Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

La concertation au sein des projets villes et municipalités amies des aînés : au-delà des silos

Auteur : Andréanne Laliberté
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Le gouvernement du Québec a lancé en 2009 le programme Municipalité amie des aînés auquel ont adhéré 579 municipalités à ce jour. Ce type de démarche de développement des communautés appelle les acteurs municipaux, les représentants d’organismes communautaires s’adressant aux aînés, et ceux du secteur de la santé et des services sociaux à se concerter au sein d’un comité de pilotage. Or, ces mêmes acteurs sont sollicités au sein de multiples instances de concertation, ce qui correspond à un contexte d’ « hyperconcertation » tel que décrit par Bourque (2008). Il est donc possible que les comités de pilotage de la démarche MADA se buttent à différents obstacles quant à la participation et à l’adhésion des acteurs. Ce sont des innovations en matière de gouvernance favorisant les démarches de concertation qui seront présentées dans le but de mettre en lumière les modalités essentielles à leur réalisation. Les résultats qui seront exposés sont issus d'une recherche qualitative comportant deux volets; les données secondaires du projet de recherche Villes amies des aînés au Québec 2008-2013 (25 focus groups) et des entretiens supplémentaires réalisés avec des membres et des partenaires du comité de pilotage MADA de Lévis.



81e Congrès de l'ACFAS

Identités en transition. Du changement à la reprise de soi

Auteur : Letitia Trifanescu
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’identité est un concept évolutif, toujours redéfini au croisement des disciplines et des perspectives historiques. Son caractère non statique est renforcé en sciences sociales où on l’admet en tant que processus en permanente transformation. Construite à la jonction entre l’individuel et le social, l’identité est considérée comme une dynamique ancrée dans l’expérience. Les migrations en tant que transitions psychosociales s’apparentent à des épreuves biographiques réclamant la mise en place de nouvelles stratégies identitaires. De même, elles sous-tendent un processus de subjectivation accompagné de la nécessité de recontextualisation du vécu. C’est ce que nous souhaitons explorer dans le cadre d’une recherche sur la migration féminine d’Afrique vers l’Europe. En nous appuyant sur des paradigmes psychosociaux, anthropologiques et biographiques nous essayerons d’explorer les modes d’articulation entre identité et processus de subjectivation à partir d’études de cas. Les récits de migration font apparaître des positionnements complexes où devenir sujet s’accorde avec une forme de résistance sociopolitique. Construction identitaire et processus de subjectivation sont intrinsèquement noués dans une dynamique de re prise de soi à travers la migration. En tant que choix d’action, cette dernière marque non seulement une reconfiguration du processus que l’on appelle identité mais aussi l’enclenchement d’un acte de subjectivation.

81e Congrès de l'ACFAS

Les danses érotisées non-commerciales chez les jeunes adultes

Auteur : Marie-Ève Thibodeau
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

La pratique des danses à connotation sexuelle dans un contexte récréatif semble être une activité plutôt commune chez les jeunes adultes, favorisant ainsi les discours sur les avantages et les inconvénients de tels comportements dans les médias et le monde scientifique. Toutefois, ce qui prédispose la jeunesse québécoise à s’adonner à de tels comportements sexualisés est souvent omis. Cette étude s’intéresse donc aux facteurs associés à l’intention de participer à un des trois type de danse érotisée non-commerciale, soit la danse sexualisée (DS), la danse mimant des positions sexuelles (DPS) et le striptease (S), selon le modèle théorique du comportement planifié de Fishbein et Ajzen.  Cent quatre-ving-trois adultes de 18 à 30 ans ont répondu aux trois questionnaires en ligne.  Près de la moitié des répondants auraient déjà participé à une DS et à une DPS, alors qu’une personne sur cinq à un S. Trois régressions logistiques ont révélé que le fait de ne pas être en couple lors de la participation passée prédit l’intention de participer à une DS, alors que les attitudes favorables et la participation passée prédisent l’intention de faire une DPS et un S. L’absence de regret anticipé est un prédicteur commun aux trois danses. Ces résultats soulignent l’importance autant pour les hommes que pour les femmes de connaître les avantages et les inconvénients de ces pratiques afin de faire un choix éclairé. 

