Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

L'expérience de l'étonnement dans l'apprentissage du philosopher chez les élèves du cours de philosophie au collégial?

Auteur : Chiara Cavalli
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

À l'occasion de ce colloque, je propose de présenter la problématique et les résultats préliminaires de ma thèse de doctorat concernant cette réflexion sur l'étonnement philosophique et l'enseignement de la philosophie

L'intention qui anime cette recherche est celle de comprendre l'expérience de l'étonnement philosophique vécu par les élèves du cours de philosophie au collégial. L'intuition accompagnant cette intention avance qu'à l'origine de l'apprentissage du philosopher se trouve l'expérience de l'étonnement. Cette intuition s'appuie sur les travaux de didacticiens de la philosophie pour enfants (p.ex. Lévine, 2008) et sur les affirmations de plusieurs philosophes de la tradition occidentale. Cette étude, par une analyse phénoménologique de l'expérience du sentiment de l'étonnement chez les étudiants, veut contribuer à l'élaboration de réponses au problème soulevé par certains didacticiens de la philosophie(p.ex. Frieden, 2005) et par plusieurs enseignants du collégial (p.ex. Cornellier, 2006) concernant la difficulté des élèves à apprendre à philosopher en raison de leur difficulté à cerner le sens et la pertinence des questions philosophique.

81e Congrès de l'ACFAS

La pratique de la philosophie appliquée aux domaines généraux de formation : le cas de l'éducation à la consommation

Auteur : Adolfo Agundez Rodriguez
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Le Programme de formation de l'école québécoise (PFÉQ) (MEQ, 2001 et 2004; MELS, 2007), dans le but de favoriser «la construction d'une vision du monde» (p.6), propose les cinq domaines généraux de formation (DGF) suivants : santé et bien-être; orientation et entreprenariat; environnement et consommation; médias; vivre ensemble et citoyenneté. Ceux-ci sont définis comme des domaines directement liés aux valeurs, qui portent sur des grandes questions que les jeunes doivent affronter, abordant différentes facettes intéressantes et nécessaires pour le bon développement des élèves, et qui répondent à des attentes sociales importantes en matière d'éducation. Cependant, malgré l'importance donnée dans le PFÉQ au traitement des DGF en classe, dans la pratique éducative on constate qu'ils sont peu développés à cause d'un manque de repères pour soutenir leur applicabilité (Conseil supérieur de l'éducation, CSÉ, 2007), d'un manque de matériel didactique orientant leur mise en œuvre (Agundez-Rodriguez, 2008) et d'un manque de formation spécifique des enseignantes et enseignants dans ces domaines (Lévesque, Lachance, Cloutier, sous presse). Dans le cadre de notre présentation, nous aborderons les grandes possibilités offertes par le Programme de Philosophie pour enfants pour aborder les DGF en classe. Concrètement, nous prendrons l'exemple de l'éducation à la consommation qui est l'objet de recherche de notre thèse doctorale.

81e Congrès de l'ACFAS

Une modalité d'implantation de la philosophie pour enfants et adolescents (PPEA) dans le cursus de l'école obligatoire : la catalyse de la formation continue

Auteur : Samuel Heinzen
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Dans le paysage scolaire de la Suisse, la PPEA se profile comme outil pédagogique dans le domaine de l'éducation citoyenne selon les nouveaux objectifs d'apprentissages de l'Ethique et de la Culture Religieuse (Mise en application du Plan d'Etudes Romand) à l'école obligatoire. La Haute Ecole Pédagogie de Fribourg HEP-FR (Suisse) est amenée à répondre à des demandes émanant d'établissements souhaitant former ses enseignants aux pratiques de PPEA. Néanmoins, ces demandes sont calibrées sur des critères de rendement au sens où les enseignants doivent pouvoir dès le début de la démarche mettre en place des activités, telle une CRP, dans leur classe. Le système de formation doit donc se constituer sur un modèle d'apprentissage en cours d'activité professionnelle et avec quelques demi-journées de cours à disposition. Il a donc fallu aménager un processus viable tout en constituant une compréhension de la PPEA en des termes minimaux, de manière à garantir des mises en œuvre qui soient reconnaissables comme étant effectivement philosophiques. La présente communication propose donc une approche « minimaliste » de la PPEA s'implantant dans une conception de l'activité philosophique indépendante de la nécessité de recourir à des pratiques méthodologies spécifiques. Elle met pour cela en exergue la disposition philosophique de tout enseignant adoptant une posture pédagogique centrée sur le développement des compétences de l'enfant.

