Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

Servitude volontaire et amitiés libertaires

Auteur : Hélène CAZES
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Si le Discours sur la servitude volontaire d'Étienne de la Boétie est peu commenté par « l'ami » Michel de Montaigne dans les Essais, en revanche il l'est, avec ampleur, dans le souvenir collectif d'une pensée libertaire, ou libérale, ou individualiste, de la désobéissance civile et de la citoyenneté contractuelle. Je veux interroger ici le succès moderne de ce court traité à deux aunes : celle de la jeunesse, celle de l'amitié. D'abord, la catégorie « d'œuvre de jeunesse », lancée par les premiers éditeurs du texte et par Montaigne lui-même, garantit-elle la liberté  au rega…

81e Congrès de l'ACFAS

Réflexions au sujet de la migration du labeur des soins maternels : le dilemme des nounous

Auteur : Ryoa Chung
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans le cadre de cette présentation, nous discuterons du phénomène contemporain de la migration du labeur des soins maternels ou, en d'autres termes, du problème des « nounous ». En effet, de plus en plus nombreuses sont les femmes ressortissantes d'autres nationalités qui viennent migrer dans les pays les plus riches de l'Occident afin de trouver du travail domestique. Parmi ces femmes provenant de pays plus défavorisés, on dénombre un nombre important de « nounous » qui ont délaissé leurs propres enfants derrière elles afin de pouvoir trouver un emploi mieux rémunéré en s'occupant des en…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Scepticisme et cartésianisme : à propos du monde sensible

Auteur : Joël Boudreault
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le problème de l'existence effective du monde sensible a préoccupé les philosophes sceptiques depuis l'Antiquité et les philosophes modernes ne font pas exception. L'attention particulière que Descartes accorde à ce problème montre bien l'importance de cette question quant au fondement de la philosophie et des sciences. En effet, dans ses Méditations,Descartes résout ce problème grâce à sa preuve de l'existence de Dieu et de sa bonté nécessaire. Par contre, sa solution résout-elle vraiment le problème de manière à convaincre un sceptique? Il semble que non, du moins c'est ce q…

81e Congrès de l'ACFAS

Platon, la philosophie et l'ordre du discours

Auteur : Ugo Gilbert Tremblay
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Ainsi ce colloque serait-il placé sous le signe de l'adisciplinarité. Le geste n'est pas banal. À son fondement se discerne un irrépressible besoin de décloisonnement. Il faudrait faire tomber les murs. Retrouver l'indistinction des origines. S'arracher au poids funeste des frontières. Le mot d'ordre pourrait être : libérons les flux du discours, par-delà les obsessions/fixations qui le sédimentent. Il faudrait en quelque sorte élire domicile dans la conjonction, s'arrêter un instant à ce qui passe, à ce qui se passe, dans le et (Deleuze), dans l'interstice a priori si…

81e Congrès de l'ACFAS

L'Animal souffre-t-il en droit ?

Auteur : Martine Lachance
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
S'il est indéniable que les autorités prêtent aujourd'hui davantage attention aux inquiétudes soulevées par la population quant à la douleur, la détresse et autres formes de souffrance infligée aux animaux, la volonté d'assurer leur protection juridique demeure pour certains indécente. Pourtant, à travers l'histoire, les philosophes et les savants ont envisagé, refusé puis admis la notion de douleur en l'animal. Le discours scientifique – considéré en occident comme détenteur de la vérité – a par la suite pris la relève, en établissant les balises scientifiques de cette douleur. Malheureus…

81e Congrès de l'ACFAS

Épistémologie animale – Les animaux savent-ils ce qu'ils font?

Auteur : Vincent Duhamel
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Les épistémologues ont longtemps évité de parler de connaissance animale, pensant que les animaux non humains ne peuvent s'élever aux standards à satisfaire pour se qualifier comme sujet épistémique c'est-à-dire pour savoir quoique ce soit. Je tenterai de démontrer que les difficultés liées à la connaissance animale sont largement dues à ce que Wittgenstein identifiait comme une cause principale de maladie philosophique : une pensée s'abreuvant toujours aux mêmes exemples. En attirant l'attention sur la face pratique de la connaissance, le savoir-faire et la familiarité acquise par …

81e Congrès de l'ACFAS

Les modes de transport et le sens du territoire urbain : mise en perspective des expériences des femmes et des minorités

Auteur : Fannie Bélanger-Lemay
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Cette conférence exposera comment les modifications des réglementations du transport urbain s'imposent différemment à certains groupes par deux exemples : l'automobilisation et la création récente des zones piétonnes. L'imposition de l'automobile comme mode de transport dominant dans les villes s'est accompagnée d'une restriction des mouvements des piétons et des autres usagers de la rue, pour leur propre sécurité. Cette restriction de l'usage du territoire urbain pour permettre la mobilité de certains au cours du XXe siècle est l'histoire de la restriction de la mobilité fémini…