81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle de la passion dans les jeux de hasard et d'argent chez les 55 ans et plus

Auteur : Julien Ayotte
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Une des activités sociales les plus rapportées par les aînés est les jeux de hasard et d’argent (McNeilly et Burke, 2001). Or, nous en savons encore très peu sur l’état de la situation des 55 ans et plus en ce qui a trait aux jeux de hasard et d’argent au Québec. Le Modèle Dualiste de la Passion définit la passion comme une vive inclinaison envers une activité qu’une personne aime, dans laquelle elle investit du temps et de l’énergie et qui la définit (Vallerand et al., 2003). Deux types de passion sont proposées, harmonieuse (PH) et obsessive (PO), ayant des implications importantes pour les jeux de hasard et d’argent (Mageau et al., 2005; Philippe & Vallerand, 2007; Rousseau et al., 2002). La présente recherche avait pour but d’identifier les déterminants de l’augmentation de problèmes au  jeu sur une période de 6 mois. Au Temps 1 (n=395), les participants (québécois âgés de 55 ans et plus) ont complété un questionnaire papier-crayon à domicile, alors qu’au Temps 2 (six mois plus tard; n=94), ils ont répondu à une entrevue téléphonique. Les résultats ont démontré qu‘en contrôlant l’influence de plusieurs variables, la PO était le seul prédicteur de l’augmentation des problèmes de jeu chez les aînés. Ces résultats mènent à plusieurs recommandations et pistes de solution. 

81e Congrès de l'ACFAS

La construction de la notion d’intégration sociale des personnes ayant des problèmes de santé mentale, dans les publications gouvernementales et les programmes au Québec (1989-2012)

Auteur : Benjamin Weiss
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

La construction de la notion d’exclusion sociale à l’œuvre dans les discours publics contemporains en Occident a fait l’objet d’analyses approfondies, qui ont fait ressortir une tendance à la mise à l’écart de tout un pan du phénomène de l’exclusion sociale. Une recherche en cours poursuivie au Québec dans le cadre du programme des Actions concertées sur la pauvreté et l’exclusion sociale s’intéresse plus particulièrement à la construction de la notion d’intégration sociale, plus spécifiquement concernant les personnes qui vivent avec des problèmes de santé mentale importants. La communication proposée porte sur un volet de cette recherche qui vise àdégager les représentations de l’intégration dans la collectivité des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale importants qui émergent des documents de politique et d’orientation gouvernementales en matière de santé mentale, de solidarité sociale et d’emploi publiés au Québec au cours des deux dernières décennies. Dans cette perspective, le propos de cette communication est double. Il s’agit de faire ressortir les décalages et les tensions entre différentes représentations de l’intégration sociale des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale importants dans les discours des ministères concernés, d’une part, et, d’autre part, les écarts entre les discours et les programmes et mesures concrètes mises en place pour soutenir l’intégration.

81e Congrès de l'ACFAS

Les pratiques pieuses de l’Islam dans un contexte italien : le cas des Égyptiennes musulmanes à Milan

Auteur : Myriam Mallet
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’Italie, pays d’immigration récente, a longtemps été considérée comme le pays «aux frontières-passoires» de l’Europe, mais tranquillement, la légalisation sur la population immigrante et clandestine du pays se resserre. C’est dans ce contexte qu’évoluent les Égyptiennes d’obédience musulmane. À travers une recherche de terrain anthropologique dans deux centres culturels islamiques de Milan, cette communication met en lumière les multiples façons dont ces femmes vivent et habitent leur foi islamique dans un contexte italien. Les règles régissant la piété ne sont pas seulement renforcées ou subverties, mais elles sont aussi mise en acte. Elles ne sont pas imposées seulement de l’extérieur par la société et ne constituent pas nécessairement une contrainte pour l’individu. Cette communication repense cette opposition externe-interne en montrant comment ces pratiques constituent le fondement nécessaire à la réalisation du sujet et de sa capacité d’agir. Autrement dit, les pratiques pieuses des femmes ne sont pas un ensemble de normes régulatrices, mais plutôt un ensemble d’activités pratiques inhérentes à un certain mode de vie. Après une présentation de la gestion des populations étrangères en Italie, la communication s’intéresse à la manière dont les Égyptiennes musulmanes évoluent dans la société italienne, ce qui favorise et contraint leurs pratiques pieuses et enfin comment leurs pratiques de l’Islam contribuent à les construire comme sujet et leur offre une capacité d’agir.

81e Congrès de l'ACFAS

L’environnement alimentaire scolaire : le cas d’une école privée au nord du Mexique

Auteur : Ana Elisa Castro Sánchez
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

« L’environnement alimentaire scolaire » se réfère principalement au type et au nombre d’établissements qui offrent des services d’alimentation dans le contexte spécifique des écoles primaires, et permet aussi d’étudier les pratiques se rapportant à la nourriture et à la santé. Malgré le fait que le Mexique ait un taux élevé d’obésité chez les enfants dans le monde, les études sur les environnements alimentaires sont presque inexistantes.

Basées sur une méthodologie mixte et en utilisant la technique « dessiner et écrire », des entrevues semi-dirigées ont été menées auprès d’écoliers (69) et d’écolières (77) dans une école privée au nord du Mexique. Les données colligées ont été étudiées en faisant une analyse de contenu.

