Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Le design comme mode de production de connaissances?

Auteur : Carole Després
Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances

Sans prétendre à une position épistémologique, cette intervention  vise à illustrer la fertilité du design comme mode de production de connaissances, lorsque combiné avec la recherche empirique et la participation. Au-delà des modes de raisonnement déductif et inductif qui sont plus près de la recherche quantitative et qualitative, le design fait appel à la pensée abductive, soit cette capacité d'imaginer des scénarios plausibles pour résoudre des problèmes multidimensionnels et incertains. Un projet de design est le résultat de l'interaction d'un groupe de personnes ayant apporté leurs idées créatives. Une des compétences spécifiques du designer est de faire appel au dessin pour développer des idées et dialoguer avec les autres, facilitant ainsi l'externalisation ouverte des idées et leur mise à jour continue. Ce type de travail en mode collaboratif requiert de la part du designer la capacité d'écouter ce que les autres ont à dire et de répondre de façon constructive à des situations conflictuelles. Les architectes, les urbanistes et les chercheurs détiennent ainsi des compétences complémentaires uniques pour mettre en oeuvre des programmes transdisciplinaires visant à résoudre des problèmes urbains complexes et prioritaires.

81e Congrès de l'ACFAS

Vers des environnements éco-responsables

Auteur : Ian Bentley
Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances

Partout dans le monde, un nombre croissant d'individus cherche à vivre en plus grande harmonie avec les systèmes environnementaux dont la vie humaine dépend ultimement. Il s'agit d'une prise de conscience d'un fait essentiel de l'existence humaine: nous dépendons pour notre qualité de vie – et peut-être même pour notre survie –  de l'ensemble de ces systèmes. Les modes de vie actuels, facilités par les aménagements urbains contemporains, portent atteinte à ces systèmes, affectant désormais notre vie quotidienne, et cela de manière dramatique dans le cas d'évènements météorologiques extrêmes. Agir comme si de rien n'était n'est plus une option viable, le coût des ressources limitées qui sous-tendent nos façons de faire étant déjà hors contrôle alors que les services ne suffisent plus à la demande. Il faut apprendre à « concevoir » de manière à soutenir des modes de vie plus respectueux de l'environnement sans quoi la vie humaine deviendra intolérable pour les générations à venir. Il est toutefois difficile de se convaincre de prendre ce nouveau virage en pensant uniquement aux générations futures. Pour promouvoir un véritable changement, il est essentiel de concevoir des lieux non seulement écoresponsables mais offrant des opportunités agréables, confortables et abordables au quotidien dès aujourd'hui par le plus grand nombre de personnes. Cette présentation présente et illustre les principes d'une démarche de design pour de tels établissements « écosensibles ».

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances
81e Congrès de l'ACFAS

Du scénario au «projet urbain» : explorer le devenir des paysages métropolitains

Auteur : Gianpiero Moretti
Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances

La ville traditionnelle a toujours été le terrain de confluences, d'échanges, d'intérêts et d'aspirations ; le lieu du vivre ensemble exprimant dans ses formes relations sociales, contradictions, ouvertures et cloisonnements. De taille réduite, elle était l'expression d'un nombre restreint de centres décisionnels imposant leur vision de l'avenir sous formes de projets impliquant des métamorphoses urbaines. Cette approche est à la base du développement de « savoir-faire » dans la conception de l'espace public. Les territoires contemporains sont plutôt le résultat d'interactions multiples entre un grand nombre d'acteurs avec des logiques locales ou globales et des « savoir-faire » spécialisés sur des paysages complexes. Acteurs publics, promoteurs, sociétés d'état, organismes territoriaux, associations, groupes de citoyens, contribuent à la vitalité de la ville démocratique qui prend place avec ses contradictions et ses asymétries. Cette intervention illustre comment la mise en place de scénarios « participés » contribue à croiser les connaissances et à réussir les transformations urbaines et ce, plus spécifiquement par la recherche-création qui met en évidence les phénomènes et contradictions en jeu à travers la conception de ces scénarios. La présentation illustre une telle démarche à travers des ateliers en design urbain à l'École d'architecture de l'Université Laval et discute du « projet urbain » comme savoir-faire spécifique et comme outil de mise en œuvre de scénarios urbains.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances
81e Congrès de l'ACFAS

