Aller au contenu principal

Le lundi 8 mai 2017

Depuis les années 2000, l’enseignement par compétences a changé profondément la vision de l’éducation et les finalités qu’on lui associe. Alors que longtemps l’école a été investie de la mission de transmettre des connaissances jetant les bases culturelles des élèves (Baillargeon, 2016), le développement des habiletés intellectuelles est désormais priorisé dans le monde occidental. Au Québec, dès le niveau primaire, le Programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) met en valeur des compétences disciplinaires dont le développement s’appuie sur des opérations de la pensée : « porter un jugement critique ou esthétique sur les œuvres explorées » (PFEQ, 2001, p. 86), « raisonner à l’aide de concepts et de processus mathématiques » (PFEQ, 2001, p. 133), « interpréter le changement dans une société et sur son territoire » (PFEQ, 2001, p. 172), « examiner une œuvre d’art, un objet culturel du patrimoine artistique ou une image médiatique au regard d’aspects socioculturels » (PFEQ, p. 211), « prendre position, de façon éclairée, sur des situations comportant un enjeu moral » (PFEQ, 2001, p. 274), etc.

Des chercheurs avancent que ces habiletés, notamment la pensée critique, sont une nécessité pour devenir des citoyens orientés vers la justice sociale (Westheimer et Kahne, 2004) capables d’agir sur les plans social et politique (Audigier, 2007; Kymlicka, 1992), afin de rendre effectifs les mécanismes formels de la démocratie (Dewey, 1939). On souhaite alors améliorer des capacités d’observation, d’analyse et d’argumentation (Beaudry, 1993) susceptibles d’être transférées du contexte scolaire vers le contexte de la vie réelle (Stan, Éthier et Lefrançois, 2014).

Nous nous proposons de débattre autour des questions suivantes :

Qu’est-ce que la pensée critique et comment se positionne-t-elle par rapport à d’autres types de pensée?

Comment les fondements disciplinaires peuvent-ils nourrir ou favoriser le développement de la pensée critique? Plus précisément, comment le raisonnement disciplinaire, fondé sur la rigueur et la méthode (pensée géométrique, pensée historique, pensée spatiale, pensée littéraire, pensée musicale, etc.), contribue-t-il au développement de la pensée critique?

Quelles stratégies adopter pour développer des habiletés critiques chez les élèves et les étudiants?

Comment évaluer le développement de la pensée critique chez les élèves et les étudiants? 

Lire la suite »

Colloque

Section 500 - Éducation
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
La pensée critique et l’apprentissage des sciences
Présidence/Animation : Ina Motoi (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Discutant : Catinca Adriana STAN (Université Laval)
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424
08 h 30
Mot de bienvenue
Helena BOUBLIL-EKIMOVA (Université Laval), Catinca Adriana Stan (Université Laval)
08 h 45
Le développement de la pensée critique : apprentissage de la géométrie et formation des maîtres
Helena BOUBLIL-EKIMOVA (Université Laval), Elena POLOTSKAIA (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
09 h 10
Le développement d’une communauté afin de soutenir la pensée critique
Dennis SMITHENRY (Elmhurst College)
Résumé
09 h 35
L’exercice de synthèse heuristique pour ancrer et intensifier une pensée critique opérationnelle chez les élèves et les étudiants
Yannick Brun-Picard (Collège Jacques Prévert Les Arcs)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 20
PhiloJeunes : le développement de la pensée critique pour vivre ensemble
Catherine Audrain (Centre International PhiloJeunes), Marc-Antoine Dilhac, Julia Poyet (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 45
Les capacités critiques chez les enseignants en formation : l’intégration des savoirs universitaires et leur articulation avec la pratique en lien avec l’observation et l’intervention
Enkeleda Arapi(Université Laval)
Résumé
11 h 10
Lecture et représentation de l’espace menant à la mise en place d’une pensée critique
Margot Kaszap (Université Laval)
Résumé
11 h 35
Savoirs langagiers et perspective critique en formation initiale des enseignants
Athanase Simbagoye (Université Laurentienne)
Résumé

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424

Après-midi

13 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
La pensée critique, la littérature et les sciences humaines
Présidence/Animation : Enkeleda Arapi (Université Laval)
Discutant : Margot Kaszap (Université Laval)
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424
13 h 30
Penser le monde : l’apport de l’histoire à la compréhension des phénomènes et des enjeux sociaux du 21e siècle
Catinca Adriana STAN (Université Laval)
Résumé
13 h 55
Comment une discipline comme l’histoire du Québec et du Canada peut stimuler l’esprit critique, en amont et en aval, tant chez les adolescents que chez les étudiants
Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
14 h 20
Comment enseigner à penser critiquement en travail social?
Ina Motoi (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 05
Littérature et pensée critique, ou l’art d’inventer un peuple qui manque
Marion Sauvaire (Université Laval)
Résumé
15 h 35
Les apprenants du collégial : des sujets de culture en devenir
Renée Goupil(Université Laval)
Résumé
16 h 00
L’exercice plastique de l’autonomie
Camilche Cárdenas(Atelier Média)
Résumé
16 h 30 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
La pensée critique : synthèse de la journée
Présidence/Animation : Helena BOUBLIL-EKIMOVA (Université Laval)
Discutant : Marion Sauvaire (Université Laval)
Participants : Enkeleda Arapi (Université Laval), Catherine Audrain (Centre International PhiloJeunes), Helena BOUBLIL-EKIMOVA (Université Laval), Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Yannick Brun-Picard (Collège Jacques Prévert Les Arcs), Camilche Cárdenas (Atelier Média), Renée Goupil (Université Laval), Margot Kaszap (Université Laval), Ina Motoi (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Dennis SMITHENRY (Elmhurst College), Catinca Adriana STAN (Université Laval), Marion Sauvaire (Université Laval), Athanase Simbagoye (Université Laurentienne)
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424