La présente recherche a eu comme objectif de décrire le cas d’un environnement alimentaire scolaire et d’analyser les préférences, les connaissances et les pratiques alimentaires chez des enfants âgés de 6 à 12 ans. 65% des données (dessins) sont des images sur les fruits et les légumes. Il y a 129 établissements qui vendent des produits alimentaires dans une aire de 1000 m2 autour de l’école dont 29 dépanneurs. Les habitudes des écoliers et des écolières sont similaires, cependant ces dernières ont dessiné une quantité plus grande d’images sur les aliments sanitaires et elles présentent moins d’excès de poids. Seulement des écolières ont dessiné des salades tandis que les écoliers des fruits de mer.

81e Congrès de l'ACFAS

Insertion ou désertion : étude de trajectoires professionnelles de jeunes enseignantes et enseignants québécois

Auteur : Caroline Jeanson
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Notre projet traite des premières années en enseignement au Québec, phénomène que nous cherchons à mieux comprendre. Les écrits trouvés sont relativement étoffés en ce qui a trait à l'insertion professionnelle des jeunes enseignants, laquelle est conceptualisée, définie, largement étudiée et unanimement considérée comme un processus se déployant dans le temps et s'articulant sur plusieurs plans. Quant à la désertion professionnelle, parfois prise sous l'angle du roulement de personnel, souvent expliquée par les raisons évoquées par les enseignants sortants, nous ne l'avons vue nulle part abordée comme le pendant "inverse" de l'insertion, soit comme un processus lui aussi temporel et multidimensionnel. Nous avons donc choisi d'étudier le phénomène non pas simplement en peignant un portrait synchronique, mais bien en regardant, de manière diachronique, l'ensemble du processus d'insertion -menant à la poursuite d'une carrière enseignante- ou de désertion -menant à une rupture avec le métier et une réorientation. Nous avons effectué vingt-deux entrevues avec de jeunes enseignants (onze réorientés, onze toujours en poste), et avons cherché, par l'étude de leur trajectoire professionnelle, à mieux cerner leur logique, leur processus décisionnel. Nous souhaitons partager les résultats de nos entretiens et recueillir les commentaires de nos pairs en vue de l'analyse finale de nos données. Le schéma joint est celui élaboré et utilisé pour entreprendre notre collecte de données.

81e Congrès de l'ACFAS

La mise en scène photographique au sein de la rencontre interculturelle entre touristes et autochtones vietnamiens dans un contexte de tourisme alternatif

Auteur : Sarah Bourdages-Duclot
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Étudiante à la maîtrise en communication, j'envisage cet hiver d'effectuer une étude qui porte sur la rencontre entre les touristes et les autochtones vietnamiens dans le cadre d'un tourisme alternatif. J'observerai plus particulièrement comment s'élabore cette rencontre et quel est l'emploi de l'appareil photographique. Cette recherche comportant deux volets ethnographiques me portera à vivre six semaines dans une famille autochtone vietnamienne et deux semaines au sein d'un groupe de touristes. Cette étude visera à mettre en lumière les deux facettes de cette rencontre interculturelle afin de mieux la cerner et, éventuellement, permettre son amélioration par le biais d'un tourisme plus respectueux et responsable des populations locales. En ce sens, je travaillerai à partir d'une méthodologie assemblant deux techniques qualitatives: l'observation participante et les entretiens individuels et collectifs.

Le terrain de recherche s'effectuant à Sapa dans le nord du Vietnam pendant les mois de février et mars, il me sera possible de vous présenter un résumé des données collectées lors du 81e congrès de l'Acfas.

À ma connaissance, aucune étude n'a été menée sur la rencontre entre touristes et autochtones vietnamiens à travers l'utilisation de la mise en scène photographique. Cette communication libre permettra donc de contribuer au développement des connaissance sur cette communication interculturelle présente au sein d'un secteur économique essentiel au XXIe siècle: le tourisme. 

81e Congrès de l'ACFAS

Sexe, alcool et rock'n roll : l'étudiante universitaire et la prise de risques

Auteur : Sara-Maude Joubert
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

De nombreuses études ont documenté les comportements à risque (CAR) adoptés par les hommes qui fréquentent des institutions d’enseignement post-secondaires. Les résultats de ces études indiquent que les types de CAR adoptés ainsi que la fréquence et l’intensité de ceux-ci varient d’un individu à l’autre en fonction de certaines variables (sexe, âge, etc.). Des études comparatives ont établi qu’il existait des disparités importantes entre les CAR adoptés par les femmes et les hommes. Toutefois, peu d’études se sont intéressées spécifiquement à la prise de risque (PdR) des étudiantes post-secondaires, en explorant plusieurs catégories de CAR (physique, financier, sexuel, académique, etc.) et ce, malgré que les CAR sont de plus en plus fréquentes et intenses chez la génération des X. L’objectif de cette étude est de documenter la propension à la PdR des étudiantes post-secondaires québécoise âgées entre 18 à 30 ans. Il s’agit de vérifier si la propension à la PdR dans certains domaines (SPA, sexualité, etc.) est plus élevée en fonction de certaines variables sociodémographiques.

