Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

La coopération triangulaire : potentiel ou illusion d'efficacité?

Auteur : Geneviève Moisan
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

La recherche proposée se penche sur deux interrogations générales : qu'est-ce que la communauté de théoriciens et d'acteurs du développement international du CAD pourrait apprendre des nouvelles pratiques de développement et comment pourraient-ils travailler de concert avec les nouveaux donateurs vers de meilleurs projets de coopération internationale ? Nous nous penchons plus spécifiquement sur le modèle de coopération 'triangulaire' lorsqu'il implique des donateurs traditionnels et des nouveaux donateurs. Il y a en effet rencontre entre des 'donateurs' ou 'partenaires' qui suivent des principes de coopération différents. Nous souhaitons donc, à travers cette analyse, étudier les dynamiques et particularités des accords de coopération triangulaire pour évaluer leur potentiel d'efficacité de l'aide et le comparer à celui de l'aide bilatérale traditionnelle. Nous étudierons la coopération entre le Brésil, le Canada et le Mozambique sur un projet de développement nommé Southern Ocean Education and Development in Mozambique. Nous tenterons de répondre à la question de recherche suivante : comment la coopération triangulaire peut-elle actuellement contribuer à une aide plus efficace, comparativement à l'aide bilatérale traditionnelle ?

Ma communication se basera majoritairement sur ma recherche théorique, et en partie sur les entrevues que j'aurai conduites au Brésil. J'offrirai donc une piste de réflexion sur cet enjeu, sans apporter de conclusion définitive.

81e Congrès de l'ACFAS

Le contact des savoirs

Auteur : Anne Latendresse
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

...

81e Congrès de l'ACFAS

Chanter en portugais brésilien

Auteur : Duany Parpinelli
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Les chanteurs québécois francophones font face à des défis majeurs concernant la préparation et l'interprétation des chansons brésiliennes. L'incertitude ou la méconnaissance de la langue portugaise brésilienne, en plus de rendre l'exécution des chansons difficiles, augmentent les distinctions de prononciation entre les interprètes. Les analyses des enregistrements audio de chanteurs non brésiliens nous démontrent que la vaste majorité des exécutions présente des nombreuses irrégularités de prononciation. Brandão (2002) précise à ce sujet qu'il est impossible de trouver deux enregistrements de 'Bachianas Brasileiras 5' par des chanteuses lyriques états-uniennes et européennes avec une prononciation uniformisée.

Ainsi, cette communication visera à aborder les phonèmes plus difficiles que peuvent rencontrer les chanteurs lyriques québécois francophones (ex: la nasalisation, les diphtongues et la modification des voyelles finales), ainsi que les variantes plus complexes de la langue portugaise brésilienne, afin d'aider les chanteurs à acquérir les compétences nécessaires de diction pour exécuter le répertoire vocal brésilien et à livrer une prononciation authentique du portugais brésilien vis-à-vis de l'usage du portugais au Brésil. Ces enjeux de diction seront discutés en utilisant comme exemple la célèbre œuvre de Heitor Villa-Lobos - 'Bachianas Brasileiras 5'.

81e Congrès de l'ACFAS

La pratique anthropologique au Brésil et au Québec : regards croisés des recherches portant sur les populations autochtones

Auteur : Jean-Bruno Chartrand
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Lorsque l'on compare les champs de recherches importants qui lient ces deux sociétés que sont le Brésil et le Québec, on oublie souvent le travail important qui a été et est toujours réalisé avec les communautés autochtones. En effet,  plusieurs similarités marquent les traditions de savoir anthropologiques de ces deux sociétés. Par exemple, toutes deux font état d'une relation étroite entre le développement du savoir anthropologique et les entreprises coloniales. Puis, l'anthropologie qui s'est développée au milieu du XXe siècle dans la recherche avec les communautés autochtones, pouvant être qualifiée d'anthropologie appliqué (Albert, 1995) a permis à la fois l'accès à un riche savoir (citons, par exemple, les travaux de Lévi-Strauss) mais a aussi produit des cas regrettables comme ce fût le cas avec les travaux de Napoléon Chagnon et de James Neel chez les Yanomami (Tierney, 2000 ).

Mon but est d'abord de partager mon expérience personnelle de travail de terrain en tant qu'anthropologue québécois auprès d'une communauté autochtone du Sud-Est de l'état du Pará au Brésil, les Xikrin Mẽbengokre. Puis, comme l'indique le titre de ce résumé, le but principal est de faire le point sur l'état des recherches anthropologiques avec des communautés autochtones au Brésil ainsi qu'au Québec. Une question essentielle sera alors adressée : à quoi peut servir l'anthropologie lorsque l'on examine les mouvements de contestations et de revendications autochtones au Brésil ainsi qu'au Québec ?