Penser et concevoir la ville en tant que système dynamique : l'apport de l'algorithmique à l'enseignement du design

Auteur : Pierre Côté
Colloque    38 - Quand le projet nous tient à coeur : la contribution du design au développement des connaissances

Nos villes, celles que nous construisons et habitons, sont avant tout des systèmes dynamiques. Aussi, devraient-elles être à la fois pensées et conçues avec cette réalité en tête. Comment inscrire ce processus constant de transformation au coeur de l'enseignement du design urbain ? Une avenue porteuse est celle de l'enseignement de méthodes de design faisant appel à l'algorithmique comme processus de résolution de problème répondant fondamentalement à des démarches qui tentent de s'inscrire dans la transformation des choses, comme celle de nos villes. Une telle approche sera concrètement illustrée à partir de réalisations architecturales et urbaines issues de travaux de recherche d'étudiants et de designers en architecture.?

81e Congrès de l'ACFAS

Impacts socioéconomiques de l'utilisation de la jachère forestière améliorée pour la récupération des terres salées dans la région de Kaolack, au Sénégal

Auteur : Adama Koné
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Dans la région de Kaolack au Sénégal, la jachère forestière améliorée a été utilisée par des paysans de Koutal pour la restauration de terres dégradées. Après cinq ans de mise en place, elle a fait l'objet d'une étude portant sur l'évaluation des impacts socio-économiques de celle-ci sur la vie des paysans. La recherche qualitative, basée sur des enquêtes socioéconomiques avec des variables relatives au chef de ménage, au capital économique, au capital social et au capital humain a été utilisée pour appréhender les impacts socioéconomiques. Les statistiques descriptives et l'analyse de contenu thématique ont permis d'analyser les données recueillies sur le terrain. Les résultats de l'étude ont révélé que la jachère forestière améliorée a procuré des bénéfices importants aux paysans. Ces bénéfices sont appréciables à partir du capital boisé du site, des produits forestiers vendus ou autoconsommés, du renforcement de la cohésion sociale et du développement du tissu relationnel.

81e Congrès de l'ACFAS

L'accompagnement vers la gouvernance locale : moteur de réappropriation du développement. L'approche du CECI

Auteur : Isabelle Vandeplas
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

L'implication des communautés dans la planification de projets de développement internationaux est cruciale mais insuffisante pour un développement long terme. Un partenariat public-privé, avec les élus locaux présents dans toutes les étapes du développement local permet plus d'harmonisation et de cohérence avec les politiques nationales. La gouvernance locale, avec un pilotage stratégique par les élus locaux, en dialogue et partage de responsabilités avec la société civile est ainsi motrice du développement local.

Cet exposé présente l'approche et quelques outils de gestion du CECI permettant l'accompagnement effectif des acteurs locaux, étatiques et civils, hommes et femmes, dans la planification, mise en œuvre, gestion et l'évaluation des projets de développement internationaux. Cette approche vise le renforcement des capacités à long terme des acteurs de la société civile et des institutions décentralisées, en gouvernance participative et en gestion du développement local. Le CECI tient compte des enjeux autour de l'égalité entre les femmes et les hommes dans tous les aspects de  cette approche.

81e Congrès de l'ACFAS

L'entrepreneuriat dans la production des plantes à valeur ajoutée : moteur de développement durable pour les communautés rurales africaines

Auteur : Jérôme Leblanc
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Le développement d'écoentreprises rurales florissantes au cœur de ces communautés constitue l'élément central de ce modèle de développement durable au triple impact économique, social et environnemental.??

