Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Qu'est-ce que le géo-nationalisme?

Auteur : Jonathan Durand Folco
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le nationalisme est un phénomène sociopolitique protéiforme qu'on distingue parfois en deux principaux courants. D'une part, le nationalisme ethnique repose sur la communauté constitutive, qui renvoie à la mémoire du passé, la langue, la culture commune, etc. D'autre part, le nationalisme civique insiste plutôt sur la communauté associative, qui conçoit la nation comme une union contractuelle, un consentement partagé qui doit être sans cesse renouvelé. Ces deux conceptions, à la fois complémentaires et antagonistes, présentent néanmoins quelques difficultés. Le nationalisme ethnique compor…

81e Congrès de l'ACFAS

Platon, la philosophie et l'ordre du discours

Auteur : Ugo Gilbert Tremblay
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Ainsi ce colloque serait-il placé sous le signe de l'adisciplinarité. Le geste n'est pas banal. À son fondement se discerne un irrépressible besoin de décloisonnement. Il faudrait faire tomber les murs. Retrouver l'indistinction des origines. S'arracher au poids funeste des frontières. Le mot d'ordre pourrait être : libérons les flux du discours, par-delà les obsessions/fixations qui le sédimentent. Il faudrait en quelque sorte élire domicile dans la conjonction, s'arrêter un instant à ce qui passe, à ce qui se passe, dans le et (Deleuze), dans l'interstice a priori si…

81e Congrès de l'ACFAS

L'Animal souffre-t-il en droit ?

Auteur : Martine Lachance
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
S'il est indéniable que les autorités prêtent aujourd'hui davantage attention aux inquiétudes soulevées par la population quant à la douleur, la détresse et autres formes de souffrance infligée aux animaux, la volonté d'assurer leur protection juridique demeure pour certains indécente. Pourtant, à travers l'histoire, les philosophes et les savants ont envisagé, refusé puis admis la notion de douleur en l'animal. Le discours scientifique – considéré en occident comme détenteur de la vérité – a par la suite pris la relève, en établissant les balises scientifiques de cette douleur. Malheureus…

81e Congrès de l'ACFAS

Est-ce que seuls les humains sont autonomes?

Auteur : Frédéric Côté-Boudreau
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
À force d'insister sur la capacité de souffrir, les principales théories d'éthique animale ont laissé peu d'espace théorique pour concevoir les animaux non humains comme des êtres actifs dont les choix seraient dignes de considération morale — en un mot, comme des êtres autonomes. Ce manquement s'explique par le fait que le concept d'autonomie est généralement employé en tant qu'autodétermination, en tant que révision réflexive (ou de second ordre) de nos préférences et conceptions du bien. Or, cette conception classique de l'autonomie, héritière du kantisme, se voit de plus en plus critiq…

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Un animal comme un autre. Connaissance et reconnaissance de la subjectivité animale

Auteur : Christiane Bailey
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La conscience trône au sommet des propres de l'homme et la critique de l'humanisme métaphysique (de Heidegger, Sartre ou Levinas) n'a pas su se dépêtrer de ce solipsisme de l'espèce. Pourtant, le père de la phénoménologie n'hésitait pas à reconnaître que les animaux, en tant qu'êtres égoïques-psychiques, ne sont pas des êtres simplement vivants, mais qu'ils ont comme nous un monde, qu'ils sont « sujets d'une vie de conscience dans laquelle le monde leur est donné dans une certitude d'être » (Husserl). La phénoménologie husserlienne de l'altérité permet de découvrir l'existence d'une inters…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Les modes de transport et le sens du territoire urbain : mise en perspective des expériences des femmes et des minorités

Auteur : Fannie Bélanger-Lemay
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Cette conférence exposera comment les modifications des réglementations du transport urbain s'imposent différemment à certains groupes par deux exemples : l'automobilisation et la création récente des zones piétonnes. L'imposition de l'automobile comme mode de transport dominant dans les villes s'est accompagnée d'une restriction des mouvements des piétons et des autres usagers de la rue, pour leur propre sécurité. Cette restriction de l'usage du territoire urbain pour permettre la mobilité de certains au cours du XXe siècle est l'histoire de la restriction de la mobilité fémini…

