Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Un nouveau regard sur l'enseignement de l'expérience esthétique : pour une mise en commun des modèles de Housen et de Csikszentmihalyi et Robinson

Auteur : Catherine Nadon
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Dans le cadre de cette communication, il sera question de scruter la notion d'expérience esthétique à la lumière de deux modèles complémentaires. Le modèle de Housen (1983), dont l'originalité réside encore aujourd'hui dans le fait d'analyser l'expérience esthétique comme se développant de manière évolutive en cinq stades, gagne à être structuré par l'éclairage qu'en font Csikszentmihalyi et Robinson (1990). Ayant mené une étude sur la structure même de l'expérience esthétique, ces derniers ont mis en évidence quatre grandes composantes de ce concept : soit les dimensions perceptuelle, émotive, intellectuelle et communicative. La mise en commun de ces deux modèles on l'ambition de renouveler la compréhension de l'expérience esthétique dans l'optique d'en faciliter son enseignement. Cette démarche s'inscrit dans une recherche s'intéressant à l'enseignement de l'art postmoderne à l'intérieur du programme Arts visuels au niveau collégial.  



81e Congrès de l'ACFAS

L'approche-programme : regard sur une pratique de collaboration

Auteur : Carole Marceau
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Au cours des quatre années de formation, nos étudiants ont à développer treize compétences professionnelles à l'enseignement de l'art dramatique. L'évolution progressive de ces compétences les prépare à intervenir en milieu scolaire. Par conséquent, les actions et les apprentissages réalisés tout au long de leur cheminement (les cours, les stages, les lectures, les travaux, etc.) Contribuent à leur progrès. Dans une optique d'intégration et de cohérence des enseignements, il est donc nécessaire de favoriser le décloisonnement des savoirs. 

 

Toute collaboration et coopération demande une ouverture à l'autre et entraîne parfois des changements de pratiques. En effet, elle nécessite « du courage pour se critiquer et être critiqué et de l'humilité » (Collister, 2007, p.4), mais elle permet également d'enrichir notre pratique de formateur. C'est dans cet esprit d'approche-programme, mais aussi dans un souci de développement professionnel et de partage d'idées que la décision de faire des ponts entre le cours de didactique au secondaire et le cours d'évaluation, s'est prise.

 

Suite à deux années d'expérimentation, nous proposons de partager nos réalisations, nos embûches et nos découvertes dans cette formule de collaboration. Nous présenterons les avantages et les inconvénients d'une telle démarche basés autant sur la pratique que sur les notions philosophiques qui sous-tendent l'approche-programme.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique
81e Congrès de l'ACFAS

Être formée à la recherche-création en arts visuels 

Auteur : Andréanne Samson
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

La recherche-création en arts visuels permet d'approfondir les fondements de sa pratique à travers l'acquisition de connaissances ainsi que l'analyse et la critique de sa démarche, ce processus menant à l'exploration de nouvelles avenues de création. Récemment diplômée de la Maîtrise en arts visuels, il m'apparaît que ce parcours a modifié le regard que je porte sur mon travail artistique, mais a aussi bouleversé ma perception de la recherche en arts visuels. Par un accompagnement, j'ai développé ma capacité à cerner les questions les plus pertinentes à ma réflexion ainsi qu'à faire preuve d'initiatives et d'originalité dans ma quête de solutions. J'ai appris à observer attentivement mes sujets d'étude ainsi qu'à accepter de les percevoir autrement, et ce, même si cela ébranlait mes convictions. Je me suis ouverte à l'idée de me découvrir à travers le travail et les écrits des autres, à tisser de nouveaux liens entre des éléments à priori disparates ainsi qu'à accepter des solutions fort différentes de celles que j'avais présagées. Finalement, j'ai appris à présenter mes idées afin de pouvoir contribuer à mon tour à la réflexion d'autrui. À l'issue de ma maîtrise, je suis satisfaite des résultats de ma recherche-création, mais j'attribue une plus grande valeur encore à l'évolution d'aptitudes et d'attitudes favorisant mon autonomie en recherche-création. 