Les résultats de l’étude comparative seront présentés et discutés à la lumière des données issues de la littérature. Étant donné l’absence de données québécoises permettant de documenter la PdR dans les domaines d’intérêts chez les étudiantes, les résultats de cette communication permettront de mettre en évidence une problématique en émergence et d’ouvrir la voie à d’autres études sur le sujet.

81e Congrès de l'ACFAS

Profils des joueurs problématiques avec ou sans problème d’abus-dépendance aux substances psychoactives

Auteur : Andrée-Anne Légaré
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Les effets délétères des jeux de hasard et d’argent (JHA) sur l’individu et son entourage représentent un enjeu important pour la santé publique. Alors que le jeu problématique se présente fréquemment en concomitance avec des problèmes de consommation, l’effet de cette concomitance sur les difficultés des joueurs problématiques (JP) n’est pas encore bien défini. La présente étude adresse ce problème en dressant un profil différentiel des atteintes d’une population clinique de JP avec ou sans problèmes d'abus/dépendance aux substances psychoactives (SPA). Les évaluations (Indice de gravité d’une toxicomanie; IGT) de 322 JP adultes consultant dans un centre de réadaptation ont été analysées; 132 JP ont des problèmes de consommation et 190 JP n’ont pas ces problèmes. Les résultats d’une MANOVA effectuée sur l’ensemble des données indiquent que les JP ayant des problèmes de consommation présentent des atteintes plus sévères aux plans professionnel, judiciaire, psychologique et relationnel. Toutefois, ce sont les JP sans problèmes de consommation qui présentent des atteintes plus sévères quant aux habitudes de JHA. Les résultats de l’étude témoigne d’un besoin d’intervention aux plans relationnel et psychologique chez les deux groupes de JP, quoique plus important chez les JP ayant des problèmes de consommation. L'étude révèle également la nécessité de considérer la concomitance d'abus/dépendance aux SPA dans les traitements offerts aux JP.



81e Congrès de l'ACFAS

La gestion communale des ressources naturelles au Mexique. Le cas de Capulálpam de Méndez

Auteur : Matthieu Roy
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Au Mexique, par le truchement de luttes sociales et la modification d’articles de loi s’inscrivant dans un processus de décentralisation et de libéralisation des économies, des communautés forestières mirent en exploitation leurs ressources ligneuses à travers l’organisation d’entreprises forestières leur appartiennant en mettant à profit et en développant des structures de gouvernance déjà en place.

Notre présentation exposera le cas de la communauté de Capulálpam de Méndez (État de Oaxaca, district de la Sierra Norte). Au fil des années, en plus d'une entreprise forestière communautaire, s’ajouta une entreprise d’écotourisme ainsi qu’une entreprise d’exploitation de différents matériaux de surface qui vinrent diversifier et renforcer les activités économiques de Capulálpam.

Trois questions alimenteront notre exposé. Nous tenterons dans un premier temps de caractériser les institutions gérant l’exploitation des ressources naturelles sur le territoire communal. Deux questions secondaires viendront ensuite alimenter notre propos. Ainsi, nous essaierons de dégager la part des structures sociales locales dans la mise en place de ces institutions. Ensuite, dans un troisième temps, nous initierons une réflexion sur l’impact de ce type de développement sur les structures sociales existantes.

Un terrain de recherche a été effectué au Mexique à l'hiver 2011. Plus d'un vingtaine d'entrevue y ont été réalisées. Le mémoire devrait être déposé à l'hiver 2012.

81e Congrès de l'ACFAS

Écouter, parler, agir : relations entre communication parent-jeune et comportements dangereux sur la route

Auteur : Stéphanie Martel
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Des travaux récents ont montré l’importance de la contribution parentale dans la socialisation des jeunes (Deslandes, 2008) et dans l’éducation aux risques routiers (Olm & al., 2005). L’apprentissage de la conduite automobile étant souvent source de frustrations et de risques, on peut faire l’hypothèse qu'un jeune adulte ayant une bonne qualité de communication avec ses parents aura moins tendance à adopter des comportements téméraires au volant. La présente étude a été réalisée auprès de 98 jeunes conducteurs de 18 à 25 ans conduisant au moins deux fois/sem.. Le lien communicationnel parent/jeune a été établi à l’aide du questionnaire « Communication parents/jeunes adultes » adaptation tirée de Barnes et Olson (1985). La cote obtenue a été corrélée avec le niveau de prise de risques recueilli à l’aide du questionnaire « DDDI » traduit et validé par Richer et Bergeron (2012). En plus d’identifier d’importantes différences entre hommes et femmes sur les  comportements routiers dangereux (t= 2,746, p<.01) (ex. : la prise de risques et l’agressivité) les résultats font ressortir une corrélation significative entre la qualité de la communication et la prise de risques au volant (r(97)= .272, p<.01). Le lien qui relie, ici, la communication parent/jeune adulte aux comportements à risques semble bien correspondre aux observations citées plus haut sur l’importance de l’implication des parents en vue de l’adoption par les jeunes de comportements conformes aux normes.

