453 - Apprendre la citoyenneté par l’expérimentation : regards croisés de chercheurs et de praticiens sur des initiatives jeunesse issues de la société civile

Section 400 - Sciences sociales

  • Jeudi 30 mai 2019
  • Vendredi 31 mai 2019


Responsables
  • Caroline Caron - UQO - Université du Québec en Outaouais
  • Stéphanie Gaudet - Université d’Ottawa

La promotion d’une citoyenneté active chez les adolescents et les jeunes adultes est une préoccupation dûment inscrite dans les politiques publiques et les programmes scolaires d’éducation à la citoyenneté. Si l’école est souvent désignée comme l’institution par excellence pour transmettre aux jeunes les connaissances et les aptitudes nécessaires à une participation civique et politique tout au long de la vie, cette institution n’est pas la seule source de formation à laquelle jeunes Québécois sont exposés. La province regorge en effet de projets et d’initiatives animés par des organismes et des collectifs issus de la société civile qui initient les jeunes de manière concrète à diverses formes de participation citoyenne. Parmi ces initiatives, on en recense qui favorisent l’expression civique à travers la création médiatique et artistique, comme la production de médias alternatifs et le théâtre participatif. D’autres initiatives invitent plutôt les jeunes à expérimenter des structures de participation politique conçues et adaptées pour eux, comme des conseils consultatifs jeunesse. D’autres projets se situent du côté de l’action collective et sont menés par des mouvements sociaux, dont l’altermondialisme et le féminisme, qui apprennent aux jeunes à s'organiser collectivement pour militer et défendre des causes dans le but d'influencer des décisions politiques.

L’expérimentation est la caractéristique commune qui unit ces initiatives plurielles et qui les différencie également de l’enseignement formel dispensé dans les écoles secondaires. Ce colloque examinera les questions suivantes : En quoi ces programmes et ces projets initiés par la société civile participent-ils à la formation des jeunes à l’exercice d’une citoyenneté active ? Comment sont-ils mis en œuvre et quels en sont les effets sur la qualité de l’expérience participative des jeunes? Quelles sont les « bonnes pratiques » des organisations? Qui sont les jeunes touchés par ces initiatives, lesquels en sont exclus?

Ces questions seront principalement abordées à travers des communications réunissant des chercheurs, des étudiants et des praticiens engagés dans une recherche partenariale intitulée « Comment s’expérimente l’éducation citoyenne? Un regard croisé sur les pratiques en milieux communautaires et scolaires francophones » (financement du CRSH). Basées sur enquête ethnographique multi-située, les communications présenteront des résultats préliminaires permettant diverses comparaisons entre les projets et les approches éducatives des organisations qui les animent; comparaisons également dans les conceptions de la citoyenneté et de la participation politiques qui les sous-tendent. Les expertes invitées à commenter ces communications enrichiront les échanges en élargissant la perspective à des considérations relatives à l’état des connaissances sur les formes et les modalités contemporaines de la socialisation politique des jeunes.