Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Le vide entre les murs : une approche mésologique du territoire

Auteur : Frédéric Dubois
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Kakuzo Okakura décrivait l'idée de « vacuité » dans la pensée taoïste en utilisant l'exemple d'une pièce dont la réalité réside non pas dans les murs ou le plafond, mais dans l'espace vacant de celle-ci (Le Livre du Thé, 2006). En d'autres mots, ce n'est pas le contenant en tant qu'objet concret et saisissable qui importe, mais le vide à l'intérieur de celui-ci puisque c'est dans cette vacuité que se loge la possibilité de tout contenu et de toute action. Que pouvons-nous tirer de cette pensée aujourd'hui ? Si Heidegger décrivait la pensée moderne comme une pensée calculante, commen…

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Vitam impendere vero :  la vérité dans le débat public

Auteur : Christian Nadeau
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La devise de Juvénal, reprise par Rousseau dans sa lettre à d'Alembert, pourrait résumer à elle seule une grande difficulté des débats publics et politiques auxquels prennent part les universitaires et les intellectuels aujourd'hui. Quel est la valeur de vérité du débat public ? S'agit-il d'un pugilat d'opinions ? Ou s'agit-il de rechercher par la discussion une voie conduisant à la vérité, ou à tout le moins, à ce qui serait par exemple le scénario le plus vraisemblable, le plus juste, le plus adéquat, etc. pour telle ou telle question sociale. La difficulté tient en ce que ces déb…

81e Congrès de l'ACFAS

« Mobilité » et/ou « migration » : enjeux normatifs d'un choix de vocabulaire

Auteur : Solange Chavel
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Parler de « mobilité » pour décrire les migrations n'est pas neutre. En effet, les mots de migration et de mobilité ne sont pas simplement synonymes. On ne peut considérer la migration comme une espèce du genre « mobilité » qu'à condition d'adopter un certain nombre d'hypothèses normatives.  Ainsi, les partisans de la liberté de mouvement préféreront souvent le vocabulaire de la mobilité (voir par ex. UNDP, Mobility and Migration, 2010) conçue comme une capabilité humaine fondamentale ; les partisans d'un contrôle plus ou moins rigoureux des états sur leurs frontières mobiliseront m…

81e Congrès de l'ACFAS

Heidegger et la vérité comme dé-voilement

Auteur : Christian Morissette
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La conception traditionnelle de la vérité, ancrée dans l'énoncé en tant que logos apophantique, offre l'avantage d'instaurer un cadre de référence et de validation qui se fonde au sein d'une relation entre intellectus et res reposant sur l'adaequatio, c'est-à-dire sur une correspondance vérifiable. S'il est possible de fonder phénoménologiquement – et de façon plus originaire – cette approche de la vérité sur une relation entre l'être-découvrant (Dasein) et l'être-découvert (ἀλήθεια/a-lètheia/dé-voilement) comme le propose Heidegger, qu'advi…

81e Congrès de l'ACFAS

La Philosophie des Lumières et la question du droit des bêtes

Auteur : Renan Larue
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le déplacement du seuil des sensibilités qui s'opère en Europe tout au long du XVIIIe siècle a profondément modifié le regard que les humains portent sur les animaux. L'abattage des bêtes de boucherie, par exemple, ou les mauvais traitements qu'on leur inflige provoquent un malaise de plus en plus grand, particulièrement au sein des élites urbaines. La littérature et la philosophie des Lumières témoignent de ces dispositions psychologiques nouvelles : la souffrance animale devient un sujet sérieux, et même important. Plusieurs auteurs emblématiques du siècle, comme Voltaire et Rousseau, v…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

S'agit-il d'indignation dans Refus global de Paul-Émile Borduas? Examen d'un texte fondateur de la modernité au Québec

Auteur : François Marc Gagnon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Je me demande comment l'indignation a pu présider à un texte de Refus. Un désir de liberté, de libération, voire d' « anarchie » dans le cas de Borduas, oui... mais indignation? Borduas n'est pas indigné par le catholicisme de ses amis Guy Viau, Robert Élie, etc. Mais il étouffe sous la religion, sous l'académisme pictural. Il aspire à une ouverture sur le monde, sur la pensée universelle. Enfin, il y a là une nuance que je tenterai de défendre.

81e Congrès de l'ACFAS

La Terre, l'Air et la Banlieue

Auteur : Alexis Hudon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Les hommes habitent tous la même Terre, mais cet espace est divisé, découpé par les frontières nationales et le zonage ; il oppose les hommes les uns aux autres en les séparant. D'un autre côté, la science a mis en évidence le problème énorme des changements climatiques ; les choix localisés ont d'importantes conséquences globales qui engendrent des problèmes d'éthique environnementale et intergénérationnelle. Des considérations urbanistiques ou développementales s'étendent bien au-delà de l'espace qui est de leur ressort, en commençant par la région métropolitaine. C'est donc l'air, et no…

81e Congrès de l'ACFAS

Êtes-vous carniste?