81e Congrès de l'ACFAS

L'éducation artistique : un engagement multidisciplinaire, interdisciplinaire et indisciplinaire

Auteur : Marie-josée Plouffe
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Les Professeures Joyal et Plouffe désirent témoigner de leur réalité d'enseignantes universitaires. Dans un premier temps, elles rendront compte du contexte d'éducation artistique à l'UQTR (enseignement, programmes, projets de développement en recherche et collaborations interdépartementales). Elles présenteront les opportunités et les contraintes inhérentes à ce contexte. Liées à une jeune tradition d'enseignement universitaire des arts, elles ont identifié quelques pièges et ont développé des stratégies pour contribuer au développement des savoirs et à leur transmission. Elles appuieront leur présentation par des exemples concrets de projets de recherche.



81e Congrès de l'ACFAS

L'écriture chorégraphique, une occasion d'ouvrir des frontières

Auteur : Nicole Turcotte
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

La communication vise à témoigner d'un projet d'initiative scolaire innovant tant par le modèle de médiation mis en place entre les milieux scolaire et professionnel de la danse que par l'expérience formatrice qu'il génère pour ses participants. D'abord inspiré du concours d'écriture dramaturgique les Zurbains, c'est l'écriture chorégraphique qui est soumise au processus de sélection par des professionnels. L'initiative permet donc à des élèves créateurs de faire vivre leur scénario chorégraphique à des interprètes professionnels.

Considérant les incitatifs dans le nouveau programme de formation (PFEQ) à développer la capacité des élèves à formuler verbalement et par écrit leurs pensées analytique, critique et réflexive, il convient de s'attarder aux moyens mis en place pour en tenir compte. Puisque la danse, art de l'éphémère, n'a pas cette habitude des traces écrites, un point d'intérêt s'ajoute à l'analyse de l'expérience d'écriture chorégraphique. Que ce soit pour retracer la démarche d'apprentissage vécue, pour mémoriser une danse apprise ou pour élaborer un scénario chorégraphique, les mots et les symboles sont aussi une façon d'approfondir sa connaissance de la discipline. Si au départ, des dispositifs didactiques sont imaginés en soutien à ces apprentissages, l'expérience d'écriture chorégraphique et de médiation avec des artistes professionnels fait resurgir la nécessité de renouveler les outils d'apprentissage et de questionner les savoirs de la discipline. 



81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique
81e Congrès de l'ACFAS

De la formation auditive et corporelle à l'expression musicale : une démarche de création et de formation artistique

Auteur : Louise Mathieu
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

La mise en mouvement et en espace d'œuvres musicales veut explorer les rapports intimes qui existent entre la musique et le mouvement corporel, notamment les rapports entre l'intensité sonore et le dynamisme musculaire; entre les développements d'un thème musical et les transformations du geste; entre la construction musicale et la structuration des mouvements dans l'espace. Transposer en mouvements corporels l'essence de la musique et de ses qualités expressives fait appel à une démarche qui relève à la fois de l'interprétation musicale et de la création chorégraphique. Lorsque que le danseur – ici musicien – transforme la musique des sons en musique des gestes, il devient lui-même musique. Une telle incarnation exige une connaissance et une compréhension profonde de l'œuvre musicale s'apparentant à l'interprétation musicale. Aussi, l'œuvre musicale, en devenant visible grâce au mouvement corporel, se transforme en une œuvre nouvelle. Cette recherche-création réalisée avec des étudiants inscrits à des programmes de formation universitaire en musique fera l'objet de cette communication. Nous présenterons le contexte dans lequel elle s'est déroulée, la démarche méthodologique adoptée – qui s'appuie sur les principes fondamentaux de la rythmique Jaques-Dalcroze – et les principaux résultats obtenus (activités et œuvres créées, description du processus de création, témoignages des participants sur l'apport de cette recherche à leurs objectifs de formation respectifs).



