Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Pour diffusion immédiate

Montréal, le 28 septembre 2021 – L’Acfas est heureuse d’annoncer le financement de dix projets dans le cadre de son Programme de coopération en recherche dans la francophonie canadienne. Ce dernier vise à encourager la collaboration pancanadienne francophone en recherche en offrant des subventions d'au maximum 5 000$ pour couvrir les frais de déplacement et de séjour d’un-e- chercheur-se- invité-e- participant à un projet conjoint avec un-e- chercheur-se- d’un autre territoire ou province. Il peut s’agir de projets de formation ou de recherche, et les chercheur-se-s participant-e-s peuvent être des étudiant-e-s aux cycles supérieurs, des postdoctorant-e-s, des professionnel-le-s de recherche ou des professeur-e-s.

Vous pouvez, vous aussi, postuler pour le programme; le second appel à communication est ouvert jusqu’au 15 janvier 2022 pour les chercheur-se-s invité-e-s de l’Ontario et jusqu’au 15 février 2022 pour tous les milieux d’accueil et pour les chercheur-se-s invité-e-s du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Les projets financés en 2021 sont les suivants :

  • L’étudiant Julien Vallières-Gingras de l’Université McGill et la professeure Hélène Cazes de l’Université de Victoria déploieront et interrogeront la base de données Satorbase et testeront les possibilités de lecture automatisée de structures récurrentes dans le récit et le discours;
  • Les professeurs-chercheurs Yves Bergeron de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et Loïc D’Orangeville de l’Université du Nouveau-Brunswick mettront leur expertise en commun afin de faire avancer les connaissances sur l'influence relative du climat et des perturbations naturelles sur la dynamique des peuplements isolés à la transition entre les forêts tempérées et boréales;
  • Sandrine Duval, étudiante au doctorat à l’Université McGill, réalisera un stage au sein de la Chaire de recherche du Canada en études des minorités à l’Université de Waterloo, avec la professeure Nicole Nolette, qui en est titulaire. Ce stage sera axé sur l’étude du théâtre dans la francophonie canadienne;
  • Marie-Pier Forest, étudiante au doctorat à l’Université du Québec à Rimouski, et Marie-Élaine Desmarais, professeure à l’Université de Saint-Boniface, collaboreront dans une recherche visant à documenter la formation à la pédagogie universelle par le biais d’une communauté d’apprentissage professionnelle d’enseignant-e-s du primaire en contexte minoritaire franco-manitobain et à décrire l’influence de la pédagogie universelle sur le bien-être des enseignant-e-s et de leurs élèves;
  • Les professeurs Étienne Hébert-Chatelain de l’Université de Moncton et Abid Oueslati de l’Université Laval collaboreront afin de mieux comprendre la maladie de Parkinson et de contribuer à identifier de nouveaux processus pour développer des traitements pour cette maladie neurodégénérative, à l’aide des technologies et connaissances de leurs équipes respectives;
  • Les professeurs Gregory Kennedy de l’Université de Moncton et Yves Frenette de l’Université de Saint-Boniface mènent un projet de recherche en histoire portant sur les migrations francophones de l’Amérique du Nord de 1640 à 1740, et utiliseront la subvention du présent programme afin de développer plus particulièrement la portion de recherche sur l’Acadie;
  • Les professeurs Pierre Bastien de l’Université de Montréal et Viktor Khalack de l’Université de Moncton, ainsi que deux étudiants du professeur Khalack, effectueront des observations des étoiles magnétiques chimiquement particulières (mCP) avec le Polarimètre de l’Observatoire du Mont-Mégantic (POMM);
  • Flandrine Lusson, étudiante au doctorat à l’Institut national de la recherche scientifique, sera supervisée par Meg Holden, professeure à l’Université Simon Fraser, afin de réaliser une analyse comparative de pratiques et politiques de relocalisations résidentielles delocataires de logements sociaux à Montréal et Vancouver;
  • Les professeures Stéphanie Collin de l’Université de Moncton et Nancy Michaud de l’Université du Québec à Rimouski travailleront à analyser et comprendre les dynamiques relationnelles entre les acteurs associés aux réseaux de santé et leur influence sur l’émergence et l’adoption de pratiques innovantes en matière d’accès aux soins et services de santé pour les communautés francophones vivant en contexte minoritaire au Nouveau-Brunswick;
  • Les professeur-e-s Denis Rodrigue de l’Université Laval et Laura Romero-Zeron de l’Université du Nouveau-Brunswick mettront leurs expertises en commun afin d’optimiser des procédés de purification et de dépolymérisation de résines polyesters pour les valoriser et créer une valeur ajoutée.

Tous ces projets comptent une partie de collaboration virtuelle et une partie sur place, qui se fait dans le respect des mesures sanitaires.

Nous remercions les gouvernements du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick, qui financent ce programme, ainsi que l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne, qui soutient l’identification de milieux de stage.

Quant à l’appel à candidatures en cours, les chercheur-se-s du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick peuvent déposer leurs candidatures à titre de chercheur-se-s invité-e-s ou de milieux d’accueil, et les chercheur-se-s des autres provinces et territoires peuvent déposer leurs candidatures à titre de milieux d’accueil. Pour trouver un collaborateur ou une collaboratrice, vous pouvez aussi publier votre offre de collaboration sur la page Internet du programme et joindre son groupe Linkedin.

Le Programme de coopération en recherche dans la francophonie canadienne de l’Acfas est une version élargie de l’ancien programme de coopération universitaire Québec-Nouveau-Brunswick.

 

- 30 -

 

À propos de l’Acfas

Depuis près de 100 ans, l'Acfas fait rayonner les savoirs comme moteur de développement de nos sociétés en rassemblant les actrices et acteurs de la recherche au sein de la francophonie. Résolument tournée vers l'avenir, elle est un puissant vecteur de démocratisation et de communication scientifique. Elle valorise les chercheuses et chercheurs de toutes les disciplines, ainsi que l'excellence en recherche.

 

Source :

Acfas

 

Contact :

Laura Pelletier

Chargée de projets – francophonie canadienne et services aux membres

Acfas

Tél. : 514 849-0045, poste 234

Courriel : laura.pelletier@acfas.ca