Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Uniquement pour l'édition en cours
81e Congrès de l'Acfas

La normativité de l'indétermination : quand l'accès épistémique limite la comparabilité

Auteur : Jean-Charles Pelland
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Traditionnellement, lorsque nous comparons deux objets par rapport à une valeur, nous avons trois choix pour exprimer la relation qui tient entre eux : meilleur, pire, ou égale. Or, certaines publications récentes tentent d'élargir l'espace conceptuel de la comparabilité en y ajoutant une quatrième relation, celle de la parité. Dans cette présentation, nous présentons un argument selon lequel cette notion ne peut rendre justice à l'indétermination, et, par conséquent, modifie la notion d'erreur de manière à rendre cette dernière inutile et contre-intuitive. Plus particulièrement, nous prop…

81e Congrès de l'Acfas

Un concept de santé écosystémique à la fois normatif et naturalisé

Auteur : Antoine C. Dussault
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le concept de santé écosystémique, bien qu'il soit régulièrement invoqué par plusieurs écologues et environnementalistes, a généralement été considéré suspect par les philosophes qui s'y sont intéressés. Un premier problème associé au concept est celui de sa normativité. Le concept de santé semble être chargé axiologiquement, et devoir nécessairement se fonder sur des valeurs. Cela a souvent valu au concept l'accusation d'être un moyen détourné par lequel les écologues pourraient imposer leurs propres points de vue axiologiques sous le couvert d'un terme en apparence scientifique. Un secon…

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Rhétorique et commandement chez Aristote

Auteur : Zoli Filotas
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans la Rhétorique, Aristote distingue trois sortes de « preuves » ou « modes de persuasion »: on peut persuader, dit-il, non seulement avec l'argument même, mais aussi avec les émotions de l'auditeur et avec des preuves qui « sont dans le caractère de l'orateur ». Je m'intéresserai aux aspects politiques et éthiques de cette dernière sorte de persuasion. Que ce passe-t-il au niveau psychologique et épistémique lorsqu'un auditeur est persuadé non par le contenu d'un discours, le logos même, mais par le caractère de l'orateur? Est-ce que l'auditeur peut faire preuve de r…

81e Congrès de l'Acfas

Husserl.  La réduction phénoménologique et la transformation du monde

Auteur : Rudolf Boutet
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Pour le Husserl des Idées directrices pour une phénoménologie (1913), il n'est pas question de se demander de quelle façon la philosophie peut transformer le monde. La philosophie, en tant que phénoménologie transcendantale, se définit d'emblée comme modification du monde, en tant qu'elle renverse le rapport de priorité ontologique entre le monde et la conscience. Dans la fameuse réduction phénoménologique, le monde apparaît dès lors comme constitué au sein de la conscience, relatif à ses propres opérations. Qui plus est, c'est la transcendance même du monde qui devient le produit d…

81e Congrès de l'Acfas

Après, on fait quoi? Indignation et démocratie au jour le jour

Auteur : Alain Saulnier
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
"Le temps n'est pas qu'à l'indignation, il est aussi à la responsabilisation des citoyens, des élus, des fonctionnaires." (Le Devoir, 4 février 2013) Les révélations des journalistes d'enquête et les témoignages entendus à la Commission Charbonneau ont tôt fait de nous indigner. On ne croyait pas notre démocratie si mal en point. Et pourtant, si. Mais après la corruption, la collusion, on fait quoi? L'indignation, oui, mais la démocratie au jour le jour, c'est aussi notre responsabilité afin de redonner un sens et une cohésion à la vie en société? 

81e Congrès de l'Acfas

Explication et volume en phase en génétique des populations

Auteur : Laurent Jodoin
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La relation entre la mécanique statistique et la génétique des populations a une longue histoire. Deux articles récents (Sella & Hirsh 2005 ; Barton & Coe 2009) empruntent au formalisme de la mécanique statistique afin d'expliquer, par analogies formelles, certains phénomènes de la dynamique évolutionnaire. Ainsi, dans l'un des modèles, l'« entropie » S exprimerait la « tendance des populations, ceteris paribus, à adopter des états macroscopiques pouvant être réalisés selon un volume plus grand dans l'espace des séquences, donc vers des S plus grandes ». De sorte que la stratégie explicati…

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Le Traité de la nature humaine de Hume comme tentative de modélisation de l'esprit humain

Auteur : Kim Noisette
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Depuis plusieurs décennies, les commentateurs de la pensée de Hume en donnent une interprétation de plus en plus positive, à rebours d'une lecture plus ancienne qui insistait essentiellement sur son scepticisme. Notre projet s'inscrit dans cette nouvelle tendance. En effet, le Traité de la nature humaine développe un ensemble de principes de façon systématique qui constituent une conception organisée de l'esprit humain. Le Traité peut-il être lu comme une tentative de modélisation de l'esprit humain, et dans quelle mesure? L'énonciation de principes fondamentaux formalisables…

