Aller au contenu principal

441 - Écosystèmes entrepreneuriaux : acteurs et interactions

Section 400 - Sciences sociales

  • Mardi 4 mai 2021
  • Mercredi 5 mai 2021

Responsables

Ce colloque d’une durée de deux journées, organisé par l’Institut de recherche sur les PME (InRPME; www.inrpme.ca) vise à rassembler chercheurs, acteurs de terrain et utilisateurs des connaissances liées au sujet des écosystèmes entrepreneuriaux pour partager leurs savoirs, leurs réflexions et leurs expériences.

Suite à la participation au colloque, les conférenciers intéressés pourront soumettre « pour évaluation » une proposition de texte enrichi répondant à ses exigences à la Revue internationale PME Les auteurs dont le texte aura été retenu bénéficieront d’un encadrement personnalisé dans un processus de publication accéléré (prévu pour 2022).

Un colloque au sujet de ces ÉE dans le cadre de l’ACFAS 2019 a permis d’en apprendre davantage sur la diversité des ÉE sur différents territoires et sur les difficultés à suggérer une définition commune qui facilite leur opérationnalisation. Cela confirme ce qui est relaté dans la littérature, soit que le concept demeure imprécis et la plupart des recherches sont surtout consacrées aux attributs des écosystèmes sans considérer les effets de système entre ces éléments (Mack et Mayer, 2016; Alvedalen et Boschma, 2017; Brown et Mason, 2017).

Fort de ces constats, le colloque de 2021 continuera à s’attarder à l’établissement d’une définition souple et opérationnelle du concept et surtout à mieux saisir les interactions entre les éléments de ces écosystèmes. Des communications par thème, des table-rondes et un exercice en fin de colloque permettront de revenir sur les aspects de définition, de gouvernance et de grille d’analyse et d’accorder une attention particulière au rôle de certains acteurs et institutions dont l’importance a été signalée par les intervenants du colloque de 2019. Parmi ces acteurs et institutions qui ont été évoqués, les apports et les rôles des villes/municipalités et de leurs représentants, des artistes régionaux et de leurs organisations et ceux des intervenants des milieux des maisons d’enseignement régionales ont tour à tour fait l’objet de commentaires, de questions et de souhaits quant à l’opportunité de creuser davantage ces sujets. Un bref survol de la littérature est présenté dans l’appel à communication et permet de valider l’importance de ces acteurs-institutions dans les écosystèmes régionaux et de situer plus précisément le propos.