Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Geneviève Fortin
UdeM - Université de Montréal
Britt McKinnon, Ashley Vandermorris et Mohamadou Sall
Université de Toronto, SickKids Centre for Global Child Health, Université de Toronto, SickKids Centre for Global Child Health, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Institut de population, développement et santé de la reproduction
5a. Résumé

La santé sexuelle et reproductive des adolescents est une question d’intérêt majeur en santé mondiale. Au Sénégal, ces enjeux sont inscrits dans de nombreux programmes et politiques mis en place par le gouvernement. La recherche-action participative menée par les jeunes est une stratégie innovante qui mérite d’être explorée davantage. Pour évaluer le potentiel de cette approche, une étude exploratoire sur la mise en place d’une recherche-action participative menée par les jeunes a été réalisée au Sénégal. Des jeunes chercheurs ont été recrutés dans les régions de Kaolack et de Tambacounda afin de mener une étude dans leur communauté. Une évaluation qualitative du projet a été réalisée, à travers des entretiens approfondis, afin d’évaluer les principes de recherche-action participative et les résultats de la participation des jeunes. L’évaluation a mis en lumière de nombreux aspects positifs du projet, notamment l’engagement des jeunes chercheurs envers leurs communautés, leur désir de s’impliquer et d’apprendre, et l’identification d’enjeux de santé locaux importants. Des barrières ont aussi été identifiées, telle que la résistance des communautés. Cette étude exploratoire de recherche-action participative menée par les jeunes au Sénégal a permis d’identifier des forces et des lacunes de cette stratégie innovante, de tirer des leçons essentielles à la pratique, et de formuler des recommandations qui pourront certainement être considérées pour de futurs projets de recherche.