81e Congrès de l'ACFAS

La conjugaison des habiletés de la pensée dans une communauté de recherche philosophique

Auteur : Michel Sasseville
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Dans un premier temps, je souhaite montrer que l'acte de rechercher dans une communauté de recherche philosophique (CRP) n'est pas, du moins si on se base sur ce qui se passe dans les faits, à l'image de ce que John Dewey, philosophe qui a grandement inspiré Lipman dans l'élaboration du concept de CRP, avait imaginé au début du XXe siècle. Le mouvement de la recherche qui se déploie dans une CRP prend plutôt les allures d'une exploration permettant des aller-retour entre différents instruments de la pensée. Cela est d'autant plus vrai si l'animateur prend bien soin de saisir au bond ce qui se dit entre les participants. Cette fluidité dans le processus de recherche nous permettra de saisir comment les différentes habiletés de pensée se conjuguent entre elles. En lien avec cette idée de conjugaison, j'aimerais examiner, dans un deuxième temps, l'hypothèse selon laquelle l'apprentissage de l'art de philosopher dans une CRP se ramène à l'apprentissage d'un langage et comment les différentes habiletés de pensée sont, du coup, analogues aux catégories grammaticales des langues indo-européennes. Sauf exception, les habiletés de pensée ne nous disent pas ce à quoi on pense, mais comment on pense ce à quoi on pense. Et ce comment est tout aussi important que le ce à quoi on pense. En fait, sous l'angle de la formation de la pensée, le maniement des habiletés de penséer (et leur conjugaison) est vraisemblablement encore plus important que ce que l'on traite grâce à ces habiletés.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Portées et limites de l'exercice philosophique sur la formation initiale en didactique professionnelle des mathématiques?

Auteur : Anne Roy
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Dans cette communication, nous ferons état de la portée et des limites de l'exercice philosophique en communauté d'apprentissage virtuelle sur les pratiques enseignantes en mathématiques de stagiaires en contexte d'adaptation scolaire. Le contexte de la recherche s'est effectué dans le cadre du stage d'internat impliquant dans le forum de discussion trois stagiaires, une orthopédagogue et une chercheure en éducation. L'objectif de cette recherche est de dégager dans quelles conditions des stagiaires parviennent à développer des habiletés réflexives efficientes pour leurs pratiques professionnelles en didactique des mathématiques. Dans cette recherche-formation de type qualitatif et interprétatif, un cadre théorique (Roy, 2005) que nous avons développé sur des styles de pensée, nous a permis d'étudier les conditions de développement d'habiletés réflexives dans les pratiques enseignantes déclarées et effectives des stagiaires. La collecte de données a été effectuée au moyen de trois outils: 1) une entrevue semi-structurée, au début et à la fin du stage, 2) le discours des DVP sur le forum de discussion et 3) l'observation filmée en classe, au début et la fin du stage. Les résultats permettront de mieux comprendre dans quelles conditions une approche philosophique et didactique peut contribuer au développement d'habiletés réflexives efficientes pour les pratiques enseignantes en didactique mathématique chez des stagiaires placés devant des contextes d'adaptation scolaire.