81e Congrès de l'ACFAS

Lieux emblématiques du continent américain : l'imaginaire poétique du Grand Nord canadien et de la forêt amazonienne

Auteur : Rita OLIVIERI-GODET
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Nous envisageons d'explorer les relations de la littérature à l'espace en interrogeant les figurations des rapports humains à des lieux emblématiques du continent américain à travers deux textes littéraires qui mettent en scène des "territoires lointains" : les territoires nordiques du Canada, dans ‘Chants polaires' (2002) de Jean Morisset, et la forêt amazonienne dans ‘Yuxin-Alma' (2009) d'Ana Miranda. C'est la construction imaginaire de la conception de "confins" que nous examinerons tout en soulignant les modalités spécifiques d'appropriation des éléments d'une mythologie de l'espace américain mises en place par ces textes littéraires : la façon dont ils "inventent" le paysage ; leur "potentiel d'évocation iconique" (Philippe Descola) ; le statut méta-textuel du paysage ; la fascination par la découverte de l'altérité anthropologique ainsi que le dialogue que ces textes littéraires établissent avec la photographie et la musique pour construire un imaginaire poétique sur ces lieux. La construction de l'espace littéraire est ici envisagée dans le sens de représentation (espace perçu) et de production de sens, dans la mesure où le texte littéraire met en place un imaginaire qui interagit avec le réel. Du ‘topos' au ‘logos' (Fernando Ainsa), comment les poèmes de l'écrivain-géographe-voyageur québécois et le roman de l'écrivaine brésilienne fondent-ils des rapports à ces lieux emblématiques du continent américain ?

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

Culture et citoyenneté entre le Brésil et le Québec

Auteur : Ney WENDELL
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

La communication sera divisé en deux thèmes liés à la recherche sur le théâtre social comme manifestation culturelle dans le processus de transformation communautaire. Le premier thème parle du travail du théâtre avec les femmes immigrantes du 'Projet Terre', à Sherbrooke, au Québec. C'est une méthodologie centrée sur le théâtre comme lien entre les actions éducatives, professionnelles et culturelles. Les femmes vivent un nouveau chemin de vie avec le théâtre, comme espace de convivialité créative, de sagesse personnelle et de reconstruction d'un monde plus libre de la femme. Le deuxième thème montre l'exemple de théâtre social développé dans l'état de Bahia, au Brésil : le projet 'Cuida Bem de Mim' ('Prends bien soin de moi'). Il traite de la violence dans les écoles publiques et de la reconstruction des rapports affectifs dans le cadre scolaire à partir du théâtre. C'est une recherche qui décrit l'expérience de médiation théâtrale avec des actions créatives dans la pièce du Projet 'Cuida Bem de Mim', auprès des élèves-spectateurs et des éducateurs-spectateurs des écoles publiques, de 2004 à 2007.  Le comparatif entre les deux projets à Shebrooke et à Bahia démontrent la force de transformation sociale par le théâtre citoyen.

81e Congrès de l'ACFAS

La participation sociale dans le système de santé : une étude comparative entre le Québec et le Brésil

Auteur : Patricia Gazzoli
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

À partir des années 1970, la participation directe des citoyens dans la formulation et la mise en œuvre de politiques publiques est défendue avec enthousiasme au sein de plusieurs pays. D'un côté, il prévaut l'idée qu'il faut élargir les pratiques de la démocratie représentative formelle et rendre possible la participation des citoyens aux affaires publiques en tout temps. D'un autre côté, les administrations publiques reconnaissent leurs limites tant dans la mobilisation que dans la responsabilisation des citoyens. Le domaine de la santé a été l'un des plus concernés par les idées de participation. L'OMC soutient, depuis les années 1970, la réforme sanitaire - People's Health Mouvement (Alma-Alta, 1978), dont l'un des principes est la responsabilisation de la population dans la promotion de leur santé, ce qui comprend la participation collective et communautaire dans le développement de la santé publique. Toutefois, les propositions de la réforme sanitaire ont été accueillies et incorporées différemment par les plusieurs gouvernements et pays. Les cas du Québec et du Brésil illustrent bien ces différences. Face au manque d'études comparatives systématiques, nous avons voulu suivre l'évolution des pratiques participatives en santé au Québec et au Brésil. Notre analyse met en exergue les différents contextes politiques, sociaux et économiques au Québec et au Brésil et leurs effets sur l'évolution et la configuration de mécanismes de participation dans le système de santé publique.

