Parce que j'aime
le savoir !
Membre de l'Acfas

Quentin Mazel

Parce que j'aime
le savoir !
Membre de l'Acfas

Quentin Mazel

Quentin Mazel est doctorant à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 en études cinématographiques (IRCAV - ED 267), sous la direction de Monsieur Laurent Jullier et codirigé par Madame Nathalie Heinich. Diplômé en Anthropologie (Master 2 Recherche - EHESS), il travaille sur la cinéphilie, le cinéma « de genre » et les questions relatives aux processus de production de « sens ». Son travail de thèse est réalisé avec le soutien du Labex ICCA.

Principal secteur de recherche ou d'activité

Sciences sociales

Mes publications

[1] Quentin Mazel (2017), « Trois ratios pour l’assassin, analyse d’une controverse cinéphilique », CIRCAV, n°26, avril 2017, Cinéma et internet : représentations, circulations, réceptions, coordonné par Chloé Delaporte, pp. 117-133.

Actes de colloque :

[2] Quentin Mazel (2017), « « Un certain dépucelage de la pellicule » : un usage pour un cinéma transgressif », Arts et Médias : lieu du politique ?, L'Harmattan, Paris, octobre 2017, pp. 83-92.

[3] Quentin Mazel (en cours de publication), « La « résurrection » du fanzine cinéma à l’ère d’Internet », Cinéphilies et Sériephilies 2.0, Peter Lang, Bern, coll. LabEx ICCA.

Revues sans comité de lecture :

[4] Quentin Mazel (en cours de publication), « Evolution : Lucile Hadzihalilovic contre le monde ? », Sueurs Froides, n°37.

Direction d’ouvrage :

[5] Quentin Mazel (dir. via le collectif DAEM), Arts et Médias : lieu du politique ?, L'Harmattan, Paris, octobre 2017.

Comptes-rendus dans des revues scientifiques à comité de lecture :

[6] Quentin Mazel et Juliette Duclos-Valois (2017), « Jean-Louis COMOLLI, Daech, le cinéma et la mort », Questions de communication, n°32, 2017, pp. 378-380.

Mes affiliations

  • Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 (IRCAV - LabEx ICCA) Membre du GREPs, Membre du RJC ICCA