Aller au contenu principal
Image de profil de Élène Tremblay
Parce que j'aime
les arts

Élène Tremblay

Professeur-e- d’université | UdeM - Université de Montréal

Élène Tremblayest professeure adjointe au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal depuis 2011. Elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia à Montréal (1996) et un doctorat de l’Université du Québec à Montréal en études et pratiques des arts (2010). Elle s’intéresse au rôle du corps dans la réception de l’œuvre d’art ainsi qu’aux arts numériques. Elle a publié en 2013, L’insistance du regard sur le corps éprouvé, pathos et contre-pathos, aux éditions FORUM, Udine, Italie.

Mes liens avec l'Acfas

ResponsableResponsable du programme et des communicationsAuteure
84e Congrès de l'ACFAS : Mot de bienvenue
84e Congrès de l'ACFAS : Le webdocumentaire, un mode performatif
81e Congrès de l'ACFAS : «Cinéma documentaire mobile»,

Mes intérêts de recherche

arts numériques art vidéo cinéma élargi cinéweb recherche-création

Scolarité

Doctorat en études et pratiques des arts, UQAM 2010 Maîtrise en arts visuels, Concordia, 1996

Mes contributions « Science et société »

  • Devenirs, oeuvre d’intégration des arts à l’architecture, Cegep de Sherbrooke, Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine, octobre 2011.

     

    Dans le ciel, il y a, œuvre d’intégration des arts à l’architecture, Bibliothèque de l’école de Saint-Urbain-Premier, Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine, septembre 2012.

    

Mes publications

Élène Tremblay et Gilles Tassé,Création d’espaces relationnels dans le web documentaire, à paraître.

 « Qu’est devenue la photographie à l’ère des technologies mobiles et des réseaux sociaux », Ciel Variable no 102, hiver 2016, Montréal : Productions Ciel Variable, p. 56-64.

Les affects dans la pratique du cinéma expérimental de remploi. Revue électronique. Les chantiers de la création. Revue Pluridisciplinaire en Lettres, Langues, Arts et Civilisations. https://lcc.revues.org/. 2016.

Modalités de l’attention du cinéma mobile documentaire dans la ville, dans Expanded cinema et art médiatique. Sous la direction de Raphaël Jaudon, Luc Vancheri et Dario Marchiori, revue Écrans no 3, Paris : Éditions Classiques Garnier, 2015-1, p. 53-62.

«Sensations of Dysphoria in The Encounter of Failing Bodies. The Cases of Karaoke by Donigan Cumming, Last Days by Gus Van Sant and Drunk by Gillian Wearing» dans The Cinema of Sensations, sous la direction d’Agnès Petho, Newcastle-Upon-Tyne: Cambridge Scholar Publishing, 2015, p. 209-222.

« Stranger Visions de Heather Dewey-Hagborg : l’art du portrait revisité par les techniques récentes de la criminalistique et de l’impression 3D », ETC Media no 103, 2014-2015, Montréal, p. 38-43.

L’insistance du regard sur le corps éprouvé. Pathos et contre-pathos, éd. Forum, Udine, Italie : collection CINETHESIS, 2013, 139 pages.

«Reconfigurations et réenchantements» dans Diane Morin, 8 projets + le grand calculateur II (1998-2013) Québec : éditions Avatar, 2013.

« Le phénomène de l’empathie dans l’espace figural du corps éprouvé », dans Corps et espaces, sous la direction de Sabine Kraenker et Xavier Martin, Helsinki : publications romanes de l’université d’Helsinki. 2013.

Les documentaires sans caméra et à distance de Dominic Gagnon. revue Ciel Variable no 94, Montréal : Les Productions Ciel Variable, automne 2013.

Imbrication (machines à réduire le temps) de Diane Morin, revue ETC no 99, éd. ETC, Montréal, automne 2013. 

Mes prix et distinctions

  • Prix Assurance Vie Desjardins-Laurentienne, Biennale Découverte. Qc, 1995.
  • Golden Sheaf Awards pour le montage film, co-récipiendaire avec Louise Bourque, Yorkton, Saskatchewan, 1995.
  • Prix Joyce Melville, Université Concordia. 1995.