Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Image de profil de Mélina Seymour
Membre de l'Acfas

Mélina Seymour

Étudiant·e au troisième cycle universitaire | Université Laval

Titulaire d'un master en Études du développement, parcours Études Interdisciplinaires des Dynamiques Africaines (MIDAF), je suis actuellement, étudiante au doctorat sciences géographiques, à l'Université Laval. Je m'intéresse aux changements climatiques : conséquences, adaptations et vulnérabilités sur les personnes âgées en milieu urbain, du Nord au Sud.

Sur le plan professionnel, actuellement, je suis la directrice de la Chaire publique AELIÉS et chargée du projet Néo. Je bénéficie d'une solide expérience de plus de vingt ans dans la communication et la gestion de projets et d'équipes pluridisciplinaires. J'ai occupé plusieurs postes : directrice d'ONG, chargée de coopération régionale, directrice de cabinet d'une collectivité locale, animatrice TV, Journaliste TV, Rédactrice en Chef TV.

En plus de mes engagements communautaires auprès des jeunes et des femmes, je m'attache à promouvoir des initiatives intergénérationnelles et multiculturelles pour favoriser la transmission des savoir-faire.

Site : www.melinaseymour.com

Mes liens avec l'Acfas

Coauteure

Principal secteur de recherche ou d'activité

Lettres, arts et sciences humaines

Mes intérêts de recherche

Géographie humaine Coopération et développement international

Ma formation

  • 2022 - 2026
    Université Laval
    Doctorat | Géographie
    Canada
  • 2020 - 2021
    Université Bordeaux Montaigne
    Maîtrise | Études du développement
    France
  • 2006 - 2007
    Université Jules Verne
    Autre attestation d'études universitaires | DEUST Communication et Économie sociale
    France

Mes publications

CONTRIBUTION SCIENTIFIQUE

  • S. DJOSSA ADOUN, M. DUGAS, M. SEYMOUR, A. KODJO TOÏ, Utilisation des interventions basées sur le numérique pour la santé maternelle dans les pays de l’Afrique subsaharienne : Une revue de la littérature. Revue Africaine de Médecine et de Santé Publique, Soumis en juillet 2022.

HORS CADRE ACADÉMIQUE 

  • Je peux le faire (09.2019)

Auto-édition, Imprimeur : Précigraphik, Sherbrooke, ISBN : 979-10-96750-00-9, Nombres de pages : 218

  • Ti Kozé au cœur de la Guadeloupe (09.2016)

Éditions Nestor, ISBN : 978-2-36597-189-8, Nombre de pages : 102

  • Jeunes d’Outre-mer, cas de la Guadeloupe (01.2016)

Éditions Nestor, ISBN : 978-2-36597-174-4, Nombre de pages : 202
 

Mes prix et distinctions

  • 2022
    Bourse d'admission à un programme de doctorat, Université Laval
  • 2022
    Bourse de leadership et d’engagement (BLE), Université Laval

Mes affiliations

  • Département géographie, Université Laval
  • AELIÉS, Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures
  • Jeunes et Aînés Solidaires - JAS, Université Laval, association parascolaire
  • CHYZ 94.3, radio universitaire, Université Laval. Émission JAS le samedi de 11h00 à 12h00

Ce qui m'a amené à faire de la recherche

Prendre de la distance avec la ''passion - action'' en tant qu'activiste socioculturelle pour analyser, en profondeur, nos problématiques de société à travers les sciences humaines et sociales, est un chemin qui me semble approprié rendue à cette étape de ma vie. En effet, après plus de 25 années de pratique associative à organiser de façon récurrente toutes sortes d'activités pour contribuer au mieux vivre ensemble, je me rends compte que les problématiques sont identiques (isolement, préjugés, violence, libertés malmenées...). Dans le cadre de mes recherches, je veux mieux étudier les faits, comprendre les causes et proposer des solutions innovantes aux différents acteurs.


La démocratisation des sciences

C'est une valeur ajoutée inestimable. C'est parce que de nombreuses personnes ont rendu possible cette démocratisation des sciences que je peux me permettre aujourd'hui de faire le chemin inverse. J'ai été inspirée par des chercheurs et professeurs qui ont su vulgariser les sciences à des bénévoles comme moi, pour nous inviter à pousser nos investigations et analyses au-delà des actions conduites à court et moyen terme.


L'avenir des sciences en français au Canada

Je souhaite que davantage d'outils et d'évènements y soient consacrés. Il me semble important également que des chercheurs francophones et francophiles du monde entier contribuent à l'avenir des sciences en français au Canada et partout ailleurs.


L'importance de faire partie de l'Acfas

Pour rencontrer d'autres universitaires et pour travailler en commun sur des sujets en liens avec mes recherches.