Aller au contenu principal
Daouda Meite
Finaliste

Daouda Meite

Université du Québec à Chicoutimi

Caractérisation hydrogéologique des aquifères complexes basée sur l’analyse des dimensions d’écoulement

Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse à votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?

Non, je n’ai jamais vulgarisé ma thèse auprès de ma famille.

Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d’enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?

Pour moi, ce projet de recherche représente un choix de carrière réfléchi. Car à la base, je voulais être Ingénieur et travailler en entreprise. Mais, à la fin de ma formation d’ingénieur, j’ai tout de suite compris que je devais faire un doctorat pour bien comprendre ce domaine.

Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d’étudiant chercheur? Quelle est l’expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur?

Au quotidien, je fais de la lecture bibliographique et je continue toujours à faire la modélisation sur un logiciel et je simule les écoulements souterrains afin de bien
comprendre le comportement du milieu souterrain. La plus grande expérience vécue est lorsque j’ai réussi à démontrer l’équation généralisée de l’écoulement souterrain.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?

J’ai décidé de participer à ce concours pour tester dans un premier temps mon aptitude à expliquer ce qui n’est pas évident aux autres qui ne sont pas de mon domaine. Dans un second temps, pour me sentir dans un environnement de compétition et relever de nouveaux challenges.

En participant à ce concours, en quoi avez-vous atteint de nouveaux sommets?

Ce concours m’a permis de comprendre que je pouvais mieux faire par rapport aux autres et que je devais y mettre de la volonté, du courage et de la persévérance.

Video Youtube (lien)