Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Les origines du consensus entre les élites en matière de politique étrangère au Nigéria

Auteur : Joanie Thibault-Couture
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Le Nigéria est un pays de paradoxes : d’une part, il est marqué par l’instabilité politique et la fragmentation de la société autour de clivages ethniques, régionaux et religieux qui ont souvent menacé jusqu’à son existence. D’autre part, en dépit de cette situation, le Nigeria reste le géant du continent, met en œuvre des stratégies d’influence et parvient à construire un consensus entre les élites sur les objectifs fondamentaux de la politique étrangère. Cette communication vise à identifier les origines internes de ce consensus entre les élites sur les fondements de la politique étrangère.

En nous inspirant du néoinstitutionnalisme sociologique, nous émettons l’hypothèse que deux mécanismes expliquent la construction de ce consensus : la socialisation commune des élites bureaucratiques et l’application de principes consociatifs. Ces deux mécanismes engendrent un amoindrissement des tensions dans les échelons élevés du processus décisionnel par rapport à la nature conflictuelle au niveau social. Nous montrons en outre que la portée de ce consensus change avec le temps : très fort durant l’« âge d’or » de la reconstruction et du rayonnement de l’État nigérian dans les années 1970, il a évolué vers un consensus de façade qui sert de plus petit dominateur commun aux élites dans les années 1980.



81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Migrations clandestines et coopération Nord-Sud : les questions de responsabilité découlant des mesures migratoires conjointes ou assistées

Auteur : Tohouindji Christian Hessou
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Pour réduire le flux de clandestins qui entrent sur leurs territoires, les États occidentaux se tournent de plus en plus vers les pays du Sud qui sont réputés servir de lieu de départ ou de transit auxdites personnes. Plusieurs accords bilatéraux axés sur les opérations conjointes sont ainsi signés. Au titre de l'exécution de ces accords qui s'accompagnent le plus souvent d'une bonification de l'aide au développement, les clandestins en partance sont interceptés ou arrêtés à partir des territoires terrestres ou maritimes des partenaires du Sud. Certains seront par la suite refoulés vers des pays où ils risquent la persécution et la torture. Le droit au non-refoulement sera ainsi violé. Quand de telles atteintes surviennent, incombent-elles juridiquement au partenaire du Sud ou plutôt à celui du Nord?

Cette question qui est du domaine de la moralisation de la coopération Nord-Sud, appelle des réponses concrètes au plan de la responsabilité juridique des États en droit international. Notre communication a pour but de présenter les réponses fournies par le droit international à ce problème, dans un langage accessible, tout en mettant en relief les clairs-obscurs. En nous fondant sur les règles élaborées par la commission du droit international de l'ONU, nous démontrons que la responsabilité des pays exécutants, ceux du Sud, n'exempte pas le Nord d'une responsabilité. Notre propos conforte la théorie que l'extraterritorialité n'est pas une échappatoire aux règles d'asile.

81e Congrès de l'ACFAS

Point de vue des intervenants sur les changements : mise en œuvre de l'approche Milieu de vie dans les CHSLD

Auteur : Malika Boudjemaa
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Introduction : Présentation des grands enjeux sociaux et scientifiques actuels portant sur les aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires

Auteur : Francois Aubry
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

L’État et les modèles d’autorégulation transnationale: le cas de la RSE dans l’industrie extractive en Amérique latine

Auteur : Daniel Navarro
Colloque    407 - Relations internationales et développement

L’autorégulation est devenue l’un des principaux modèles de gouvernance transnationale. L’essor de ce type de régulation coïncide avec l’accélération de l’internationalisation économique et politique et avec les difficultés des États à contrôler la livraison des biens publics nécessaires pour pallier les effets négatifs de la mondialisation.