81e Congrès de l'ACFAS

Le jeu de l'illusion

Auteur : Valérie Roberge
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Prenant comme point de départ l'idée selon laquelle la fiction influence et transforme à la fois nos idées et nos émotions en nous permettant de vivre une expérience personnelle unique, singulière, nous supposons que l'illusion d'une œuvre d'art, peu importe laquelle, permet de briser les illusions que nous entretenons sur la réalité, donc de changer nos idées, nos conceptions, et parallèlement, de changer le rapport que nous entretenons avec le monde.C'est ce thème que nous aimerions aborder en réfléchissant à la portée du jeu de représentations qu'une œuvre propose et fait vivre a…

81e Congrès de l'ACFAS

Épistémologie rossienne

Auteur : Mark Nelson
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
How far do the parallels between ethics and epistemology extend?  To pursue this question, I pick an attractive ethical theory, then model an epistemological theory on it as closely as possible.  The ethical theory is W.D. Ross's theory of obligation in The Right and the Good, which is distinctively pluralist, defeasibilist, and intuitionist.  The epistemological theory is a ‘Rossian epistemology', based in part on William Alston's ‘Doxastic Practice Epistemology'.  The resulting epistemic theory is also pluralist, defeasibilist, and intuitionist, and (according to me) just as attra…

81e Congrès de l'ACFAS

Le visage non-humain

Auteur : Pier-André Doyon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La philosophie de Levinas propose une clé d'interprétation de la relation éthique et des impératifs qu'elle impose au sujet. La notion de visage peut nous aider à penser la responsabilité envers l'Autre. Sa contribution, en tant que philosophie continentale dans les études animales, où la philosophie analytique et l'utilitarisme sont rois, pourrait être d'un intérêt capital dans le débat des idées. Néanmoins, le penseur refuse d'appliquer sa pensée à d'autres êtres que les êtres humains masculins. Quels sont les préjugés de la tradition philosophique qui ont retenu Levinas? La présente com…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Le fonctionalisme des états mentaux et la théorie des ficta de  Guillaume d'Ockham

Auteur : Deni Gamboa
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
D'après le fonctionnalisme métaphysique, ce qui caractérise un certain état mental est son rôle causal ou fonction. Ce qui fait qu'un certain état mental soit l'état qu'il est – par exemple, un état de douleur – est son rôle causal par rapport à certains stimulis – ou inputs, par rapport à certains outputs et par rapport à certains autres états mentaux. D'ailleurs, d'après cette sorte de fonctionnalisme, un certain type d'état mental peut être réalisé de manières multiples, c'est-à-dire de manière indépendante à la nature du système où il est réalisé. Ces deux caractéristiques, au moins, d…

81e Congrès de l'ACFAS

Hegel et la phénoménologie en 1807

Auteur : Kaveh Boveiri
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La Phénoménologie de Hegel porte évidemment sur l'« esprit », notamment en tant que ce dernier se présente sous la forme d'un savoir.  Il s'agit d'une phénoménologie parce que Hegel entend décrire ce savoir tel quel, c'est-à-dire comme « savoir apparaissant ».  En fait, Hegel entend de retracer le long parcours effectué par la conscience naturelle à travers ses diverses figures.  Il cherche en d'autres mots à refaire ce « chemin de l'âme ».  Rien d'étonnant dès lors à ce qu'il ait voulu au départ intituler cette œuvre « science de l'expérience de la conscience ».  Mais cette scien…

81e Congrès de l'ACFAS

Relation de soins : accueillir l'indignation

Auteur : Marc Zaffran
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
En Amérique du Nord, et dans quelques pays d'Europe, les relations entre soignants et patients sont guidées par des principes d'éthique clinique inspirés du travail de Beauchamp etChildress (Principles of Biomedical Ethics). Mais rien n'y est dit d'un aspect psychologique et moral essentiel. L'indignation – sentiment de colère provoqué par une injustice – est une composante fréquente et peut-être incontournable de la relation de soins. Elle teinte toutes les situations de maladie, perçues comme une injustice ; elle contredit la relation de soins lorsque l'injustice est …

81e Congrès de l'ACFAS

Progrès de la biologie et animaux inédits : de la capacité de l'éthique animale à poser des limites

Auteur : Lyne Létourneau
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Grâce au génie génétique, il est dorénavant possible de dépasser les limites de la sélection génétique et, par transgénèse, de modifier les cellules germinales des animaux par l'addition, la destruction, le remplacement ou la mutagenèse d'un gène, de quelque provenance qu'il soit. Or, loin de faire l'unanimité, la perspective d'une telle intervention directe de l'être humain sur le devenir biologique des animaux soulève de nombreuses inquiétudes. Quel sera le futur des animaux? Sera-t-il habité d'animaux « améliorés » ou dépourvus de certains attributs en vue d'en faciliter l'exploitation …

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec


Autre type de recherche