81e Congrès de l'ACFAS

Bien penser au secondaire

Auteur : Sébastien Yergeau
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Pour répondre à cette question, l'atelier tentera de déterminer la place de la pensée dans la vie de chaque individu, de caractériser sommairement du bien penser et de reconnaître la responsabilité de l'école secondaire dans la formation de celui-ci. En s'intéressant aux liens possibles entre le Programme de formation de l'école québécoise et le Programme de philosophie pour enfants initié par Matthew Lipman, l'atelier proposera la CRP comme approche pédagogique pouvant contribuer au développement de la pensée des jeunes. Toutefois, cette approche n'est pas sans implication pour une école secondaire soucieuse de ce développement.  La CRP est possible dans la mesure où l'école s'inscrit dans un paradigme de questionnement, de recherche, de coconstruction de sens et de valorisation des outils de la pensée.

Normal 0 21 false false false FR-CA JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-ansi-language:FR; mso-fareast-language:EN-US;}

Est-ce que la communauté de recherche philosophique (CRP) peut contribuer à la formation de la pensée des jeunes?

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Mathieu Gagnon
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Intégrer la CRP en ÉCR : quels impacts sur l'intervention éducative des enseignants?

Auteur : Mathieu Gagnon
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Depuis janvier 2012, nous menons un projet de recherche collaborative (financé par le MELS) visant à intégrer la communauté de recherche philosophique aux  cours d'ÉCR au secondaire. Dans le cadre de ce processus d'intégration, chacun des membres de l'équipe est considéré comme un cochercheur et l'expertise de tous est mise à contribution. Il s'agit d'abord et avant tout non pas d'utiliser la CRP comme une démarche visant à remplacer ce que les enseignants font en classe, mais bien davantage à enrichir leurs pratiques afin de créer des arrimages avec le programme du MELS (Gagnon, Yergeau et Couture, sous presse). Dans ce contexte, des rencontres de recherche-formation sont menées avec les enseignants et des accompagnements en classe sont offerts. Notre communication tentera d'examiner, à partir de données issues d'entretiens semi-dirigés, quels sont les impacts de ce projet sur l'intervention éducative des enseignants, principalement en ce qui a leur capacité à créer des conditions favorisant l'apprentissage de l'art de penser chez leurs élèves.

81e Congrès de l'ACFAS

Président de séance et animation de la discussion (2e bloc)

Auteur : Mathieu Gagnon
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Adolfo Agundez Rodriguez
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Président de séance et animation de la discussion (4e bloc)

Auteur : Michel Sasseville
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

La pratique philosophique en communauté de recherche dans le cadre de la classe de français : construire la compétence à l'oral par le dialogue philosophique

Auteur : Étienne Bouchard
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

La présente communication vise à mettre en lumière les possibles relations entre la pratique dialogique en communauté de recherche philosophique (CRP) et la (co)construction de la compétence à l'oral. Précisément, Nous nous demanderons quelles relations il est possible d'établir entre les interactions orales en CRP et les habiletés argumentatives. Dans cette optique, nous nous interrogerons sur les tenants et aboutissants des interactions dans le développement de la compétence à l'oral, et ce, sous l'angle socio-cognitif. Nous proposons également d'illustrer le rapport théorique qui unit les habiletés de pensée observables dans une CRP (Lipman, 2006; Sasseville et Gagnon, 2012) et les habiletés argumentatives à l'oral (Auric-Peyronnet, 2003; Pekarek-Doehler, de Pietro, Lauzon et Pochon-Berger, 2008) afin d'alimenter une réflexion sur les possibilités d'arrimage entre les objectifs du Programme de formation de l'école québécoise propres à la compétence « Communiquer oralement selon des modalités variées » et l'espace pédagogique que constitue la CRP. Nous nous questionnerons également sur les éléments de comparaison et de distinction entre les méthodes d'enseignement de l'oral existantes (Dolz et Schneuwly, 2009; Hébert et Lafontaine, 2012; Lafontaine, 2001) et la CRP. À la lumière des hypothèses qui ressortiront de ces réflexions, nous examinerons la question des modalités d'implantation et de mise en œuvre de la CRP comme méthode d'enseignement de l'oral.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Président de séance et animation de la discussion (1er bloc)

Auteur : Adolfo Agundez Rodriguez
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents
81e Congrès de l'ACFAS

Apprendre à penser en philosophie, apprendre à penser dans les arts vivants

Auteur : Gilles Abel
Colloque    517 - L'apprentissage de l'art de penser à l'école : les apports de la philosophie pour enfants et adolescents

Par conséquent, en esquissant les paradigmes propres à chacun des contextes, cette communication visera à faire apparaître les points de convergence et de divergence entre ces deux horizons d'apprentissage de la pensée?

