Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

Synthèse

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Réappropriation et renouveau culturel : l'exemple du tambour de bois plié chez les Haida

Auteur : Julian Whittam
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Entre 1897 et 1968, les restes humains de cent quarante-huit personnes de la Nation Haida ont été collectionnés et conservés au Musée canadien des civilisations. En août 2000, les ancêtres des Haidas ont été rapatriés de Gatineau à Haida Gwaii. Trois objets, incluant un grand tambour fait en bois plié, ont suivi le même chemin, prêtés à long terme au Centre culturel de Haida Gwaii. Figure représentative du processus de rapatriement, le tambour a été acquis par le Musée des civilisations en même temps que les restes humains. Il a été redécouvert par les Haidas et ceux-ci en ont joué au musé…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Créer un environnement virtuel de recherche inclusif : le «Reciprocal Research Network» initié en Colombie-Britannique

Auteur : Susan Rowley
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Le «Reciprocal Research Network» (RRN, ) est un environnement virtuel basé sur la collaboration et la réciprocité. Co-dévellopé par trois communautés autochtones de Colombie-Britannique   — Musqueam Indian Band, Stó:lo Nation/Tribal Council, and the  U'mista Cultural Society —  , et le musée d'anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique, avec la participation d'une douzaine d'autres institutions culturelles, le réseau se propose d'explorer et de mettre en valeur les collections des musées et des archives concernant le patrimoine culturel des Premier…

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Tshiue-natuapahtetau : Le retour des objets du patrimoine, vers un mieux-être individuel et communautaire

Auteur : Bibiane Courtois
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Bibiane Courtois est membre de la communauté ilnue de Mashteuiatsh. Elle a fait carrière comme infirmière et administratrice dans le domaine de la santé. Elle fut directrice du conseil d'administration puis Présidente de l'Association des femmes autochtones du Québec. De 2003 à 2007, elle a été directrice du Musée amérindien de Mashteuiatsh, très active dans l'ouverture communautaire qui a caractérisé ces années au musée. Sa conscience du patrimoine issue de sa famille et son désire de mieux-être pour sa communauté l'ont amenée à s'intéresser au rapatriement d'objets culturels. Une réflexi…

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Reconstitution du patrimoine culturel et gouvernance : regards d'acteurs patrimoniaux Míkmaq sur leur pratique

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Engagées dans la gouvernance de leur culture et de leur développement, plusieurs collectivités autochtones mettent de l'avant des actions destinées à se rapproprier leur patrimoine culturel, et à promouvoir la relation entre leur territoire et leur mode de vie. L'analyse compréhensive de six récits de pratique, recueillis dans deux institutions muséales de la nation Míkmaq, met en lumière la façon dont ces professionnels conçoivent leur engagement dans la reconstitution du patrimoine culturel et comment ils essaient, au quotidien, d'articuler la relation entre deux composantes qui se retro…

81e Congrès de l'ACFAS

Kigibiwewidon,  le retour des restes humains et objets culturels significatifs : la démarche des Anishinabeg de Kitigan Zibi

Auteur : Anita Tenasco
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Anita Tenasco est membre de la communauté Anishinabeg de Kitigan Zibi. Partenaire du projet d'Alliance de recherche universités-communautés sur le rapatriement des objets et la reprise de contrôle du patrimoine par les Autochtones, elle nous relate ici le parcours de sa communauté dans la défense du respect des sépultures anciennes sur leur territoire, le retour et le réenterrement des restes humains et objets associés qui était en possession du Musée canadien des civilisations, en 2005. Elle abordera aussi les enjeux de la démarche actuelle de recherche sur le rapatriement en lien avec de…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Reprendre leur territoire : le cas du Peuple Saramaka contre État du Suriname

Auteur : Richard Price
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Le dernier livre de Richard Price, Peuple Saramaka contre État du Suriname : combat pour la forêt et les droits de l'homme a pour sujet un peuple, les menaces qui pèsent sur sa forêt et son combat pour tenter de protéger son mode de vie en se saisissant des instruments juridiques internationaux des droits de l'Homme. Les Marrons saamaka, des descendants d'esclaves africains auto-libérés qui vivent dans la forêt tropicale de la République du Suriname, mènent depuis des années leur propre campagne. En 2007, la Cour Interaméricaine des Droits de l'Homme rendit en leur faveur un jugement qui f…

81e Congrès de l'ACFAS

Le musée comme représentation symbolique du territoire : les enjeux du rapatriement