81e Congrès de l'ACFAS

La conférence luso-francophone de la santé (COLUFRAS), un outil original de partage de connaissances Québec-Brésil

Auteur : Rémy Trudel
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Active depuis près de 20 ans, la COLUFRAS est un organisme international non-gouvernemental visant à soutenir l'utilisation du français et du portugais en santé. Pour ce faire, elle organise et soutient des activités dans le domaine de la santé afin d'assurer une présence vivante et articulée au sein de la diversité linguistique mondiale.

Ses fondateurs et artisans actuels, principalement originaires du Brésil et du Québec, s'activent donc en vue de répondre à trois objectifs : bâtir un réseau d'échanges et de connaissances entre les pays de la francophonie et de la lusophonie; favoriser ensuite des alliances et construire des partenariats stratégiques; et, enfin, contribuer à la réflexion sur les actions menant à l'amélioration des systèmes productifs en santé.

Considérant que la COLUFRAS constitue, par sa nature, un outil d'intervention indédit, elle s'impose naturellement comme un objet précieux d'étude empirique. Il nous appartiendra donc de décrire les moyens par lesquels une alliance linguistique peu commune a pu s'opérer sur la base d'une approche sectorielle à vocation non exclusivement culturelle, au profit du partage de connaissance en matière de santé. À cet effet, nous évoquerons les outils qui ont pu être déployés par l'organisation en vue de rapprocher les spécialistes du monde francophone et lusophone, particulièrement des trois Amériques et notamment autour de programmes d'échanges pour universitaires, administrateurs ou entrepreneurs.

81e Congrès de l'ACFAS

Le cinéma autochtone au Québec et au Brésil : une étude comparative

Auteur : Gabriela de Andrade Martins
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Les autochtones du Québec et du Brésil partagent les mêmes problèmes historiques liés au processus de colonisation et leurs détresses actuelles sont très semblables : la toxicomanie, le suicide, la dépression, la perte d'identité, la question territoriale, etc. Toutefois, ils cherchent de manières distinctes et variées à s'exprimer par le biais du cinéma. L'analyse des films du 'Wapikoni Mobile', au Québec, et de 'Vídeo nas Aldeias', au Brésil, nous permet d'identifier une tendance, ou même une préférence, de ces réalisateurs autochtones de s'exprimer à partir de différents genres cinématographiques.

Au Brésil, le langage du documentaire est présent dans la majorité des oeuvres : le grand objectif est la vie réelle. Cependant, dans la volonté de montrer ce qu'est la vie réelle, une certaine mise en scène est supposée. Le mélange documentaire et fiction est requis dans le but d'enregistrer la mémoire et les traditions. Dans une autre perspective, au Québec, les autochtones répartissent nettement leurs oeuvres cinématographiques entre les documentaires, les films expérimentaux, les poétiques, les vidéoclips, l'animation, les films-essais, les suspenses, etc. Enfin, les contextes locaux et nationaux et la spécificité culturelle de chaque peuple teintent les différentes formes du cinéma autochtone de chaque pays. L'analyse de cette thématique peut nous fournir des pistes afin d'établir un panorama de ces cinémas et de développer davantage notre compréhension de chacune de ces sociétés.

81e Congrès de l'ACFAS

Mythe et questionnement identitaire : la société des Amazones, un démontage de l'Utopie

Auteur : Brigitte Thiérion
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Cette communication cherchera à faire dialoguer les imaginaires brésiliens et québécois à partir de la représentation du mythe des Amazones au travers de l'analyse de deux ouvrages : 'Utopia Selvagem' ('Utopie sauvage'), roman publié en 1982 par l'anthropologue brésilien Darcy Ribeiro, et le recueil 'Les Amazones', publié en 2012, par l'auteure québécoise Josée Marcotte. Ces deux fictions renouvellent un mythe d'origine antique, intrinsèquement attaché à l'imaginaire américain et à la représentation de l'Amazonie. Le mythe, est porteur d'identité et d'altérité, mais aussi d'un projet de nation idéale. Sous la plume des deux auteurs, il se charge d'une dimension parodique pour aborder des questions sociétales qui interrogent le devenir de l'Homme et mettent en évidence l'effritement des utopies, caractéristique d'un désenchantement qui parcours le monde postcolonial et postmoderne.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

