Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Abderrahim Barakat
Université Hassan II, Faculté des sciences juridiques économiques et sociales Ain Chock, Casablanca.
Asmaa Dahalla
FSJES Université Hassan II Casablanca Maroc
5a. Résumé

La motivation entrepreneuriale se situe en amont de la genèse entrepreneuriale et impacte la performance et la survie de l’entreprise. Par conséquent, elle constitue un champ de recherche fertile où la création de l’entreprise est majoritairement étudiée dans une optique binaire : choisie ou subie. Nous cherchons, à travers cette étude, à comprendre sa réalité à travers l’analyse du rôle du capital humain tout en mettant en exergue les différences genrées. Ainsi notre problématique est comme suit : Quel est le rôle de du capital humain (niveau d’éducation, la formation à l’entrepreneuriat et les compétences entrepreneuriales) dans la constitution d’une motivation entrepreneuriale Pull ? Quel est l’effet du genre ? Et comment l’effet du capital humain varie-t-il avec la variation de la qualité du système éducatif ?

Pour y répondre, nous avons utilisé un modèle hiérarchique linéaire basé sur un échantillon de 26 057 entrepreneurs issu de 79 pays étudiés par les enquêtes GEM. Nos résultats préliminaires peuvent être résumés comme suit : les femmes entreprennent plus par nécessité en comparaison avec les hommes ; l’entrepreneuriat par opportunité est positivement influencé par la qualité du capital humain et cette influence varie selon le genre ; finalement, la qualité du système éducatif soutient l’effet positif du capital humain.

Mots clés : Motivation entrepreneuriale ; Education, Formation à l’entrepreneuriat ; Système éducatif ; Capital humain.