81e Congrès de l'ACFAS

Le jeu de l'illusion

Auteur : Valérie Roberge
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Prenant comme point de départ l'idée selon laquelle la fiction influence et transforme à la fois nos idées et nos émotions en nous permettant de vivre une expérience personnelle unique, singulière, nous supposons que l'illusion d'une œuvre d'art, peu importe laquelle, permet de briser les illusions que nous entretenons sur la réalité, donc de changer nos idées, nos conceptions, et parallèlement, de changer le rapport que nous entretenons avec le monde.C'est ce thème que nous aimerions aborder en réfléchissant à la portée du jeu de représentations qu'une œuvre propose et fait vivre a…

81e Congrès de l'ACFAS

Les raisons épistémiques sont-elles instrumentales?

Auteur : Daniel Laurier
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Selon la conception instrumentaliste des raisons épistémiques, un agent possède une raison (suffisante) de croire que p seulement si croire que p constitue un moyen de réaliser un de ses objectifs ou possède une valeur épistémique intrinsèque.  Elle a été critiquée sur la base du fait qu'elle est apparemment incapable de rendre compte du caractère catégorique de nos évaluations épistémiques. Dans un article paru en 2011, Steglich-Petersen a proposé une modification de la conception instrumentaliste qui évite cette objection en assimilant les raisons épistémiques à ce qu'i…

81e Congrès de l'ACFAS

La conception platonicienne de la contradiction

Auteur : Genevieve Lachance
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Il revient à Aristote d'avoir été le premier à formuler le principe de contradiction et à définir la contradiction logique (ou « contradiction formelle ») comme l'opposition d'une affirmation et d'une négation. Toutefois, il n'en demeure pas moins que plusieurs philosophes antérieurs lui ont préparé le terrain. Ainsi, Parménide, Gorgias et Platon ont tous proposé une formulation explicite du principe de contradiction, de laquelle Aristote s'est inspiré à divers degrés. En ce qui concerne la contradiction logique, les choses apparaissent sous un autre jour: bien que les prédécesseurs d'Aris…

81e Congrès de l'ACFAS

Hegel et la phénoménologie en 1807

Auteur : Kaveh Boveiri
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La Phénoménologie de Hegel porte évidemment sur l'« esprit », notamment en tant que ce dernier se présente sous la forme d'un savoir.  Il s'agit d'une phénoménologie parce que Hegel entend décrire ce savoir tel quel, c'est-à-dire comme « savoir apparaissant ».  En fait, Hegel entend de retracer le long parcours effectué par la conscience naturelle à travers ses diverses figures.  Il cherche en d'autres mots à refaire ce « chemin de l'âme ».  Rien d'étonnant dès lors à ce qu'il ait voulu au départ intituler cette œuvre « science de l'expérience de la conscience ».  Mais cette scien…

81e Congrès de l'ACFAS

Relation de soins : accueillir l'indignation

Auteur : Marc Zaffran
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
En Amérique du Nord, et dans quelques pays d'Europe, les relations entre soignants et patients sont guidées par des principes d'éthique clinique inspirés du travail de Beauchamp etChildress (Principles of Biomedical Ethics). Mais rien n'y est dit d'un aspect psychologique et moral essentiel. L'indignation – sentiment de colère provoqué par une injustice – est une composante fréquente et peut-être incontournable de la relation de soins. Elle teinte toutes les situations de maladie, perçues comme une injustice ; elle contredit la relation de soins lorsque l'injustice est …

81e Congrès de l'ACFAS

Questions émergentes en métaéthique évolutionniste et implications pour l'éthique animale

Auteur : Lise Lévesque
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
L'éthique évolutionniste, en tant que champ d'investigation interdisciplinaire, étudie les facteurs qui influencent l'évolution biologique des capacités et des comportements moraux. L'éthique évolutionniste pose plusieurs problèmes de métaéthique qui ont des implications importantes pour l'éthique animale, que nous tenterons de délimiter dans cette communication. Premièrement, nous déterminerons quelle contribution l'éthique évolutionniste peut apporter à la réflexion éthique sans entrer dans l'erreur naturaliste. Deuxièmement, nous verrons que l'avancement des connaissances sur les capaci…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Période de questions

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec


Autre type de recherche