81e Congrès de l'ACFAS

Connaître les opérations mentales utilisées par les étudiants à la formation des maîtres pour traiter les oeuvres d'art contemporain afin de développer des stratégies éducatives 

Auteur : Anne-Marie Emond
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Désirant comprendre la cause de ce malaise généralisé éprouvé par les étudiants à la formation initiale des maîtres face à l'art contemporain, nous avons mis sur pied un programme de recherche. À notre très grande surprise, les premiers résultats obtenus nous ont permis de réaliser que ce n'était pas les oeuvres en soi qui posaient problème, mais davantage les informations qui accompagnaient ces dernières. Autres résultats surprenants, nous avons aussi découvert, et ce, malgré les nombreuses difficultés de compréhension éprouvées par nos visiteurs, que la plupart d'entre eux formulaient dès les premiers contacts avec les oeuvres, jusqu'à deux fois plus de commentaires positifs, éprouvant un réel plaisir à traiter ces dernières. Désirant comprendre davantage la nature des nombreuses réactions positives éprouvées par nos visiteurs, nous avons cherché à identifier, dans une seconde étude, différentes opérations mentales auxquelles ces derniers ont eu recours dans leurs démarches de traitement des informations perçues par leurs sens. De fait, tout visiteur adulte effectue nécessairement un ensemble d'opérations mentales, et ce, afin de pouvoir donner un sens à l'information perçue. Les résultats nous présentent les opérations mentales les plus utilisées pour apprécier les oeuvres d'art contemporain dans un contexte muséal.



81e Congrès de l'ACFAS

Des gestes professionnels d'enseignantes de la danse en milieu scolaire pour accompagner les élèves en création : révéler le dire et le faire; lier identité et action

Auteur : Hélène Duval
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Pour construire leur identité dans la sphère de l'Agir, des enseignantes de la danse en milieu scolaire (EDMS) alternent des rôles qu'elles disent jouer auprès des élèves : Encourager les attitudes artistiques chez l'élève; Guider et observer les élèves dans la découverte du mouvement par des approches sensorielles et expressives; Cibler des apprentissages les plus signifiants en mobilisant les postures d'artiste et de pédagogue; Guider et soutenir les élèves en création; Favoriser les échanges et la réflexion par le questionnement de l'élève; Être un passeur culturel et; Éduquer par la danse (Duval, 2011). Dans l'étude citée, ces rôles ont toutefois été identifiés à partir de données discursives et non par observation. C'est pourquoi, nous voulions saisir et comprendre quels étaient les gestes professionnels (Bucheton, 2009; Jorro, 2002; Alin, 2010; Félix, 2011) réellement posés par les EDMS pour jouer ces rôles dans des démarches de création en classe. Pour ce faire, nous avons filmé et observé trois EDMS en classe, conduit des entretiens d'explicitation de leur action (Legault, 2004;Vermersch, 2006) ainsi que mené des séances d'auto-confrontation (Clot, 1999) face aux gestes observés pour comprendre les motivations et valeurs des EDMS pour les poser et le sens qu'ils leur donnent. L'analyse du faire et du dire d'EDMS donne lieu à des résultats préliminaires visant à constituer un répertoire de leurs gestes professionnels afin d'aider leur développement professionnel.



81e Congrès de l'ACFAS

Qu'est-ce que l'art dramatique apprend à ceux qui l'enseignent?

