffusion des connaissances, en mettant l’accent sur les effets et les enjeux éthiques associés aux technologies numériques. Seront abordés, entre autres : l’oligopole des éditeurs savants commerciaux, le libre accès et les éditeurs prédateurs. En conclusion, il sera question des rôles des revues savantes à l’ère numérique. 

Vincent Larivière, Université de Montréal     
Vincent Larivière est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante à l’Université de Montréal et directeur scientifique de la plateforme Érudit. Ses travaux portent sur les caractéristiques des systèmes de recherche ainsi que sur la transformation, dans le monde numérique, des modes de production et de diffusion des connaissances scientifiques et technologiques. 

TV

8 h 00 – 16 h 00 HAE 
9 h 00 – 17 h 00 HAA 

Blitz de rédaction virtuel d’une journée avec Thèsez-Vous? 

*Le lien de connexion pour cette activité sera envoyé par courriel aux participant-e-s inscrit-e-s au courant de la semaine du 25 octobre.

Vous vous demandez à quoi peuvent bien ressembler les activités virtuelles de Thèsez-vous? Vous avez envie de réaliser un blitz de rédaction? Vous souhaitez expérimenter un contexte de rédaction solidaire et interdisciplinaire qui favorise votre concentration et vous permet d’échanger avec des étudiant-e-s qui vivent les mêmes défis que vous? Vous avez envie d’en apprendre plus sur l’identification d’objectifs de rédaction SMART ainsi que sur les conditions favorables à la rédaction à la maison? Joignez-vous à nous pour une deuxième édition de la retraite virtuelle Thèsez-vous? – J2R. 

Animation : équipe de Thèsez-Vous? 

Vulgarisathon

8 h 30 – 16 h 30 HAE 
9 h 30 – 17 h 30 HAA 

Activité partenaire (nombre de places limité - Activité complète) : Vulgarisathon

*Le lien de connexion pour cette activité sera envoyé par courriel aux participant-e-s inscrit-e-s au courant de la semaine du 25 octobre.

Vulgariser vos travaux de recherche en français relève tout autant d’un besoin pour la société que d’une compétence à acquérir dans votre carrière afin de vous démarquer. Dans la cadre des Journées de la relève en recherche, l’Acfas vous propose de participer au Vulgarisathon. 

Ainsi, le lundi 1er novembre 2021, cinq cohortes de dix personnes seront réunies en ligne, pendant toute la journée, avec un-e- accompagnateur-trice- expert-e- d’un format de vulgarisation : texte, audio, bande dessinée, vidéo, blogue. En fin de journée, les participant-e-s (soit 50 personnes au total) auront commencé leur production de vulgarisation scientifique en français et s’engageront à la diffuser sur les réseaux socionumériques une fois terminée, dans l’une des 50 semaines suivant cette journée d’accompagnement, avec le soutien de l’Acfas. Celle-ci donnera la possibilité aux participant-e-s de s’entraider en joignant une communauté numérique qui leur permettra de partager leurs défis et d’améliorer leurs productions. 

Vous avez déjà participé à une initiation à la vulgarisation et vous êtes prêt-e pour faire partie d’une des cinq cohortes de cette première édition du Vulgarisathon? 

Attention, le nombre de places est limité – Merci de réserver votre place seulement si vous vous engagez : 

  • à être présent-e le lundi 1er novembre durant l’intégralité de la journée d’accompagnement; 
  • et à terminer votre production de vulgarisation après cette journée d’accompagnement; 
  • et à publier-diffuser votre production dans l’une des 50 semaines après le1er novembre. 

Accompagnateur-trice-s- : 

Catherine Forget

Titulaire d’une maîtrise en sciences de l’information, d’un baccalauréat en communication (journalisme) et d’un certificat en création littéraire,  Catherine Forget est bibliothécaire à l’École de technologie supérieure (ÉTS), où elle s’occupe notamment du dossier de la communication savante. La transmission et la vulgarisation de l’information est au cœur de son parcours professionnel.

Johanne Lebel 

Johanne Lebel navigue dans le milieu de la communication des connaissances depuis de nombreuses années. Au sein de l’Acfas, elle est rédactrice en chef du Magazine de l'Acfas, et elle y dirige quelques projets tels que la collection des Cahiers scientifiques, le programme des prix Acfas et le Forum international Sciences société. Ses expériences antérieures de vulgarisation incluent l’interprétation historique et la réalisation d’expositions muséales. 

Carine Monat 

Journaliste scientifique à l'émission La Semaine Verte à Radio-Canada, Carine Monat est férue de découvertes et de rencontres. Elle est aussi chroniqueuse radio à l’émission Moteur de recherche et l'été à Midi Info, sur ICI Radio-Canada première. Elle s’intéresse à la place des femmes en science, avec l'animation et la réalisation du balado 20 % qu'elle a créé avec Québec Science et l’Acfas. Elle tient à la différence entre savoir et comprendre. Elle a également travaillé comme journaliste ou recherchiste scientifique pour plusieurs médias, comme Unpointcinq, Savoir Média, AMI-télé, l'ONF, la Gazette des femmes, Quatre-temps et Télé-Québec. Et elle a animé pendant six ans l'émission de radio L’œuf ou la poule, qu’elle a cofondée. 

Viviane Lalande 

Derrière ses vidéos et son accent bicolore, vous pourrez déceler que Viviane Lalande est une Française du sud de la France expatriée au Québec! Elle a soutenu une thèse de doctorat à Polytechnique Montréal sur la biomécanique de la colonne vertébrale (traitement des scolioses). Gestionnaire et auteure du site et de la chaîne Youtube Scilabus, où on se laisse guider par la curiosité, son seul objectif est de s’amuser en apprenant. Elle travaille aussi pour l’émission de télévision Génial! sur Télé-Québec. Viviane Lalande a été lauréate du Concours de vulgarisation de la recherche de l’Acfas en 2011, et a remporté le premier prix du jury du concours Ma thèse en 180 secondes en 2012. 

Pascal Martinolli

Pour améliorer les compétences informationnelles des étudiant-e-s, Pascal Martinolli développe l’offre de formation au sein de la Bibliothèque des lettres et sciences humaines de l’Université de Montréal. Actuellement, il travaille sur un MOOC et plusieurs projets pédagogiques utilisant les techniques des jeux de rôle. Ses recherches portent sur la pédagogie et les pratiques de citation.

Martin Patenaude-Monette 

Curieux de nature, Martin Patenaude-Monette (ou Martin PM) s’intéresse à la science, aux questions sociales et à la politique. Il voit dans la bande dessinée un puissant média alliant texte et image. Il a collaboré notamment avec les magazines Quatre-Temps, Québec science, Curium, Caribou et Planches. Il travaille aussi avec Nature Canada, Environnement Canada, le Scientifique en chef du Québec et le CERIUM. Il a remporté une médaille d’argent au Grand prix du magazine canadien 2019 pour son bédéreportage dans Nouveau Projet. Attaché aux outils qu’il trouve spontanément sous sa main, il ne mise pas sur la flamboyance du style, mais sur le message ou les émotions qu’il cherche à véhiculer.