Aller au contenu principal

5 - Les changements climatiques au Québec : pour une gouvernance décloisonnée et cohérente

Enjeux de la recherche

  • Mercredi 5 mai 2021
  • Jeudi 6 mai 2021

Responsables

Le Québec se voit confronté à un nombre grandissant d’enjeux provoqués par les changements climatiques (Gouvernement du Québec, 2019). Bouleversements que subissent les écosystèmes et les communautés nordiques isolées, perte accélérée de biodiversité, vagues de chaleur extrême de l’été 2018 (INSPQ, 2019), crues extrêmes des printemps 2017 et 2019 (Leconte, 2019) en sont quelques exemples. Ces modifications des systèmes climatiques menacent déjà le rendement des terres agricoles, les chaînes d’approvisionnement, les infrastructures et bâtiments (Gouvernement du Québec, 2019) mais surtout la santé, la sécurité et les conditions de vie des Québécois(es). Par ailleurs, les changements climatiques entraînent de nouvelles opportunités, que l’on pense à l’allongement de la saison estivale qui favorise certains sports estivaux, l’implantation de nouveaux cultivars ou des modifications de la zone agricole. Adapter le Québec à la réalité climatique pose de véritables défis de gouvernance car plusieurs dimensions de nos milieux, nos modes de vie et nos façons de faire sont remises en question. Accélérer la mise en œuvre de l’adaptation n’est donc pas une mince affaire. Cela requiert d’intervenir à plusieurs niveaux ou échelles décisionnelles et ce, de façon transversale. L’ensemble des orientations, des structures, des mécanismes et des outils en place doivent être revisités à l’aune des changements climatiques, et parfois même complètement repensés.  

Si la pandémie de COVID-19 a pour un moment éclipsé de l’espace public la problématique des changements climatiques, la question climatique ne peut désormais être abordée sans tenir compte du contexte de la pandémie et vice-versa. Il importe en effet de penser cette sortie de crise sanitaire en y intégrant les enjeux de réduction des émissions et d’adaptation climatique dans les plans de relance économique et de tabler sur les leçons tirées de cette pandémie.   

Aucune solution adéquate ne saura émerger en vase clos tant pour la gestion de chocs spontanés que pour les stress chroniques tels que les changements climatiques. Les acteurs de la gouvernance se doivent de réfléchir collectivement aux enjeux complexes et interdépendants, à la pluralité des acteurs concernés et aux stratégies pour améliorer le leadership de la gouvernance climatique. Les objectifs de cette démarche : accentuer la mise en œuvre de solutions d’adaptation cohérentes; transformer les structures et modes de fonctionnement des processus en place ainsi que définir les orientations de recherche permettant de soutenir cette transformation.  

Ce colloque permettra de mettre en commun les expertises complémentaires des multiples disciplines de recherche et secteurs de la société québécoise concernés par les changements climatiques. Les sessions mixtes permettront réfléchir collectivement aux défis que pose le développement et la mise en place d'une gouvernance décloisonnée et cohérente de l'adaptation aux changements climatiques.