Aller au contenu principal

Le mercredi 27 mai 2015

Les formations universitaires à visée professionnelle (enseignement, santé, etc.) veulent préparer des praticiens compétents (Jonnaert, 2009; Le Boterf, 2010; Masciotra et al., 2009), mais aussi réflexifs (Correa Molina et al., 2013; Schön, 1983; Tardif et al., 2013). 

On sait que la réflexion est liée à l’expérience (Bourgeois, 2013; Dewey, 1938), même si l’étudiant doit apprendre à la restructurer (Guillemette et Gauthier, 2008; Loughran, 2006; Pastré, 2011) de façon supervisée (Altet, 2013; Malo et Desrosiers, 2011; Scaife, 2010). Par conséquent, les dispositifs formels d’analyse de la pratique sont souvent plus étudiés que la réflexion informelle, non supervisée, « sans étiquette » (Osterman et Kottkamp, 2004), dispersée au fil des cours, alors que celle-ci jouerait un rôle majeur dans le développement professionnel (Chaubet, 2010, 2013).

Dans les professions de l’enseignement à forte mobilisation du corps, comme l’éducation physique et à la santé (EPS) ou la danse, la réflexion est prônée, mais peu documentée (Tsangaridou, 2005, 2008). Les futurs praticiens en EPS sont déstabilisés par un décalage de paradigme sur le terrain (Turcotte, 2010), partagés entre des postures positivistes behavioristes technicistes (Capel et al., 2007), axées sur la performance, et l’approche par compétences mise de l'avant dans leur formation (MEQ, 2001). En danse, l’acte réflexif apparaît souvent comme holistique et « incorporé », relié au concept d’embodiment, et cela pose la question du rapport entre réflexion et moyens mis en œuvre par les enseignants (Andrzejewski, 2009; Giguère, 2012; Leijen et al., 2012).

Ce colloque se veut un lieu de mise en valeur des modalités probantes et de diffusion scientifique des dispositifs qui semblent effectivement « faire réfléchir » au métier au point de contribuer à forger de réelles compétences à y agir. Seront abordés tant les dispositifs formalisés et « étiquetés » que les différentes manières de faire qui sont documentées aussi bien en EPS qu’en danse.

Lire la suite »

Colloque

Section 500 - Éducation
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Première partie
Présidence/Animation : Johanne Grenier (UQAM - Université du Québec à Montréal)
08 h 00
Mot de bienvenue
08 h 30
La théorisation des pratiques effectives de transposition didactique dans la planification et l'enseignement de la danse : un mouvement dialogique intérieur et interactif
Caroline RAYMOND (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 00
L'écriture didactique pour accéder à la pensée réflexive de l'étudiant en formation initiale en danse
Nicole Turcotte (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 30
Interpellation, investigation, transformation : trois traces pour pister la réflexion de futurs enseignants d'EPS et de danse en train de développer leur agir, pensée et identité
Philippe Chaubet (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sylvie TRUDELLE (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
De l'impossibilité de réfléchir dans l'action pour un enseignant d'EPS (éducation physique et à la santé)
Pierre Boudreau (Université d’Ottawa)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00
La réflexivité critique : le regard des étudiant(e)s en formation initiale à l'enseignement de l'EPS
Robert FORGES (UdeM - Université de Montréal), Cecilia Borges (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 30
Plénière
12 h 00
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Deuxième partie
Présidence/Animation : Claudia Verret (UQAM - Université du Québec à Montréal)
13 h 30
Utilisation d'incidents critiques en microenseignement afin de provoquer la réflexion chez le futur enseignant
Claude BORDELEAU (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Linda MORENCY (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
14 h 00
Faire réfléchir les futurs enseignants d'EPS pour l'élaboration de leurs compétences professionnelles : quelles pratiques a-t-on mis en place?
Sacha STOLOFF(UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Alain ROUSSEAU (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
14 h 30
Pause
15 h 00
Sommes-nous capables de transformer les étudiants en les faisant réfléchir? Indices issus d'une formation à l'enseignement en éducation physique et à la santé
Philippe Chaubet (UQAM - Université du Québec à Montréal), Philippe Chaubet (UQAM - Université du Québec à Montréal), Claudia Verret (UQAM - Université du Québec à Montréal), Johanne Grenier (UQAM - Université du Québec à Montréal), Myriam GILBERT (UQAM - Université du Québec à Montréal), Julien POIRIER (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 30
Gestes professionnels d'enseignantes de la danse en milieu scolaire comme déclencheurs d'une réflexion, afin de développer des compétences professionnelles
Hélène Duval (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
16 h 00
Le journal de bord : support de la réflexion pour aider les futurs enseignants d'EPS à expliciter leurs apprentissages?
François VANDERCLEYEN (UdeS - Université de Sherbrooke), Sylvie Beaudoin (UdeS - Université de Sherbrooke), Jean-François DESBIENS (UdeS - Université de Sherbrooke), Robert GOYETTE (UdeS - Université de Sherbrooke), Carlo Spallanzani (UdeS - Université de Sherbrooke), Sylvain TURCOTTE (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
16 h 30
Synthèse
17 h 00
Mot de clôture