Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.

Présentateur des activités scientifiques

442 - Aux marges de la procréation médicalement assistée : nouvelles populations, techniques & normes

Section 400 - Sciences sociales

  • Mardi 14 mai 2024

Responsables

Depuis quelques décennies, les techniques de procréation médicalement assistée (PMA) suscitent un intérêt soutenu de la part de chercheurs et de chercheuses d’horizons variés. Entre procédures médicales toujours plus poussées (comme la vitrification, le transfert de mitochondries, l’utilisation de l’intelligence artificielle…) et nouvelles pratiques sociales (la normalisation de la gestation pour autrui, la fin de l’anonymat des personnes donneuses, la reconnaissance de la diversité sexuelle et de genre, la parentalité à un âge avancé…), la PMA continue d’élargir le champ des possibles pour les personnes infertiles et celles dont la configuration familiale ou personnelle sort du modèle hétéronormatif. Face à cette créativité biosociale, de nouveaux acteurs et actrices se regroupent autour de projets familiaux qui (re)combinent du personnel soignant, des spécialistes de laboratoire, de futurs parents, des tiers de procréation et des membres d’organismes de soutien psychosocial. Parallèlement, la diffusion des techniques de PMA a entraîné une déterritorialisation des pratiques suivant les lignes de fractures d’un encadrement légal hétérogène et de marchés transnationaux de cellules et de services. Dans ce contexte, nous voyons apparaître un ensemble de pratiques hétérogènes aux marges de la PMA qui appelle à son tour à intégrer la pensée sociale sur la PMA. Ce colloque proposera une réflexion sur ces marges et les nouveaux enjeux qu’elles font émerger.


Appel à communications

De manière non exclusive, les communications pourront aborder un de ces angles :

  • Les nouvelles populations de la PMA : ce qui les caractérise, la nature des relations qui constituent ces groupes et la question de leur accès aux services de PMA.
  • Les nouvelles techniques de la PMA comme l’utilisation croissante de l’intelligence artificielle, les recherches sur l’utérus artificiel ou les gamètes créées à partir de cellules souches.
  • Les nouvelles normes de la PMA que ce soit d’un point de vue éthique, juridique ou social.

Si vous êtes intéressé·es à participer au colloque, veuillez faire parvenir un titre (180 caractères maximum), les coordonnées des auteur·es et le résumé (abstract) de votre communication orale (1500 caractères espaces comprises maximum), au plus tard le 12 février 2024, à l'adresse suivante : Vincent.couture@fsi.ulaval.ca

PDF