La pratique de la philosophie avec les enfants connaît aujourd'hui un développement et un retentissement notable.  Qu'on accrédite ou pas les distinctions qui s'opèrent parfois entre différents courants en son sein, il convient néanmoins de noter que les pratiques diverses qui en relèvent favorisent toutes, dans les discours et/ou dans les faits, un apprentissage de la pensée spécifiquement philosophique.   Celui-ci se décline généralement dans un corpus de compétences dont le but conjoint serait l'apprentissage de la pensée et du jugement.

Parallèlement à cela, et en dépit de la conjoncture actuelle, on peut également observer que le spectacle vivant destiné aux enfants (Théâtre et Danse) se développe également sans discontinuer.   Pour de multiples raisons, cette création voit son existence être intimement liée au monde de l'école.  Dans ce contexte, au-delà de l'œuvre proprement dite, il existe de nombreuses pratiques de médiation, dont certaines favorisent également une forme d'apprentissage de la pensée et du jugement.

81e Congrès de l'ACFAS

Diversité, interdisciplinarité et développement pédagogique en contexte universitaire

Auteur : Francisco Antonio Loiola
Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle

À l'Université de Montréal, un groupe de professeurs de divers départements et filiations disciplinaires distinctes a participé à un dispositif de collaboration visant à favoriser l'adoption de pratiques pédagogiques ouvertes et actives auprès de futurs professeurs d'Université. À travers ce dispositif pédagogique, un groupe d'étudiants inscrits à un programme de formation à l'enseignement postsecondaire a été intégré dans un contexte de stage pratique en enseignement universitaire, par le moyen de deux composantes : la première, des séminaires de pratique pédagogique. La seconde, une présence en milieu universitaire.  Cette dernière permettant à l'étudiant de se familiariser avec l'ensemble des tâches qui composent la vie professionnelle d'un professeur universitaire. Dans le cadre du séminaire, les étudiants sont encouragés à partager leurs expériences avec les professeurs en charge  du stage et du suivi de l'interaction pédagogique. Cette recherche exploratoire a comme objectif de réfléchir sur la pertinence et l'impact de ce dispositif de développement professionnel à la fois individuel et collectif, dans un contexte de collaboration interdisciplinaire en matière de conception, d'animation et de  réseautage.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle
81e Congrès de l'ACFAS

Les étudiants internationaux à Québec : une étude sur la perception et la configuration des valeurs culturelles liées à la distance hiérarchique et à la proxémie

Auteur : Jenny Gyurakovics
Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle

Lors de son séjour à l'étranger, l'étudiant étranger doit faire face à des situations qui demandent beaucoup de sensibilité de sa part. Ces situations, souvent ambivalentes et incompréhensibles, sont liées aux différentes accentuations des valeurs culturelles du milieu d'origine et du milieu d'accueil. Celles-ci peuvent se manifester dans des gestes simples du quotidien. Cette étude dans le contexte québécois vise en particulier l'analyse des comportements et des perceptions de l'individu liés aux concepts de la distance hiérarchique (Hofstede : 2001) et la proxémie (Hall : 1979). Au fil du temps, les individus adaptent leurs comportements en fonction de leurs expériences vécues au sein du nouveau milieu de vie. Cependant, il se pose la question de savoir si non seulement le comportement de l'individu a été adapté, mais également si l'importance qu'il accorde à ces valeurs s'est modifiée. Le projet de maîtrise en question s'intéresse à une possible reconfiguration de la perception des valeurs et de la manifestation dans le comportement de l'individu en contexte universitaire, professionnel et social. De plus, il met l'accent sur l'impact des interactions sociales et des acteurs sociaux sur le vécu de l'étudiant.