Auteur : Élise Dubuc
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
Entreprendre une recherche sur le rapatriement ouvre une porte sur une scène encombrée par l'histoire du colonialisme, l'assimilation des peuples, le destin des êtres, la vie étrange des objets, leurs déplacements, ce dont ils sont investis : savoirs et âmes. L'idée de départ est de suivre un homme, Frank Gouldsmith Speck (1881-1950), ses pérégrinations et ses collectes entre les Etats-Unis et le Canada qui l'ont menées aujourd'hui à réunir deux communautés dans leurs démarches d'affirmation culturelle et à engager des musées dans une médiation des objets du passé devenus enjeux contempora…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

La réappropriation du patrimoine autochtone : des enjeux de propriété intellectuelle et d'éthique

Auteur : Murielle Nagy
Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins
La réappropriation du patrimoine autochtone comporte des enjeux importants de propriété intellectuelle et d'éthique. Cette communication présentera le contexte dans lequel les peuples autochtones ont revendiqué leur patrimoine culturel matériel et immatériel au niveau politique, auprès de musées et dans la recherche. La deuxième partie montrera comment cette réappropriation culturelle se réalise, en donnant quelques exemples de collaborations entre peuples autochtones et musées au Canada, aux États-Unis et au Groenland. Suivront également des commentaires concernant des expositions autocht…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 335 - Possession, dépossession et repossession. Le rapatriement du patrimoine autochtone à la croisée des chemins

81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle de la traduction de littérature catalane vers l'espagnol pendant la dictature franquiste

Auteur : Maria Dasca
Colloque : 338 - La traduction comme frontière
Objet de persécution, la littérature catalane publiée entre 1950 et 1975 subit des problèmes pour reprendre le contacte avec les lecteurs. Certains écrivains en catalan, tels que les romanciers Mercè Rodoreda et Francesc Benguerel, essayent d'élargir la diffusion de leur œuvres à travers la traduction (ou auto-traduction) vers l'espagnol. Dans ce processus, ils introduisent des changements dans la conception et révision de leurs textes. Dans ce sens, la traduction entre des langues proches peut être considérée comme une partie intégrante du processus de création. Cette opération n'est poss…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 338 - La traduction comme frontière

81e Congrès de l'ACFAS

La traduction du discours de Philadelphie : une frontière culturelle, paradigmatique et stratégique 

Auteur : Delphine Olivier-Bonfils
Colloque : 338 - La traduction comme frontière
Le 18 mars 2008, Barack Obama, alors sénateur de l'Illinois et candidat à l'investiture du parti démocrate pour l'élection présidentielle américaine de novembre 2008, exprimait au musée de la Constitution de Philadelphie ses convictions sur les rapports raciaux aux États-Unis lors d'un discours acclamé par la presse internationale, dont la traduction en français était publiée dès mai 2008 par la maison Grasset (Paris). Il apparaît que, loin de n'être qu'un texte frontière de plus entre États-Unis et Europe francophone, cette traduction constitue également une frontière entre politique et h…

81e Congrès de l'ACFAS

Lectes et gabarits : imaginaire translectal dans Allah n'est pas obligé 

Auteur : Christian Uwe
Colloque : 338 - La traduction comme frontière
La question de la traduction peut faire l'objet de plusieurs approches parmi lesquelles la perspective théorique de la traductologie, celle du praticien-traducteur ou encore selon une conjugaison des deux perspectives. Il arrive cependant que la littérature se saisisse aussi — et d'emblée — du problème des frontières linguistiques et/ou lectales auquel, du reste, les œuvres littéraires ne semblent guère pouvoir échapper. Si ces frontières sont intuitivement conçues entre deux langues différentes, il n'est pas moins vrai qu'elles peuvent aussi contribuer à révéler la pluralité inhérente à u…

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 338 - La traduction comme frontière

81e Congrès de l'ACFAS

Frontière et évangélisation : l'importance de la traduction 

Auteur : Jonathan Crête
Colloque : 338 - La traduction comme frontière
Dès sa fondation en 1540 à Rome, la Compagnie de Jésus franchit les frontières afin d'évangéliser les peuples éloignés de Rome et de combattre l'hérésie. En 1570, plusieurs membres de la Compagnie se rendent en Amérique dans l'objectif de convertir les autochtones à la foi catholique. Les jésuites sont les derniers à prendre part à la conquête spirituelle du Nouveau Monde, et les premiers à quitter celui-ci en 1767, ce qui ne les a pas empêchés d'avoir un  impact considérable sur l'évangélisation des autochtones par le biais de leurs activités langagières. Dans une approche descriptive (To…

81e Congrès de l'ACFAS

Les paratextes de traduction : zones marginales, zones frontalières

Auteur : Marie-Alice Belle
Colloque : 338 - La traduction comme frontière

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 338 - La traduction comme frontière


Autre type de recherche