Aller au contenu principal

Le samedi 11 juin 2016

Les enjeux de la démocratie et de l’éducation sont multiples, complexes, et sont cruciaux pour les sociétés. Ils sont à la fois d’ordres éthique, politique, historique, social, environnemental, économique, géographique, culturel, éducatif et pédagogique. Ils se fondent sur des valeurs d’égalité en droits, de justice sociale, de diversité, d’inclusion, de solidarité, d’équité, de paix et de bien-vivre-ensemble. Ils visent à déconstruire les problématiques socio-environnementales qui découlent des dynamiques systémiques de racismes, discriminations, marginalisation, exclusion, violences, logiques extractives et vulnérabilités multiples. L’alphabétisation politique constitue l’une des facettes de l’articulation entre la démocratie et l’éducation. L’analphabétisme politique donne lieu à une « démocratie mince » réduite à sa seule dimension normative basée sur des modalités électorales. L’éducation « transformatoire », dont le moteur est interne aux collectivités et individus concernés, constitue une seconde facette de leur articulation. Elle suppose un engagement critique dans l’exercice d’une « démocratie ample » qui conduit à la transformation des réalités socio-environnementales oppressives. L’éducation non transformatoire est semblable à l’« éducation bancaire » que dénonce Freire, parce qu’elle contribue à maintenir, renforcer et reproduire les dynamiques systémiques oppressives.

Contrairement aux évidences, l’articulation entre la démocratie et l’éducation n’est pas toujours évidente en éducation. La question se pose alors : où, quand et comment se fait cette nécessaire articulation? Depuis 2012, la recherche Démocratie, alphabétisation politique et éducation transformatoire a permis d’étudier les perceptions, expériences et pratiques d’acteurs socioéducatifs au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Avec le Global Doing Democracy Research Project dans 12 pays, plus de 5 000 personnes y ont participé. En dépit des contextes différents, des tendances communes se dégagent, notamment par le prisme du néolibéralisme, l’expérience d’une « démocratie mince », la perception de la nature antidémocratique de l’école, l’inconfort face aux questions sociales vives, le déni du rôle des enseignants dans la démocratie. Les données de recherche ont été présentées dans plusieurs congrès nationaux et internationaux, et ont été publiées en anglais.

Autour des enjeux de la démocratie et de l’éducation, le colloque réunit divers acteurs socioéducatifs pour partager leurs réflexions, recherches ou praxis, en français, à partir de diverses perspectives critiques, selon quatre axes thématiques :

1) Des perspectives critiques politiques, historiques ou institutionnelles;

2) Des perspectives critiques éducatives, scolaires;

3) Des perspectives critiques sociales et environnementales;

4) Des perspectives critiques « alter-natives » (ou nées dans d’autres épistémologies) telles que le féminisme, l’indigénisme, l’anticolonialisme, l’antiracisme.

Lire la suite »

Colloque

Section 500 - Éducation
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 10
Communication orale
Communications orales
Ouverture du colloque : mot de bienvenue, introduction et déroulement de la journée
Présidence/Animation : Gina Thésée (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant : Paul R. CARR (UQO - Université du Québec en Outaouais)
09 h 10 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
La démocratie et l'éducation transformatoire : des perspectives critiques politiques, historiques ou institutionnelles
Présidence/Animation : Hugh HAZELTON (Université Concordia)
09 h 10
La question qui tue : la démocratie est-elle possible sans une éducation à la démocratie? Survol du projet de recherche Démocratie, alphabétisation politique et éducation transformatoire
Paul R. CARR (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
09 h 30
Quels liens, pour quelle dés/union? L'éducation et la démocratie, leurs limites et leur portée possible à partir d'une perspective anticolonialiste inspirée de Frantz Fanon
Gina Thésée (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 50
La « fabrication » de citoyens : interactions entre les trajectoires de participation sociale des jeunes québécois et leurs processus de subjectivation politique
Stéphanie Gaudet(Université d’Ottawa), Stéphanie BOYER (Université d’Ottawa), Aexandre COURNOYER (Université d’Ottawa), Esther FRIGON (Université d’Ottawa), Martine RONDEAU (Université d’Ottawa), Camille TAROT (Université d’Ottawa)
Résumé
10 h 10
Période de questions
10 h 45
Pause
11 h 00 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
La démocratie et l'éducation transformatoire : des perspectives critiques éducatives, scolaires
Présidence/Animation : Donatille Mujawamariya (Université d’Ottawa)
11 h 00
Danse, éducation populaire et justice sociale
Nayla Naoufal(Université Laval)
Résumé
11 h 20
Enjeux de l'éducation géographique dans la formation à l'écocitoyenneté en Haïti : une perspective critique
Carlo Prévil (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
11 h 40
Développer l'agentivité épistémique des élèves dans une perspective émancipatrice 
Stéphanie Demers (UQO - Université du Québec en Outaouais), David Lefrançois (UQO - Université du Québec en Outaouais), Marc-André Éthier (UdeM - Université de Montréal), Charles-antoine Bachand(Cégep de l'Outaouais)
Résumé
12 h 00
Période de questions

Après-midi

12 h 30 à 13 h 45
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 45 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
La démocratie et l'éducation transformatoire : des perspectives critiques sociales et environnementales / des perspectives critiques « alter-natives »
Présidence/Animation : David Lefrançois (UQO - Université du Québec en Outaouais)
13 h 45
Uniterre : éduquer le changement! Qu'est-ce que la démocratie vient y faire?
Franck POTWORA(Uniterre Conférences)
Résumé
14 h 05
Les visages de la justice environnementale à Montréal : perspectives intersectionnelles et raciales des enjeux socio-environnementaux 
Lidia Guennaoui (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 25
Blessée : en démocratie, que nous reste-t-il quand nous ne pouvons même pas dire non? 
Donatille Mujawamariya (Université d’Ottawa)
Résumé
14 h 45
Période de questions
15 h 15
Pause
15 h 30 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Table ronde sur la démocratie, l'alphabétisation politique et l'éducation transformatoire : quelle(s) éducation(s), quelle(s) démocratie(s), quelle(s) citoyenneté(s), compte tenu des questions sociales vives des sociétés d'aujourd'hui?
Présidence/Animation : Paul R. CARR (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Discutant : Carlo Prévil (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Participants : Paul R. CARR (UQO - Université du Québec en Outaouais), Stéphanie Demers (UQO - Université du Québec en Outaouais), Hugh HAZELTON (Université Concordia), Marjorie VILLEFRANCHE (Maison d'Haïti), judith rouan (Centre de ressources de la troisième avenue)
17 h 00 à 17 h 30
Communication orale
Communications orales
Cocktail (Partie 1) : Clôture du colloque : synthèse; présentation de publications des conférencières; informations sur le collectif à venir; etc.
Présidence/Animation : Paul R. CARR (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Discutant : Gina Thésée (UQAM - Université du Québec à Montréal)
17 h 30 à 18 h 30
Cocktail
Cocktail
Cocktail (Partie 2)