Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

523 - Les pratiques d’enseignement inclusives : quelles questions, quelles recherches, quelles avancées?

Section 500 - Éducation

  • Jeudi 12 mai 2022
  • Vendredi 13 mai 2022

Responsables

Au Canada et ailleurs dans le monde, une des visées de l’école obligatoire est d’offrir les mêmes chances à tous les élèves (Akkari et Barry, 2018) et d’assurer la réussite éducative pour tous (Chatenoud, Ramel, Trépanier, Gombert, et Paré, 2018; Loreman, 2014; MEQ, 2001; UNESCO, 2016). Dans ce contexte, l’éducation inclusive tend à prendre de plus en plus de place dans le discours des enseignants et des chercheurs en éducation (Akkari et Barry, 2018; CSE, 2017; Monney, Duquette et Couture, 2020; Prud’homme, Vienneau, Ramel et Rousseau, 2011; Rousseau, Point et Vienneau, 2015). La diversité des élèves et, surtout, le souhait de voir des élèves issus de groupes minorisés et désavantagés réussir placent l’école et tout son personnel, dont ses enseignants, en situation d’adaptation constante et inévitable (CSE, 2017; Peters, 2007 dans Rousseau et al., 2015). Cette adaptation de l’école et de l’enseignement, que les concepts d’éducation et de pratiques inclusives permettent de décrire, vise à accroître l’apprentissage et la participation de tous les élèves à l’école et surtout en classe (Booth et Ainscow, 2002). Avec une définition aussi large des pratiques inclusives, de nombreux travaux de recherche peuvent être convoqués pour en faire état.

Ce colloque est l’occasion de réunir des chercheur‑ses et des étudiant‑es de diverses universités afin de réfléchir ensemble aux nouvelles avancées qui permettent de développer des pratiques inclusives dans les écoles. Il s’agira de faire l’état des lieux des questions et des recherches les plus récentes tant dans le domaine de la psychopédagogie, de la didactique que dans celui de l’évaluation des apprentissages. Les avancées prometteuses peuvent découler d’une approche interdisciplinaire, méthodologique ou conceptuelle originale s’appuyant rigoureusement sur la recherche et les besoins des jeunes et des milieux scolaires. Parmi les objets de recherche attendus figurent, sans tous les nommer, les pratiques efficaces pour augmenter la participation et l’apprentissage de tous les élèves dans l’enseignement : différenciation pédagogique, conception universelle de l’apprentissage, coenseignement, évaluation formative, etc. Les projets proposant des démarches de recherche collaborative, mais également des démarches classiques permettant de documenter les effets ou les retombées des pratiques inclusives, sont particulièrement recherchés.