En pleine innovation, la Fondation BDA a créé son programme Plante Action qui vise principalement à former et accompagner des écopreneurs  entrepreneurs écologiques, africains dans la production moderne et la commercialisation de plantes à valeur ajoutée vers les marchés internationaux.

La biodiversité africaine, et plus précisément celle des Forêts du bassin du Congo où BDA met en œuvre son programme, est d'une richesse exceptionnelle. Le programme Plante Action donne des outils aux populations locales pour qu'elles puissent exploiter elles-mêmes les produits de la biodiversité locale pour leur propre intérêt, en créant de la richesse et de l'emploi dans ces communautés, tout en préservant durablement cette biodiversité et en luttant contre les changements climatiques par le reboisement et la prévention de le déforestation. Les écopreneurs et leurs communautés deviennent par le fait même des acteurs du changement qui prennent en main leur développement.

81e Congrès de l'ACFAS

Enjeux et défis liés à l'adaptation des projets d'une ONG canadienne visant le soutien à l'entreprenariat en Afrique du Sud

Auteur : Sophie Brière
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Des efforts importants ont été accomplis au cours des dernières décennies par les organisations internationales et les gouvernements nationaux des pays en développement pour promouvoir l'entrepreneuriat. Dans la plupart des cas, ces programmes sont toutefois basés sur l'expérience des pays en développement notamment ceux privilégiés en Amérique du Nord, une approche discutable en terme de transférabilité. Cette question a été explorée à travers une étude de cas d'une organisation non gouvernementale (ONG) canadienne qui soutient les entrepreneurs en Afrique du Sud. L'analyse montre que la transposition d'un modèle de soutien à l'entrepreneuriat développé au Nord pour le Sud a des limites importantes en raison des spécificités du pays et des multiples logiques qui convergent. Il devient évident que des adaptations sont nécessaires afin d'assurer la pertinence de l'intervention dans le contexte spécifique du pays ciblé. La recherche a permis d'identifier plusieurs stratégies d'adaptation lors de la mise en œuvre du projet, basées en majeure partie sur la participation des parties prenantes, et de développer un modèle stratégique des facteurs de succès pour les projets internationaux de développement de l'entrepreneuriat.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives
81e Congrès de l'ACFAS

Les parcs agro-forestiers en Basse Casamance : contribution à la réduction des risques de pauvreté des ménages de la communauté rurale de Mangagoulack au Sénégal

Auteur : Mamadou Goudiaby
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Depuis 2001, le Sénégal a décliné des stratégies nationales de réduction de la pauvreté, conformément au troisième objectif du millénaire pour le développement. Parmi les axes prioritaires, figure la promotion du développement agricole, notamment de l'agroforesterie dont dépend près de la moitié de la population nationale pour sa survie. Sur un taux national de 48,5 % de ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté, la région de la Basse Casamance enregistre le plus grand taux avec 67,1 % de ménages vulnérables (DSRP2). Paradoxalement, considérée autrefois comme le grenier du Sénégal, cette région détient les plus riches ressources forestières du pays avec des réserves importantes de produits forestiers non ligneux (PFNL), longtemps utilisés par les ménages ruraux pour combler leurs déficits vivriers en année de mauvaises récoltes.

Les résultats de cette étude réalisée dans la communauté rurale de Mangagoulack au Sénégal démontrent que les populations de l'ethnie Diola accordent aux arbres une place importante dans leurs activités socio-économiques et culturelles.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives
81e Congrès de l'ACFAS

Savoir intégrer les savoirs : le cas des haies anti-érosives au Burundi

Auteur : Geneviève Laroche
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Pour faire face au problème majeur de l'érosion hydrique sur les collines du Burundi, les autorités gouvernementales et plusieurs organisations non gouvernementales sont associées dans des projets visant à implanter des rangées d'arbres et d'arbustes sur les collines cultivées de façon à freiner le processus d'érosion. Or, malgré des années d'efforts de la part des acteurs en présence et une implication massive de la population locale, les haies sont tôt ou tard partiellement ou totalement détruites, et ce souvent sous l'action même des agriculteurs. Comment expliquer un tel non-sens ?