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est une forme d’autorégulation qui vise l’internalisation par les entreprises des externalités négatives de leur action. C’est un type d’autorégulation privée et volontaire qui s’attaque à des problématiques sensibles comme les normes du travail et l’environnement. L’élaboration des codes de RSE est un processus politique qui suit des étapes propres à l’élaboration de politiques. Bien qu’à première vue ce type de régulation puisse laisser transparaître un certain retrait des instances étatiques de la scène régulatrice, une analyse plus approfondie des différentes étapes du processus d’élaboration de ces codes peut au contraire révéler que l’État est encore actif dans l’établissement de balises sur le secteur privé.

Cette communication vise à décrire l’influence réelle des instances étatiques dans ces schémas d’autorégulation dans le cas de l’adoption par les entreprises minières canadiennes présentes en Amérique latine de codes de RSE, ainsi qu’à identifier les facteurs qui déterminent cette influence.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Étude comparative sur l'application des politiques d'égalité entre femmes et hommes dans deux ONG au Mali

Auteur : Christine Paré
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Cette communication s’intéresse à l'appropriation par les  ONGs maliennes recevant des financements du Canada, des politiques d'égalité entre les sexes prônées par les agences d'aide au développement. Au Mali comme dans beaucoup d'autres pays dits en développement, l'accès des femmes à des postes de décision et de pouvoir est limité: leurs choix professionnels sont plus limités. Plusieurs facteurs déterminent l’accès des femmes à l’emploi. Nous pouvons citer entre autres, la discrimination, les valeurs des gestionnaires, les pesanteurs sociales, les traditionset les charges familiales. Dans cette communication, basée sur quatre mois de travail de terrain mené en 2012 à Bamako, capitale du Mali, je vais examiner le rôle et la place des femmes maliennes travaillant dans les ONG. Mes résultats découlent d’une approche empirique, mais aussi s'appuient sur l’observation participante dans les ONG et des entretiens semi-dirigés que j'ai menés auprès des gestionnaires et des femmes maliennes employées dans les ONG.

81e Congrès de l'ACFAS

La compétence relationnelle des préposés aux bénéficiaires en « milieu de vie » : conditions de base

Auteur : yvon riendeau
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

L'injonction à collaborer et le processus de professionnalisation : analyses du travail de préposés aux bénéficiaires

Auteur : Jean-Luc Bédard
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Vérification diligente sur les droits humains : comment les entreprises transnationales peuvent-elles mettre en œuvre les principes directeurs de l’ONU?

Auteur : Mathieu Hamelin
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Dans les dernières années, le Représentant spécial de l’ONU sur la question des droits de l’homme et des sociétés transnationales a clairement statué que les entreprises ont le devoir de respecter les droits humains dans l’ensemble de leurs relations d’affaires, partout sur la planète.  Selon les principes adoptés par l’ONU, les entreprises doivent être proactives et prendre des moyens pour ne pas se rendre complices de violations aux droits, par exemple au sein de leur chaine d’approvisionnement.  Ne rien faire n’est pas une option valide.  Mais la gouvernance des chaines de production n’est pas une mince tâche.  Les processus de fabrication sont plus fragmentés que jamais et se composent d’une multitude de fournisseurs dispersés dans plusieurs pays et à divers niveaux de la chaine.  Dans ce contexte, comment les entreprises peuvent-elles s’acquitter de cette responsabilité ?  Nous avons exploré cette question.  L’une des avenues est la réalisation d’une vérification diligente continue afin de prévenir les violations potentielles aux droits humains et de corriger celles qui n’ont pu être évitées.  À l’aide de données provenant d’entrevues réalisées à Hong Kong et à New Delhi auprès d’auditeurs et de consultants, nous analysons les conditions nécessaires à la réussite de cette vérification diligente et les problématiques qui en découlent.  Nos résultats montrent que les principes théoriques et la réalité du terrain se confrontent souvent mais ne sont pas incompatibles.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Les exigences de collaboration inhérentes à l'approche pangouvernementale canadienne ont-elles été atteintes en Afghanistan?

