Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Image de profil de Jean-Luc Simard
Membre de l'Acfas

Jean-Luc Simard

Professionnel-le- de recherche | Université Laval

Je suis professionnel de recherche depuis plus de 30 ans dans un laboratoire sur les maladies infectieuses. J'ai principalement travaillé à la mise au point de tests rapide d'indentification des bactéries et de leurs gènes de résistance aux antibiotiques par PCR en temps réel, la technique qui est aujourd'hui utilisée dans les tests de dépistage de la COVID-19. Nous avons développé le premier test PCR de détection bactérienne qui répondait aux standards du Center for diseases control (CDC) américain. Nous avons ensuite fondé des compagnies qui commercialisent nos tests bactériens et viraux à travers le monde, et développé un appareil complètement automatisé pour faire les tests.

Parallèlement à mes activités de recherche, je fais de la promotion des sciences auprès des jeunes depuis 1998 avec le programme Chercheur d'un jour, et participe à plusieurs autres activités de promotion des sciences comme Innovateurs à l'école, les Expo-sciences et autres.

Principal secteur de recherche ou d'activité

Sciences de la santé

Mes intérêts de recherche

Microbiologie Biologie moléculaire Biochimie

Ma formation

  • 1994 - 1996
    Université Laval
    Certificat de second cycle | Enseignement secondaire
  • 1989 - 1991
    Université Laval
    Maîtrise | Biologie cellulaire et moléculaire
  • 1986 - 1989
    Université Laval
    Baccalauréat | Biochimie
    Canada

Mes contributions « Science et société »

  • Co-responsable du programme 'Chercheur-e d'un jour'

    1998 – ce jour

    Programme d'immersion dans un laboratoire de recherche pour les jeunes des secondaires 4 et 5. Plus de 5000 personnes ont visité le labo depuis 1998.

  • Salon Carrière Formation de Québec

    2020 – ce jour

    Co-responsable du kiosque du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.

    2016 – 2019

    Responsable du kiosque du Centre de recherche en infectiologie du CHU de Québec-Université Laval en octobre.

    Rencontres avec le grand public et à plus de 1000 étudiants des secondaires 4 et 5 de la région de Québec et Chaudière-Appalaches. Présentations des carrières et professions (chercheurs et professionnels de recherche) en science de la santé et présenter les travaux de recherche ainsi que les inventions issues du laboratoire.

  • Expo-sciences Hydro-Québec

    2016 – ce jour

    Juge à la finale provinciale

    Juge à la finale régionale Québec et Chaudière-Appalaches

    Mentor en chef de SOS Mentor, programme de mentorat pour accompagner les jeunes dans leurs projets.

  • Jeunes explorateurs d'un jour

    2016 – ce jour

    Parrainage de jeunes pour des stages d'intégration en milieu de travail.

  • Innovateurs à l'école

    2016 – ce jour

    Conférencier dans les écoles pour promouvoir la recherche en science de la santé et la profession de professionnel de recherche.

  • Afin de promouvoir et de valoriser la carrière de professionnel de recherche, je suis président de mon syndicat local (https://www.spproc.com/) et de la Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche (https://www.fppu.ca/) à titre de Conseiller-recherche sur le CE.

  • JeunesExplo – Stages d’un jour, ‘JE m’oriente en live’, entrevue de 30 minutes sur la carrière de Professionnel de recherche le jeudi 23 avril 2020  en direct sur le site Facebook de JE (https://www.facebook.com/jeunesexplorateurs/videos/2945672428811732)

  • Mentorat sur Academos et ELO

    2019 – ce jour

    Mentorat Université Laval, Service de placement de l'Université Laval

    2018 – 2019

  • Prix des pros 2020 https://youtu.be/L7B2xJqoyg4

    Prix des pros 2018 https://youtu.be/TVLzuvz-SpA

  • 98,9 le matin – Journée d’orientation professionnelle en ligne avec M. Gasse, entrevue radiophonique de 8 minutes sur  la carrière de Professionnel de recherche et la COVID-19 le jeudi 23 avril 2020

  • Émission Mise à Jour (MAtv) du mercredi 2019-11-27 à 18h30. Participation à la table ronde ‘Redonner sa crédibilité à la science’ avec madame Dominique Tremblay, directrice générale de la Boîte à science

