Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.

424 - Rôle et importance des sciences sociales et humaines en génie

Section 400 - Sciences sociales

  • Mercredi 10 mai 2023

Responsables

À la lumière des nombreuses tendances qui influencent la pratique de l’ingénierie, un récent rapport de l’Ordre des ingénieurs du Québec (2021) soutient que les diplômé.e.s devront non seulement maîtriser des compétences techniques inhérentes à leur discipline, mais qu’ils devront également déployer de nombreuses autres compétences relevant davantage du champ des sciences sociales et humaines. Le rôle des ingénieur.e.s ne se limite donc plus à la compréhension et à la maîtrise des enjeux techniques, mais également aux enjeux sociaux.

Cet appel à un élargissement des compétences pose plusieurs défis dans le contexte universitaire dominé par la spécialisation. Certes, l’interdisciplinarité s’impose comme une voie prometteuse pour développer une compréhension fine des enjeux de la société (Prud’homme, Larivière, Gingras, 2017), mais les pratiques restent encore peu documentées, et c’est particulièrement le cas du maillage entre le génie et les sciences sociales.

En tant qu’enseignant.e.s et chercheurs-chercheuses formé.e.s en sciences sociales et œuvrant à Polytechnique Montréal, nous proposons de tenir un colloque sur le thème de l’interdisciplinarité entre le génie et les sciences sociales et humaines en s’intéressant à la fois aux activités d’enseignement et de recherche. Notre objectif est de rassembler des enseignant.e.s, des chercheurs.euses, des étudiant.e.s, des intervenant.e.s institutionnels et industriels pour discuter des défis et opportunités que pose le maillage interdisciplinaire.

Plusieurs questions seront explorées lors de ce colloque: quel portrait peut-on faire du maillage actuel entre sciences sociales et génie ? Quelle forme prend l’interdisciplinarité entre ces deux champs de connaissances dans les programmes d’enseignement ? Quels sont les bénéfices et les limites de la recherche interdisciplinaire, et comment la favoriser ?