Auteur : Leprince Caroline
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Depuis 2005, le gouvernement canadien a adopté une nouvelle stratégie d’intervention dite « pangouvernementale » qui met à contribution l’expertise et les ressources des agences et ministères spécialisés afin de mieux répondre aux situations complexes de crise et de reconstruction après les conflits. En se basant sur la méthodologie développée par Edgar H. Schein, cette étude suggère de prendre la culture organisationnelle pour examiner les sensibilités des organisations impliquées dans une approche pangouvernementale. Malgré la diversité présente dans les cultures organisationnelles des agences et ministères réunis dans un contexte pangouvernemental, cette étude s’interroge à savoir si les principaux contributeurs en Afghanistan ont été capables d’atteindre les objectifs de collaboration prescrits par l’approche pangouvernementale? 

Basé sur le cas de l’Équipe provinciale de reconstruction (ÉPR) à Kandahar, cette étude présentera les résultats d’une recherche empirique qui fut menée en réalisant des entrevues auprès de quatorze représentants canadiens provenant de chacun des agences et ministères (i.e. MAECI, ACDI, FC, SCC et GRC).  Cet exposé est divisé en deux périodes distinctes, soit la période précédent la publication du rapport du Groupe d’experts indépendant sur le rôle futur du Canada en Afghanistan (2005-2007) et la période suivant sa publication jusqu’au transfert de responsabilité de l’ÉPR aux Américains (2008-2011). 

81e Congrès de l'ACFAS

L'intention de quitter chez les préposés aux bénéficiaires : le rôle des programmes de formation en santé et sécurité au travail et la perception du risque des travailleurs

Auteur : Geneviève Robert-Huot
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Le modèle hospitalier dans l'intervention des aides-soignantes à domicile : support ou handicap?

Auteur : Annie MOLLIER
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

La coopération économique sino-africaine : une analyse basée sur deux grands courants théoriques

Auteur : Abdoulkadre ADO, PHD
Colloque    407 - Relations internationales et développement

Dans cet article, la coopération entre la Chine et l’Afrique est analysée sur la base de deux courants théoriques de relations économiques. D’une part, la théorie de la dépendance qui repose sur une vision de domination d’un partenaire et, d’autre part, la théorie de l’interdépendance qui, elle, repose sur une complémentarité dynamique entre partenaires. Dans ce travail, les écrits majeurs sur la coopération sino-africaine sont recensés et discutés à travers une approche qualitative d’analyse de contenus.

Pour les tenants de la dépendance, leurs diverses perspectives sur la coopération économique sino-africaine expliquent une nouvelle réincarnation de la dépendance africaine vis-à-vis la Chine. À l’opposé, les défenseurs de la vision de complémentarité ont conclu que la relation Afrique-Chine est basée sur des interdépendances réelles.

Notre analyse suggère la nécessité d'une approche plus intégrative. La relation Afrique-Chine ne peut être qualifiée sur la base d’une seule vision théorique. Car, cette relation est sujette à des disparités tant au niveau des secteurs économiques que des pays africains individuellement pris par rapport à la Chine. En fait, pour plusieurs pays africains, la Chine-Afrique peut être qualifiée de relation d’interdépendance sans toutefois tomber dans le piège de la généralisation car certains pays africains sont aujourd’hui soumis aux dictats de la Chine à travers, entre autres, un grand soft power aux particularités purement chinoises.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

L'impact des Objectifs du Millénaire pour le développement sur le financement des projets de développement agricole dans les pays en voie de développement

