Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

La phénoménologie dans Être et Temps de Heidegger

Auteur : Charlotte Sabourin
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
C'est sans doute au §7 d'Être et Temps que Heidegger développe le plus complètement sa conception de la phénoménologie, encore qu'il prétende s'en tenir ici à un simple « préconcept ». La phénoménologie repose sur une compréhension du phénomène comme « le manifeste », donc comme ce qui se montre, se donne à voir. Or, pour Heidegger, ce qui se montre peut fort bien se montrer tel qu'il n'est pas, sous le couvert de l'« apparence ». De fait, le phénomène insigne que doit faire voir la phénoménologie, soit l'être de l'étant, a succombé au recouvrement, et plus précisément au rec…

81e Congrès de l'ACFAS

Vache à lait : dix mythes de l'industrie laitière

Auteur : Elise Desaulniers
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Notre attachement au lait est construit sur des mythes. Nous sommes les vaches à lait de l'industrie laitière, qui, à force de campagnes publicitaires « sources de réconfort » et de lobbying bien pensé, a réussi à se doter de consommateurs réguliers et satisfaits. Or, on sait que boire du lait n'est pas essentiel : les trois quarts des humains ne peuvent le digérer. Ce sont les nutriments du lait qui sont essentiels – des nutriments qu'on peut facilement trouver dans les végétaux. Mais si boire du lait n'est pas essentiel, élever des centaines de milliers de vaches dans la souffrance ne l'…

81e Congrès de l'ACFAS

Étude d'un cas sympathique : le problème du bégaiement chez David Hume

Auteur : Marie-hélène Audy
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans le chapitre 5 de l'Enquête sur les principes de la morale, David Hume présente plusieurs exemples afin d'expliquer pour quelles raisons l'utilité est une caractéristique qui est ordinairement agréable pour les individus. Il a alors souvent recours à la sympathie et laisse entendre qu'elle joue un rôle non-négligeable dans l'appréciation de l'utilité. Cependant, toute la question est de savoir à quelle espèce de sympathie on a affaire car les exemples sont variés et suffisamment différents pour que l'on puisse douter qu'une seule espèce de sympathie soit toujours à l'œuvre... Ai…

81e Congrès de l'ACFAS

Le bien attributif, le « bon pour », et la condition de leur pertinence morale

Auteur : Antoine C. Dussault
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Les approches méta-éthiques néo-aristotéliciennes (ex.: Thomson 2008; 2003; Foot 2003; Hursthouse 1999) tentent de naturaliser le bien moral via la notion de « bien attributif » développée par Geach (1956). Cette notion tente d'élucider le bien moral par la relation d'exemplarité que possède un individu avec la classe à laquelle il est réputé appartenir. J'argumenterai d'abord que ces approches ne parviennent pas à articuler une notion de bien qui soit directement pertinente pour l'éthique, mais qu'elles formulent plutôt une notion de « bon pour » (goodness for) parallèle à celle dé…

81e Congrès de l'ACFAS

Le constructivisme humien et le problème de l'objectivité

Auteur : Patrick Turmel
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le constructivisme en méta-éthique est souvent présenté comme une troisième voie face à l'alternative réductrice entre un réalisme moral qui doit postuler l'existence de propriétés métaphysiques difficilement conciliables avec le monde naturel et un antiréalisme qui rend bien compte de sa force motivationnelle ou de ce que l'on appelle parfois l'exigence pratique de la morale, mais au prix de son objectivité. Le constructivisme se présente ainsi comme une position antiréaliste, qui reconnaît tout de même une objectivité aux valeurs ou aux normes. À première vue, le constructivisme humien d…

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

La métaphysique du jeune Marx et sa conception de la pratique philosophique

Auteur : Arnaud Theurillat-Cloutier
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Nous tenterons dans cette communication de mettre en lumière la métaphysique du jeune Marx, comprise comme synthèse d'une ontologie de l'agir et d'une ontologie de la relation. Elle nous permettra de présenter l'originalité de la position de Marx face à l'idéalisme allemand et au matérialisme de Feuerbach. Sa position métaphysique nous portera à tirer les conséquences qui s'imposent sur sa conception de la pratique philosophique.

81e Congrès de l'ACFAS

Période de questions

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

La normativité de l'indétermination : quand l'accès épistémique limite la comparabilité

Auteur : Jean-Charles Pelland
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Traditionnellement, lorsque nous comparons deux objets par rapport à une valeur, nous avons trois choix pour exprimer la relation qui tient entre eux : meilleur, pire, ou égale. Or, certaines publications récentes tentent d'élargir l'espace conceptuel de la comparabilité en y ajoutant une quatrième relation, celle de la parité. Dans cette présentation, nous présentons un argument selon lequel cette notion ne peut rendre justice à l'indétermination, et, par conséquent, modifie la notion d'erreur de manière à rendre cette dernière inutile et contre-intuitive. Plus particulièrement, nous prop…

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Un concept de santé écosystémique à la fois normatif et naturalisé