La littérature fait état de l'importance de l'intégration des savoirs des agriculteurs dans les projets de développement pour assurer leur durabilité. Nous basant sur ces constats, nous avons mené en 2010 une enquête exploratoire dans trois communes de la province de Ngozi pour comprendre comment le processus de communication entre les agents de projet et les agriculteurs avait pu influencer l'intégration des savoirs des agriculteurs dans le projet. Notre étude fait ressortir l'importance pour les gestionnaires de prévoir une implication des populations en amont des projets et des structures, ainsi que des modes d'évaluation souples permettant l'adaptation des objectifs et des impératifs du projet aux réalités vécues par les bénéficiaires.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives
81e Congrès de l'ACFAS

Le renforcement des capacités dans un projet d'aide humanitaire en santé mentale. Le cas d'un projet d'Action contre la Faim (ACF-France) en Haïti.

Auteur : Olga Navarro-flores
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Nous présentons les résultats d'un processus de recherche-action menée dans le cadre d'un projet de développement visant la malnutrition infantile et le choléra en Haïti par l'ONG française Action contre le Faim. Notre objectif est de présenter les enjeux qui entourent les objectifs de renforcement des capacités dans un contexte d'aide humanitaire, face aux défis complexes et mouvants, pour développer tant que faire se peut des moyens d'actions aux effets durables. Il s'agit d'une démarche scientifique participative où nous avons privilégié des processus continus, cohérents, pertinents et transversaux, centrés sur l'apprentissage et l'appropriation plutôt que sur les résultats quantitatifs.

81e Congrès de l'ACFAS

Paradoxe et défis du renforcement des capacités locales : le cas des organisations humanitaires

Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

La participation des bénéficiaires et l'appropriation par les partenaires locaux des projets humanitaires et de reconstruction sont aujourd'hui considérées comme des approches incontournables dans les interventions internationales (Juma et Suhrke 2002; Gizelis et Kosek, 2005; Harvey et al., 2010;). Si un consensus existe sur les défaillances du développement des capacités pour les organisations humanitaires, peu de recherche scientifique ont tenté de comprendre pourquoi les organisations humanitaires ne s'y investissent pas adéquatement.

Certaines études-terrain ont mené à différentes hypothèses. Par exemple, de multiples situations de dédoublement de tâches et parfois même de compétition ont été notées des suites de la crise du tsunami en Asie du Sud-Est où il a été observé une tendance évidente de subordination des capacités locales aux acteurs internationaux. Également, les autorités et organisations locales ont été systématiquement marginalisées dans les processus décisionnels et de mise en œuvre, avec comme résultat le recrutement rapide des professionnels qualifiés des organisations locales par les organisations internationales. Ce type de relation entre les organisations locales et internationales inhibe, plutôt que renforce, les capacités locales. Cet exposé permettra de présenter les résultats d'une recherche sur les défis auxquels sont confrontés neuf organisations humanitaires.

81e Congrès de l'ACFAS

Potentialités de l'approche du développement géré par les communautés : le cas des Manta-Huancavilca (Région littorale de l'Équateur)

Auteur : Bahar Tuncay
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Dans le contexte de marginalisation généralisée pour l'ensemble des groupes autochtones répartis sur les trois bassins versants du pays, ceux de la région littorale de l'Équateur sont davantage marginalisés. Cela découle premièrement du fait d'être absents dans les imaginaires nationaux en tant qu'Autochtones et deuxièmement, en ne faisant pas l'objet d'études alors qu'existe une littérature abondante sur les groupes autochtones andins et amazoniens. Parallèlement, leur accès aux ressources et à l'appui des divers organismes de développement international demeure limité comparativement à leurs pairs andins et amazoniens qui bénéficient d'une plus grande visibilité à l'échelle internationale.