81e Congrès de l'ACFAS

Prévenir la violence et développer les compétences chez des jeunes vivant en HLM : aperçu de l'évaluation de l'implantation du projet «Agir pour mieux grandir!»

Auteur : Fabienne Lagueux
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’Office municipal d’habitation de Sherbrooke (OMHS), avec l'appui du Centre national de prévention du crime (CNPC), a mis sur pied depuis 2009 un projet novateur visant à dynamiser la vie dans un complexe d'habitations à loyer modique (HLM). Cet HLM est un complexe d’habitations où plusieurs jeunes se côtoient, d’origines culturelles variées et présentant divers facteurs de risque. Il s’agit d’un projet de prévention, offrant dans le milieu de vie même, des activités diverses à des jeunes de 6 à 17 ans.  Les objectifs principaux de ce projet sont de prévenir le décrochage et de prévenir la criminalité dans le milieu. Ainsi, les activités offertes aux jeunes sont diversifiées : aide aux devoirs, activités artistiques, sportives, ateliers de cuisine et jardinage, etc. Le projet compte également sur l'appui de divers partenaires et organismes de la communauté (p.ex. CSSS, service de police, milieu scolaire, organismes communautaires, etc.), de même que sur l'implication des jeunes et des parents. Ce projet s’appuie sur une approche d’ « empowerment », visant la mobilisation des gens du milieu afin qu’ils trouvent par eux-mêmes réponses à leurs problématiques collectives. Les résultats préliminaires de l'évaluation de l'implantation du projet seront présentés (aperçu des participants, niveau de participation, etc.), de même que les défis et enjeux pratiques et méthodologiques rencontrés dans le cadre de la mise en place du projet et de l'évaluation de celui-ci.

81e Congrès de l'ACFAS

Défis et stratégies d’adaptation des femmes réfugiées colombiennes à Québec : apport de l’empowerment et de l’identité

Auteur : Séverine Garnier
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Cette communication porte sur une recherche qualitative visant à mettre en évidence les dynamiques liées aux processus d’adaptation et d’insertion socioprofessionnelle des colombiennes ayant trouvé refuge à Québec. Plus spécifiquement, en employant le modèle de l’individu en transition de Goodman, Schlossberg et Anderson (2006), cette étude explore les liens entre les stratégies et ressources déployées par ces femmes, le processus d’empowerment et le développement identitaire.

Une entrevue individuelle a été réalisée auprès de 20 colombiennes venues à Québec comme réfugiées, abordant principalement les défis rencontrés depuis leur arrivée, les stratégies employées pour y faire face ainsi que leur image d’elles-mêmes. Après la transcription, les verbatim d’entrevues ont été soumis à une analyse de contenu (Bardin, 2003; L’Écuyer, 1990).

Les résultats, en cours d’analyse, démontrent que les défis rencontrés par les femmes se situent sur les plans de l’adaptation (ex. valeurs, climat), des apprentissages (ex. français, anglais, rôles liés à la monoparentalité), de l’insertion professionnelle (ex. non-reconnaissance des diplômes, pauvreté, conciliation famille-travail), de la santé et des relations interpersonnelles (ex. isolement, divorce). La présentation illustrera comment ces défis s’emboîtent et interagissent entre eux, sollicitant la créativité, la persévérance et les ressources des participantes. 

81e Congrès de l'ACFAS

Le plaisir dans la performance sexuelle chez des femmes offrant des services d'escorte

Auteur : Jacqueline Comte
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Bien que la sexualité soit au coeur du travail du sexe, la recherche s'est peu intéressée à cette dimension. Ainsi, c'est à partir de positions idéologiques que se confrontent différents discours concernant les conséquences morales, émotionnelles et sexuelles découlant de la vente de services sexuels, certains soutenant qu'il y a nécessairement aliénation, d'autres que non. Afin de mieux comprendre l'expérience que des femmes, offrant ou ayant offert des services d'escorte, ont de leur sexualité dans le cadre du travail du sexe tout comme dans celui de leur vie privée, nous avons réalisé un total de 51 heures d'entrevue avec 16 participantes et analysé les données à l'aide de la méthodologie de la théorisation ancrée. Alors que les questions de départ exploraient la présence ou l'absence de plaisir sexuel dans le cadre du travail du sexe, la notion de plaisir dans la performance de sexualité a émergé. Nous présenterons quatre profils dans cette communication, allant de celles qui ressentent à la fois du plaisir sexuel et du plaisir dans la performance même de sexualité, à celles qui, au contraire, y éprouvent malaise et déplaisir. Nous ferons ainsi ressortir que, dans un contexte où la personne a librement choisi d'offrir des services d'escorte, l'expérience d'aliénation n'est pas toujours présente. De plus, nous discuterons des représentations de la sexualité qui semblent favoriser une expérience de plaisir et de celles qui semblent conduire à une expérience d'aliénation.