Les représentations du « mal de vivre » dans la littérature contemporaine (Québec/Brésil) 

Auteur : Licia Soares de souza
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Plusieurs personnages, dans la littérature contemporaine, se désarriment du cours des choses pour se perdre dans des entrelacs de pensées en dérive. Ils s'adonnent à l'errance, au cœur d'un monde effondré et précaire, victimes de l'exclusion sociale, dont la violence fondatrice est difficile à cerner. Cette violence, (comme le résultat d'itinéraires de vie interrompus par des bouleversements abrupts : guerres, conflits, génocides, viols, ou même le caractère incertain et aléatoire de la distribution des revenus), apparaît avant tout comme un enchaînement de pensées dont la somme parvient à détruire les sécurités symboliques des errants qui passent des lieux habitables, concrets ou imaginables, aux espaces tourbillonnaires qui font perdre tout point de repère. Les romans québécois 'La réparation' (2011), 'Génération pendue' (2011), et 'Gazole' (2005) seront analysés, où la thématique du suicide est discutée comme une conséquence de bouleversements sociaux. D'autre part, dans les romans brésiliens 'Capitaines du sable' (1937), 'Cité de Dieu' (1997), 'Manuel pratique de la haine' (2003), 'A minha alma é irmã de Deus' (2011) et 'Estive lá fora' (2012), la thématique de la criminalisation d'enfants sera investiguée comme une conséquence de la désintégration de l'état de droit dans une société qui connaît une des plus graves situations de mauvaise distribution de revenus.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

L'impact de l'éclairage urbain sur l'imaginaire des villes : comparaison entre Québec et São Luiz do Maranhão

Auteur : Ladjane Barros de Carvalho Vanderlei
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Depuis trois décennies, les opérations de 'mise en lumière'» reflètent une stratégie médiatisée marquée par une concurrence des villes et territoires où les projets urbains sont parfois utilisés comme support à des stratégies d'image (AVITABILE, Alain 2005). Cependant, en dehors des concepts d'art, de technologie et de design, rarissimes semblent être les approches qui s'interrogent sur l'imaginaire et sa dimension retrouvée dans l'espace urbain. Plus précisément, c'est ce que devient, à l'usage, une ville pensée en termes d'imaginaire ?

Deux milieux fort différents, la ville de São Luiz do Maranhão, au Brésil, et la ville de Québec, au Canada, ont cependant en commun un processus formel des interventions d'éclairage urbain, tant au niveau stratégique qu'au niveau du design. Par l'analyse comparative des deux villes portuaires, on fait ressortir les similitudes et les différences entre l'imagerie et l'imaginaire urbain. Plus spécifiquement, on aborde, tour à tour, les contextes environnementaux, culturels et institutionnels évoqués à la formulation du plan lumière et les (dis)fonctions de 'light design' fortement présent dans la conception. C'est tout ou moins, l'orientation d'un rapport plus large sur "la nature affective" (CHOAY, Françoise 1999) de l'action sur la ville éclairée.

81e Congrès de l'ACFAS

L'urbanité hors de la cité : péri-urbanité et civilité dans les écrits de Naomi Fontaine

Auteur : Hélène Destrempes
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Dans le cadre de cette communication, il sera plus spécifiquement question du rapport à l'espace et de cette quête d'urbanité, voire de civilité dans les écrits de Naomi Fontaine, une jeune auteure, originaire d'Uashat, qui a pubié en 2011 un essai littéraire retentissant, intitulé 'Kuessipan, à toi', et qui tient également depuis 2010 un blog sur les sujets d'actualité autochtone.

La ville se définit à la fois par sa configuration spatiale et son espace social.  Il s'agit ainsi d'un lieu habité et partagé; partagé en ce qu'il appelle des relations de voisinage et de côtoiement et/où des modalité de ségrégation sociale et spatiale. Vivre en ville ne correspond donc pas nécessairement à une expérience d'urbanité, au sens étymologique du terme, c'est-à-dire à un vivre-ensemble, fondé sur une éthique de coexistence civile.

Si la littérature autochtone d'expression française au Québec, et plus spécifiquement la littérature innue, fait peu de place à cette réalité urbaine, et se présente plus volontiers comme le théâtre d'une péri-urbanité, voire d'un non-lieu urbain, pour reprendre l'expression de Marc Augé, elle favorise cependant, sur le plan de l'imaginaire, l'émergence d'un tiers-espace (Bhabha, 1990), reflet de communautés en mutation, cherchant à définir et faire valoir l'epistemè autochtone.