La communication a comme objectif de présenter les potentialités des stratégies utilisées par les groupes autochtones de la région littorale équatorienne pour s'intégrer dans les stratégies de développement économique mises en place par l'État concernant leur région afin d'en tirer profit pour le développement local.

Les stratégies de développement étatiques pour la région littorale consistent à combiner ses attraits naturels avec le patrimoine culturel issu des civilisations préhispaniques afin de favoriser le tourisme. Les communautés autochtones du littoral ont mis en place certaines initiatives en vue de tirer profit des revenus engendrés par les activités touristiques.

81e Congrès de l'ACFAS

La gestion stratégique et la gestion de projets : défis de l'organisation par projets en développement international

Auteur : Olga Navarro-flores
Colloque    39 - La gestion de projets internationaux et le développement des communautés locales : enjeux et perspectives

Le rôle que les organisations non gouvernementales (ONG) du Nord et du Sud ont joué dans la mobilisation des populations marginalisées des pays en voie de développement, ou dans le financement et l'assistance technique aux organismes communautaires et mouvements sociaux locaux est essentiel en développement international. Plusieurs des ONG du Nord ont vu le jour dans les années 1950 au sein de missions religieuses tandis que d'autres ont émergé dans les années 1960 en tant que groupes laïques d'aide humanitaire (Ryfman, 2004). Dans les pays du Sud, les ONG se sont organisé parallèlement aux activités appuyées par le ONG du Nord, dans le but d'exprimer les souhaits, les aspirations et les projets des populations locales. Depuis, les ONG du Nord comme celles du Sud ont été au cœur de la dynamique de développement et leur importance a été reconnue.

Même s'il existe une littérature abondante sur le rôle, l'impact, les partenariats et défis organisationnelles des ONG dans le secteur du développement international, il n'existe pas d'études, à notre connaissance, sur l'impact de la structure organisationnelle des ONG axée sur les projets (court terme) sur les résultats de développement (long terme) de leurs projets. Nous arguons dans cette proposition que les études sur les ONG et sur la gestion de projets de développement international sous-estiment largement le contexte organisationnelle des ONG et son impact dans l'atteinte de leurs objectifs de développement local.

81e Congrès de l'ACFAS

Relations intergénérationnelles et apprentissage en situation de militance syndicale.

Auteur : Marie-claude Poliquin
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Dans le milieu syndical (deBruycker, 2011), comme ailleurs dans la société québécoise (ministère des Finances, Québec, 2009), le départ à la retraite de la cohorte des baby-boomers amène à l’avant-scène des préoccupations de préparation de la relève et de transmission des connaissances.  En parallèle à cette situation, la militance syndicale ne se vit pas de la même manière et surtout ne revêt pas le même sens, chez les jeunes de 20 ans que chez les collègues plus âgés (Bolduc, 2002).  Or, cette différence peut parfois être problématique pour l’apprentissage et la transmission intergénérationnels. 

La communication présentera des résultats préliminaires d’une recherche doctorale portant sur l’apprentissage mobilisant des relations intergénérationnelles en milieu syndical.  La recherche, de type qualitatif et interprétatif, s’appuie sur des bases théoriques socioconstructivistes (Lave et Wenger, 1991, Billett, 2001, 2009) ainsi que sur certains postulats psychosociologiques des relations sociales (Schutz, 1962, 1966).  Le contenu de la communication se concentrera sur l’utilité perçue des relations intergénérationnelles, conçue en tant que ressource pour l’apprentissage, dans un parcours syndical.  De plus, elle mettra en relief l’apport spécifique de ce type de ressource au regard d’autres ressources et situations d’apprentissage décrites par les participants, notamment la formation syndicale et l’apprentissage sur les lieux de travail. 