Auteur : Massouda Dieng Saleh
Colloque    407 - Relations internationales et développement
Lors du Sommet du Millénaire en septembre 2000, l'Assemblée générale des Nations Unies a établi une feuille de route déclinée en huit objectifs pour éradiquer la pauvreté à l'horizon 2015. Alors que la valeur juridique des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) semble être celle d'une simple déclaration d'intention de la part des États qui les ont adoptés, l'adhésion à ces objectifs par les différents organes des Nations Unies leur confère une toute autre dimension. Cela est particulièrement le cas pour les banques multilatérales de développement qui appartiennent au système des Nations Unies et qui sont les principaux bailleurs de fonds des pays en développement, soit le Fonds monétaire international et la Banque mondiale. En effet, la prise en compte de ces Objectifs par ces institutions pour orienter l'aide au développement pourrait avoir des conséquences concrètes dans les pays en développement, notamment sur le financement des projets de développement agricole pour une sécurité alimentaire durable des populations les plus vulnérables. Le Cadre de développement intégré d'ores et déjà adopté par ces institutions, qui mesure désormais l'impact de la réalisation des projets de développement sur les populations et pas seulement l'affectation et la consommation des ressources, constitue une avancée dans la manière d'orienter et d'encadrer les projets de développement en donnant une dimension concrète aux OMD et une valeur juridique plus importante.
81e Congrès de l'ACFAS

Être aide-soignante en gériatrie ou l'organisation sociale des dégoûts

Auteur : Fanny Dubois
Colloque    407 - Aides-soignantes et préposés aux bénéficiaires : enjeux sociaux et scientifiques actuels
81e Congrès de l'ACFAS

Lignes directrices pour l'enseignement exemplaire à l'offre de services linguistiquement et culturellement adaptés aux communautés francophones en situation minoritaire au Canada

Auteur : Josée Benoît
Colloque    412 - L'accès aux services sociaux et de santé en français et la formation des professionnels en Francophonie minoritaire canadienne

En milieu minoritaire francophone, l'accès à des services sociaux et de santé en français n'est pas assuré et les soins reçus ne répondent pas toujours aux besoins des clients francophones (Beaulieu, 2010; Bowen, 2001). Les professionnels des services sociaux et de santé bilingues rencontrent de nombreux défis dans leur travail, tant au niveau des enjeux linguistiques qu'organisationnels (Drolet et al., soumis).  Ces professionnels disent être peu outillés pour reconnaître les enjeux liés à l'offre de services en français et pour poser des gestes concrets afin d'améliorer la situation (Bouchard et Vézina, 2009).

Le but de cette communication est de présenter des lignes directrices qui serviront à informer et guider les programmes et les formateurs afin de mieux préparer les futurs professionnels à offrir des services sociaux et de santé de qualité en français pour répondre aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM).

Ces lignes directrices sont rédigées à partir d'une recension des écrits sur les approches pédagogiques et contenus de formation en service social et en santé en milieu linguistique minoritaire, d'un questionnaire auprès de formateurs des programmes francophones en service social et en santé au Canada et d'un groupe d'experts pancanadiens. Les réponses au questionnaire indiquent que les contenus de formation liés aux enjeux des CFSM sont peu intégrés dans ces programmes et que les formateurs sont eux-mêmes peu formés pour l'accomplir.

81e Congrès de l'ACFAS

L'épanouissement des communautés et la dualité linguistique canadienne dans le secteur de la santé

Auteur : Lauren Dobie
Colloque    412 - L'accès aux services sociaux et de santé en français et la formation des professionnels en Francophonie minoritaire canadienne