Auteur : Antoine C. Dussault
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le concept de santé écosystémique, bien qu'il soit régulièrement invoqué par plusieurs écologues et environnementalistes, a généralement été considéré suspect par les philosophes qui s'y sont intéressés. Un premier problème associé au concept est celui de sa normativité. Le concept de santé semble être chargé axiologiquement, et devoir nécessairement se fonder sur des valeurs. Cela a souvent valu au concept l'accusation d'être un moyen détourné par lequel les écologues pourraient imposer leurs propres points de vue axiologiques sous le couvert d'un terme en apparence scientifique. Un secon…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Espace et géopolitique contemporaine : le sens du territoire planétaire

Auteur : Louis-étienne Pigeon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
À l'heure de la globalisation, les grandes puissances occidentales ont déjà étendu leurs réseaux d'influence ou de contrôle sur l'ensemble du globe. Cette mouvance s'est effectuée largement par la conquête militaire, qui implique des occupations territoriales formelles, ou par des formes d'expansion culturelle qui incorporent les territoires visés au sein de la sphère d'influence du monde moderne. Ainsi peut-on admettre qu'il existe désormais une certaine homogénéité du territoire mondial : la géographie l'a cartographié, exploré et systématisé. On définit le territoire par la géographie n…

81e Congrès de l'ACFAS

Travailler et servir : linéaments d'une phénoménologie de l'esclave chez Husserl

Auteur : Jean-Sébastien Hardy
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

"Synthèse du volet éthique" et discussion générale

Auteur : Ryoa Chung
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Réfléchir à l'enseignement et à l'apprentissage du travail corporel inscrit dans une formation en interprétation théâtrale

Auteur : Marie-Eve Skelling Desmeules
Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique
Le corps de l'acteur étant son principal outil, le travail corporel s'avère fondamental à la formation en interprétation théâtrale. Bien qu'il soit valorisé par les programmes d'étude, celui-ci y reste pourtant trop peu détaillé et fait fréquemment l'objet d'une mécompréhension et d'un inconfort. C'est par une démarche ethnographique que cette étude propose de dégager une meilleure compréhension de la culture particulière d'une institution québécoise de formation de l'acteur professionnel au regard du travail corporel. S'intéressant au vécu des participants lié au travail du corps ainsi qu…

81e Congrès de l'ACFAS

Accomplir un retournement de la commande : réfléchir à la formation artistique à partir d'une résistance fertile, nécessaire à l'artiste

Auteur : Joëlle Tremblay
Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique
Dans le cadre d'un projet de recherche doctorale visant la modélisation d'une pratique artistique avec des communautés variées, les actes et les principes sur lesquels ils se fondent ont été saisis et représentés. Au troisième acte s'accomplit un « retournement » de la commande de départ. Ce concept opératoire est central. En effet, c'est au moment où l'artiste s'engage dans la conception de l'œuvre qu'il résiste pour affirmer une singularité précieuse, la sienne et celle de la communauté impliquée, au cœur même du processus collaboratif de création collective.Dès qu'une personne em…

81e Congrès de l'ACFAS

Réflexions sur l'approche par compétence dans la formation en arts

Auteur : Pierre Gosselin
Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique
Dans le cadre d'un projet de recherche qui a débuté à l'automne 2010, nous sommes amenés à réfléchir et à nous positionner par rapport à l'approche par compétence en enseignement des arts. Cette approche qui nous est dévolue et qui est souvent décriée parce que trop alignée sur le savoir agir et la performance soulève plusieurs questions qui, de façon récurrente, viennent hanter nos travaux. Que signifie être compétent en création artistique? En quoi le compétent en art diffère-t-il du compétent dans les autres domaines disciplinaires? Le système de l'art qui prend place dans nos sociétés …

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique

81e Congrès de l'ACFAS

Art dramatique : contextes et conditions favorables au développement de la compétence collective

Auteur : Chantale Lepage
Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique
Si les compétences individuelles ont été au cœur de la révision du curriculum scolaire, « […] il est probable que la première décennie du troisième millénaire mette au premier plan les volontés de promouvoir les compétences collectives » (Le Boterf, 2000, p.6). Si les compétences développées en art dramatique sont souvent examinées dans une perspective de développement individuel, elles sont presque toujours développées en interaction avec les autres. Devant la complexité de certains contextes d'apprentissage et la diversité des ressources à déployer à l'intérieur de projets, les élèves sa…

81e Congrès de l'ACFAS

Un nouveau regard sur l'enseignement de l'expérience esthétique : pour une mise en commun des modèles de Housen et de Csikszentmihalyi et Robinson

Auteur : Catherine Nadon
Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique
Dans le cadre de cette communication, il sera question de scruter la notion d'expérience esthétique à la lumière de deux modèles complémentaires. Le modèle de Housen (1983), dont l'originalité réside encore aujourd'hui dans le fait d'analyser l'expérience esthétique comme se développant de manière évolutive en cinq stades, gagne à être structuré par l'éclairage qu'en font Csikszentmihalyi et Robinson (1990). Ayant mené une étude sur la structure même de l'expérience esthétique, ces derniers ont mis en évidence quatre grandes composantes de ce concept : soit les dimensions perceptuelle, émo…

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 321 - Réfléchir à la formation artistique


Autre type de recherche