  • Vidéo produit par Nathalie Anger pour le site Projet personnel d’orientation et Exploration de la formation professionnelle pour présenter la profession de chercheur en santé (2018) https://csbe.tv/watch/787/la-profession-de-chercheur-en-sant-ppo/

Mes publications

  1. Soutenir la réussite étudiante : une mission collective. Note politique déposée par la FPPU, avril 2021, https://www.fppu.ca/wp-content/uploads/2021/04/FPPU-note-politique-reussite-etudiante-202104-FIN.pdf.
  2. Université du futur : le rôle capital des professionnels. Mémoire déposé à la consultation présidée par le scientifique en chef du Québec, FPPU, novembre 2020, https://www.fppu.ca/wp-content/uploads/2020/11/FPPU-avis-universite-du-futur-FIN-202011.pdf
  3. Simard JL, Omar R, Boissinot M, Bergeron MG, 2019, 'Researcher for a Day': Creating and shaping new generation of scientific and medical researchers. J Microbiol Biol Educ, 20(3), doi: 10.1128/jmbe.v20i3.1821.
  4. Raymond F. et al., 2016, The initial state of the human gut microbiome determines its reshaping by antibiotics. ISME J. Mar;10(3):707-20.
  5. Côté S, Sanschagrin F, Dargis M, Simard JL, Roy PH, MacDonald NE, Rabin HR, Bergeron MG, Malouin F, 1994, Molecular typing of Haemophilus influenzae using a DNA probe and multiplex PCR., Mol Cell Probes. Feb;8(1):23-37.
  6. Simard JL & Roy PH, (1993). PCR detection of penicillinase-producing Neisseria gonorrhoeae. Diagnostic Molecular Microbiology: Principles and Applications., pp.: 543–6, Persing, D. H., Smith, T. F., Tenover, F. C. & White, T. J., Eds.
  7. Simard JL, Cossette LJ, Rong PM, Martinoli MG, Pelletier G, Vincent M, 1992, Isolation of IFAPa-400 cDNAs: evidence for a transient cytostructural gene activity common to the precursor cells of the myogenic and the neurogenic cell lineages. Brain Res Dev Brain Res. Dec 18;70(2):173-80. 
  8. Thibodeau A, Duchaine J, Simard JL, Vincent M, 1989, Localization of molecules with restricted patterns of expression in morphogenesis: an immunohistochemical approach. Histochem J. Jun;21(6):348-56.

Mes prix et distinctions

  • 2020
    Prix Coup de cœur, 30e Gala Innovation de l’ADRIQ, catégorie Relève Technoscience, programme Chercheur-e d’un jour, 2020.
  • 2018
    Premier prix, Prix d'excellence des professionels et professionnelles de recherche, Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), 2018.

Mes affiliations

  • Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval
  • Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval
  • Université Laval

Ce qui m'a amené à faire de la recherche

Lorsque j'ai découvert comment le corps humain transforme les aliments pour se nourrir dans un cours de biochimie des aliments au cégep. Ce fut le déclic pour la biochimie et l'infiniment petit.


La démocratisation des sciences

Les sciences ne sont plus un domaine hermétique comme avant. Les gens s'y intéressent de plus en plus et demandent à savoir comment les vaccins ou médicaments sont produits, s'ils ont passé des études cliniques et s'ils sont homologués. Je suis en faveur d'une communication science-société qui va les informer et leur donner l'heure juste. Le chercheur n'a plus la science infuse comme jadis, mais doit se placer à un niveau similaire à celui de la population pour pouvoir communiquer de façon compréhensible. La vulgarisation est d'une grande importance pour ce faire.


L'avenir des sciences en français au Canada

Dommage que la science soit presqu'exclusivement anglophone. C'est bien pour la communauté scientifique, mais pas pour la population, et pour le français en général. Il faudrait qu'une science en français reconnue naisse, peut-être par traduction obligatoire des publications des chercheurs francophones. Ainsi la population non anglophone pourrait au moins être en mesure de lire les articles, sinon de les comprendre.


L'importance de faire partie de l'Acfas

Justement l'ACFAS a une grande notoriété au niveau mondial et son travail pour les sciences en français est essentiel pour faire grandir les sciences en français, pas seulement au Canada, mais partout dans le monde. Une communauté des chercheurs francophones à travers le monde serait l'idéal. En encourageant l'ACFAS, j'encourage ce mouvement.