Aller au contenu principal
Image de profil de Marjolaine DESCHÊNES
Parce que j'aime
le savoir !

Marjolaine DESCHÊNES

Professeur-e- de collège | Cégep Montmorency

Titulaire d'une maîtrise en philosophie et d'un doctorat en études françaises, j'ai réalisé un postdoctorat en études féministes et ricoeuriennes (EHESS/Fonds Ricoeur, Paris), grâce à une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2014-2016). Chargée de cours de philosophie dès 2009 à l'Université du Québec à Trois-Rivières, j'ai aussi enseigné cette matière dans plusieurs institutions collégiales au Québec dès 2004, en plus d'avoir donné quelques cours de littérature (Université de Montréal, 2009 et Université de Sherbrooke, 2013). Mes recherches actuelles portent sur l’herméneutique du soi chez Paul Ricœur et des auteures féministes telles que Michèle Le Doeuff et Françoise Collin. J'enseigne présentement la philosophie à temps complet au Collège Montmorency et suis l'une des administratrices de la Society for Ricoeur Studies depuis 2016.

Principal secteur de recherche ou d'activité

Lettres, arts et sciences humaines

Mes publications

DESCHÊNES, Marjolaine, « Avec Paul Ricœur et les féministes du care : élargir la capacité de (se) raconter. Essai sur le cas Robert Lepage et la fragilité du soi », in Lemmens, Kateri et Normand Baillargeon, Le savoir de la littérature, Montréal, Leméac, à paraître, 2019.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Constater le dépouillement. Éclore, reconstruire », in Lasserre, Audrey et Jean-Louis Jeannelle, dir., Se réorienter dans la pensée : femmes, philosophie et arts, autour de Michèle Le Dœuff, Presses universitaires de Rennes, coll. « Archives du féminisme », à paraître, 2019.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Filiation, corps, sexe et genre dans le parcours ricœurien de la reconnaissance-identité », Symposium. Revue canadienne de philosophie continentale 20.2 (automne 2016) : 64-91.

DESCHÊNES, Marjolaine, dir., « Éthiques et philosophies politiques du care, du soin et de la sollicitude. Perspectives ricœuriennes et féministes : introduction », Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum 10.3 (2015) : 4-12.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Diagnostiquer le discours sur le care comme symptôme d’une culture désenchantée », Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum 10.3 (2015) : 66-100.

DESCHÊNES, Marjolaine et Alice LANCELLE, « Francesco Paolo Adorno, Faut-il se soucier du care?. Étude critique », Les Ateliers de l’éthique/The Ethics Forum 10.3 (2015) : 168-190.

DESCHÊNES, Marjolaine,  « Paul Ricoeur and Judith Butler on the Reference and the Renewal of Discourses », in Halsema, Annemie et Fernanda Henriques, dir., Feminist Explorations of Paul Ricoeur’s Philosophy, New York, Lexington Books/Rowman & Littlefield, coll. « Studies in the Thought of Paul Ricoeur », Greg S. Johnson et Dan R. Stiver, éd., 2016, p. 121-141.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Les ressources du récit chez Carol Gilligan et Paul Ricœur : peut-on penser une littérature care? », in Bourgault, Sophie et Julie Perreault, dir., Le care. Éthique féministe actuelle, Montréal, Éd. du remue-ménage, 2015, p. 207-227.

DESCHÊNES, Marjolaine, « L’attention aux récits sur soi. Paul Ricœur et Carol Gilligan autour du tragique freudien », Logoi.ph 1.2 (juin 2015) : 322-338. En ligne : http://logoi.ph/edizioni/numero-i-2-2015/theoretical-issues-ricerca/philosophy-and-psychology-filosofia-e-psicologia/lattention-aux-recits-sur-soi-paul-ricoeur-et-carol-gilligan-autour-du-tragique-freudien.html.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Ricœur et Butler. Lumières sur le débat sexe/genre, à travers le prisme de l’identité narrative », Études Ricœuriennes/Ricoeur Studies 4.1 (mai 2013) : 113-129. En ligne : http://ricoeur.pitt.edu/ojs/index.php/ricoeur/article/view/170.

DESCHÊNES, Marjolaine, « Penser la création littéraire avec Paul Ricœur », in Micheline Cambron, dir., L’héritage littéraire de Paul Ricœur, Fabula/Les colloques, printemps 2013. En ligne : http://www.fabula.org/colloques/document1907.php.

DESCHÊNES, Marjolaine, Identité narrative et temporalité chez Christian Bobin. L’écriture du care comme réplique « poéthique » au désenchantement, thèse en études françaises, Université de Montréal, 2011, 394 p.

DESCHÊNES, Marjolaine,  « La distance des poèmes : blessures au flanc de la mémoire », in Cantin, Serge et Marjolaine Deschênes, dir., Nos vérités sont-elles pertinentes? L’œuvre de Fernand Dumont en perspective, Sainte-Foy, Presses universitaires de l’Université Laval, 2009, p. 301-313.

DESCHÊNES, Marjolaine, Vérité herméneutique de la parole poétique, mémoire de philosophie, Université du Québec à Trois-Rivières, 2006, 157 p.

DESCHÊNES, Marjolaine,  « Écrire et lire la poésie : parole, sens et vérité selon Gadamer et Bobin », Revue canadienne d’esthétique 11 (juillet 2005). En ligne : http://www.uqtr.ca/AE/Vol_11/libre/marjo.htm.

DESCHÊNES, Marjolaine,  « René Lapierre, “L’atelier vide”, Montréal, Les herbes rouges, 2003, 153 pages », Revue canadienne d’esthétique 9, avril 2004.