81e Congrès de l'ACFAS

Risques, les OGMs et les populations vulnérables : l'état de l'art de la recherche au Canada et au Brésil

Auteur : Maria Olandina Machado
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Dans le cadre de la présente communication, je me propose de présenter les résultats préliminaires de l'étude que j'entreprends actuellement sur l'état de la recherche en sciences humaines au Québec et au Brésil en ce qui concerne l'utilisation des aliments génétiquement modifiés et la perception des risques par les acteurs concernés, en accordant une attention particulière aux populations vulnérables (minorités sociales, politiques, économiques, ethniques) ainsi qu'aux mécanismes institutionnels de régulation. Mon objectif est d'évaluer les principales convergences et divergences de ce champ dans les deux contextes afin d'être en mesure d'identifier des pistes de collaboration de recherche sur cette problématique.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

Le travail créatif entre la folie et la littérature : Lima Barreto et Émile Nelligan - vivre sur le bord

Auteur : Nádia Maria Weber Santos
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Cette communication démontre le lien entre le travail créatif dans la littérature et l´histoire de vie deux écrivains, l´un brésilien, Lima Barreto (1881-1922), et l´autre québecois, Émile Nelligan (1879-1941), qui nous ont laissé des grandes œuvres littéraires et en même temps ont été considéré comme fous et outsiders au cours de leurs vies. Barreto a été admis deux fois dans des asiles d´aliénés au Brésil, et au cours de ces hospitalisations il a beaucoup écrit, en transformant ainsi l´expérience de l´éxclusion en littérature. Ses écrits et son processus créatif dans ces circonstances sont attestés par la sensibilité de cet écrivain dans son 'Journal de l'Hospice', devenu le roman inachevé 'Cimetière des vivants'. Les images les plus belles et poétiques de la ville et de la mer, qu'il voyait à travers les fenêtres de sa chambre, sont mises en contraste avec ses pensées les plus profondes sur l'hôpital, la folie et la psychiatrie à l'époque. À son tour, Émile Nelligan a aussi été intérné la plupart de sa vie dans les asiles, depuis 1899, où il continuait à écrire. J´ai trouvé dans mes recherches à Québec des poèmes et d´autres écrits de Nelligan chez l´hospice ("carnets d´asile") qu´y sont mis en parallèle à ceux de Lima Barreto, ce qui démontre que le travail créatif a une forte influence sur une personne et une culture, et il est souvent une étape importante pour la transformation de l'individu, en tant qu´un être individuel et culturel dans une societé.

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

L'action collective pour lutter contre l'exclusion. Le cas de l'ASMARE (Association de catadores à Belo Horizonte - MG) au Brésil

Auteur : Nicholas Chatelain Lussier
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Face à la crise sociale et économique actuelle, l'économie sociale et solidaire apparaît pour plusieurs auteurs comme une solution pour les exclus. Au Brésil, les catadores illustrent parfaitement l'exclusion. Ceux-ci sont des travailleurs informels qui font la collecte de matières recyclables dans le but de les revendre et d'en tirer un petit profit, leur permettant ainsi de survivre. En œuvrant dans le secteur informel, les catadores n'ont droit à aucune protection sociale. Ils sont constamment dans une situation de vulnérabilité et lutte quotidiennement contre l'exclusion. Exploités par les 'atravessadores' (acheteurs de matières recyclables) et réprimés par les autorités publiques, certains d'entre eux sont venus former l'ASMARE, une association de 'catadores' de type productif visant à améliorer leurs conditions de vie et à lutter contre l'exclusion dont ils sont victimes. Elle est aujourd'hui la plus importante et la plus ancienne association de 'catadores' à Belo Horizonte.

Cette communication portera sur le parcours de l'ASMARE, c'est-à-dire, depuis sa formation en 1990 jusqu'à nos jours. Nous verrons comment, sous la forme d'une action collective, les 'catadores' de l'ASMARE tentent depuis plus de vingt ans à formaliser l'informel et à obtenir une reconnaissance pour leur travail. Nous présenterons nos résultats à partir d'un schéma d'analyse des initiatives locales qui nous permettra de retracer le parcours des luttes, des défis et des victoires des membres de l'association.