Auteur : Martin Gibert
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le carnisme est un concept crée par la psychologue Melanie Joy, auteure du livre publié en 2011 Why we love dogs, eat pigs and wear cows. Il désigne une idéologie, c'est-à-dire un ensemble structuré de croyances, de valeurs et de comportements qui fait en sorte que certaines espèce (comme les cochons ou les vaches) sont jugées comestibles contrairement à d'autres (par exemple, les chiens, les chats ou les écureuils). C'est, en un certain sens, l'envers du véganisme. En quoi ce concept doit-il être distingué de celui de spécisme? Qu'apporte-t-il de nouveau à la réflexion en éthique a…

81e Congrès de l'ACFAS

Pragmatiques de la fiction : lecture littéraire et lecture philosophique

Auteur : Élise Boisvert Dufresne
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Quel est le rôle joué par le critère de fiction dans la classification des textes littéraires et philosophiques ? Alors que la distinction entre la littérature et la non-littérature, massivement fondée sur le critère de fiction et entretenue tant bien que mal par des institutions éditoriales et universitaires, par l'inculcation de stratégies de lecture spécifiques et par une tradition deréférences à des corpus « hors de doute », résiste mal aux nombreuses critiques qu'on a adressées à ses théoriciens, il nous semble éclairant d'évaluer quel rôle le même critère peut jouer dans un tou…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Le constructivisme humien et le problème de l'objectivité

Auteur : Patrick Turmel
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le constructivisme en méta-éthique est souvent présenté comme une troisième voie face à l'alternative réductrice entre un réalisme moral qui doit postuler l'existence de propriétés métaphysiques difficilement conciliables avec le monde naturel et un antiréalisme qui rend bien compte de sa force motivationnelle ou de ce que l'on appelle parfois l'exigence pratique de la morale, mais au prix de son objectivité. Le constructivisme se présente ainsi comme une position antiréaliste, qui reconnaît tout de même une objectivité aux valeurs ou aux normes. À première vue, le constructivisme humien d…

81e Congrès de l'ACFAS

La métaphysique du jeune Marx et sa conception de la pratique philosophique

Auteur : Arnaud Theurillat-Cloutier
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Nous tenterons dans cette communication de mettre en lumière la métaphysique du jeune Marx, comprise comme synthèse d'une ontologie de l'agir et d'une ontologie de la relation. Elle nous permettra de présenter l'originalité de la position de Marx face à l'idéalisme allemand et au matérialisme de Feuerbach. Sa position métaphysique nous portera à tirer les conséquences qui s'imposent sur sa conception de la pratique philosophique.

81e Congrès de l'ACFAS

Phénoménologie, monde et conscience dans la Wissenschaftslehre 1804/II de Fichte

Auteur : Maria Hotes
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
En 1804, Fichte a donné trois séries de leçons sur la Wissenschaftslehre (WL). Dans l'annonce pour la deuxième série de leçons, Fichte présentait la WL comme une « solution complète de l'énigme du monde et de la conscience ». À la lumière des développements de la WL, on constate pourtant que ce que Fichte décrit ici, c'est plus précisément sa phénoménologie, laquelle doit, une fois l'absolu atteint, « dériver le divers » de l'absolu. En quel sens cette dérivation du divers, qui est en même temps une dérivation du phénomène véritable (wahrhafte Erscheinung) et de…

81e Congrès de l'ACFAS

Quand l'indignation est-elle justifiée? Conditions et critères

Auteur : Jean-François Méthot
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans un monde dominé par les médias, l'indignation s'est professionnalisée et a trouvé son créneau dans les lignes ouvertes et les émissions d'affaires publiques. La couverture médiatique attise aussi les démonstrations de grandes émotions. Dans la vie quotidienne, l'indignation peut apparaître dans les relations de famille ou de travail, mais elle doit être gérée et contrôlée au risque de rompre des relations vitales. L'indignation nous montre en même temps que nous ne sommes pas complètement tombés dans le cynisme ou le mépris, car on ne s'indignerait pas si on s'attendait forcément à de…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

La normativité de l'indétermination : quand l'accès épistémique limite la comparabilité

Auteur : Jean-Charles Pelland
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Traditionnellement, lorsque nous comparons deux objets par rapport à une valeur, nous avons trois choix pour exprimer la relation qui tient entre eux : meilleur, pire, ou égale. Or, certaines publications récentes tentent d'élargir l'espace conceptuel de la comparabilité en y ajoutant une quatrième relation, celle de la parité. Dans cette présentation, nous présentons un argument selon lequel cette notion ne peut rendre justice à l'indétermination, et, par conséquent, modifie la notion d'erreur de manière à rendre cette dernière inutile et contre-intuitive. Plus particulièrement, nous prop…

81e Congrès de l'ACFAS

La Philosophie comme institution médiatrice selon Fernand Dumont

Auteur : Jérôme Melançon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Fernand Dumont développa la notion d'institution médiatrice dans le contexte d'une étude de l'Église catholique au Canada-français et de la crise de la religion au moment de la Révolution tranquille. Nous tentons ici d'étendre cette notion à la philosophie, à partir de la réflexion que Dumont mena par ailleurs sur la philosophie – non pas en tant que sociologue, mais bien en tant que philosophe, en relation à la phénoménologie française et à l'avenir du Québec.


Autre type de recherche