Auteur : Francine Chaîné
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Dans le cadre d'un projet de recherche réalisé auprès d'élèves du secondaire en concentration d'art dramatique où le processus de création fait l'objet d'observation et d'analyse, une question flottante a surgi portant sur l'enseignement de cet art. Qu'est-ce que l'art dramatique apprend à ceux qui l'enseignent? Cette question renvoie à la nécessité de nommer la pratique artistique et fait écho à celle de Eisner (2004) portant sur l'effet des arts sur l'éducation. Questionner la pratique d'enseignement de l'art dramatique soulève non seulement la méthode de travail, l'approche pédagogique ou la gestion de classe, par exemple, mais permet aussi d'aborder d'autres aspects tels le développement de la présence, de l'attention, de l'accompagnement, mais aussi de la patience et d'une certaine humilité (Cifali, 2007). Prenant ancrage dans mon expérience d'enseignement de l'art dramatique, l'approche autoethnographique (Ellis, 2009) s'est imposée et favorisera un récit de pratique en vue de mieux saisir les enjeux de l'enseignement de cet art.



81e Congrès de l'ACFAS

Souper

Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique
81e Congrès de l'ACFAS

La mise en œuvre d'un programme de formation dramaturgique auprès d'adolescents

Auteur : Mariette Théberge
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Cette communication vise à comprendre les enjeux de la mise en œuvre d'un programme de formation dramaturgique organisé auprès d'adolescents âgés de 15 à 18 ans par Théâtre Action - organisme de développement théâtral – dans le contexte de la minorité francophone de l'Ontario. Ce programme de formation concourt, entre autres, à l'émergence et l'élaboration de pièces originales qui sont présentées au Festival de Théâtre Action en Milieu Scolaire. Offert au moins à cinq troupes scolaires par année et ce, depuis trois ans, ce programme met en présence, des artistes qui jouent le rôle de conseillers dramaturgiques, des élèves qui manifestent un intérêt pour l'écriture et des enseignants qui prennent en charge la production théâtrale des textes écrits. Dans cette communication, pour tenir compte des différentes modalités de prestation de ce programme, les concepts d'expérience et d'accompagnement ainsi que la dynamique de création de Gosselin et al. (1998) et l'apprentissage par transformation de Mezirow (2009) participent à en élucider les enjeux. Quant au cadre méthodologique, il s'appuie sur un dispositif d'entrevues semi-dirigées réalisées auprès de six artistes conseillers dramaturgiques et de deux enseignants. L'analyse de leurs témoignages donne lieu de saisir leur apport au sein du programme ainsi que les limites de celui-ci.



81e Congrès de l'ACFAS

Parcours de recherche sur les pratiques d'enseignement liées à l'exposition d'art en milieu scolaire 

Auteur : Laurence Sylvestre
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Cette communication vise à présenter le parcours de deux études multicas réalisées auprès  d'enseignants spécialisés en arts plastiques au primaire et au premier cycle du secondaire.  Dans ce parcours de recherche, les enseignants ont été invités à s'interroger sur les perspectives de l'éducation préconisées au Québec ainsi que dans un grand nombre de pays occidentaux dont les fondements reposent sur l'implication de l'élève dans l'acquisition de ses connaissances. Au regard de ces perspectives, ils ont été amenés à revisiter le rôle de l'élève dans le travail de l'exposition d'art en milieu scolaire. L'objectif poursuivi était de comprendre comment les enseignants procèdent pour impliquer l'élève dans ce travail. Une approche de recherche qualitative soutenue par les théories socioconstructivistes en éducation et les théories du processus créateur a permis de décrire et d'interpréter les pratiques d'enseignement sous la forme de profils de cas. Chaque cas est composé du portrait de l'enseignant, du projet réalisé ainsi que de la réflexion de l'enseignant sur l'expérimentation. Les résultats sont analysés de façon croisée afin de mettre en relief les aspects les plus significatifs de ce parcours de recherche. En conclusion, les retombées de ces études sur les pratiques d'enseignement en arts visuels sont présentées.

81e Congrès de l'ACFAS

Quelles  valeurs personnelles guident les étudiants dans leur choix de carrière en enseignement de la musique? 