81e Congrès de l'ACFAS

Le travail des manucures : une comparaison Québec-Brésil

Auteur : Juliana Andrade Oliveira
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

La communication portera sur nos résultats préliminaires d'une recherche sur le travail des manucures brésiliennes, dans le cadre d'un doctorat en sociologie à l'Université de São Paulo et de mon stage doctoral à l'UQÀM. La recherche a le dessein d'étudier le processus de travail dans le secteur des services, particulièrement d'un service marqué par les rapports sociaux de genre, comme c'est le cas du travail des manucures.

Notre présentation portera sur les conditions de ce travail des manucures, et les principales caractéristiques du processus de travail pour essayer de répondre aux questions suivantes : est-ce que les caractéristiques culturelles de chaque collectivité (Brésil–Québec) ont une influence sur les conditions de travail des manucures ? Est-ce que la valorisation sociale de cette profession est semblable dans les deux sociétés ? Est-ce que les types de contrat de travail et les règles institutionnelles existantes dans chaque pays affectent l'interaction entre les manucures et les clientes ?

Nous avons utilisé une méthodologie qualitative axée sur l'approche dramaturgique d'Erving Goffman pour comprendre différentes dimensions, comme le travail émotionnel, le travail esthétique et leurs influences sur les rapports sociaux de genre. Nous avons observé le travail des manucures à São Paulo et à Montréal (Québec). Nous avons aussi mené des entrevues semi-structurées de longue durée (en moyenne 2h) qui ont été enregistrées avec des manucures à São Paulo.

81e Congrès de l'ACFAS

Paradigmes du développement régional et local : une étude comparative entre le Brésil et le Canada - le cas du Québec

Auteur : Luciana Vargas Netto Oliveira
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Cette communication a pour but d'analyser les paradigmes du développement régional et/ou local qui peuvent être identifiés au Brésil et au Canada, plus spécialement au Québec, dans les trente dernières années. Dans la première partie, nous procédons à une revue de littérature pour mieux comprendre ces concepts et les contextes (où, quand et pourquoi) où les termes "développement régional" et "développement local" ont été mobilisés parce qu'ils peuvent varier selon les écoles des pensées, les époques et les différents pays.

Dans la deuxième partie, nous expliquons le cas du Brésil à partir de sa (re) démocratisation dans les années 1980 et de sa nouvelle Constitution de 1988, qui a apporté plusieurs modifications légales et institutionnelles par rapport au développement brésilien. Ensuite, nous procédons à l'analyse objective des politiques nationales de développement régional/local mises en oeuvre au pays jusqu'à l'institutionnalisation d'une politique nationale de développement régional en 2007.

Enfin, dans la troisième partie, nous étudions le développement régional/local au  Canada, spécialement le cas du Québec avec ses particularités historiques et culturelles, qui ont mené à la réalisation d'expériences de concertation et de développement plus localisées. Ces expériences étaient suffisamment intéressantes pour que certains auteurs parlent d'un "modèle québécois".

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières
81e Congrès de l'ACFAS

Images et discours sur soi et sur l'autre : le cas du cinéma québécois d'aujourd'hui

Auteur : Sergio BARBOSA DE CERQUEDA
Colloque    340 - Québec-Brésil : les savoirs en contact pour des nouvelles frontières

Notre présentation a pour but d'analyser des images et des discours qui nous parlent des identités en négociation dans le Québec d'aujourd'hui, à partir du contact entre des lieux de mémoire hérités du parcours de la communauté canadienne française dans l'espace nord-américain et des lieux de mémoires ébranlés et reconstruits, soit par la constitution de ce qu'on appelle une société québécoise dès les années 60, soit par l'intégration continue des nouveaux arrivants dans cette collectivité. Pour cela, nous travaillerons avec les notions de 'lieux de mémoire' (Pierre Nora) et d''identité narrative' (Paul Ricoeur) pour l'analyse des films 'Terre d'accueil: trente ans plus tard' (2010) et 'Monsieur Lazhar' (2011). Cet exercice nous sera donc utile pour une discussion sur ce qu'on pourrait concevoir aujourd'hui comme un récit sur la collectivité québécoise en transformation dans un monde en profonde mutation, partagé entre la préservation des valeurs constitutives d'une identité historiquement construite et le défi d'intégration des discours de/sur l'autre. Car, au-delà de notre regard sur une réalité spécifique, dans notre cas la société québécoise, il s'agit ici d'un débat présent dans nos sociétés actuelles : il suffit de penser aux retentissements sémantiques des expressions telles que globalisation et mondialisation des pratiques culturelles ou au rôle des productions filmiques dans l'imaginaire collectif de nos jours.