L'objectif de cette recherche est d'évaluer l'action du gouvernementcanadien en ce qui concerne Le Plan d'Action de Santé Canada 2009-2013 àl'appui de la partie VII de la Loi sur les langues officielles qui vise à renforcerl'épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire.Celle-ci améliore l'accès aux services de santé et renforce l'égalité dans l'usagedes langues officielles. Selon la théorie de la complétude institutionnelle deRaymond Breton, les groupes minoritaires prospèrent lorsque les institutionspubliques régionales peuvent satisfaire à leurs besoins fondamentaux. Notreméthodologie allie des analyses documentaires, des entrevues conduites avec descoordonnateurs du plan d'action de Santé Canada et un questionnaire que nousavons distribué parmi les francophones de la région de Vancouver. Grâce à nos résultats, nous avons déduit que Santé Canada a l'intention de continuer àaméliorer le plan d'action pour que les CLOSMs puissent bénéficier des servicesde santé offert dans leur langue de choix. Selon notre questionnaire, nous noussommes rendu compte que la majorité des francophones avec qui nous avonsparlées aimeront une amélioration de la disponibilité et accessibilité des services.Après avoir analysé notre corpus en entier, notre conclusion est qu'une meilleureemphase sur l'accessibilité et la connaissance de la disponibilité des servicesofferts aux communautés de langue officielle en situation minoritaire estnécessaire.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    412 - L'accès aux services sociaux et de santé en français et la formation des professionnels en Francophonie minoritaire canadienne
81e Congrès de l'ACFAS

La trajectoire de services sociaux et de santé en français en milieu minoritaire : quand une personne pivot fait toute la différence!

Auteur : Marie Drolet
Colloque    412 - L'accès aux services sociaux et de santé en français et la formation des professionnels en Francophonie minoritaire canadienne

Communiquer dans une langue qui n'est pas sa langue première peut être difficile dans la mesure où l'expression d'émotions et d'idées ne se fait pas aussi aisément (Irvine et al, 2006). Cette situation peut amplifier les sentiments de stress et d'inconfort (Madoc-Jones, 2004) et brouiller la relation entre le professionnel et son client. 

Cette présentation vise à cerner la trajectoire de services sociaux et de santé en français en milieux minoritaires francophones pour des clients présentant des difficultés de communication. L'accès à des services en français ne se résume pas au recours à des professionnels parlant français; il concerne la continuité des services, et la disponibilité d'outils d'évaluation et d'intervention adaptés à leur contexte sociolinguistique.

Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées en 2012 auprès de 16 parents d'enfants et 8 proches aidants d'aînés recevant des services de 6 organismes d'Ottawa. Les résultats des analyses horizontales effectuées à partir du verbatim révèlent une discontinuité dans leurs trajectoires de services. Si un professionnel prend la situation en mains et pousse d'autres intervenants à faire de l'offre active, ou quand un membre de la famille négocie et coordonne de tels services pour eux, leur accès aux services en français est grandement facilité, lorsqu'ils sont disponibles. C'est une personne pivot qui assure une meilleure continuité de services dans la langue du client et l'accessibilité aux droits linguistiques.

81e Congrès de l'ACFAS

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) et sa contribution à un meilleur accès aux services de santé

Auteur : Lynn Brouillette
Colloque    412 - L'accès aux services sociaux et de santé en français et la formation des professionnels en Francophonie minoritaire canadienne

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) est un regroupement pancanadien de 11 institutions d'enseignement universitaire et collégial, de six partenaires régionaux et d'un Secrétariat national. Sa mission est d'améliorer l'offre de services de santé en français dans les communautés francophones en situation minoritaire (CFSM) par la formation postsecondaire de professionnels francophones de la santé, et par la recherche dans le domaine de la santé.

Le CNFS s'est doté d'un modèle de gouvernance unique, qui permet à tous ses membres de travailler à la fois en autonomie et en concertation, le tout sous la coordination de son Secrétariat national. Il a mis en place une stratégie importante pour améliorer l'accès à la formation par la création de divers partenariats permettant d'offrir une plus grande panoplie de programmes de santé en français à proximité des communautés. Cette pratique gagnante a fait ses preuves, car les diplômés ont tendance à faire leur stage dans leur communauté d'origine ou dans une communauté francophone, et d'y pratiquer une fois diplômé.

Le CNFS travaille activement sur le dossier de la formation à l'offre active des services de santé en français. Ce dossier stratégique pour la réalisation de la mission du CNFS a mené à la publication d'un cadre de référence et prévoit la création d'une boîte à outils multimédia destinée à sensibiliser les futurs professionnels francophones de la santé ainsi que les professionnels en poste.