Auteur : Denyse Blondin
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Cette communication propose de répondre à la question en titre en présentant les résultats d'une analyse de contenu (Fortin, 2010) menée sur un corpus de données recueillies dans le cadre d'une recherche portant sur la construction identitaire d'étudiants en formation à l'enseignement de la musique (UQAM – U Laval).  à partir des réponses écrites fournies par les participants (N=304)  à une question portant sur leurs motivations pour l'enseignement de la musique, l'analyse permet de dégager des valeurs significatives susceptibles de soutenir l'engagement des étudiants dans leur choix de carrière. Considérant que la notion de valeur se définit comme étant un principe qui fonde le jugement et motive les choix d'agir (Guillot, 2002), l'identification de ces valeurs permettra de préciser les caractéristiques des profils identitaires mis au jour jusqu'à maintenant (Blondin, Peters et Fournier, 2010, 2012) et de guider la mise en œuvre d'activités pédagogiques associées au développement professionnel. 

81e Congrès de l'ACFAS

Le processus créatif artistique : un nouveau modèle philosophique

Auteur : Félix De la durantaye
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Le thème de la créativité est passé en un peu plus de deux siècles du statut de simple curiosité à celui de véritable panacée. Dans notre société occidentale, il s'agit d'une quête obsessionnelle qui a pris une importance considérable au cours des dix dernières années et qui se justifie peut-être par cet éclatement de l'art, ce débordement rapide des découvertes technologiques et une certaine tendance vers l'individualisme. Cette obsession pour l'innovation, pour l'originalité et la créativité, les artistes en constatent eux-mêmes les effets sur le terrain de leur pratique et de leur enseignement : on s'attendrait d'eux, par exemple, qu'ils puissent transmettre à leurs étudiants des recettes « toutes faites » qu'ils pourraient appliquer automatiquement et qui leur garantiraient un certain succès. Or la créativité est une des formes les plus complexes de l'activité humaine, combinant ses dimensions psychologique, cognitive, émotive et phénoménologique, tout à la fois. Si, à cause de cette complexité, l'étude de la créativité ne promet aucune garantie, si elle ne rend possible aucune « recette », elle permet néanmoins à l'artiste et au formateur de se doter d'une méthodologie qui les aidera à structurer leur processus et, éventuellement, à mieux le susciter chez autrui. C'est en tout cas dans cette visée que l'auteur fera la présentation de son modèle théorique du processus créatif artistique.



81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique
81e Congrès de l'ACFAS

L'enseignement de la musique à l'école, la Rythmique Jaques-Dalcroze et le Programme de formation de l'école québécoise : des liens manifestes 

Auteur : Josée Vaillancourt
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Le Programme de formation de l'école québécoise (2001) reconnaît le domaine des arts, dont fait partie la musique. Le programme, structuré dans une perspective de développement de compétences, s'appuie sur une conception constructiviste et socioconstructiviste de l'apprentissage, plaçant l'élève au centre de ses apprentissages. À travers le développement des compétences disciplinaires    (Créer,   Interpréter, Apprécier), il préconise le développement de compétences transversales et de domaines généraux de formation, favorisant ainsi le développement  global  de  l'élève.  Au  début  du  XXe  siècle,  Émile-­‐Jaques  Dalcroze  (1865-­‐1950) crée  la  Rythmique, une approche pour l'enseignement de la musique où le mouvement corporel tient une place prépondérante, comme moyen d'éducation musicale. Pédagogue et musicien, Dalcroze considère que le rôle principal de l'éducation est d'amener l'enfant à se connaître et à développer sa personnalité. La mise en relation des fondements relatifs au Programme de formation et de ceux qui soustendent la Rythmique Dalcroze devrait fournir certaines réponses à la question suivante : En quoi les fondements de la Rythmique, tels qu'interprétés par des didacticiens et des chercheurs contemporains, sont-­‐ils en cohérence   avec  ceux  du  Programme   de  formation  de  l'école  québécoise et quelle peut être la contribution de la Rythmique à la mise en œuvre du programme, à l'égard du développement artistique et musical?