81e Congrès de l'ACFAS

Être ou ne pas être artiste à Battambang au Cambodge : l’expression subjective de jeunes Cambodgiens à travers leur pratique en arts visuels contemporains

Auteur : Marie-Ève Samson
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Au sortir de près de deux décennies de guerre, le Cambodge vit de profondes transformations sociales. Sur le plan artistique, les conséquences de l’ère khmère rouge sont encore tangibles sachant qu’environ 90 % des artistes y ont péri. Depuis les années 2000, une nouvelle génération d’artistes née après cette période bénéficie de l’ouverture grandissante du pays et se taille peu à peu une place sur les scènes artistiques locale et internationale. Cette génération est porteuse de changements dans les pratiques artistiques et dans la conception de ce qu’est l’artiste. Un regard sur la communauté artistique de Battambang, deuxième ville en importance au Cambodge, est nécessaire, car celle-ci se présente progressivement comme un pôle artistique nouveau.

Seront présentés les résultats préliminaires de mon terrain de maîtrise réalisé à Battambang en 2012 lors duquel j’ai participé à la vie artistique de la ville et rencontré plusieurs jeunes artistes. L’objectif de ma recherche est de comprendre ce que signifie pour eux « être artiste » et de quelle(s) manière(s) ceux-ci expriment leur subjectivité à travers leur art. À travers ma présentation, je propose ainsi des réflexions quant à mes résultats qui laissent entrevoir que plusieurs personnes rencontrées ne s’identifient pas d’emblée comme artiste préférant insister sur les qualités humaines et morales que nécessite leur pratique artistique ainsi que sur les apports particuliers de leur art à la société cambodgienne actuelle.

81e Congrès de l'ACFAS

La transformation du mouvement communautaire sous l'effet de l'économie sociale : le virage économique d'une table de quartier

Auteur : Jean-vincent Bergeron-gaudin
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Au cours des quinze dernières années, l’économie sociale est devenue une pratique incontournable dans le milieu communautaire québécois. L’institutionnalisation de cette forme d’économie alternative à la fin des années 1990 a permis de reconnaître son importance dans le développement des communautés locales. Si certains acteurs ont vu dans cette institutionnalisation un désengagement de l’État, d’autres se sont montrés plus favorables à cette entrée en scène des mouvements sociaux sur le terrain de l'économie. La littérature scientifique a largement documenté cette montée de l’économie sociale, en s’intéressant à son rôle, à son rapport avec les pouvoirs publics et à ses impacts socioéconomiques. Or, peu d’écrits ont étudié la transformation qu’a suscité l’économie sociale sur les pratiques traditionnelles dans le milieu communautaire. Cette communication vise à répondre à ce questionnement en exposant le parcours d’une table de quartier qui a démarré un projet de marchés alimentaires ambulants. En nous basant sur des documents internes et un corpus d’une dizaine d’entrevues individuelles, nous identifierons sur quels aspects du fonctionnement de la table l’initiative économique génère-t-elle des pressions. Nous verrons également à quel point le virage économique de la table modifie son identité collective. Ces résultats nous permettront en définitive de mieux comprendre comment est vécue la tension entre l’économique et le social au sein d’un organisme à but non lucratif.



81e Congrès de l'ACFAS

Violence conjugale en contexte d'immigration : réflexions sur les pratiques des intervenantes en maison d'hébergement

Auteur : Sastal Castro Zavala
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