81e Congrès de l'ACFAS

Former des intervenants en travail social dans un contexte de diversité culturelle : actions, enjeux et perspectives

Auteur : Lilyane Rachedi
Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle

Depuis plusieurs années, on constate que les étudiants diplômés à l'étranger et ceux issus des minorités visibles sont sous-représentés à l'intérieur des programmes de formation de l'École de Travail social de l'UQAM. Ainsi, de 2009 à 2010 un projet pilote a permis de faire une vague de consultations de plusieurs acteurs de l'école (étudiants, professeurs, responsables de la formation pratique, responsables des milieux de stage, etc.) pour identifier les raisons de cette sous-représentation et les difficultés éprouvées par les étudiants visés. Un portrait a permis de dégager des difficultés à l'admission dans nos programmes, dans la réussite des cours, mais aussi dans les milieux de stage. Cette communication a pour objectif de présenter l'ensemble de la démarche, les résultats, les enjeux identifiés et les actions mises en œuvre.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle
81e Congrès de l'ACFAS

Les étudiants résidents permanents dans un environnement universitaire « ouvert sur le monde » : portrait et compréhension de la dynamique à HEC Montréal

Auteur : Sébastien Arcand
Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle

  Plusieurs d'entre eux font le choix de retourner à l'université, souvent pour se requalifier  parce qu'ils ne trouvent  un emploi à la hauteur des compétences acquises dans leur pays d'origine.  Notre équipe  de recherche a  entamé une étude  pour mieux comprendre le processus général d'adaptation des  étudiants résidents permanents (ERP), majoritairement d'immigration récente, au milieu universitaire. Pour ce faire,  l'équipe  analyse  les facteurs qui favorisent ou freinent la persévérance des ERP aux études : facteurs  liés à l'engagement personnel et à l'apprentissage, à la formation et à l'enseignement, à l'institution universitaire, au processus général d'acculturation à la société, etc. L'analyse porte aussi sur leur  processus migratoire et sur la façon dont ils projettent leur insertion professionnelle au Québec. Une méthodologie mixte, conjuguant questionnaire en ligne, entretien individuel et « focus group » a croisé le regard de différents protagonistes dont des ERP, professeurs, chargés de cours, superviseurs de stage, techniciens en gestion des dossiers étudiants, etc. Cette communication présente les résultats concernent les HEC Montréal, l'une des six institutions universitaires québécoises qui participent  à l'étude.  

81e Congrès de l'ACFAS

La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique dans les programmes de formation à l'enseignement des universités québécoises : état de la situation et principaux défis

Auteur : Maryse Potvin
Colloque    518 - Enseignement supérieur et diversité ethnoculturelle

La formation des futurs maîtres sur la diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique représente une des contributions les plus importantes des universités au développement d'une société inclusive et équitable. Au Québec, malgré diverses avancées récentes, aucun bilan ou réflexion d'ensemble sur cet enseignement n'avait été mené ces dix dernières années. C'est pourquoi nous avons entrepris, avec le soutien du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, un projet visant deux objectifs : la réalisation d'un portrait de l'offre de formation disponible dans l'ensemble des universités québécoises et la mise sur pied d'un espace d'échange entre les personnes qui y sont engagées. Dans cette communication, nous exposerons, d'abord, les grandes tendances émergeant de l'analyse des syllabus de 42 cours obligatoires et optionnels et de 27 entrevues réalisées auprès des formateurs. La nature et les caractéristiques de cet enseignement, les objectifs, les contenus et les approches privilégiées ainsi que les différences régionales, institutionnelles ou linguistiques à cet égard seront successivement abordés. Nous nous tournerons ensuite vers les principaux défis identifiés par nos répondants tant sur le plan pédagogique qu'en ce qui a trait à l'ancrage de cet enseignement au sein de leurs institutions, dont plusieurs ont également été identifiés lors du Sommet des professeurs et chargés de cours engagés dans la formation interculturelle du personnel scolaire tenu en mars 2012.