81e Congrès de l'ACFAS

Validation du « Self-Report Victimization Scale » auprès d’un échantillon d’enfants québécois

Auteur : Sarah-Jeanne Viau
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Le Self-Report Victimization Scale (SRVS) (Ladd & Kochenderfer-Ladd, 2001) est une échelle de mesure auto-rapportée visant à identifier les enfants victimisés par leurs pairs. Les qualités psychométriques de l’échelle ont été examinées dans des études antérieures auprès d’échantillons d’écoliers américains et se montrent satisfaisantes. Toutefois, il importe de fournir des données comparables auprès d’un échantillon d’enfants québécois. Le SRVS ainsi que des mesures de solitude (CLQ), d’anxiété (RCMAS) et de dépression (CDI) ont été complétés par 77 enfants âgés entre 6 et 12 ans recrutés en milieux scolaires. Une adaptation du SRVS a également été complétée par les parents et enseignants.  Les analyses visant à établir la fidélité de la mesure indiquent que l’homogénéité des items est satisfaisante, avec un indice de consistance interne de 0,71 et des corrélations item-total suffisantes pour chacun des items. Les résultats obtenus appuient également la validité du SRVS. En effet, le score du SRVS est corrélé de façon modérée avec l’évaluation de la victimisation complétée par le parent et l’enseignant, ainsi qu’avec des mesures évaluant les sentiments de solitude, les symptômes de dépression et d’anxiété. L’analyse factorielle confirme la structure unidimensionnelle de l’échelle avec 53% de variance expliquée. En somme, les qualités psychométriques de la version française du SRVS semblent suffisantes pour qu’elle soit employée auprès
d’échantillons d’enfants québécois.?

81e Congrès de l'ACFAS

L’accompagnement social en travail de rue : «être avec» au quotidien

Auteur : Annie Fontaine
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Le contexte social contemporain exige des pratiques d’intervention sociale souples permettant de s’adapter à la mouvance des trajectoires et à la complexité des situations.  Parmi diverses « pratiques de proximité » mises en œuvre pour se rapprocher des populations vulnérables, le travail de rue est reconnu au Québec comme une forme d’accompagnement social
privilégiée auprès des jeunes et des adultes plus ou moins en rupture sociale.  Tel que mis en lumière dans ma thèse portant sur la construction culturelle du travail de rue, l’accompagnement réalisé par ces praticiens de proximité s’appuie sur leur ancrage dans la vie quotidienne des personnes, sur leur engagement dans la dynamique intersubjective avec elles et sur la continuité de sens et de liens qu’ils établissent entre les univers fragmentés de ceux qu’ils accompagnent.   Interprétant un volet des résultats d’une enquête ethnographique menée pour ma thèse au sein d’un organisme communautaire en travail de rue (Fontaine, 2011), cette communication décrira comment un travailleur de rue prend sa place et joue son rôle d’accompagnateur au cœur de la vie des personnes qu’il rejoint par le biais de son immersion dans un territoire donné.  Cette présentation mettra en lumière les principes de l’accompagnement social par le biais du travail de rue, soulignera les retombées potentielles de cette forme d’intervention et interrogera quelques paradoxes soulevés par l’approche de
proximité adoptée par ces praticiens. 

81e Congrès de l'ACFAS

L’épanouissement des communautés et la dualité linguistique canadienne dans le secteur de la santé

Auteur : Lauren Dobie
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’objectif de cette recherche est d’évaluer l’action du gouvernement canadien en matière de bilinguisme dans le domaine de la santé.  Le Plan d'Action de Santé Canada 2009-2013 à l'appui de la partie VII de la Loi sur les langues officielles vise à renforcer l’épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Celle-ci améliore l’accès aux services de santé et renforce l’égalité dans l’usage des langues officielles. Selon la théorie de la complétude institutionnelle de Raymond Breton, les groupes minoritaires prospèrent lorsque les institutions publiques régionales peuvent satisfaire à leurs besoins fondamentaux. Les services de santé sont le secteur dans lequel les citoyens sont les plus vulnérables et sont un indicateur déterminant d’une communauté active et saine. Notre méthodologie allie des analyses documentaires, des entrevues conduites avec des coordonnateurs régionaux du plan d’action de Santé Canada, et des entrevues d'usagers de la province de la Colombie-Britannique. Ce corpus nous permet d'offrir un éclairage sur l’évolution de cette politique et d'évaluer l’efficacité de son application. Il nous permet d’examiner les avantages et les désavantages de cette politique pour les communautés et pour les gouvernements. Nous pouvons alors proposer quelques recommandations de politique publique qui contribueraient à améliorer l’impact du Plan d’Action et plus largement, à la politique en faveur du bilinguisme à l’échelle du Canada en entier.

