Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Image de profil de Sylvana Côté
Membre de l'Acfas

Sylvana Côté

UdeM - Université de Montréal

Je suis professeure à l'École de santé publique de l'Université de Montréal et j'ai détenus une Chaire de recherche à l’Université de Bordeaux (2016-2019). Un des plus importants problèmes auquel font face la santé publique Française et Canadienne est le fait que les familles ayant les plus importants besoins des services préventifs en éducation et en santé sont précisément celles qui les utilisent le moins. Dans le cas des services d’éducation à la petite enfance, ceci s’explique en partie par la difficulté pour ces familles à avoir accès à des services abordables et de bonne qualité. Il s’agit d’un obstacle majeur à l’efficacité et la rentabilité des interventions populationnelles en prévention et une des principales causes de la reproduction des problèmes sociaux d’une génération à l’autre. Le problème préoccupe les décideurs français autant que les canadiens, et ce, malgré d’importantes différences dans la structuration des services. La recherche Québécoise en prévention à la petite enfance est valorisée en France car elle est à la fois réalisée dans la solide tradition empirique nord-américaine en psychopathologie développementale et adaptée à la francophonie.

La chaire qu’on m’a octroyée dans le cadre des Initiative d’excellence de l’Université de Bordeaux est la suite de collaboration que j’ai construites au cours des 12 dernières années. Je dirige une équipe de recherche Franco Québécoise qui étudie, à l’aide de données longitudinales sur des milliers d’enfants français et québécois, la transmission intergénérationnelle des problèmes de santé mentale et scolaire. Soutenue par les institutions Française et Canadiennes (p. ex l’INSERM ; Institut Nationale de la Santé et de la Recherche Médicale, les Instituts de Recherche en Santé du Canada) et par mon équipe (Plus de 20 étudiants et professionnels en France et plus de 20 au Québec), j’ai obtenu les fonds nécessaires à la mise en place d’importants essais randomisés dans les crèches (France) et les Centres de la Petite Enfance (Québec). Ces études touchent plus de 1000 familles défavorisées dans chacun des pays et visent à montrer en quoi les services à la petite enfance peuvent être de véritables égalisateurs sociaux dans deux contextes socio-politiques distincts. Ainsi, la chaire me permet également de mettre en place en France, comme nous le faisons au Québec, des essais randomisés dans les crèches de milieux défavorisés afin d’étudier dans quelle mesure l’améliorer de la qualité des services d’éducation préscolaire en font de véritables égalisateurs sociaux.

Principal secteur de recherche ou d'activité

Sciences sociales

Mes intérêts de recherche

Psychologie Psychopédagogie

Ma formation

  • 2001 - 2003
    Carnegie Mellon
    Postdoctorat | Psychologie
    États-Unis
  • 1997 - 2001
    Université de Montréal
    Doctorat | Psychologie
    Canada
  • 1994 - 1996
    Université Laval
    Maîtrise | Psychologie
    Canada

Mes publications

Publication en français - sélection

Cohen-Salmon, C., Côté, S., Fourneret, P., Gasquet, I., Guedeney, A., Hamon, M., Lamboy, B., Le Heuzey, M.-F., Michel, G., Reneric, J.-P., Tremblay, R. E., & Wohl, M. (2005). Trouble des conduites chez l'enfant et l'adolescent (expertise collective). Paris, France: Éditions Inserm.

 

Mes prix et distinctions

  • 2020
    Prix Acfas Adrien-Pouliot

Mes affiliations

  • Université de Montréal
  • Groupe de recherche sur l'inadaptation psychosociale chez l'enfant (GRIP)
  • Directrice de l'Observatoire Pour la Santé et l’Éducation des Enfants (OPES) pour la reprise post-pandémie (décembre 2020-)
  • Directrice du Centre de Recherche FRQ-SC : Groupe de Recherche sur l’Inadaptation Psychosociale chez l’enfant.
  • Directrice de l’équipe Healthy sur la santé et la réussite des jeunes. INSERM U 1219, Bordeaux Population Health, France
  • Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
  • Chaire internationale de l’IDEX (Initiatives d’excellence) en prévention de la psychopathologie - Université de Bordeaux (2016-2019)