Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
89e Congrès de l'Acfas
Auteur et co-auteurs
Carmen Lemelin
Cégep de Drummondville
Raphaelle Brault, Matey Mandza et Frédérique Garnier
CCEG-Cégep de Drummondville, CCEG-Cégep de Drummondville, CCEG-Cégep de Drummondville
5a. Résumé

La démence change la personne atteinte et ces transformations peuvent devenir un fardeau pour le conjoint aidant. Cela amène des effets négatifs pour le couple, notamment la remise en question de la relation (Johannessen et al., 2017; Lafontaine & Oyebode, 2014). Toutefois, Wadham et al., (2016) ont montré que plusieurs couples réussissent à maintenir mutuellement les manifestations d’amour et de réconfort afin de garder leur connexion. Dans ce contexte, identifier et comprendre les besoins affectifs et de réciprocité au sein du couple dont un des deux conjoints est atteint de démence devient un objectif intéressant. Pour y parvenir, une recension des écrits a été réalisée dans 11 banques de données dont PubMed, CINAHL et PsychInfo en croisant les termes Alzheimer’s disease, caregiver, couple et elder. Parmi les 182 articles scientifiques recensés, 33 ont été retenus. Malgré le manque d’étude sur le sujet, les écrits montrent que chez certains couples, chaque partenaire s'adapte à ses nouvelles responsabilités même si elles sont inégales afin de continuer à nourrir leur relation de couple (Keady & Nolan, 2003). Cette recension des écrits s’inscrit dans la réalisation d’un projet de recherche plus large visant à soutenir les conjoints aidants dans le maintien de l’expression affection et de la réciprocité avec leur conjoint dément par le développement, l’expérimentation et l’évaluation d’une trousse Web d’activités en approche sensorielle.