Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Fadoua Dhaouadi
Finaliste

Fadoua Dhaouadi

Université du Québec à Trois-Rivières

Ingénierie métabolique d'une diatomée brune pour la production des cannabinoïdes

Votre profil en bref...

Je suis une étudiante tunisienne, je suis mariée et enceinte de mon premier bébé qui va naître très prochainement. J'ai fait un baccalauréat en biotechnologie appliquée au secteur pharmaceutique en Tunisie à l’Institut supérieur de biotechnologie de Sidi Thabet. Au cours de ma première année de master en développement industriel de produits de santé, j’ai bénéficié d’une bourse ERASMUS+ d’excellence. J’ai suivi ma deuxième année de master en France à Aix-Marseille Université. Par la suite, j'ai fait un deuxième master en chimie médicinale et pharmacologie moléculaire à l’Université de Sorbonne. En 2019, j'ai eu la bourse d’excellence Mitacs Globalink pour effectuer mon stage et pour poursuivre mon doctorat actuel à l'UQTR.

 

Voici les réponses personnelles de la personne finaliste à trois questions :

 

  • Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse pour votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?

Oui, j'ai tenté de vulgariser ma thèse pour les membres de ma famille. Le grand défi était d’expliquer tous les termes scientifiques clés dans ma recherche et la méthodologie de recherche, qui est un peu compliquée. Mais, j'ai réussi quand même à leur faire comprendre en général le but de ma recherche et notre stratégie, qui repose sur la modification de l’ADN.

 

  • Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d’enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?

Quand j’étais jeune, les gens autour de moi m’appelaient la petite exploratrice, car je posais toujours de bonnes questions en relation avec la biologie. Je suis curieuse et j'ai l’esprit critique. Je suis née dans un petit village où mon père est agriculteur, et je prenais soin de ses plantes et me baladais dans la serre en découvrant les merveilles de la nature. Alors, pour moi, ma recherche que je fais actuellement, je la considère comme un rêve d’enfance devenu réalité.

 

  • Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d’étudiant-e chercheur-euse? Quelle est l’expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur-euse?

Ma vie d’étudiante-chercheuse, je la trouve très spéciale, motivante et pleine d’apprentissages, surtout que je travaille en coopération avec une industrie pharmaceutique et que je rencontre chaque jour un nouveau défi. On fait des erreurs en menant nos expériences, et c’est surtout grâce à ces erreurs qu’on apprend de nouvelles choses chaque jour. Ce qui m'a marquée, c’est une expérience de transformation génétique que j'ai réussie après avoir surmonté de gros défis.

 

  • Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?

Depuis le début de mon cursus universitaire et même collégial, les professeurs ainsi que mes collègues appréciaient toujours ma manière d’expliquer les choses et admiraient mes présentations orales, en me disant que je pouvais être une bonne future professeure. Aussi, le théâtre que je faisais lorsque j’étais petite me manque, la scène et les spectateurs aussi, alors c’est le moment ou jamais !