81e Congrès de l'ACFAS

Réfléchir aux alliances LGBT et queer : la perception des militant(e)s trans-québecois

Auteur : Mickael Chacha Enriquez
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

La militance trans est en plein essor au Québec depuis ces vingt dernières années. Cela se voit par la création ou l’essor d’associations trans, de projets trans au sein d’organismes de santé ou au sein d’organismes LGBTQ (lesbiens, gais, bis, trans, queers). Ces militants et militantes combattent la transphobie. Celle-ci peut se définir comme l’oppression spécifique que subissent les personnes trans : la violence, le mépris et les discriminations qui s’en prennent aux personnes qui transgressent les frontières du sexe et du genre. Leur lutte s’inscrit dans une remise en cause des rapports sociaux de sexe, de genre et de sexualité qui se situe au cœur des luttes des LGBQ. Douze entrevues semi-structurées ont été réalisées en  2010 avec des militants et militantes trans québécois appartenant à trois générations. En utilisant d’une part la sociologie des mouvements sociaux, d’autre part les études féministes, queers, et trans, l’objectif de cette présentation sera de décomposer les liens entre les militances trans et LGBQ. Nous explorerons, à partir du point de vue des personnes trans quelles sont les convergences et les dissonances entre leur militance et celles des lesbiennes, des gais, des bis et des queers ? Comment prennent-ils et elles en compte des enjeux LGBQ, et inversement, quelle est leur perception de la prise en compte des enjeux trans par les militantes LGBQ ? Finalement, nous exposerons des pistes afin d’améliorer les liens entre ces militances.

81e Congrès de l'ACFAS

Le lien jeune-éducateur en unité de réadaptation : la relation d'aide en contexte d'autorité

Auteur : Maya Colle-plamondon
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’intervention psychosociale auprès des jeunes vivant en Centre jeunesse est régie par la Loi de la protection de la jeunesse (LPJ). La posture professionnelle des intervenants s’inscrit donc à la fois dans une relation d’autorité, renforcée par le cadre institutionnel et les obligations légales, et dans une relation d’aide. Nous nous intéressons au double mandat (réadaptation sociale en contexte d’autorité et relation d'aide) et à son impact sur le lien jeune-éducateur.

Le terrain de cette recherche, effectué dans le cadre d’une maîtrise en anthropologie, s’est déroulé dans une unité de réadaptation de Montréal (CJM). Les données ont été collectées pendant trois mois à l'aide d'entretiens semi-directifs réalisés auprès de six jeunes et neuf éducateurs de cette unité et de l’observation de leurs activités quotidiennes, tant éducatives, cliniques que ludiques.

Cette communication propose de déployer notre analyse de la rencontre des corpus de données; les récits des jeunes et des éducateurs et l'observation de ce milieu de vie. L’approche utilisée, puisant à la fois dans la tradition ethnographique et dans la phénoménologie, nous a permis de faire émerger l’interprétation et les perceptions qu’ont les jeunes et leurs intervenants de la question de la relation d’aide et de la relation d’autorité. Nous exposerons aussi les conditions qui favorisent la conciliation ou la polarisation de ces mandats qui peuvent parfois sembler antagonistes.

81e Congrès de l'ACFAS

Les pétitions collectives et le développement de la sphère publique au Québec dans la seconde moitié du 18e siècle

Auteur : Giselle Giral
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

La présente recherche vise une importante période de l’histoire sociopolitique du Québec, soit celle qui s’étend de l’établissement du gouvernement civil, en 1764, jusqu’à la création du système parlementaire, en 1791. Dans ce contexte, marqué par l’absence d’institutions représentatives classiques, nous posons notre regard sur la pratique de pétitionner collectivement aux autorités coloniales. Cette pratique de longue date en Angleterre, rare en Nouvelle-France, devient un outil de participation et d’expression des Canadiens, ce qui démontre la capacité d’adaptation de la population locale aux nouvelles réalités coloniales. En effet, les Canadiens apprennent à représenter leurs griefs, inquiétudes et suggestions de changements, à travers des « respectueuses adresses » acheminées aux autorités politiques.

