Aller au contenu principal

419 - Finances publiques et défis sociétaux

Section 400 - Sciences sociales

  • Mardi 5 mai 2020

Responsables

Les interventions de l’État sont essentielles pour relever les défis sociétaux, dont la réduction des inégalités. Pour ce faire, la politique fiscale d’un État doit être formulée de façon à s’assurer de la contribution des agents économiques et de l’efficacité des mesures et programmes mis en place pour atteindre les objectifs fixés. Elle doit également tenir compte de la situation des finances publiques. 

Le colloque aborde ces questions à travers trois séries de conférences axées sur autant de thématiques:

Thématique 1 : Compréhension citoyenne de la fiscalité 

Une compréhension adéquate du système d’imposition contribue au consentement à l’impôt et donc à faire en sorte que les contribuables paient leur juste part et se conforment aux règles fiscales. La première série de conférences vise à faire le point sur les connaissances des particuliers en fiscalité, sur leur sentiment de payer assez ou trop d’impôts et sur leurs perceptions ou justifications de l’évasion fiscale.

Thématique 2 : Mondialisation et économie numérique — Comment imposer les sociétés ? 

La seconde série de conférences discutera de l’évolution de l’imposition des sociétés et des difficultés à appliquer cet impôt dans le contexte de la mondialisation et de la numérisation de l’économie. Son objectif principal est de faire le point sur les problèmes identifiés et les solutions envisagées et de présenter une revue des travaux de l’OCDE et des diverses mesures unilatérales mises en place dans certains pays pour faire face à ces défis particuliers. Finalement, il sera question des attentes des citoyens relativement à l’imposition des sociétés, et particulièrement des entreprises multinationales.

Thématique 3 : Aggravation ou réduction des inégalités — Rôle de l’État 

La dernière série de conférences vise à présenter un état de la situation quant à divers types d’inégalités. Puis, des exemples de politiques publiques seront présentés pour montrer leurs effets sur les inégalités.

Le colloque est organisé par la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’université de Sherbrooke. En plus de permettre de diffuser et de vulgariser divers travaux de recherche de la Chaire ainsi que ceux d’autres chercheurs, ce colloque sera l’occasion de faire le point sur les questions abordées et de créer un lieu d’échanges avec des intervenants de divers horizons disciplinaires et universitaires. L’aspect pédagogique et la volonté de rendre les sujets accessibles à tous sont des priorités de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques en général et pour ce colloque en particulier.


Appel à communications

La Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques invite les étudiant(e)s des cycles supérieurs, les chercheur(-euse)s et les professeur(e)s à soumettre des propositions de communication orale d’une quinzaine de minutes, en lien avec l’une des deux thématiques suivantes :

Compréhension citoyenne de la fiscalité : Une compréhension adéquate du système d’imposition contribue au consentement à l’impôt et donc à faire en sorte que les contribuables paient leur juste part et se conforment aux règles fiscales. Cette série de conférences vise à faire le point sur les connaissances des particuliers en fiscalité, sur leur sentiment de payer assez ou trop d’impôts et sur leurs perceptions ou justifications de l’évasion fiscale.

Aggravation ou réduction des inégalités — Rôle de l’État : Cette série de conférences vise à présenter un état de la situation quant à divers types d’inégalités. Puis, des exemples de politiques publiques seront présentés pour montrer leurs effets sur les inégalités.

La sélection sera effectuée sur la base des critères de pertinence et de complémentarité des présentations proposées et de l’expertise et expérience des conférenciers par rapport à l’une ou l’autre des thématiques.

Les propositions doivent inclure :

  1. Titre (maximum 180 caractères)
  2. Nom, affiliation institutionnelle, statut professionnel et courriel
  3. Liste des co-auteurs et leur affiliation, s'il y a lieu
  4. Résumé (maximum 1500 caractères, incluant les espaces)

Les propositions doivent être transmises en format Word au plus tard le 21 février 2020, à julie.st-cerny-gosselin@usherbrooke.ca. Les auteur(e)s recevront une réponse du comité de sélection au début du mois de mars. 

À noter : L’inscription au congrès est obligatoire pour toute personne désirant participer ou assister au congrès.  

Dates importantes :

Date limite d’envoi des propositions : 21 février 2020

Date limite pour se créer un compte utilisateur sur acfas.ca : 29 février 2020 

Date limite pour bénéficier du tarif préférentiel d’inscription au congrès : 12 avril 2020 

Date du colloque : 5 mai 2020