81e Congrès de l'Acfas

Bien-être, satisfaction des préférences et comparaisons interpersonnelles d'utilité

Auteur : Mauro Rossi
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
In his article, “The Impossibility of Interpersonal Utility Comparisons” (1995), Daniel Hausman has argued that the preference satisfaction theory of wellbeing should be rejected on the ground that it leads us to make morally unacceptable interpersonal comparisons of wellbeing. Hausman's argument rests on three claims. (I) An individual's wellbeing is determined by the degree to which her preferences are satisfied. (II) The degree to which her preferences are satisfied is given by the relative position of the realised prospect in that individual's preference ranking. (III) While the zero-o…

81e Congrès de l'Acfas

Les droits fondamentaux des animaux : une approche anti-spéciste

Auteur : Valéry Valery.giroux@umontreal.ca
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
L'homme utilise d'innombrables animaux pour son bénéfice, de manières qui paraîtraient scandaleuses s'il s'agissait d'êtres humains. Or, depuis Aristote, nous admettons que, pour traiter des individus de manières distinctes, il faut pouvoir identifier une différence entre eux qui justifie la différence de traitement. Opérer une discrimination injustifiée en fonction de l'espèce relèverait du spécisme et serait moralement aussi condamnable que racisme et le sexisme. S'il est souvent approprié de distinguer entre l'homme et les autres animaux, certaines discriminations soulèvent pourt…

81e Congrès de l'Acfas

Mobilité, justice et milieu urbain

Auteur : Louis-Étienne Pigeon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le milieu urbain contemporain est la forme paradigmatique de l'espace de la modernité. Ses structures spatiales et ses lieux propres procèdent ainsi d'une technique moderne dont la nature et les effets influencent l'ensemble des dimensions de l'expérience humaine. De ces dimensions, la mobilité en est une qui révèle toute la puissance de la technique moderne, mais aussi ses insuffisances. La conception technique (moderne) de la mobilité urbaine induit notamment des problèmes de justice, tant au plan environnemental qu'humain.

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pierre Perrault ou le territoire de l'âme déserté

Auteur : Raphaël Zummo
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
L'homme a été déclaré largement coupable de la crise environnementale et, quand on le considère comme victime, on cible essentiellement ses conditions de possibilité écologiques d'existence, avec pour horizon des scénarios catastrophes toujours plus plausibles. L'inquiétude sur ce registre est profondément fondée, mais, en creux, la mise en péril de la culture immatérielle demeure par trop impensée. Le traitement de la crise environnementale en termes de territorialité peut contribuer à combler ce vide. Car le territoire, c'est la terre changée en pays et c'est l'homme changé par la terre …

81e Congrès de l'Acfas

Contribution du chercheur métissé pour penser les problèmes publics

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Si la valeur des approches disciplinaires et des théories à grande portée n'est plus à prouver, celle des approches métissées ou interdisciplinaires, comme on les désigne souvent, sont encore mises en doute dans certains cercles académiques. En effet, éclectisme, bricolage théorique, pluralité interprétative, recherche empirique ou qualitative et approche inductive sont souvent des expressions à connotation péjorative, sous-tendant des recherches qui s'en réclament qu'il s'agit de formes non seulement moins « scientifiques » de faire de la recherche, mais aussi moins « nobles » de faire de…

81e Congrès de l'Acfas

À quel(s) pouvoirs la philosophie est-elle à même d'être candidate aujourd'hui? La question des compétences du philosophe

Auteur : Alain Renaut
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
En 150 ans, la philosophie a dû accepter de reconnaître, de gré ou de force, une  réduction incomparable de ses compétences. Certaines lui ont été confisquées, en totalité ou en partie, par de nouvelles sciences, humaines, sociales ou politiques – ou par des sciences de la nature aussi anciennes que celles du vivant. A d'autres compétences, elle a su renoncer de son propre chef, devant ses propres échecs ou sous la critique sans concession qu'elle a su faire d'elle-même, en déclarant closes les interrogations spéculatives sur le monde, l'âme, Dieu. Ne prétendant plus être roi, sachant qu'i…

81e Congrès de l'Acfas

Luxe, nécessité, souffrance : pourquoi je ne suis pas carnivore

Auteur : Stevan Harnad
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences cognitives, Stevan Harnad est végétarien depuis 50 ans. Il peut témoigner du fait que nous n'avons pas besoin de manger des animaux pour survivre et être en santé. Pourtant, lorsque nous prenons conscience de ce que nous faisons subir quotidiennement aux animaux sans sourciller et sans en perdre l'appétit, il faut bien se demander : sommes-nous psychopathes ?


Autre type de recherche