81e Congrès de l'ACFAS

Accomplir un retournement de la commande : réfléchir à la formation artistique à partir d'une résistance fertile, nécessaire à l'artiste

Auteur : Joëlle Tremblay
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Dans le cadre d'un projet de recherche doctorale visant la modélisation d'une pratique artistique avec des communautés variées, les actes et les principes sur lesquels ils se fondent ont été saisis et représentés. Au troisième acte s'accomplit un « retournement » de la commande de départ. Ce concept opératoire est central. En effet, c'est au moment où l'artiste s'engage dans la conception de l'œuvre qu'il résiste pour affirmer une singularité précieuse, la sienne et celle de la communauté impliquée, au cœur même du processus collaboratif de création collective.

Dès qu'une personne emprunte les chemins de la création, n'a-t-elle pas impérativement besoin d'accomplir un retournement de ce qui est demandé, que ce soit la commande d'un responsable communautaire ou la proposition de création faite par l'enseignant à ses étudiants ? Ce concept opératoire, nécessaire à l'engagement de l'artiste dans la création, n'apporte t-il pas des indices pour la formation en art ?

Lors de la communication, le concept de retournement sera d'abord définit; ensuite il sera question des conditions nécessaires au retournement de la commande et des étapes du retournement par lesquelles passe l'artiste afin de concevoir une œuvre qui prend une tangente inattendue, qui joue et déjoue en dépassant et déployant ce qui était prévu. En lien avec ce concept, quelques pistes de réflexion seront alors proposées pour la formation artistique.



81e Congrès de l'ACFAS

Déambulations exploratoires entre deux espaces de recherche : la perméabilité des frontières

Auteur : Hélène Bonin
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

La communication présente le cheminement dans des sentiers de transit entre deux espaces de recherche. Le terrain de l'identité, vaste zone à explorer, est pour un court instant traversé de déambulations multiples (d'ordre thématique et d'ordre méthodologique). 

Ces déplacements, ponctués de perceptions flottantes et d'ancrages de lucidité, contribuent à rendre perméables les parois de l'objet de recherche initial, soit la conciliation de composantes identitaires chez des enseignants en art, et l'ouvrent sur un nouveau champ, soit celui de l'équilibration de la mobilité et de l'appartenance, du nomadisme et de l'attachement.

81e Congrès de l'ACFAS

Réflexions sur l'approche par compétence dans la formation en arts

Auteur : Pierre Gosselin
Colloque    321 - Réfléchir à la formation artistique

Dans le cadre d'un projet de recherche qui a débuté à l'automne 2010, nous sommes amenés à réfléchir et à nous positionner par rapport à l'approche par compétence en enseignement des arts. Cette approche qui nous est dévolue et qui est souvent décriée parce que trop alignée sur le savoir agir et la performance soulève plusieurs questions qui, de façon récurrente, viennent hanter nos travaux. Que signifie être compétent en création artistique? En quoi le compétent en art diffère-t-il du compétent dans les autres domaines disciplinaires? Le système de l'art qui prend place dans nos sociétés occidentales échappe-t-il à la logique sous-jacente à une approche par compétence?

 

Au cours de cette communication, nous montrerons comment ces questions orientent notre réflexion sur la formation artistique et comment elles infléchissent les décisions que nous prenons dans le cadre d'un projet de recherche visant l'articulation d'un référentiel pour le développement et l'évaluation de la compétence à créer en arts au collège et à l'université.



