Aller au contenu principal
88e Congrès de l'Acfas
Auteur et co-auteurs
Laurence Millette
UQAM - Université du Québec à Montréal
5a. Résumé

Un an après le dépôt du rapport de la Commission Viens, Joyce Echaquan meurt sous les soins de professionnels de la santé présentant des attitudes racistes. Le racisme systémique est plus que jamais d’actualité et l'État démontre une incapacité à agir sur les fondements discriminatoires de notre société. Cette problématique porte à une réflexion collective sur les espaces, les processus et les méthodes à développer afin d’assurer le droit à la dignité des Premières Nations et Inuits. Par quels moyens novateurs pouvons-nous stimuler la transformation sociale à l’échelle locale pour garantir le respect des droits fondamentaux? La recherche intervention est fondamentalement participative, respecte les protocoles de recherche autochtones et laisse le choix de la communauté à l'Assemblée des Premières Nations du Québec-Labrador. Le cadre conceptuel se base sur deux modèles: l’éthique de la citoyenneté pour l’émancipation (Tremblay., 2020) et la praxis interculturelle (Sorrells., 2010). Les activités suivantes seront réalisées : 1) analyse de la Commission Viens; 2) cercles de dialogue visant la reconnaissance; et 3) processus créatif, un récit oral, pour le développement d'un narratif de la dignité. Notre projet est novateur puisqu’il cède aux Premiers Peuples un rôle central et qu’il s’intéresse à la qualité de la communication interculturelle et son impact sur les processus de changement. La communication libre vise à présenter notre approche et stimuler la réflexion sociale.