La littérature recensée montre que l’appartenance
des femmes à certaines catégories sociales (par exemple, le genre, le statut
d’immigration, la race, la classe, etc.) et le contexte d’immigration (par
exemple, les politiques d’immigration, et l’adaptation des services aux
immigrants) créant des besoins spécifiques chez les femmes immigrantes, et les
vulnérabilisent à la violence conjugale (Alaggia, Regehr, & Rishchynski,
2009 ; Bhuyan, & Smith-Carrier, 2010; Brownridge, & Halli, 2002 ; Côté,
Kérisit & Côté, 2001 ; Smith, 2004).  Bien que la littérature sur le sujet contribue
à comprendre la problématique de violence conjugale en contexte d’immigration,
on observe un manque des connaissances sur les pratiques, notamment sur
l’intervention en violence conjugale en maisons d’hébergement.  Cette communication mettra l’accent sur : a) l’analyse
de la littérature sur les différentes formes d’oppression liées au contexte d’immigration
qui interagissent en vulnérabilisant les femmes à la violence conjugale; b) l’analyse
des pratiques des intervenantes des maisons d’hébergement du Québec.  La théorie féministe intersectionnelle sera
utilisée comme cadre d’analyse de la problématique de violence conjugale en
contexte d’immigration, et des pratiques d’intervention. Cette communication
permettra de réfléchir sur les enjeux de l’intervention en violence conjugale
auprès des femmes immigrantes, dans un contexte de maison d’hébergement.

 




81e Congrès de l'ACFAS

Problèmes de comportement d’enfants d’âge préscolaire victimes d’agression sexuelle : une analyse comparative selon le genre

Auteur : ariane séguin-lemire
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale

Les filles victimes d’agression sexuelle pendant l’enfance présentent, en général, plus de  troubles  intériorisés que les garçons qui ont eux-mêmes subi des agressions sexuelles. La très grande majorité des études réalisées jusqu’à maintenant portent cependant sur des enfants d’âge scolaire. Pourtant, les agressions sexuelles sont aussi très fréquentes à la période préscolaire. La présente étude a pour objectif de documenter les problèmes de comportement des filles et des garçons d’âge préscolaire victimes d’agression sexuelle. Des enfants de moins de 7 ans ayant subi une agression sexuelle (44 filles et 13 garçons) ont été recrutés. Leurs parents et leurs éducatrices ou enseignants ont complété, respectivement, le Child Behavior Checklist et le Teacher Report Form. Les premiers résultats des analyses comparatives révèlent des différences significatives entre les deux groupes. Selon l’évaluation de leurs parents, les garçons présentent davantage de troubles intériorisés que les filles. D’autres analyses seront réalisées mais ces résultats préliminaires suggèrent que les troubles de comportement pourraient évoluer de façon différente chez les filles et les garçons victimes d’agression sexuelle. La discussion portera sur l’importance d’adapter les programmes d’intervention en fonction de l’âge et du sexe de l’enfant.

Mots-clés : Agression sexuelle; différence de sexe; troubles intériorisés

81e Congrès de l'ACFAS

Les jugements de contingence chez les individus dépressifs et non-dépressifs : une méta-analyse

Auteur : Jeffrey Henry
Colloque    401 - Développement et fonctionnement des personnes et des communautés et vie sociale
La présente étude constitue la première méta-analyse de la documentation scientifique relative aux jugements de contingence chez les individus dépressifs et non-dépressifs. Elle visait à déterminer: 1) si les individus dépressifs présentent des jugements de contingence significativement plus précis que ceux des individus non-dépressifs, et 2) sous quelles conditions expérimentales ce phénomène se produit. Une revue de la documentation scientifique a permis de localiser 14 études (84 tailles de l'effet; N = 1633). Les résultats indiquent que les individus dépressifs ont des jugements de contingence significativement plus précis que ceux des individus non-dépressifs; mais cet effet est de petite taille. Aucun effet modérateur significatif propre à l’individu (sexe, sévérité de la dépression) ou au contexte de la tâche expérimentale (intervalle inter-essais, degré de contingence réel, type de jugement effectué, caractère privé ou public) n’a été détecté. Par ailleurs, aucune condition expérimentale n'a mené à des jugements de contingence plus précis chez les individus non-dépressifs. Les résultats sont discutés en regard de la théorie de la marge optimale d’illusion.