81e Congrès de l'ACFAS

Au-delà des photographies iconiques : considérations méthodologiques pour une analyse contextuelle de la masse des images de presse 

Auteur : Samuel Gaudreau-Lalande
Colloque    323 - Récits d'images. Explorer le social par les artefacts visuels

Si les études d'images iconiques qui servent rétrospectivement à illustrer et construire l'histoire sont abondantes, rares sont celles qui proposent une méthode pour étudier les images de presse ordinaires qui, au quotidien, contribuent par leur caractère répétitif à alimenter notre « inconscient visuel » (Benjamin, 1939). Contrairement aux images iconiques, les images ordinaires ne viennent jamais seules : au moment de leur diffusion (qui est le seul où elles ont un impact significatif), elles font toujours parti d'un ensemble dont l'agencement a été réfléchi et construit. À travers l'étude de cas d'un essai photographique bon marché publié par le parti nazi sur son congrès tenu à Nuremberg en 1933, cette communication vise à présenter une méthode d'analyse permettant d'étudier un grand nombre d'images agencées de manière particulière. L'étude du montage de séries d'images permet de mettre au jour les récits qu'elles servent à diffuser et d'identifier les mécanismes visuels de persuasion qui les supportent. 

81e Congrès de l'ACFAS

Les oeuvres vidéographiques : pour une appréhension artistique de la réalité sociale et politique

Auteur : Claudia Bernal
Colloque    323 - Récits d'images. Explorer le social par les artefacts visuels

L'art est une façon stimulante d'appréhender la réalité et notre rapport au monde. Les artistes font intervenir leurs visions particulières du monde et contribuent ainsi à la création du sens et au processus d'autoconstitution des individus en tant que sujets sociaux. Je présenterai le processus de création de deux œuvres qui, à mon avis,  explorent clairement le social par des créations interdisciplinaires qui incluent des œuvres vidéographiques : Monument à Ciudad Juarez : seul celles qui meurent de mort violente vont directement à l'un des paradis (Canada-Mexique, 2002) et Faits du même sang (Canada-Colombie, 2007). Je me  concentrerai particulièrement sur la méthode de recherche artistique qui inclut un travail, sur le terrain, au Mexique et en Colombie. D'un côté, L'œuvre Monument à Ciudad Juarez est une installation-vidéo-performance inspirée de ce qui a longtemps été considéré comme des faits isolés mais qui peu à peu a pris la forme d'une hécatombe historique : les assassinat violents de plus de trois cent femmes dans la ville de Ciudad Juarez, Mexique. De l'autre côté, Faits du même sang est une installation vidéo-performance issue d'une réflexion sur ce qui est considéré comme un drame collectif en Colombie mais aussi dans bien des régions du monde: le déplacement forcé de populations entières à cause de la violence et des conflits armés. 

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    323 - Récits d'images. Explorer le social par les artefacts visuels
81e Congrès de l'ACFAS

Ecrire hors texte, ou le défi de sociologiser par l'image. Retour sur 30 ans de recherches filmées (et racontées)

Auteur : Bernard Ganne
Colloque    323 - Récits d'images. Explorer le social par les artefacts visuels

Faisant suite aux réflexions sur le tournage à propos de l'usage de la vidéo dans la recherche en sociologie la présente contribution entend se centrer sur les problèmes d'écriture avec l'image. Comment traiter les « corpus d'observation filmée » pour rendre compte de leur dimension aussi bien idéelle que sensible, et quelles perspectives d'assemblage – et donc d'écriture – développer ?

A partir de travaux filmés en sociologie du travail,  il sera montré combien l'utilisation de l'image permet de rénover en profondeur le mode même d'interrogation du social, et ce à un triple niveau :

-  au plan du champ théorique de la lecture du social tout d'abord, du fait du sensible et de l'indéterminé que l'image continue structurellement d'intégrer face au rationnel ;

- à un niveau méthodologique ensuite, en contribuant à remettre en question l'évidence des postures d'investigation classiques mises en œuvre dans les enquêtes et études de terrain ;

- au niveau des produits et résultats enfin, du fait du jeu complexe et neuf entre les langages rationnels et sensibles et leurs écritures que permet de développer aujourd'hui le multimédia.

Loin des frilosités et suspicions passées, l'image animée constitue ainsi pour les sciences sociales un  formidable outil d'ouverture et de rénovation.