Une analyse détaillée de quelques 278 pétitions collectives de la période nous a permis d’identifier le profil des pétitionnaires (leur origine ethnique, leur sexe, leurs intérêts, etc.), leur lieu d’origine, la nature de leur l’utilisation de ce nouveau outil, la portée de leurs demandes, bref, l’impact politique de cette pratique sur la sphère publique québécoise. Cette analyse permet une nouvelle compréhension du développement de la sphère publique québécoise.



81e Congrès de l'ACFAS

Règles et limites du jeu des besoins

Auteur : Sègbédji Parfait AÏHOUNHIN
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

L’approche du Développement Conduit par les Communautés (DCC) amènerait les populations à conduire leur propre développement. Mais comment cela est- possible, si dans le même temps, les acteurs concernés, jouent à un jeu qui limite la mise en œuvre efficiente de l’approche. D’un côté, les populations concernées, expriment des besoins qui cadrent avec les désidératas des projets de développement, et présentent « une image qui ressemble aux attentes de leurs interlocuteurs, mettant l’accent sur leur cohésion et, selon les cas, leur dynamisme et/ou leur pauvreté », (NEU, LAVIGNE DELVILLE, 2001:14), pour avoir accès aux financements disponibles. D’un autre côté, les projets qui mettent tout en œuvre pour ne financer que des activités prédéfinies, oubliant qu’il existe des facteurs qui conduisent ces populations défavorisées dans la pauvreté et qui les y maintiennent. Afin d’attirer l’attention des acteurs concernés sur ce qu’ils font et la manière dont ils le font, nous avions adopté une méthodologie de recherche utilisant des sources documentaires ainsi que des données secondaires pour investiguer la manière dont le “DCC” se met en œuvre dans le champ du développement local et où se joue le « jeu des besoins » au Bénin.

81e Congrès de l'ACFAS

Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l'enfant dont la garde est contestée

Auteur : Elisabeth Godbout
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Les décisions et recommandations pour la garde prises dans le meilleur intérêt de l’enfant sont peu basées sur des données probantes (Emery, Otto, & O'Donohue, 2005;Saini, 2008;Tippins & Wittmann, 2005), mais reflètent à la fois les valeurs personnelles des professionnels qui doivent se prononcer sur la garde (Kelly, 1997;Krauss & Sales, 2000) et celles d’une société à une époque donnée (Dolgin, 1996;Mason, 1994). C’est pourtant sur la base du principe flou et subjectif du "meilleur intérêt de l'enfant" que des professionnels du droit et formés en sciences sociales (les juges et les experts), doivent en arriver à départager le conflit entre ex-conjoints et prendre des décisions qui influenceront la vie d’enfants particulièrement vulnérables. Ce projet de recherche  mené auprès de 11 juges de la Cour supérieure et de 14 experts (travailleurs sociaux et psychologues) vise à répondre à la question suivante : dans un contexte de séparation hautement conflictuelle, quelles sont les représentations sociales des juges et des experts concernant le principe de meilleur intérêt de l’enfant dont la garde est contestée ? Les analyses des données qualitatives recueillies permettent de mettre au jour les enjeux et les grandes tendances qui guident actuellement les décisions de garde. Des pistes pour l'amélioration de la pratique seront présentées.

81e Congrès de l'ACFAS

Etude de la validité de contenu et critériée d'une tâche de prise de décision sociale visant à prédire les comportements socialement inappropriés

Auteur : Charlotte Sordes
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Contexte: Le modèle de Whiteside et Lynam (2001) conçoit l’impulsivité selon 4 grands traits de la personnalité dont l’urgence (U), le manque de préméditation (PRE) et la recherche de sensations (RS). Ce modèle, validé auprès de populations variées, permet de prédire de manière distincte plusieurs comportements inadaptés. Il n’existe à ce jour aucun instrument pour mesurer ces traits, autre que par l’UPPS Impulsive Behaviour Scale, un questionnaire autorapporté. Or il est bien connu que le manque d’autocritique de certaines clientèles impulsives peut affecter la validité des mesures autorapportées. But: Développer et valider une tâche mesurant de manière objective les dimensions U, PRE et RS via une réponse à des scénarios sociaux hypothétiques exigeant une prise de décision sur des comportements inappropriés socialement. Méthodologie: La tâche de prise de décision sociale comprend 12 scénarios divisés en conditions 1) Émotion forte; 2) Indice sur les conséquences et 3) Égocentrisme en situation de conflit, permettant de mesurer les dimensions U, PRE et RS respectivement.  La tâche a été soumise à une validation de contenu auprès de 12 participants. Résultats: Les effets attendus ont été confirmés pour les 3 conditions. Conclusion: Il semble possible de mesurer les traits impulsifs de manière objective et des efforts sont en cours pour établir la validité critériée de la tâche.