Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Du jeudi 16 au vendredi 17 mai 2024

Au cœur du prochain congrès de l’Acfas (section 500 – Éducation), nous proposons un colloque scientifique sur le thème de la formation des enseignantes et des enseignants.

La logique de professionnalisation des enseignantes et des enseignants, tant dans la formation initiale que dans la formation continue, est portée par des transformations découlant des résultats de la recherche en éducation, et aussi des volontés affichées des politiques publiques éducatives. Les conjonctions d’intérêts sont percutées, dans la francophonie, par une diversité de facteurs en éducation qui fragilise les enjeux de qualité des formations et, plus largement, la profession enseignante.

La formation des enseignantes et des enseignants semble être élaborée sur un continuum entre des politiques publiques éducatives centrées sur l’acquisition de compétences disciplinaires et la reconnaissance de la nécessité d’apprendre à enseigner afin d’intégrer cette profession. Dans ce contexte, les formations sont à géométrie variable en fonction du statut des enseignants, des enjeux sociétaux et éducatifs. Enfin, la formation des enseignantes et des enseignants confiée aux universités fait émerger des attentes de démocratisation et de massification pour lesquelles les politiques publiques peinent à satisfaire les demandes des parties prenantes.

Nous voudrions aborder les dimensions politiques et structurelles (éducatives, sociales, économiques et culturelles) qui sont moins documentées et plus difficiles à cerner. Nous considérons en effet que les transformations à l’œuvre au niveau national et international relèvent à la fois de mille-feuilles territorial et idéologique, de la sédimentation de logiques et de mises en œuvre volontaristes (Attias-Delattre et al., 2022; Bucheton, 2023).

Des deux côtés de l’Atlantique, on constate une sorte de confusion sur la formation à privilégier pour assurer le plein développement professionnel du personnel enseignant, tant en formation initiale qu’en formation continue.

Dans cette perspective, il est essentiel de caractériser et d’analyser les lignes de force auxquelles obéit la formation des enseignantes et des enseignants dans différents pays. Il est important de rappeler que le champ de l’éducation est occupé par des acteurs et actrices, expert·es, scientifiques, politiques, élu·es et enseignant·es.

Nous souhaitons donc ouvrir un espace de discussion ouvert selon un format de « forum hybride » (Lascoumes, 1994), afin que les différents producteurs légitimes de connaissances puissent animer « des controverses scientifiques ». Reprenant le modèle de l’analyse politique de l’action climatique, nous posons l’hypothèse que l’action de formation ne peut être attribuée en exclusivité à un seul collectif ni faire abstraction des rôles joués par ceux-ci : les débats scientifiques permettront d’engendrer de nouvelles connaissances sur leurs attentes et propositions et d’élaborer une feuille de route sur cette base (Comby, 2009; AFIRSE, 2023).

Remerciements

Nous remercions l'ensemble de nos collègues de l'AFIRSE, d'EDRAC et des Universités partenaires pour leur soutien et la diffusion de nos réalisations dans leurs réseaux d'experts scientifiques et d'enseignant.e.s- chercheur.seu.s.

/
Sur place et en ligne
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 500 - Éducation

Responsables

Partenaires

  • AFIRSE
Afficher tous les résumés

Après-midi

14 h 00 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
La formation à la profession d’enseignant·es
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Veronique Attias-Delattre (AFIRSE : Association Francophone et Internationale de Recherche Scientifique en Education)
Discutant-e- : Sylvie Didou (Cinvestav)
Participant-e-s : Rakia Laroui (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Martin Maltais (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Catherine Nafti Malherbe (UCO - Université Catholique de l'Ouest)
Résumé de la session
16 h 30
Pause

Soir

17 h 00 à 18 h 30
Réseautage
Réseautage
AFIRSE/EDRAC et revue scientifique en éducation
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Veronique Attias-Delattre (AFIRSE : Association Francophone et Internationale de Recherche Scientifique en Education)
Résumé de la session
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Présentation de travaux de doctorants
/ Sur place et en ligne
Discutant-e- : Rakia Laroui (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé de la session
09 h 00
Accueil des participants
10 h 00
La religion de l’école en France : ses gibelins, ses guelfes et leurs impasses et apories conjointes et respectives pour penser la formation des enseignant.e.s au XXIème siècle
Souleymane Condé (Université Gustave Eiffel )
11 h 00
Pause
11 h 15
La formation initiale des enseignants du primaire en Tunisie : évolution socio-historique
Amal Ben Jaballah (UQAR - Université du Québec à Rimouski)

Dîner

12 h 15 à 14 h 00
Diner
Dîner
Dîner libre
Uniquement sur place

Après-midi

14 h 00 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Présentation de travaux d’experts
/ Sur place et en ligne
14 h 00
Formation des Enseignant(e)s en Grèce. Besoins éducatifs et enjeux pédagogiques
Camille Roelens (Université Claude Bernard Lyon 1)
15 h 00
AFIRSE /EDRAC et Revue Scientifique en Education
Sylvie Didou (Cinvestav), Catherine Nafti (Université Catholique de Ouest (France))
Résumé