Aller au contenu principal

640 - Études noctambules

Section 600 - Colloques multisectoriels

  • Vendredi 7 mai 2021

Responsables

La nuit a toujours été une source d'inspiration tant en sciences que dans le domaine des arts. Elle occupe une place importante dans la littérature et fait aussi l'objet d'une peur ancestrale. Repousser les limites de la nuit fut un moyen de créer de la prospérité en augmentant la productivité de nos sociétés. Mais cette transformation n'est pas sans conséquence. Au cours des dernières années, nous avons pu prendre la mesure des différents effets environnementaux, sanitaires, économiques et humains liés à l'érosion du cycle diurne naturel. Le colloque "Études noctambules" vise à regrouper des chercheurs de toutes les disciplines qui désirent partager leurs découvertes en lien avec la nuit et les effets de l'introduction de l'éclairage artificiel. Durant le colloque multi-disciplinaire intitulé "études noctambules", les impacts de la lumière artificielle nocturne sur la faune et la perte de ses habitats, sur la santé humaine et le déréglementent des cycles circadiens et sur le ciel étoilé et la perte de ce patrimoine naturel seront explorés. Nous voulons aussi aborder le conflit apparent entre le besoin de sécurité et la protection de l'intégrité nocturne. Est-il plus sécuritaire d'éclairer la nuit? L'éclairage nocturne est-il essentiel à la prospérité économique. Quels sont les le coûts associés à l'éclairage nocturne? Existe-t'il des technologies d'éclairage à faible impact?


Appel à communications

640 - Études noctambules

Responsables – Martin Aubé et Johanne Roby (Université et Cégep de Sherbrooke)

Vendredi 8 mai, Université Sherbrooke

Appel – Le colloque réunira des chercheurs et des chercheuses qui s'intéressent aux divers aspects de la nuit et plus particulièrement sur les effets de l'introduction de l'éclairage artificiel nocturne tant sur les plans de l'environnement, de la santé que sur le plan social. 

Critères de sélection – Les critères d'évaluation des communications seront la pertinence du propos en rapport au colloque (50%), le mérite scientifique de la proposition (25%), ainsi que l'originalité de la contribution (25%). Le comité d'évaluation déterminera si la proposition devra être présentée sous forme de présentation orale ou par affiche.

Format – Le colloque se déroulera sur une journée. Chaque présentation orale durera 20 minutes, suivie d’une période de questions de 5 minutes. Les présentations par affiche seront présentées en après-midi. Les auteurs sélectionnés pour les présentations par affiche seront tenus d'être présents à ces deux moments. De plus les auteurs présentant une affiche devront préparer un "elevator pitch" de 3 minutes pour résumer le contenu de leur affiche et inviter les participants à venir les rencontrer durant la session. Une période sera réservée avant et/ou après la pause café du matin à cet effet. La taille maximale d'une affiche est de 90 cm x 90 cm.

Les participant·es intéressé·es doivent soumettre un titre de proposition (180 caractères maximum, espaces comprises) ainsi qu'un résumé de proposition (1500 caractères, espaces compris) avant le 19 février 2020 à 18h. Les propositions doivent être communiquées à Martin Aubé (martin.aube@cegepsherbrooke.qc.ca).

Dates à retenir

Date limite d’envoi des propositions
19 février 2020 à 18h

Date limite pour se créer un compte utilisateur sur acfas.ca
Fin février 2020

Date limite pour bénéficier du tarif préférentiel d’inscription au congrès
12 avril 2020

Pour en savoir plus sur le 88e Congrès de l’Acfas, consulter :

  • la section Informations utiles
  • le programme préliminaire